l'autre LIVRE

Parutions récentes et à venir

éparpiller la peau

éparpiller la peau

de Emma FILAO

Poésie (ROSA CANINA EDITIONS) | Paru le 15/04/2021 | 22,00 €

Le recueil d'Emma Filao est une incursion par-delà l'épiderme : abandonner l'enveloppe protectrice, s'extraire de la gangue délétère pour incarner à vif, déceler sa résonance propre et celle de l'autre, devenir geste et manifester l'indicible. L'auteure érode la langue sur les aspérités du monde, sonde la perméabilité de l’apparence, avise à éparpiller la peau.

                                         toi

de quel côté de la peau es-tu

et si tes paroles s'accrochent à mes épines

comment alors n'es-tu pas sur ma peau à moi

je me retrouve dans ton oubli

tu déambules dans ma mémoire

est-elle seulement la mienne

 

qu'est-ce donc que cette vie sous le mot

                             parler

                                        se parler

comme on s'existe (...)

Tisser

Tisser

de Jean-Luc RAHARIMANANA

Récit (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 08/04/2021 | 14,00 €

Tisser les mémoires. Tisser les vies. Tisser l'utopie.

Un enfant mort-né raconte la genèse du monde. Il fait appel aux mythes pour dire les dérives totalitaires et la quête de liberté. Fable contemporaine qui rétablit la relation entre les temps, passé et présent, les ancêtres et le monde contemporain, l’Esprit et le réel, le récit se donne à lire comme fibres à tisser l’humanité.

Raharimanana est né en 1967 à Antananarivo, Madagascar. Il y réside jusqu’à l’âge de 22 ans. Poète, romancier et homme de théâtre, il vit en France où il s’engage dans cette écriture de la mémoire qui met en récit légende et réalité.

FIGURES TROUBLES EN ORLEANAIS

FIGURES TROUBLES EN ORLEANAIS

de Cyrille GOVE

nouvelles (ANNICKJUBIEN) | Paru le 07/04/2021 | 17,50 €

  La campagne nous entoure de sa nostalgie automnale dans le soir naissant. Un chemin creux court dans les bois vers on ne sait où. Une voie de chemin de fer désaffectée nous interroge : pour quel train et quels voyageurs existait-elle ? Dans le cimetière, les morts attendent d’improbables visiteurs et la maison abandonnée, au pied de la colline, rappelle des destins perdus. Les noms des lieux nous projettent dans un passé aux peurs ancestrales. C’est la mosaïque de l’humanité.

C’est ce que nous livre Cyrille Gove dans ce recueil et cela nous émeut parce qu’on y voit, de façon magique et trouble, notre propre vie, celle qui nous échappe…

Cyrille Gove est un accouru, comme on dit dans la région où il a choisi de s’installer, c’est-à-dire qu’il vient d’ailleurs : né dans la Région parisienne où il a achevé sa carrière d’enseignant, il a également vécu en Bretagne et au Gabon. Le document qu’il nous livre ici prouve son attachement au Perche-Gouët d’Eure-et-Loir et à ses mystères.

 

Quand revient la nuit

Quand revient la nuit

de Mickael VRIGNAUD

Fiction (5 SENS) | Paru le 07/04/2021 | 16,20 €

Max, rédacteur au sein d’un magazine de développement personnel, va fêter ses trente ans. Pour l’occasion, le jeune homme a décidé de mettre entre parenthèses son train de vie devenu terriblement morne au fil des années, pour organiser une fête dantesque, la soirée d’une vie, celle que personne n’oubliera. Pourtant, à trois semaines de l’événement annoncé, Max n’a pas avancé d’un pouce et se voit rapidement obligé de jongler entre l’organisation chaotique de son anniversaire, ses amis qu’il ne supporte plus, son job qui l’ennuie et une dépression qui le guette avec insistance...

Mickael Vrignaud

Mickael Vrignaud est né en 1990 en région parisienne. Influencé par la littérature américaine contemporaine, son inspiration est à chercher également du côté du cinéma. Ses personnages froids, son écriture souvent caustique et faisant la part belle aux dialogues, baigne le malaise contemporain dans une fantaisie toujours inattendue. Mickael Vrignaud vit actuellement à Lille. Quand revient la nuit est son deuxième roman après Holy Night, paru en 2014.

