l'autre LIVRE

Parutions récentes et à venir

QuintessenCiel

QuintessenCiel

de Pascal FEYAERTS

COUDRIER (LE) | Paru le 15/07/2018 | 16,00 €

On ne fait pas de la bonne littérature avec des bons sentiments, c’est entendu !

Mais avec une fêlure, sans s’en apercevoir, on crée un passage entre soi et le monde. La disparition est au centre de ce livre, et Pascal Feyaerts, qui est croyant, qui doit croire, touche ici avec justesse le manque et l’inconsolable des enfants du temps.

Si on se laisse prendre par la main, ses mots sont les nôtres, dans d’autres circonstances, dans d’autres lumières. C’est pourquoi ces textes trouvent leur chemin.

Je suis athée, et je pense pourtant qu’il dit juste, qu’il dit vrai sur le deuil et l’espoir. En témoignent les deux derniers vers de ce recueil :

 

« Où que tu sois

   J’espère que tu danses »

 

Michel Van den Bogaerde

Bricoles et camisoles

Bricoles et camisoles

de Alain RENÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/07/2018 | 19,80 €

Admis comme étudiant au Centre de Formation des Infirmiers de Secteur Psychiatrique au sein d’un hôpital de 3 000 lits, Olivier va dé­couvrir un univers difficilement imaginable pour un jeune homme de 18 ans. Les événements de mai 68 ne vont rien arranger au bon déroulement de ses études. C’est à travers son journal que le jeune élève infirmier nous conduit à travers les horreurs de ce qui était alors un asile.

Après le microcosme en vase clos dans Le Pentin, le premier volet de Bricoles & Camisoles : « L’Initiation », nous conduit à travers les expériences professionnelles et sentimentales du narrateur au cours de ses deux pre­mières années d’études, d’octobre 1967 à la réussite du diplôme en juin 1969. Le deuxième volet : « La Consécration » conduira le lecteur à la dé­couverte de la lente évolution du milieu psychiatrique qui aboutira progressivement à la loi n90-527 du 27 juin 1990.

Alain René

Aujourd’hui membre du P.E.N.-Club et passionné de lit­térature depuis qu’il sait lire, Alain RENÉ écrit dès l’âge de 14 ans et enchaîne la rédaction de poèmes, de nou­velles ou de romans. Son premier roman : « Le Pentin » nous contait les péripéties d’un adolescent aux prises avec la discipline d’un pensionnat de la fin des années cinquante.

Avec « Bricoles & Camisoles », deuxième volet d’un triptyque sur l’enfermement, il évoque l’hôpital psychiatrique des années soixante. Le dernier volet : « La cage à roulettes » sera consacré à l’univers carcéral des années 1990.

Alain RENÉ, retraité de la fonction publique, a exercé 24 années en hô­pital psychiatrique et 16 années en Maison d’Arrêt.

Pourquoi j'ai buté mon cousin Gustav

Pourquoi j'ai buté mon cousin Gustav

de Yvan DAUMONT

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/07/2018 | 11,20 €

C’est la faute à Corinne, Sonia, Catherine et toutes les autres. C’est la faute à l’enfance, l’adolescence et la famille. La faute à toutes les fois où l’univers complote pour nous ridiculiser aussi. Lorsque les frustrations accumulées se fracassent sur le mur narcissique des réseaux sociaux, les envies de meurtre remontent à la surface.

Suivez les pérégrinations d’un artiste en manque de reconnaissance qui, à l’occasion du remariage de son frère, fait un Calimero nervous breakdown jubilatoire.

Yvan Daumont

Passionné de littérature russe, de philosophie et de voyages, Yvan Daumont a travaillé de nombreuses années à l’international pour des banques américaines, des start-up et des maisons d’édition. Depuis 2012, il se consacre à l’écriture et à l’enseignement. « Pourquoi j’ai buté mon cousin Gustav » est son troisième roman.

