l'autre LIVRE

Parutions récentes et à venir

Une princesse juive au Far West

Une princesse juive au Far West

de Eveline BROOKS AUERBACH

Aventures (LIOR ÉDITIONS) | Paru le 02/01/2019 | 20,00 €

Août 1853 au royaume de Prusse. Une jeune fille juive de seize ans qui rêve d’aventure épouse son oncle de vingt-huit ans qui vient tout juste de rentrer des États-Unis. Le mariage à peine célébré, ils s’embarquent à Hambourg pour traverser l’Atlantique. C’est le début d’un périple qui les mènera par la piste de l’Oregon chez les chercheurs d’or de Californie, puis jusqu’à Salt Lake City où ils s’établiront parmi les pionniers mormons.

Objets Portraits

Objets Portraits

de Rita ENDER

Témoignages (LIOR ÉDITIONS) | Paru le 02/01/2019 | 20,00 €

Forte au début du XXe siècle de plus de 100 000 personnes, la communauté juive de Turquie ne représente plus aujourd’hui qu’un dixième de ce chiffre. Alors qu’elles voyaient nombre de leurs proches partir et qu’elles s’interrogeaient sur leur propre avenir, Rita Ender et Reysi Kamhi, toutes deux natives d’Istanbul, ont demandé à trente jeunes Juifs de Turquie de choisir un objet de famille et de leur en confier l’histoire. Au fil de ces conversations intimes, s’esquisse peu à peu la vie de communautés, de familles et de personnes qui se croisent sans jamais se confondre. Autant d’attitudes et de choix différents, marqués par les épreuves de la guerre et de l’émigration qui viennent plus d’une fois rompre la chaîne des générations. La question de la transmission n’en demeure pas moins vive, qu’elle s’éprouve sur le mode de la fidélité, de l’absence ou de la nostalgie. Entre attachement à une culture qui s’éteint – au premier rang de laquelle la langue judéo-espagnole – et attrait irrésistible de la modernité, les jeunes Juifs de Turquie se cherchent un avenir qui passe souvent par l’exil, mais aussi par la nécessité de préserver certains liens affectifs avec leurs racines. Cette tendresse et cette infinie compréhension, c’est surtout auprès de leurs grands-parents qu’ils l’éprouvent. Leur cuisine exprime mieux que les mots l’amour filial. C’est encore leur portrait qui apparaît en filigrane de chacun des objets de famille et qui les suit même après leur disparition. Si les jeunes Juifs de Turquie paraissent si étonnamment modernes, mobiles et créatifs, peut-être le doivent-ils à ces grands-parents, qui sans porter de jugement ont su leur transmettre leur confiance et leur art de vivre.

PAROLE DE BOUQUET !

PAROLE DE BOUQUET !

de Agnès TYTGAT

Roman (ANNICKJUBIEN) | Paru le 19/12/2018 | 19,00 €

Si vous avez envie de croire aux bouquets qui parlent, à l’utopie, au rêve et à l’amitié, alors ouvrez ce livre !

Si vos minutes se ressemblent toutes, que la première ride vous guette ou que vos copains ont déserté le navire, si vous avez envie de pousser les murs mais que vous ne savez pas par quelle brique commencer, alors laissez-vous entraîner dans le sillage de Trois-Huit, Agathe, Nestor, La Suze, les Anar Chroniques…

Venez écouter cet étrange bouquet qui a bien des choses à vous dire !

Parole de bouquet ! : un roman « alchi-comique » et vitaminé, au rythme enlevé et à la langue fleurie, aux personnages truculents, à prescrire sans modération pour entretenir la joie de vivre !

 

Domanial

Domanial

de Cyrille GUILBERT

(le pays qui grandit) (EDITIONS DE LA CRYPTE) | Paru le 15/12/2018 | 17,00 €

La falaise est une harpe de fissures où souvent le vent joue. Un pays pur. Un visage abrasé jusqu’à l’os. Une face nue, avec, visibles, les strates mises à nu de la mémoire.

 

Articuler des mots c’est se gargariser d’une cruauté qui remonte à la naissance. C’est lécher, du bout de la langue, des canines d’enfant. C’est rendre au pays le seul hymne qui vaille.