Thermodynamique de l’évolution

Thermodynamique de l’évolution

de François RODDIER

CURIEUX PAR NATURE (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 30/03/2021 | 19,00 €

Ils ne sont pas nombreux les livres qui nous donnent la vie. Celui-ci en est un. Il nous donne la vie parce qu’il va nous permettre d’éclairer l’avenir de l’humanité, si celle-ci veut survivre. Pour son auteur, le savant François Roddier, « Ce livre adresse un message aux générations actuelles et futures. L’Histoire montre que chaque fois qu’une société est en crise, elle cherche des coupables et désigne des boucs émissaires. Ce livre désigne le vrai coupable?: les lois de la mécanique statistique contre lesquelles nous sommes individuellement impuissants. Howard Bloom parle d’un principe de Lucifer sans savoir qu’il s’agit des principes fondamentaux de la thermodynamique. Nos souffrances sont dues à l’entropie liée à notre méconnaissance des lois de l’univers. Lorsque ces lois seront universellement reconnues et comprises, cette entropie aura été évacuée. L’humanité sera enfin capable de prendre en charge son destin et d’atténuer ses souffrances. »
Ce livre n’est pas facile à lire. Pourtant, il est génial?: il nous donne l’intelligence de comprendre une myriade de choses dont le sens nous échappait. Nous comprenons même de façon intuitive ce que nous ne comprenons pas. C’est jubilatoire.
Certes, on peut continuer à vivre sans avoir lu ce livre qui pourtant ne donne pas de réponses toutes faites. Il faut alors accepter de souffrir en se demandant où va l’humanité. Certes, ce livre fait partie du débat entre savants qu’ils soient physiciens, biologistes ou sociologues. Mais l’avenir de l’humanité appartient à tous et nous avons le devoir de nous mêler de nos affaires. Comme tous les livres qui nous donnent la vie, celui-ci exige une petite révolution qui dérange les habitudes, les certitudes, les aveuglements, les chapelles. Mais quel bonheur de sortir à la lumière en regardant les choses sous un autre angle.

Chère époque

Chère époque

de Sarah ROUBATO

LES CAHIERS DE PAROLE (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 30/03/2021 | 4,00 €

Ma toute petite, Je t’écris ce soir comme on se penche sur une plante qu’on n’avait pas vu pousser dans un coin du jardin où on ne se rend jamais. Comme on découvre un bijou oublié. Pour te dire que l’orage est passé, 
et que tu peux sortir maintenant. [...]

C’est ainsi que débute la « Lettre à la fragilité » de Sarah Roubato. Écrire des lettres est la belle manière, choisie par l’auteure, pour interroger le monde, nous faire partager des questionnements et mettre en mots les nôtres. Si les destinataires ne peuvent pas y répondre, chaque lecteur, lui, peut le faire, car ces lettres ressemblent à celles qu’on pourrait adresser à un véritable ami, celui avec qui on peut tout partager, ses colères, ses doutes, ses amours, ses pleurs, ses craintes, ses failles.
Ces 4 lettres en inaugurent d’autres à venir dans de prochains Cahiers.

Des racines aux yeux

Des racines aux yeux

de KLOTZ SÉBASTIEN

LES CAHIERS DE PAROLE (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 30/03/2021 | 4,00 €

Une maison « perdue dans les Alpes du Sud », celles de l’enfance, celles de la Mère. Le personnage revient sur cette terre âpre et rude qui raconte le passé, l’histoire fondatrice. Un besoin impérieux, vital. Les images recherchées se succèdent, l’envahissent jusqu’au dégoût, jusqu’au combat... jusqu’à la réconciliation.
Sébastien Klotz nous offre un premier texte très fort, à l’écriture serrée. Les arbres du jardin palpitent, la terre vit. On ne s’y perd pas, on retient son souffle et on s’y trouve, comme le personnage du récit. 

Jubilation

Jubilation

de Philippe BONZON

Poésie (TITULI) | Paru le 30/03/2021 | 22,00 €

Jubilation est écrit dans cet espace "entre la vie et la mort" qu'évoquait Nathalie Sarraute. C'est à une véritable aventure spirituelle qu'est convié le lecteur, à une méditation sur le rapport entre le temps et l'éternité. Et puis il y a des fulgurances, comme ce "je" qui, selon l'auteur, est le nom que l'on donne à "la blessure ouverte des mémoires". Un très beau livre, dont la justesse rare des images, des métaphores discrètes mais qui portent, nous mène en « eaux profondes », là où aux confins du langage s’exprime l’ineffable.