 

Les scénarios de l'histoire

Les scénarios de l'histoire

de David RODRIGUEZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 05/07/2018 | 13,00 €

Les scénarios de l'histoire - 160 pages

Depuis sa plus tendre enfance, Éphraïm a le sentiment qu'il ne s'appartient pas, à l'instar de ses rêves étranges qui le visitent chaque soir. Il se sent être le locataire transplanté d'un corps de substitution. L'avenir donnera-t-il raison à ses intuitions lorsque, après la mort de son grand amour, il choisira de s'effacer derrière un rideau de fumée et d'alcool, dans une ville où l'on peut disparaître sans que personne ne s'en aperçoive. Barnabé et Inès tenteront, par tous les moyens, de le sortir de l'impasse de cette vie-là.

David Ponce Rodriguez

David Ponce Rodriguez est né dans les années 70 en banlieue parisienne, d'un couple franco-espagnol. Il passe son enfance et son adolescence dans une ville ouvrière défavorisée entre violence et drogue. Influencé par sa vie et par une littérature éclectique, il passera du fantastique à la science-fiction, du classique au moderne. À ce jour, David est père de deux enfants et gérant d'un commerce de proximité dans un petit village auvergnat.

Le trésor des Guaranis, Les aventures de Loïc le corsaire, tome 3

Le trésor des Guaranis, Les aventures de Loïc le corsaire, tome 3

de Jean-Marie PALACH

Jeunesse, roman, ado (EDITIONS DU VOLCAN (LES)) | Paru le 05/07/2018 | 12,00 €

Présentation du livre

Mai 1712, un galion portugais, le Pombal, quitte la baie de Rio de Janeiro et met le cap sur Lisbonne, les cales emplies de coton, café, bois précieux, argent et or produits dans la riche province du Brésil. À son bord, Loïc le corsaire s’est embarqué sous une identité d’emprunt, avec la complicité du maître d’équipage. Il espère retrouver au terme d’une longue traversée sa bien-aimée, Amalia, et la soustraire au mariage princier que son père veut lui imposer. Le jeune Français sait qu’il risque la mort s’il est découvert et convaincu d’espionnage. Mais la cruauté et le comportement indigne du commandant du vaisseau le contraindront à dévoiler sa présence et à affronter de redoutables ennemis, au péril de sa vie.

Note de l’éditeur

Ce roman se déroule au début du XVIIIe siècle, alors que la guerre de succession d’Espagne oppose la France et l’Espagne aux autres pays d’Europe. Après Sabre d’or, les aventures de Loïc le corsaire et La prise de Rio de Janeiro, c’est le troisième tome d’une série de romans consacrés à l’intrépide adolescent. Sur mer et sur terre, Loïc poursuit sa quête initiatique. Par sa bravoure et ses exploits, il a contribué à la conquête de Rio de Janeiro, puis a découvert les merveilles d’un nouveau continent, mais également la pratique de l’esclavage et l’asservissement des indigènes. Dans ce troisième volet, il s’embarque dans un voyage dangereux, par amour.

L’auteur décrit les péripéties d’une traversée de l’Atlantique, à bord d’un galion lourdement chargé. Les marins et les rares passagers se côtoient dans un espace limité, où les rivalités et les jalousies peuvent prospérer, d’autant que des menaces pèsent en permanence sur le navire. Les pirates rôdent, à l’affût d’une belle prise. Les marins subissent les caprices du temps et n’ont pas la capacité d’éviter les ouragans dévastateurs. C’est dans cet environnement troublé que le héros doit continuer d’affirmer son exceptionnelle personnalité.

L’auteur

Jean-Marie Palach est né et a vécu ses premières années à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne. Ingénieur de formation et énarque, il vit à Saint-Maur, dans le Val-de-Marne. Il est l’auteur de plusieurs romans pour adultes et de nombreuses nouvelles. Il écrit aussi pour la jeunesse. Le trésor des Guaranis est le troisième volume des Aventures de Loïc le corsaire, après Sabre d’or et La prise de Rio de Janeiro. Les histoires de Tata la Panda, illustrées par Patrice Morange, sont destinées aux jeunes lecteurs.

En 2018, le « Prix Jeunesse catégorie Roman » du Cercle Littéraire et Artistique Catherine-de-Médicis a été décerné au roman La prise de Rio de Janeiro, Les Aventures de Loïc le corsaire.