 

Alors je prends un galet gris. Il pèse un peu, s’incruste au creux de ma paume. Dans son effraction douloureuse, il vaut tous les mots.

 

La bouche, oui, à force est maculée de pureté.

La journée mondiale de la gentillesse

La journée mondiale de la gentillesse

de Jacqueline DAUSSAIN

QUADRATURE | Paru le 10/12/2018 | 16,00 €

À première vue, les protagonistes de ce recueil sont peu ambitieux. Ils essaient de garder leur job et leur conjoint, de réussir leur divorce, d'éduquer les enfants, de soutenir un proche, de se pencher sur un mourant… Ils espèrent être appréciés et vivre en harmonie avec leur entourage. Rien d’extraordinaire. À première vue. Car les relations humaines sont rarement simples.

Souvent honteux de leurs peurs et de leurs faiblesses, ces personnages nous touchent parce qu’ils nous ressemblent dans leur désir, si souvent contrarié, de « bien faire ».

 

Jacqueline Daussain a publié en 2009 Et je fais quoi, moi, maintenant ? chez Quadrature. La journée mondiale de la gentillesse est son deuxième recueil. Elle a aussi écrit deux romans courts : Namur-Bruxelles aller-retour et Après ta mort. Née en 1955 à Namur, elle y habite encore : elle a besoin de la tranquillité de la Meuse, l’âge n’apportant pas la sérénité espérée. Ce doit être le prix à payer, dit-elle, pour donner à voir des personnages qu’on aimerait serrer dans les bras.

Quinqunet

Quinqunet

de Stéphane GROBARCIK

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/12/2018 | 11,90 €

Quinqunet

Quinqunet incarne un village fictif localisé dans la région du Berry et au sein duquel le personnage principal, récent quadragénaire répondant à l’identité de l’Intrus, fait son retour afin d’assister aux funérailles du dernier maître d’école à avoir officié dans la commune.

L’intrigue s’étend sur la période d’une seule journée d’été, dominée par un soleil de plomb, dans le cadre de laquelle il y est question de l’impact émotionnel généré par le retour aux sources, la confrontation à une partie de son passé et les retrouvailles avec des amitiés perdues. Sept années se sont effectivement écoulées depuis sa dernière visite et, de cet endroit, l’Intrus en conserve des souvenirs plutôt sombres que joyeux, mais saura rapidement y retrouver certains réflexes d’antan. Il sera également confronté à la redécouverte d’individus qui font partie de son histoire, qu’il avait appris à apprécier ou non, ainsi qu’à l’évolution de leur personnalité et de leur situation.

Cet ouvrage, conçu comme un récit au caractère cru et humoristique, constitue à la fois une quête personnelle et collective, rythmée par le besoin d’éclaircir certaines zones d’ombre du passé et l’intention de ressouder les liens avec l’objectif de retrouver le plaisir d’être ensemble.

Stéphane Grobarcik 

Originaire de la région Centre, l’auteur réside actuellement dans la campagne nivernaise au sein de laquelle il profite de la tranquillité conférée par la ruralité. Juriste de profession, l’intérêt qu’il éprouve pour la culture le fait s’égarer, depuis l’enfance, dans les méandres des découvertes littéraires, cinématographiques et artistiques qui constituent une source constante d’épanouissement. Il aime l’humour, l’Intrus, Mathilde, les autres de Quinqunet et Chips, son chien.

Le mystère du petit manteau bleu

Le mystère du petit manteau bleu

de Maroushka DOBELÉ

Jeunesse, roman, ado (EDITIONS DU VOLCAN (LES)) | Paru le 10/12/2018 | 16,50 €

Est-ce vraiment le hasard? C’est la question que se posent Ludo, ses deux sœurs Lou et Léa, et leur cousin d’Afrique Noé, quand ils se retrouvent tous les quatre, accompagnés de leur bon chien Totom, en vacances chez leur grand-mère dans le village de Châtel-Censoir.