Un lit dans l'océan

Un lit dans l'océan

de André COHEN AKNIN

REGARD D'HOMME (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 25/03/2021 | 15,00 €

Les femmes d’Afrique savent dénouer le temps, effacer les distances. 
Le narrateur est le fils de Juliette, une vieille femme juive d’Algérie atteinte par la maladie d’Alzheimer. Après des mois d’éloignement, il lui rend visite dans le sud de la France où elle vit. Il tente de la faire émerger du brouillard dans lequel elle est enlisée en évoquant sa vie de couturière à Oran, de rapatriée à Paris et, aussi, les plaisirs et les tragédies du passé. Il raconte ses voyages dont il ne lui a jamais rien dit.
Juliette s’exprimait avec sa cuisine. Chacun de ses plats était une page sur laquelle s’inscrivaient une histoire, une tradition. Alors, il se met au fourneau. « L’important, ce sont les haricots », dit-il.
La mère sort de son silence, émet des sons, des mots qui se délitent, parle une langue imaginaire. Le fils est pris par le rythme, la vibration. Des dialogues étranges surgissent. La musique arabo-andalouse l’entraîne dans un tourbillon, le ramène à l’Algérie, leur source commune. 
Ces retrouvailles le disloquent, le recomposent.
André Cohen Aknin nous offre un regard tendre et lumineux sur le pouvoir des sons, qu’ils soient mots ou musique, porteurs d’images bien vivantes.
 

Mission libyenne

Mission libyenne

de DANIEL PICARD

REGARD D'HOMME (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 25/03/2021 | 19,00 €

Le docteur Jules Lavigne est chirurgien pour une association humanitaire. Envoyé dans la ville de Misrata en Libye lors du tout début des Printemps arabes, sa mission va se révéler très périlleuse et dangereuse face à l’aggravation de la situation politique. Il mettra un point d’honneur à accomplir son travail malgré les mises en garde répétées de sa hiérarchie. Imprudent et aventureux, sa mission lui permettra-t-elle de se remettre en question ? 
Si la terrible aventure qu’il va vivre est imaginaire, elle s’inscrit en revanche dans un cadre authentique, scrupuleusement respecté, celui de la guerre civile en Libye durant les quatre premiers mois de l’année 2011.
Après le succès de « Moi, Ambroise Paré… » qui retrace l’histoire de la chirurgie moderne et nous immerge dans le Paris du XVIe siècle, Daniel Picard nous entraîne dans la guerre civile de Libye, en plein cœur d’un système en profonde mutation, dans une société où tout se remet en cause en quelques mois.
 

Un été infini

Un été infini

de Laure SORASSO

MAIN DE FEMME (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 25/03/2021 | 10,00 €

C’est l’été, le temps des vacances sous le grand soleil du Sud qui oblige à tirer les volets pour s’en protéger. Elle arrive la première dans la maison familiale, elle, la mère, la femme, la fille de… Elle aura sept jours seule pour prendre pied, préparer, se perdre, se souvenir, réfléchir, rêver et trouver peut-être l’accès à son éternité.
« … elle avait bien fait le tour de la maison. Mais alors : combien de fois ? Un tour, deux tours ? Elle n’eut pas le loisir de réellement y répondre car elle suivit, dans la seconde qui vint ensuite, l’envie qui la poussa à courir. Elle jeta les sabots en l’air avec l’impulsion de chacune de ses jambes et s’élança dans une course rapide qui lui fit faire le tour de la maison, une fois, deux fois… et elle cessa de compter. »
 

Les Mondes magiques

Les Mondes magiques

de Sophie SAINRAPT

L’œuvre contée (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 24/03/2021 | 25,00 €