 

Bibliographie de l'auteur

C’est en 2010 que Jean-Marie Palach a commencé à écrire des œuvres de fiction en participant à un concours de nouvelles. Depuis, plusieurs de ses romans ont été publiés, contemporains et policiers. Il a été lauréat de nombreux concours de nouvelles. Plus de soixante de ses textes courts ont été publiés dans des recueils collectifs ou des revues. Il a remporté avec l’un d’eux le premier prix en 2010 du concours organisé par l'association « La Compagnie du barrage », à Bordeaux, puis le premier prix du concours organisé par l’association « Arts et Lettres » de Rambouillet. Ce texte a inspiré Sabre d’or, Les Aventures de Loïc le corsaire.

En 2018, il a obtenu le « Prix Jeunesse catégorie Roman », du Cercle Littéraire et Artistique Catherine-de-Médicis pour son roman La prise de Rio de Janeiro, Les Aventures de Loïc le corsaire.

Il est l’auteur des histoires de Tata la Panda, albums illustrés par Patrice Morange, destinés aux jeunes lecteurs.

Dictionnaire tadjik-français

Dictionnaire tadjik-français

de COLLECTIF

Dictionnaires (L'ASIATHÈQUE) | Paru le 04/07/2018 | 38,50 €

Dictionnaire de la langue officielle actuelle du Tadjikistan qui, depuis 1991, a éliminé des mots venant du russe. Contentant près de 20.000 entrées, il représente un outil d'intercompréhension entre le français et cette langue d'une région au carrefour de l'Asie centrale. Le tadjik est également parlé en Ouzbékistan, au nord de l'Afghanistan, au Khazakhstan, en Iran et en Chine.

 Lucifer au bord des larmes

Lucifer au bord des larmes

de François IBANEZ

12 x 21 (TARMAC) | Paru le 29/06/2018 | 12,00 €

Le corps habité par la création, la création habitée par le corps. François Ibanez nous plonge dans ce qu’on appelle communément « les affres de la création » tout en réussissant le tour de force d’éviter soigneusement les lieux communs pour nous dévoiler plutôt une tragédie à l’ancienne avec ces mécaniques de mise en scène bien en vue.

Dans un style épuré et sans concessions, c’est dans cet « ordre intime qui n’est qu’un chaos de pierre et d’os » que le poète mène sa recherche de soi et de l’autre, à même la chair.

La guerre des oubliés II

La guerre des oubliés II

de Yann JACOB

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 27/06/2018 | 20,30 €

La matriarche

La mort vous change une personne. Allongé au pied du Pic Ardent, alors que sa seconde et dernière vie lui échappait, Nival a pleinement compris ce que cela signifiait. Pour lui, et pour ses camarades d’infortune. Désormais, il va devoir se redresser pour aller de l’avant. Toutefois, les séquelles de sa dernière mission semblent le priver d’une part essentielle de son être, pour ne lui laisser qu’une ombre plus violente que jamais.

Incapable d’accepter sa condition, il va devoir trouver un remède à son mal. Malheureusement, qui mieux que les ulméniens pour lui venir en aide ?

Plongé au cœur même du royaume céleste, Albéus ne sait plus où donner de la tête. Un monde de merveilles et de nouvelles découvertes s’est ouvert à lui. Quel sujet aborder en premier lieu ? Quel livre ? Quelle histoire ? Quelle culture ? Tant et tant de questions se bousculent dans son esprit alors que chaque réponse en apporte plus encore. Les scientifiques récemment rencontrés sauront-ils assouvir sa soif de connaissances ?

Toujours est-il que le temps est venu. Plus incroyable que tout ce qui l’entoure, Albéus va apprendre, ressentir et pratiquer ce qu’il a recherché toute sa vie durant : la magie !

Yann Jacob

Né en Seine-Saint-Denis en 1990, c’est dans le sud-ouest de la France que Yann Jacob grandit. Sa passion pour la lecture naît subitement au lycée lorsqu’il découvre les univers forgés dans le fantastique et la fantasy. Rapidement, les prémices de “La guerre des oubliés’’ apparaissent. Il poursuit cependant ses études, sans jamais abandonner son histoire qu’il continue d’étoffer. Un CAP charpente et une licence informatique en poche, il choisit finalement la voie de l’écriture.

Venez découvrir des contenus exclusifs sur le site internet (yann-jacob.com) et sur sa page facebook. Au menu : histoires, dessins, exercices d’écriture et compte rendu de lectures.