Ils sont loin d’imaginer que cette interrogation n’est que le début d’une série d’événements plus inquiétants les uns que les autres. Une nuit, ils aperçoivent des signaux lumineux au-dessus des remparts…

Dans ce vieux village, victime sans doute d’un maléfice, chaque rue abrite un mystère. On y voit rôder de drôles de personnages. Des fantômes peut-être?? Aussi énigmatiques que le secret qui hante certaines ruines.

Seuls dans leur quête, ils vont fouiller dans l’histoire du village et de sa région, remonter le temps à la recherche d’indices. Ils feront face au silence des villageois, ce qui ajoutera à l’angoisse.

La découverte d’un grimoire, de lieux oubliés, et la présence discrète de Lévanah, une jeune fille timide qui semble en savoir beaucoup plus long, vont mener ces jeunes sur la voie d’une histoire hors du commun qui commença des siècles plus tôt.

Mais rien, ni personne ne pourra arrêter ces cinq étonnants détectives avec leur fidèle compagnon Totom pour affronter les dangers et vivre l’aventure !

Au pays des antiquaires, confidences d'un

Au pays des antiquaires, confidences d'un "maquilleur" professionnel

de André MAILFERT & Josiane GUIBERT

Corsaire (CORSAIRE) | Paru le 06/12/2018 | 16,00 €

« ...j’ai constaté maintes fois qu’en affaires il n’était nullement besoin d’être intelligent, il suffit d’avoir de l’audace, un peu d’argent au moment propice, et une conscience élastique ».

 

Le ton est donné.

À son arrivée à Orléans, André Mailfert est peintre aquarelliste. Or, « la peinture nourrit rarement son homme ». Après avoir « transformé en ancien » un baromètre flambant neuf, il va se prendre au jeu et devenir pendant près de trois décennies l’un des plus célèbres faussaires en meubles.

 

Dans ce « livre de souvenirs » émaillé d’anecdotes savoureuses, il raconte comment, avec plus de deux cents ouvriers, menuisiers, ébénistes, peintres, doreurs… , il produisit des trumeaux, sièges, armoires, meubles en tous genres, et comment il abusa des « experts » en art et en mobilier, allant jusqu’à inventer l’École de la Loire dans la lignée de Jean-François Hardy, ébéniste du XVIIIe siècle, uniquement sorti de son imagination.

Le présent ouvrage d’André Mailfert (1884-1943) est la première édition annotée d’Au pays des antiquaires, publié en 1935 puis réédité plusieurs fois.

Mais l’homme n’était pas seulement un faussaire de génie. Aviateur durant la Première Guerre mondiale, dans son recueil de poèmes Les Aigles, préfacé par Edmond Rostand, il rendra hommage aux pionniers de l’aviation militaire.

En 1935, il quitte le Loiret pour les gorges du Verdon d’où il écrira Le Verdon, ses mystérieux abîmes, ses gorges, ses portraits (1938).

 

Après une carrière d'enseignante et de formatrice d’enseignants, Josiane Guibert s'est beaucoup investie dans le domaine de la culture et, en particulier, de l'édition. En charge des relations extérieures pour Corsaire Éditions, elle seconde l'éditeur dans le travail éditorial. Pour la réédition de cet ouvrage et la recherche iconographique, elle s'est plongée avec passion dans les archives.

Hacha Terre ultime

Hacha Terre ultime

de Alain PAUL

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 01/12/2018 | 14,40 €

Hacha Terre ultime 

Fruit de la folie des hommes, un cataclysme a noyé toute la surface de la Terre. Toute ? Non, car un fragment de l’écorce terrestre est resté émergé : une île, qui est à la dimension exacte de l’ancien département français des Hautes-Alpes. Là, s’est constituée après la catastrophe une société néo-féodale aux règles de fer, grâce auxquelles une dynastie tyrannique opprime tout ce minuscule continent. Mais, au moment où commence le roman, cet Etat est entré en décadence et des pouvoirs locaux dissidents se sont établis sur ses marges. 

Hacha, terre ultime raconte les aventures d’un savant et d’une jeune femme dont les recherches et les tribulations vont contribuer à renverser l’ordre établi et favoriser l’éclosion d’une société plus juste.