En 2013, Sophie Sainrapt s’inspire d’objets africains - sculptures Dogon ou tabourets Lobi - qui passés par le prisme de son regard se métamorphosent et se couvrent miraculeusement de masques, seins ou pénis. Ainsi naît la série de gravures Éros noir, que ses amis anthropologues Jacques Lombard et Michèle Fiéloux accompagnent de leurs textes.
Déjà admirative de Picasso et elle-même amatrice d’arts premiers, elle visite en 2017 l’exposition Picasso Primitif. Dès son retour à l’atelier, elle « croque » dans un carnet de dessin masques et sculptures du monde entier. La même année, Jacques Lombard lui demande de réaliser des dessins à partir de ses photographies en noir et blanc, tirées de son livre sur l’art funéraire sakalava de Madagascar. C’est un coup de foudre immédiat pour cette statuaire qui célèbre la mort dans un joyeux érotisme. Inspirée et touche-à-tout, Sophie se lance dans des grandes peintures sur papier, des gravures et des céramiques qui s’ajoutent aux dessins originaux.
Enfin en 2019, il est décidé de réunir les trois univers Éros noir, Masques et Sakalava dans un même ouvrage qui s’intitulerait Les Mondes magiques.
C’est à l’écriture polissonne et pleine d’humour de Marie Delarue - elle même plasticienne et collagiste à qui Éros ne fait pas peur - que sont confiées les gravures d’Éros noir. Elle propose au lecteur une Genèse sub-saharienne à sa façon, un conte érotique, exotique et impertinent.
À Jacques Lombard, qui maîtrise le sujet sur le bout de la plume, sont destinés les sakalava. Voici un conte contemporain et éternel sur la vie et la mort, la nostalgie et l’amour, le souvenir et l’amitié.
En tant que collectionneur et auteur au langage fleuri, c’est à Pascal Aubier que revient le plaisir d’inventer un récit sur mesure pour les masques primitifs. Une histoire de familles trans-culturelles, post-colonialiste et philosophique qui lui va comme un gant. En effet, au début de Pascal Aubier étaient l’ethnologie et les langues orientales... Écrits en 2019, alors que la Covid 19 et le confinement n’étaient pas encore inventés, ces Contes masqués revêtent aujourd’hui - en 2021 - un étrange caractère prémonitoire...

Majeur / Mineur

Majeur / Mineur

de Camille SAINT-JACQUES & Éric SUCHÈRE

Beautés (ATELIER CONTEMPORAIN (L')) | Paru le 19/03/2021 | 25,00 €

Qu’en est-il aujourd’hui de la distinction entre arts majeurs et arts mineurs ? Une telle hiérarchisation des pratiques artistiques entre high and low a-t-elle encore un sens ou bien doit-on désormais considérer que le temps d’une création libre, sans bornes ni entraves est venu, que l’art est un tout au sein duquel chacun est libre d’aller et de venir comme bon lui semble ?
Derrière cette question qui agite l’art contemporain depuis quelques décades se cachent de nombreux enjeux économiques, sociaux et bien sûr esthétiques qui apparaissent à la fin du XIXe siècle et se développent tout au long du XXe. L’étude de ces enjeux montre que l’esprit libertaire qui prétend faire tomber les barrières est autant porteur d’émancipation que d’une idéologie libérale.

André du Bouchet. Une écriture en marche

André du Bouchet. Une écriture en marche

de Michel COLLOT

Littérature (ATELIER CONTEMPORAIN (L')) | Paru le 19/03/2021 | 25,00 €

André du Bouchet est l’un des poètes français les plus singuliers et les plus marquants de la seconde moitié du XXe siècle. Michel Collot explore ici les principales étapes de son itinéraire poétique et les divers aspects de son œuvre. Il l’a placée sous le signe d’une « écriture en marche », étroitement liée à un parcours de l’espace, que révèle le travail des carnets, à une pratique singulière de la traduction, et au dialogue avec des poètes admirés comme Hölderlin, Reverdy, ou Celan. Il interroge ensuite le rapport qu’André du Bouchet a entretenu de longue date avec la peinture, notamment avec celles de Giacometti et de Tal Coat : elle a puissamment contribué à infléchir son écriture et sa relation au monde, en le rendant particulièrement attentif à la matière des mots et des choses et à la mise en page de ses textes.

Dans la poésie d’André Du Bouchet, l’expérimentation formelle est inséparable de l’expérience sensible. Michel Collot montre comment cette double visée se décline selon des modalités diverses, en fonction des différents genres pratiqués par le poète, comme le recueil de poèmes, le « livre d’artiste » ou la prose fragmentaire.
Dans ce parcours d’une œuvre difficile, qui déroute parfois le lecteur, Michel Collot s’est efforcé d’en restituer la complexité de la façon la plus claire possible, sans pour autant la simplifier mais en évitant de redoubler l’obscurité nécessaire à la poésie par un commentaire inutilement abscons. Cette monographie, appuyée sur des documents inédits et des analyses précises des textes, est aussi animée par un propos et une écriture personnels, sous-tendue par un dialogue fécond entre l’œuvre d’André du Bouchet et la conception de la poésie propre à Michel Collot. Dans sa postface il raconte comment cet échange s’est instauré à partir de ses lectures, s’est enrichi grâce à ses rencontres avec le poète et s’est poursuivi à travers les aléas de l’existence.