Illustration couv. : Simon Jacob

Retrouvez le blog de l'auteur un nouveau texte chaque mercredi ! et sur sa page Facebook

L'ESSENTIALITÉ du Singulier à l'Universel, de l'Universel au Singulier

L'ESSENTIALITÉ du Singulier à l'Universel, de l'Universel au Singulier

de Luc Enoka CAMOUI & Georges Waixen WAYEWOL

Kanaky-Calédonie (COURTE ÉCHELLE/TRANSIT (LA)) | Paru le 26/06/2018 | 0,15 €

En Océanie, poésies, généalogies, cosmologies, rituels et pratiques interfèrent au point de constituer une vision. Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol s’efforcent de   renouer avec les paroles, discours, théories et pratiques des civilisations mises en pièces par la colonisation. Ce n’est pas tout. Ils renouent avec les fils de la discorde pour comprendre ce qu’ils sont devenus et se réconcilier avec eux-mêmes et les filiations des transportés/exportés en passe de devenir autres. L’essai est un retour sur soi et ce retour est une ontologie. Plus précisément, une onto-poétique qui rend visible l’invisible à partir de leur expérience de pensée.
1965, Apollinaire Anova Attaba structure le discours kanak ; 1975, Jean-Marie Tjibaou créé la reformulation permanente ; en 1985, Dewe Gorode produit une interprétation poétique de l’histoire. Ces trois œuvres décisives de la culture kanak contemporaine conjuguent théorie et pratique, ontologie et poésie, politique et esthétique.
Aujourd’hui, Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol composent un essai philosophique. Militants, écrivains,     artistes, acteurs sociaux impliqués dans le mouvement      associatif, ils entrecroisent « théorie sociale » et « pratique    politique » avec « philosophie » et « poétique ». Ce livre nous invite à accéder de la singularité vers l’universel. Et revenir partager l’universel à travers nos singularités. Cet essai intempestif est impératif surtout par les temps qui courent.

 

Victor au coeur des catacombes

Victor au coeur des catacombes

de Cédric LEGRAIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 26/06/2018 | 20,00 €

- Qui est là ? Esprit présente-toi !

L'objet se déplaça d'une lettre à l'autre. Le médium décryptait le message au fur et à mesure qu'il se dévoilait à ses yeux.

- S-E-R-G-E !

- L'esprit se prénomme Serge !

- Mais ce n'est pas possible, cria Marie [...]

Trois coups retentirent à nouveau. L'odeur fétide s'intensifiait. Marie sortit un mouchoir pour s'en couvrir le nez. [...]

- Esprit es-tu là ? Si tu es avec nous, manifeste-toi maintenant ! [...]

Des voix entremêlées venues de nulle part résonnaient dans le cabinet. Une bougie se renversa répandant sa cire bouillante sur le sol. La goutte se déplaça à nouveau et orthographia le prénom Serge une seconde fois.

Dans l'obscurité ambiante, un visage et une main apparurent de l'autre côté du miroir placé au-dessus de la console. [...]

La goutte reprit son mouvement de lettre en lettre.

- J'-A-I J-O-U-E E-T J'-A-I P-E-R-D-U ! lut le médium à haute voix. [...]

- Votre esprit prétend s'appeler SERGE ?

- Il ne le prétend pas. Il s'appelle Serge !

- Mais ce n'est pas possible, le seul Serge que je connaisse c'est mon frère.

- Il est mort depuis combien de temps ?

- Il n'est pas mort !

- Désolé, ma chère Marie, mais j'ai le regret de vous annoncer que votre frère Serge est mort !

Cédric Legrain

Cédric Legrain est un gamin de Paris passionné d'écriture. Il est l'auteur du roman "Victor et les âmes de Montmartre" paru en juillet 2017 qui concourt pour le prix Coup de coeur Luchon passion 2018 au Salon Les Estives Littéraires. Habitué des studios de radio depuis son plus jeune âge, il co-anime l'émission "Libre cours" sur la station de radio lyonnaise CouleursFM 97.1.