Alain Paul 

Alain Paul né en 1947 à Bordeaux, y passe son enfance et commence des études supérieures d’Histoire qu’il terminera à Paris. Puis, il vit une existence de marginal rural en Ardèche et en Gironde. En 1984, il devient archiviste dans la fonction publique. Il a été Directeur des Archives départementales des Hautes Alpes. En 2011, il prend sa retraite en Haute Gironde, où il se consacre entre autres à l’écriture.

D’autres continents, mouvances du cinéma présent

D’autres continents, mouvances du cinéma présent

de COLLECTIF

Cinéma (WARM) | Paru le 30/11/2018 | 20,00 €

De Wang Bing à Tariq Teguia, en passant par Marcelo Pedroso ou Kiyoshi Kurosawa notamment, D’autres continents rend compte et questionne des gestes singuliers de cinéma d’aujourd’hui.
Sous l’influence de changements concrets et accélérés liés à l’avènement et au développement du numérique, les territoires du cinéma semblent s’être élargis et reconfigurés.
Cet état des lieux en témoigne par l’exemple et interroge plus largement la situation du cinéma et sa capacité à se renouveler pour continuer d’être un art et un témoin actif de son temps…

Les loups de Thornwall

Les loups de Thornwall

de Emily WOLF

Fiction (5 SENS) | Paru le 29/11/2018 | 17,00 €

Des inconnus qui meurent dans le feu, des loups, des cauchemars trop réalistes… Pour Gwern, un jeune noble anglais du début du XIXe siècle, la sortie du monastère se révèle compliquée. Orphelin, ruiné et détesté, il doit s'occuper des décombres de son manoir et de son domaine à l'abandon. Sa cousine Éléonore se méfie de lui, et le révérend qui l'a recueilli n'arrange rien. Mais les événements étranges se multiplient. Il peut soulever des pierres trop lourdes, entendre des bruits trop lointains. Et ses cauchemars deviennent réels… Il lui faudra toute sa raison, toute sa force de caractère pour comprendre ce qui lui arrive, et l'apprivoiser. Ce roman, inspiré de la mythologie scandinave, développe le thème du Double pour explorer l'âme humaine, les possibilités et les limites de l'être humain, sa capacité de violence et de bienveillance. Écrit dans un style à la fois incisif et poétique, travaillé à l'extrême, ce roman veut renouveler le mythe du loup-garou et faire pour lui ce que Bram Stocker et Anne Rice ont fait pour le vampire.

Emily Wolf

Emily Wolf est née en 1981 et vit en région parisienne. Après des études de lettres, elle travaille en bibliothèques et dans l'enseignement. Amoureuse de l'écriture depuis toujours, elle écrit quelques nouvelles au lycée avant de se lancer dans un projet ambitieux qui va durer 15 ans : un roman novateur sur le mythe du loup-garou. Amatrice de cinéma, Emily se diversifie maintenant vers les courts-métrages.

Que faudrait-il pour que tu meures ?

Que faudrait-il pour que tu meures ?

de Daniel LAPIERRE

Fiction (5 SENS) | Paru le 29/11/2018 | 17,00 €

Une ancienne maison de maître aussi peu entretenue que le parc qui la dévore… Deux êtres abordent la dernière étape de leur vie commune dans ce lieu sinistre. Elle, professeur à la retraite met sa brillante intelligence au service de sa détestation pour un mari officier de la Marine Marchande. Quelles sourdes raisons, quelle lie de l'existence empoisonnent leurs jours et les ont englués dans cette haineuse guerre de tranchées ? Lui, qui ne supporte plus les humiliations quotidiennes, entreprend de conjurer ses envies de meurtre et de retrouver sa dignité en confiant toute l'histoire de leur couple à une jeune femme de Lettres. Cette dernière, qui croit pouvoir jouer avec la vie, lui fait accepter de traiter ses confidences non comme de classiques mémoires, mais comme un roman dans lequel elle va impliquer sa jeune existence et celle des quelques êtres singuliers qui se croisent dans ce " manoir des mal-mariés ". Mais la vie n'est pas un jeu et l'atmosphère s'alourdit peu à peu…

Daniel Lapierre

Il écrit depuis son adolescence. Son amour des Lettres l'a introduit dans l'Enseignement, à la suite de quoi il partage sa retraite entre écriture et voyages. Plus d'une vingtaine d'ouvrages sont nés de ses deux passions. Souvenirs d'enfance au goût sauvage, évocations de voyages et de rencontres insolites, romans variés, tous ont pour point commun l'art de fouiller l'âme humaine et d'affiner des portraits saisissants d'hommes et de femmes souvent meurtris et qui tentent de redonner un sens à l'existence.