 

Michel Collot est poète et professeur émérite de littérature française à l’Université Sorbonne nouvelle. Spécialiste de la poésie moderne et des représentations du paysage, il en propose une approche d’inspiration phénoménologique (La Pensée-paysage, Actes Sud, 2011). Dans ses essais (Le Chant du monde dans la poésie française contemporaine, Corti, 2019) comme dans ses poèmes (Le Parti pris des lieux, La Lettre volée, 2018), le travail sur la langue apparaît inséparable de l’ouverture d’un horizon.

Abandon

Abandon

de Joanna POCOCK

Récit (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 18/03/2021 | 22,00 €

Parfois, tout ce que nous pouvons faire, c’est nous abandonner à nos circonstances, à nos désirs et à nos peurs, à notre besoin d’évasion, à nos échecs, à notre douleur, à notre état sauvage intérieur, à notre domestication et, de ce fait même, nous abandonner à l’essence qui est au centre de notre être.
 

Alliant chronique, récit de soi et de la nature, Abandon raconte l’Amérique indomptée et ses paysages sauvages. A l'aube de la cinquantaine, l’auteure Joanna Pocock quitte sa vie londonienne pour le Montana. Elle observe le territoire, découvre l’imaginaire frontalier de l’Ouest américain et ses extrêmes. Elle traverse les forêts et les montagnes, dialogue avec les rivières, les loups et les bisons, relate ses expériences : maternité, deuil, crise climatique, réensauvagement, écosexe… Consciente de ce que l’humanité perd dans sa relation avec la terre, elle se met à l’écoute de ces communautés qui disent la fragilité de ce que c’est que vivre. En restituant l’Amérique dans sa démesure, Abandon aide à respirer.

Née à Ottawa, Joanna Pocock vit à Londres, où elle enseigne la création liittéraire. Abandon, son premier livre, est acclamé par la critique.

L'été du serpent

L'été du serpent

de Richard SOURGNES

Dépendances (ETT/ÉDITIONS TERRITOIRES TÉMOINS) | Paru le 15/03/2021 | 16,00 €

Quatre photos sépia retrouvées au grenier et tous les souvenirs, de l’enfance à l’adolescence, reviennent au narrateur. Le voilà à La Franqui, une station balnéaire proche de Leucate, dans les années 50. La mer, le soleil, les parents, les jeux, la pêche, les copains. Et surtout Myriam, la fille du surveillant de la plage. Une blondinette vive et insaisissable qui l’intrigue et qu’il voudrait conquérir. Les étés se suivent, les copains se dispersent et Myriam s’éloigne. Jusqu’à disparaître. La retrouver sera toute une épopée. Il lui faudra même affronter des hippies, un gourou, un serpent.

L’été du serpent n’est pas seulement l’histoire d’un amour de jeunesse, c’est le tableau tendre et nostalgique de merveilleux étés languedociens d’après guerre, où l’on vit encore modestement.

À savourer pour remonter le temps.

 

Les Grandes Berces

Les Grandes Berces

de Anna CHAIDRON-BECQUEVORT

Poésie (ROSA CANINA EDITIONS) | Paru le 15/03/2021 | 18,00 €

Anna Chaidron-Becquevort insuffle, par sa langue riche et authentique, une force poétique avec laquelle il est possible de traverser Les Grandes Berces. Un recueil de six longs poèmes pour saisir la vitalité des émotions, la tendresse des paysages, explorer les contrées oniriques et s'abandonner aux ultimes retranchements. Par le balancement des mots, la brume réfléchit la lumière. Lumière sur les usures, la trahison de l'innocence, les turpitudes des civilisations. Une tranquille lucidité engage au dépassement.