Le Cafard hérétique HS 2

Le Cafard hérétique HS 2

de COLLECTIF

Revue (LUNATIQUE) | Paru le 22/06/2018 | 15,00 €

Ce hors-série du Cafard hérétique ne serait pas, sans l’engouement et la persévérance de Brigit Wettstein, fondatrice des éditions Pearlbooskedition (Zurich), qui a publié en 2014 Die Versuchung des Malers, et en 2015 Bilder von Malers (AQ-Verlag, 1981), réalisant ainsi le rêve de Martin Disler (1949-1996), artiste peintre et sculpteur suisse connu pour avoir fait partie des  « Nouveaux fauves », d’accéder au statut d’auteur.

  • Martin Disler, peintre
  • Martin Disler, auteur
  • Martin Disler, redécouvert

 

All The Things You Are

All The Things You Are

de Corine POURTAU

36e Deux Sous (LUNATIQUE) | Paru le 20/06/2018 | 4,00 €

Y avait pas plus jolie fille au Jackson’s que Minnie Waterfield. Les soirs où elle y chantait, y avait tant de monde, tant de types rassemblés au pied de la scène, qu’on aurait pu croire que tous les gars de Tremé et des autres quartiers s’étaient donné le mot. Y avait même des Blancs. Pour être sûrs d’avoir une place, on arrivait très en avance. Bien plus en avance qu’au boulot, ça… 

 

Tremé, quartier mythique de La Nouvelle-Orléans. C’est là que tous les soirs, Minnie Waterfiled monte sur la scène du Jackson’s, un de ces clubs de seconde zone « qui fleurissent au fond de ruelles sans réverbère, juste pour que des pauvres types qu’ont jamais su ce que rêver veut dire se rassurent, en constatant qu’ils ne sont pas les seuls ». Et des hommes, blancs, noirs, elle en fait rêver, Minnie Waterfield, dans sa robe de lamé bleu. Jusqu’au drame. Un musicien jaloux, on n’a jamais bien su, et la police n’a pas cherché longtemps non plus. Après tout, « c’était qu’une fille noire comme toutes les filles noires de Tremé, qui comptait juste pour des types [...] qu’ont simplement besoin d’un peu d’évasion, le samedi soir, au pied d’une scène, dans la fumée des cigarettes, avec leur costume du dimanche qui sent la naphtaline… »

25 Fables de La Fontaine - Edition bilingue illustrée avec tangrams

25 Fables de La Fontaine - Edition bilingue illustrée avec tangrams

de Jean DE LA FONTAINE

Poésie (TITULI) | Paru le 17/06/2018 | 21,00 €

C'est en américain contemporain que ce traducteur s'essaie aux fables, recréant l'humour et le ton du texte initial dans une version allègre où les trouvailles abondent. Il se sert très à propos des tournures énergiques du parler familier, afin de restituer la verve incisive du fabuliste. Confrontée à la langue du 17ème siècle, la mise en regard de cette très moderne version anglaise avec les tangrams d'Edith de Tarragon est très adaptée pour les enfants. Les vidéos de lectures par le traducteur, indiquées par des flashcodes, invitent le lecteur à apprécier la musicalité des textes dans les deux langues.

---------

An outstanding new translation of a French classic. Christopher Carsten offers a modern, learned and witty translation of a selection of La Fontaine's fables. Through the translator's bold translation choices and his sense of humour, the 350-year old fables acutely resonate with today's world. This bilingual edition of the Fables takes the reader on a poetic journey between the French and English languages. Edith de Tarragon's tangram illustrations make it a very appropriate edition for a young public. The translator invites the reader to enjoy the musicality of the text by means of videos indicated by flashcodes. Presented by Michael Edwards, from the French Academy.

L'arc-en-ciel sous ma peau

L'arc-en-ciel sous ma peau

de Salomon JEAN-CHARLES

Poésie (5 SENS) | Paru le 16/06/2018 | 7,00 €

Salomon JEAN-CHARLES est poète, nouvelliste, romancier, éducateur. Directeur de la Collection Trans'création chez La Rencontre du Souffle Editions. Il vit en Haïti.