Les nuits du bout du monde

Les nuits du bout du monde

de Roselyne CUSSET

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 29/11/2018 | 11,00 €

Ces dix histoires s'articulent autour du thème du secret. Chaque personnage en filigrane a rendez-vous avec son destin. La nostalgie en conduit quelques-uns à se retourner et perdre la liberté d'espérer. Le secret peut à la fois libérer mais aussi enfermer celui qui le porte. Seul le courage de vivre malgré tout, conduit certains personnages à se réaliser. Le délivrer, c'est s’affranchir, s'alléger pour continuer le chemin. Une situation reste mystérieuse tant qu'on ne l'a pas résolue, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'elle est forcément cachée. Elle peut même s'étaler au grand jour, mais personne ne la voit.

Roselyne Cusset

Roselyne Cusset a toujours écrit sans oser proposer ses histoires dont beaucoup dormaient dans des carnets à spirales. C’est tardivement qu’elle a franchi le pas pour se faire éditer. Parallèlement elle s’est adonnée à de nombreuses passions comme la culture japonaise, la danse et la photographie. Elle a enseigné le yoga et a travaillé dans la communication et le journalisme. Aujourd’hui installée dans le sud de la France elle explore d’autres formes d’expressions artistiques.

Encore plus loin que Pluton

Encore plus loin que Pluton

de Chong-kai HUANG

Taiwan Fiction (L'ASIATHÈQUE) | Paru le 28/11/2018 | 19,50 €

Un professeur d'histoire et un jeune intellectuel mènent une existence tranquille mais morne, noyés dans leur solitude en dépit de la présence, réelle ou fantasmée, de leur entourage. Ils ignorent que chacun est entrain d'imaginer la vie de l'autre. 

Après la nuit animale

Après la nuit animale

de Jonathan PALUMBO

Domaine français (MAREST ÉDITEUR) | Paru le 27/11/2018 | 9,00 €

Le cinéma reflète le monde et c’est peut-être le seul miroir à ne pas mentir. Le premier essai de Jonathan Palumbo s’attache à analyser ce que le cinéma nous dit des rapports entre hommes et animaux. Les images des abattoirs révèlent le portait en creux d’une humanité bestiale.

Voilà un livre crucial qui affirme haut et fort ce que l’on ne sait ou ne veut pas voir.

Esmeralda n'aimait pas Quasimodo

Esmeralda n'aimait pas Quasimodo

de Francis LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 21/11/2018 | 14,40 €

"… Si Camille se sait déjà Esméralda, en revanche Alexandre s'ignore en Quasimodo…". Un homme et une femme se côtoient, avant de véritablement se rencontrer. Elle, épouse et mère, est installée dans la vie qu'elle dévore, s'accrochant à la jeunesse. Lui, idéaliste aux accents humanistes, n'a qu'un sac à dos qu'il dépose parfois aux pieds d'une douce amie en quête de sens à son existence. L'amour les cueille après qu'ils ont cru l'apercevoir ailleurs. Tandis qu'ils n'ont pas choisi de vivre, comment décideront-ils d'exister ? En cherchant longtemps leurs vérités, ils errent entre passion et raison. Laquelle l'emportera ? Sans le savoir, Camille et Alexandre s'engagent dans les pas de la belle gitane et du bossu de Victor Hugo, cinq cents ans plus tard. Ce faisant, leur trajectoire est-elle tracée d'avance ? En toile de fond, une interrogation immémoriale : L'âme survit-elle à l'organique ? Du premier au dernier mot, tout cela n'est que roman. Quoique… Il n'est pas impossible qu'il ressemble, çà et là, à des tranches de vie d'histoires vraies. Peut-être suffit-il de mettre bout à bout ces fragments, changer les noms des personnages et des lieux, pour que la fiction cède la place au récit d'un amour réellement vécu. Le hasard est si capricieux.