« … dans la grave pratique de nos existences

plus douce que l'empreinte de l'ange

la marque de nos liens de sang

ces brefs passages sur nos fronts

aussi imprévisibles que bourrasque de vent

aussi purs que consentement

attestent d'un même berceau

et révoquent nos dissonances … »

Des zigues et des âmes

Des zigues et des âmes

de David XOUAL

littérature générale (UNE HEURE EN ÉTÉ) | Paru le 11/03/2021 | 16,00 €

Husayn a treize ans lorsqu’il est emporté par son cerf-volant bien au-delà de Jalaland, son pays natal. Un voyage initiatique qui le conduira de la rivière des Perles à Cergy dans le Val-d’Oise. En France, le garçon découvre la banlieue, ses cités, ses jeunes, ses migrants, ses barbus. Rattrapé par les autorités, il fait connaissance avec les mystères de l’administration, explore la capitale, se lie d’amitié avec des femmes et des hommes de tous horizons. Immigré contre son gré, il s’interroge. Rester ou partir ? Etranger ici ou prisonnier du califat de Tâs Hî Tûrn chez soi ?

La banlieue, l’immigration, les mineurs isolés… Sur des thèmes d’actualité on ne peut plus sérieux, David Xoual tisse une histoire délirante et loufoque dans laquelle on croise des personnages lilliputiens, des flics au bout du rouleau, des moutons kamikazes et la jeunesse des quartiers, toujours pleine de surprises et débordante d’imagination. Une bouffée d’air frais et un mélange explosif entre rire et matière à réflexion. Faites passer !

La deuxième à droite, et droit devant jusqu'au matin

La deuxième à droite, et droit devant jusqu'au matin

de christophe PIROTTE

littérature générale (UNE HEURE EN ÉTÉ) | Paru le 11/03/2021 | 19,00 €

Le 3 octobre 2017, Gabriel Brown, présentateur vedette du journal de vingt heures, perd le contrôle de son véhicule. Moment d’égarement, moment de folie ou conduite sous influence ? Pourquoi roulait-il si vite ?

À trente-sept ans, Gabriel Brown est au sommet de sa carrière et à deux doigts de réaliser son rêve : devenir un grand reporter. Certes, il assume mal sa récente célébrité et les désirs de maternité de sa femme lui semblent prématurés, mais pour le reste, tout se déroule pour le mieux. Alors, après quoi fonçait-il ?

Dans la vie de Gabriel, 1999 fut une année charnière, celle des choix professionnels et sentimentaux et celle de la mort de son grand-père, son modèle. Pourquoi cette année l’obsède-t-elle tant ? Et qui est Jo, cette femme revenue du passé ?

La deuxième à droite, et droit devant jusqu’au matin ! raconte l’ascension et la chute de Gabriel Brown. Une histoire à vive allure dans le monde des médias et des secrets. Saurez-vous trouver les clés ?

TWINGO AFRICA

TWINGO AFRICA

de Jean-Pierre JUB

ANNICKJUBIEN | Paru le 10/03/2021 | 16,50 €

La plupart du temps c’est Regina qui conduit au cours de la traversée du Sahara Occidental. La  route est goudronnée, à droite, les vagues de l’Océan se brisent au pied des falaises. Le spectacle est majestueux mais difficile à contempler tant le vent et le sable cinglent le visage des audacieux qui se risquent à faire une halte. De l’autre côté, c’est le désert qui s’étend à l’infini, c’est très impressionnant, du sable, des pierres et encore du sable. On n’a pas envie de tourner à gauche pour quitter la route côtière tellement le paysage est hostile.

La Mauritanie se rapproche inéluctablement…

Jean-Pierre JUB dit de lui : «Je ne suis ni écrivain ni photographe, mais ça ne m’empêche pas, ni d’écrire ni de prendre des photos.» Il le fait avec talent et il trouve son inspiration en parcourant l’Afrique.

Al Jhamat, Des pierres et des ombres

Al Jhamat, Des pierres et des ombres

de Laurence VAGNIER

Jeune adulte (5 SENS) | Paru le 10/03/2021 | 20,40 €

Dans l’univers d’Al Jhamat, organisé pour la destruction systématique des oeuvres humaines, le Grand Ordonnateur, qui dirige le pays sous les ordres d’un Prince que nul ne voit jamais, lance sa plus vaste et plus ambitieuse entreprise : l’Effacement de la Grande Pyramide de Dojraha, un monument dont les secrets pourraient éclairer le passé.