L'amitié de mes genoux

L'amitié de mes genoux

de Christian DE MAUSSION

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 16/06/2018 | 10,40 €

Faites un plan. C’est en lisant Nimier, au début des Epées, que je me remémore l’injonction d’adjudant. Faites un plan. Bon sang, oui. Une liste de courses sur un post-it. Ne rien oublier à cause du souci d’exhaustivité. Je compte sur mes doigts. Je numérote les parties. Je charcute tous azimuts. Je veux voir des titres, qu’une seule tête, et des chapitres. Faites un plan. Je désobéis à l’impératif. Je n’ai pas d’idée sur ce que je vais dessiner. Je taille des phrases, je coupe des lianes, je pénètre dans une église sans vitrail. Je joins le pouce et l’index et trace un texte.
Faites un plan. Je perds mes moyens quand on me réveille au petit matin. J’ai le sentiment qu’on me tend une cigarette, qu’il est encore temps de faire une prière, et que si j’obtempère, je me conformerai aux critères d’une meilleure humanité. Je ne trouve pas de plan. J’ai cherché dans mes arrière-pensées. Les heures passent. La pendule tourne. Je n’aime pas les bidules. Je claque des dents. L’Aston Martin de Nimier me fait entrevoir le pire, et le macadam, le chagrin des hommes.
L’amitié de mes genoux est la narration éclatée d’une randonnée. On y rencontre des gaillards au grand regard, des imagiers ciseleurs de beauté, la reine mère la langue française. Ce livre ouvert est le sanctuaire d’un style.

Christian de Maussion

L’auteur ne se souvient pas bien comment il a gagné son pain. En revanche, il se rappelle les temps morts, les heures qu’il a perdues dans les rues de sa vie. Il vit à Paris, s’échappe à l’envi vers l’exquise Italie. L’auteur aime lire, écrire à sa fantaisie, bref ne rien faire, par courtoisie. Il se décoiffe devant Flaubert, Proust ou Mandiargues. Il regarde les visages qui désaltèrent une soif.

Corapyps sapiens

Corapyps sapiens

de Felipe VERGARA LOMBANA

Théâtre (ZINNIA) | Paru le 15/06/2018 | 6,00 €

Coragyps sapiens : le vautour pensant, lien entre la vie et la mort, symbole maya de purification, vit par centaines sur les bords d’un fleuve colombien se nourrissant des victimes de la guerre emportées par le courant.

C’est là qu’ Ulpiano croise la route de Reina, une femme-oiseau.

Deux visions de la guerre se confrontent alors, dans une danse faite de couleurs et de poésie.

 

Felipe Vergara Lombana (Bogota , 1977) est metteur en scène, dramaturge et acteur. 

Metteur en scène résident de l’Arena Stage Theater à Washington, il a aussi obtenu plusieurs bourses de création théâtrale du ministère de la Culture colombien. 

On lui doit, entre autres, Kilele, Retrato involuntario de Luigi Pirandello et Corruptour.

Coragyps sapiens est sa première œuvre traduite en français.

J'ai mené toutes vos batailles

J'ai mené toutes vos batailles

de Antoine GEORGE

Stoa (ART 3) | Paru le 15/06/2018 | 19,00 €

Affrontant son dernier combat contre Alzo, le maître Alzheimer, Vincent exalte son amour pour My-Laï et médite… À quoi ont servi les cohortes d'officiers et de soldats chargées, à leur insu, d'accompagner la décolonisation ? Elles ont successivement perdu deux guerres, laissé dans les rizières et les djebels quantité de jeunes hommes, avant d'être effacées de l'histoire par une nation qui ne veut plus se souvenir.

Vincent a partagé ombres et lumières et sa réflexion sur la vie et la mort pourrait être la nôtre, tant la seconde moitié du vingtième siècle restera comme une charnière entre deux cultures.

Guerrier bafoué, confondu par son amour sans issue, il fait face à la maladie, lucide et sans espoir, comme la poignée d'anciens regroupés dans le fortin de Camerone. Son dernier déchirement sera celui de l'amour fracassé.

Ce livre est un pas vers cette sagesse que l'on espère toujours et qui vous fuit sans cesse, une belle histoire d'homme, à la gloire des anonymes.