Francis La Carbona

Natif du Maroc, ce déraciné s'est façonné sous le ciel provençal qu'il a quitté à vingt ans, rêvant d'en retrouver le chemin, un jour… Bien des rencontres plus tard, c'est en Normandie que cet ancien DRH cultive quelques amitiés durables. Aimant la nature, "meilleur point d'observation de l'Humanité" dit-il, et fidèle à ses souvenirs, il laisse son imaginaire longtemps contenu s'évader dans un premier roman entremêlant sentiments, idéaux, et convenances.

80 mots de l'Inde

80 mots de l'Inde

de Mira KAMDAR

80 mots du monde (L'ASIATHÈQUE) | Paru le 21/11/2018 | 14,50 €

80 mots qui racontent l'Inde, sa culture, sa société, sa spiritualité, sa politique et son monde naturel par leur histoire, leurs connotations, leur usage dans le quotidien et leur importance face aux enjeux que connaît la société indienne contemporaine.

Tata la Panda et le diamant bleu tome 2

Tata la Panda et le diamant bleu tome 2

de Jean-Marie PALACH & Patrice MORANGE

Albums jeunesse (EDITIONS DU VOLCAN (LES)) | Paru le 20/11/2018 | 13,50 €

À Paris, près de la Tour Eiffel, un petit garçon est très malade, veillé par sa maman et son papa. Il est atteint d’une maladie incurable. Ses parents sont désespérés. Mais, au pays des pandas, à Pandaville, un chat extraordinaire va conjurer le mauvais sort.

C’est le chat magique, un magnifique chat qui dispose d’incroyables pouvoirs. Il demande à Tata la Panda, une petite fille panda très jolie et très intelligente, de survoler les terres et les océans sur le dos de l’aigle royal et de présenter un diamant au petit garçon pour le guérir. Quand Tata la Panda lui demande pourquoi il lui confie cette mission, il répond que c’est parce qu’elle a le don.

Elle accomplit la mission. Le petit garçon regarde le diamant et guérit. Ses parents pleurent de bonheur.

La nuit des Écluses

La nuit des Écluses

de Bernard-Marie GARREAU

Noir - Quêtes et enquêtes (ENVOLUME) | Paru le 16/11/2018 | 19,50 €

Cette nuit-là, le père Jean est réveillé en sursaut par un appel anonyme qui lui annonce la présence d’un cadavre aux écluses de Sarveilles, derrière la faculté. Ce sont en réalité deux corps que notre flic en soutane et son ami le commissaire Marcel Durand découvrent sur le terrain vague. Une nouvelle enquête qui va mettre en scène un notaire véreux, un ancien légionnaire, une vieille prostituée extralucide, une professeur nymphomane, un étudiant bohème, une princesse russe, les phénomènes de foire du Café des Mariniers, et la liste n’est pas close… Mais qui donc a tué Gérald de Beaudricourt et Natacha Leonidov??

Azimut brutal

Azimut brutal

de Christophe DABITCH

Des villes et des vies (SIGNES ET BALISES) | Paru le 16/11/2018 | 14,00 €

“Un chemin que presque personne n’emprunte, le long de l’autoroute. Un grillage, des arbres et des taillis nous séparent des camions et voitures dont le sifflement chuintant et le long souffle mat s’éparpillent à travers les branches.
Là, au bord d’une mare, un insecte de forme inconnue – carapace verte pyramidale – grimpe avec méthode sur la tige d’une herbe fine qui ploie légèrement sous son poids. Il s’élève.
Quand il parvient au sommet, il oscille dans le vent léger, attend un instant, perplexe, puis redescend. À la base de la tige, il marque une pause, fait demi-tour et reprend son chemin vers les hauteurs. Ainsi fait-il chaque jour, inlassablement, au bord de la mare près de l’autoroute.”