Olympe, l’enfant surdouée, perturbée par de violentes visions, découvre ses origines grâce à Barney, l’agitateur décidé à renverser le Grand Ordonnateur. Avec ses amis, Nikku, Stefan, le sans-caste au grand coeur, Tao Li, la jeune Architecte qui renonce à sa vie de luxe pour rejoindre Barney, elle cherche les failles qui entraîneront la fin des destructions et de la domination des Hautes Castes. Un combat s’engage entre une Gardienne machiavélique et insensible, la Grande Inspiratrice des Architectes, imprévisible et lucide, les rebelles cachés dans une éblouissante cité antique, et les troupes de Miliciens surentraînés, sur fond de pierres écroulées, de chantiers et de poussière. Un combat dont l’enjeu est l’avenir d’Al Jhamat.

Laurence Vagnier

Après Al Jhamat, Pour que rien ne dure, Laurence Vagnier produit le deuxième tome d’une trilogie dystopique pour adolescents, avec la toile de fond d’un monde inexplicable et sans repères.

Petites fables affables des villages du coin

Petites fables affables des villages du coin

de Christian SATGÉ

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 10/03/2021 | 16,20 €

Non sans plaisir le rimeur solidaire, homme d’un peu d’humour et de beaucoup d’humeur, qu’il a aussi mauvaise que sa vue, revient à la charge, au pas du même nom. Voici donc une deuxième livraison de nouvelles rimées à la rurale urbanité. Ce tueur à pages reprend donc humblement ici, mais pas en fumiste, c’est là son moindre défaut, le flambeau moins fumeux que fumant des fameux fabulistes d’antan. Et qu’importe si cela ne laisse guère de traces de marcher d’un pied modeste sur ces pas-là en troussant l’anecdote plutôt que le cotillon ou en filant, tel un fin limier, la métaphore en lieu et place d’un mauvais coton… Ver après ver, cet asthmatique qui ne manque pas d’air à force de le pomper aux autres, entend encore témoigner, en toute partialité, du monde comme il va, vu non par quelque censeur sangsue mais par un penseur pansu, égratignant plus que dénonçant. Ah, quel délice de se vautrer, sans complexe ni vergogne, sur la folle paille de nos inavoués penchants, ceux qui nous feront à coup sûr tomber sous la poutre de nos petitesses aussi peu sages que passagères ! Parce que, pour un conteur éclectique, la fable illumine la nuit de nos jours comme le songe le sommeil le plus lourd, celles qui se cachent ici n’ont que l’ambition de faire cogiter un instant et la prétention de distraire longtemps…

Christian Satgé

Professeur se refusant à être un donneur de leçons, Christian Satgé est persuadé que la fable est d’aujourd’hui comme de toujours. Ce facteur de cours ne sachant faire court, le prouve en prenant à rebrousse-plume le monde qu’il arpente, quelques vers à la main, colorant au verbe d’antan un univers où l’humaine animalité n’est pas sans rapport avec la bestiale humanité de nos sociétés trouvant pourtant archaïques ces apologues.

La chance de ne pas en avoir

La chance de ne pas en avoir

de Sylvain GUILLAUMET

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/03/2021 | 13,60 €

Un homo sapiens dessinant son cauchemar. Un homme d’affaires coincé dans les toilettes d’un aéroport. Dans une maison de retraite, les retrouvailles d’un aide-soignant et du prince noir de son enfance. Une inconnue croisée dans le métro. Les personnages de Disney engagés dans une lutte sociale. Un courtisan du roi à la vue altérée et la prostate fragile…

Ces 250 micro-nouvelles de même forme (1000 caractères) sont avant tout une invitation à un voyage débridé. Les époques et les lieux sont traversés allègrement. On y croise des personnages de tout âge, de tout milieu, de tout caractère, de toute destinée. Les situations se succèdent dans une grande variété de tons : drôle, tragique, réaliste, poétique, pamphlétaire, intime…

Léger et virevoltant, ce ballet de contes n’est pas pour autant dénué de sens cachés et de ressentiments profonds. Par exemple, ce dictateur glissant sur une page envolée d’un livre interdit.

Sylvain Guillaumet

Sylvain Guillaumet est né en 1972 en France et y réside. Auteur de nouvelles, il a aussi publié des recueils de poésie (Guitare, A l’aurore de nos mains…). Musicien professionnel, auteur et compositeur, son parcours est principalement jalonné de spectacles autour de la chanson et d’interventions dans les écoles. En résultent plusieurs contes musicaux, chants pour choeur et albums (Je cherche des mots océan…).