La Famille dans tous ses états

La Famille dans tous ses états

de Michel WIEVIORKA

Les Entretiens d'Auxerre (EDITIONS SCIENCES HUMAINES) | Paru le 14/06/2018 | 23,00 €

La famille est mouvement. Elle varie selon les milieux, dans l’espace et dans le temps, dans la réalité et dans les représentations, dans l’art, la littérature ou la philosophie. Peut-être même le concept de famille ne vaut-il que pour certaines sociétés, à certains moments de l’histoire. Il faut accepter l’idée que la famille est multiforme, et à bien des égards, ambivalente. Il serait simpliste d’affirmer que l’humanité est passée au fil d’une évolution identique pour tous et partout de la famille élargie et polygame à la famille nucléaire pour aujourd’hui aboutir à une certaine diversité de type.

La famille constitue pour beaucoup une source de solidarité, de repères et de solidité. Elle peut alors accompagner le meilleur – le soutien aux plus fragiles – mais aussi le pire, des solidarités claniques ou communautaires, et dans les cas extrêmes, maffieuses.

L’enjeu cet ouvrage est ainsi d’aborder dans toute sa complexité la notion de « famille », en faisant appel à des compétences diversifiées, françaises et étrangères, et relevant de disciplines distinctes.

Louis-René des Forêts : Empreintes

Louis-René des Forêts : Empreintes

de Emmanuel DELAPLANCHE

Essais (PUBLIE.NET) | Paru le 13/06/2018 | 25,00 €

Louis-René des Forêts incarne à coup sûr l’une des figures les plus importantes du XXe siècle littéraire français. L’aura que suscite l’écrivain, même en marge de la lumière médiatique où il s’est toujours lui-même tenu, son compagnonnage avec des auteurs aussi décisifs qu’André du Bouchet, Yves Bonnefoy, Marguerite Duras, Pascal Quignard, Georges Bataille ou encore Maurice Blanchot en attestent. Son œuvre, récemment rassemblée dans une édition complète, se trouve au carrefour de l’histoire éditoriale de son temps : lecteur chez Gallimard, il a accès à une vaste production originale ainsi qu’aux traductions, lectures qui viennent directement nourrir son propre travail.

Son savoir-faire est unique en son genre : il façonne ses livres dans cette écoute attentive à ceux des autres. L’essai d’Emmanuel Delaplanche, dans son remarquable analyse, livre quelques-unes des clefs de la composition des grands ouvrages que sont entre autres Les Mendiants, Le Bavard ou La Chambre des enfants. On découvre en effet comment des thèmes, des atmosphères, des noms, mais surtout des mots, des syntagmes, des membres de phrases parfois, sont réagencés pour produire des œuvres originales. Loin d’un travail de copiste, loin d’un recel de plagiaire, des Forêts développe un art tout à fait singulier de l’agencement, de la variation, de la reprise. À l’ère de la reproduction numérique et du sampling, le livre d’Emmanuel Delaplanche vient nourrir la réflexion sur la naissance du texte et offre un singulier éclairage sur le laboratoire de l’écrivain et l’originalité de l’œuvre d’art. Il s’accompagne d’un site internet qui présente quelques-unes des pages de l’œuvre de des Forêts abreuvées par plusieurs grands textes du XIXe et du XXesiècle (notamment américain). Site accessible aux seuls acheteurs du livre.

Dyschroniques, le deuxième coffret

de COLLECTIF

Dyschroniques (PASSAGER CLANDESTIN (LE)) | Paru le 12/06/2018 | 37,00 €

37° Centigrades de Lino Aldani
Les Retombées de Jean-Pierre Andrevon
A voté d'Isaac Asimov
Où cours-tu mon adversaire ? de Ben Bova
Le Royaume de Dieu de Damon Knight
Les Gaspilleurs de Mack Reynolds
Vent d'est, vent d'ouest de Frank M. Robinson
 

Le Puy-en-Velay : Lettres à Dieu

Le Puy-en-Velay : Lettres à Dieu

de Nicolas GRENIER

Antholologie littéraire (EDITIONS DU VOLCAN (LES)) | Paru le 10/06/2018 | 12,00 €

Présentation du livre

Dans la littérature ponote, Nicolas Grenier a choisi des textes qui résonnent de toute leur modernité au XXIe siècle.

Des écrivains ont connu la gloire nationale, George Sand, Anatole France, Prosper Mérimée, mais aussi locale, avec les enfants du pays, Charles Calemard de Lafayette, Aimé Giron, et surtout Jules Vallès. Classiques ou modernes, ils sont romanciers, poètes, ou encore savants, historiens, chroniqueurs, et ont en commun d’avoir évoqué, à leur façon, la cité d’Anis… et toutes ses merveilles.

Cette anthologie est un bréviaire que l’on peut feuilleter, sur tous les chemins, pour faire vibrer en soi, Le Puy-en-Velay, comme un pieux souvenir.

Quand un Français arrive au Puy-en-Velay, il en repart avec le sentiment d’être plus catholique. Comme Saint-Denis, Reims, Chartres, cette ville fait partie de l’Histoire de France, sa religion chrétienne, ses rois. On repense à toute cette aristocratie, au clergé, à la paysannerie… et à ses saints, qui ont construit, avec l’épée, la fourche ou la croix, la France, cette « fille aînée de l’Église ».

Le bassin du Puy, c’est le génie du paysage français, au-delà d’André Le Nôtre, jardinier à Versailles, car c’est l’œuvre de la nature, depuis l’origine du monde, construite avec la force des dieux. Le pèlerin, lui, est en route sur cette terre, géologique, volcanique, basaltique du Velay, et adresse un salut à la cité, avant de partir pour Saint-Jacques-de-Compostelle.

Verveine et Venin

Verveine et Venin

de Annie PEREC MOSER

COUDRIER (LE) | Paru le 09/06/2018 | 18,00 €

« La poésie devrait être déclarée d’utilité publique. Les poètes dont Annie Perec Moser fait partie, ont ce pouvoir précieux, et si important dans le monde d’aujourd’hui, de créer un univers bien différent de notre quotidien. Avec des mots et de la musique, ils colorent les gris, les ternes, le médiocre. Ils ouvrent grand nos fenêtres, nos yeux, nos mains, ils nous offrent des paysages où nous trouvons enfin notre place, reléguant nos servitudes au second plan et même plus loin. N’oublions pas que le poète est un enchanteur, ici, une enchanteresse. »  

(Extrait de la préface de Jean Colin)

L’enchanteur est changeur, redouble de son regard l’acte de naissance du monde quand sur lui nos yeux s’ouvrent. Sons et images, rythmes, topographie, à la traverse du langage, il nous propose ses visions, renouvelle notre perception et par l’esprit, la manière et l’art, nous appelle à nous réapproprier ce monde, ainsi que le nageur tout à la fois conjure et nomme l’onde qu’il embrasse.

Le poète s’aventure à renouveler l’éveil qui fait sien le monde, joue de son étrangeté pour rejoindre la familiarité d’une humanité inouïe. Aussi nous fait-il résonner le monde en sourcier, là où le raisonnement ne saurait répondre d’un sens. A travers l’aède, le langage se fait image du monde, lanterne magique de sa géode, épopée des présences.

Jean-Michel Aubevert, mai 2018

L'Œil d'Hermès

L'Œil d'Hermès

de Frédérick TRISTAN

Essais sur l'art (ATELIER CONTEMPORAIN (L')) | Paru le 08/06/2018 | 25,00 €

Qu’est-ce qu’une œuvre ?
Essai, roman, promenade à travers le temps particulier de créations magistrales, L’Œil d’Hermès propose une vision neuve de la signification et plus encore du sens de l’imaginaire pictural.
Sous forme d’un dialogue entre deux personnages, l’histoire secrète de la peinture occidentale est étudiée afin de déceler les traces significatives de tableaux choisis pour leur potentiel mythique. Exemples chez Dürer, Uccello,, Tintoret, Titien, Poussin, Delacroix, Turner, Picasso…
Le regard mythique du messager Hermès déchiffre les signes cachés, consciemment ou non, par les artistes dans leurs œuvres majeures. Que signifie vraiment l’obsédante présence du berger, du cheval, de l’ange chez Giorgione, Poussin ou Tintoret ? Quelle étrange leçon veulent nous apprendre les Vénus au miroir et les Saint-Georges au dragon, le Christ mort et la Vierge à l’Enfant ? L’énigme ne cesse jamais. Tout créateur doit la reprendre à son compte. L’invisible se dévoile à l’ombre du visible. Grâce à cette alchimie des formes un fond secret se révèle. Elle est essentielle pour pénétrer dans les arcanes de l’art vivant d’hier et d’aujourd’hui.