l'autre LIVRE

Parutions récentes et à venir

LE RIRE DU CROCOLION

LE RIRE DU CROCOLION

de Jean-Pierre JUB

Polar (ANNICKJUBIEN) | Paru le 18/12/2019 | 18,50 €

Le commissaire Max Guillemeau, sacré premier flic français par ses pairs savoure les premiers jours d’une retraite bien méritée, mais de courte duré, car Il est appelé au chevet d’une vieille dame, la mère d’un de ses copains d’enfance, qui lui révèle que son fils que l’on croyait mort pendant la bataille d’Alger est en réalité bien vivant en Algérie. La mourante fait promettre à Max de rechercher son fils. En tenant cette promesse, Max va être plongé dans une enquête qui va le mener dans la casbah  algéroise au prise avec la mafia locale. Max retrouvera  t-il son copain d’enfance ? En tout cas il va être confronté à des situations parfois dramatiques, parfois rocambolesques.

Jean-Pierre JUB est écrivain voyageur, après  plusieurs récits, il signe ici son premier polar.

C'est moi Le Petit Dernier

C'est moi Le Petit Dernier

de Paul-Henry VINCENT

Poésie (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 18/12/2019 | 13,00 €

Oui. C'est pour toi jeune complice que j'ai écrit ces pages. C'est de toi que je parle. C'est en pensant à toi. À tous ceux qui comme nous. Afin d'expliquer à ces autres qui nous prennent pour. Nous jugent vraiment peu intéressants parce que trop silencieux. Parce qu'ils ne savent pas écouter au-delà du silence. Parce qu'ils ne savent pas lire. Entre les lignes. À ce moment à cet endroit précisément où nous commençons à dire.

Paul-Henry Vincent

En corps et en corps

En corps et en corps

de Adeline YZAC

Poésie (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 18/12/2019 | 13,00 €

Adeline Yzac nous offre ici une gourmandise de la langue et du mot. Le poème est sonorité, langue parlée, entendue… celle de l’autre. Parole du corps. Les mots se croisent, se déconstruisent, donnent à entendre au-delà de…

LA DAME DE L'IMMEUBLE

LA DAME DE L'IMMEUBLE

de VANHULLE MILDRED

Roman (ANNICKJUBIEN) | Paru le 27/11/2019 | 20,00 €

Les méandres de la vie nous amènent parfois vers des chemins qui ont une incidence sur notre avenir. C’est ce qui arrive à un jeune couple Mathilde et Quentin, qui du jour au lendemain sont catapultés dans un immeuble en banlieue parisienne. Surpris par les tensions et l'agitation qui y règnent, très vite ils vont être confrontés aux problèmes de la cohabitation. Tout commence par la visite d’une voisine qui leur propose de signer une pétition contre une locataire. Or, venant d’emménager, cette démarche les laisse perplexes en particulier Mathilde qui entraine son conjoint dans la spirale de ses interrogations. Petit à petit elle finit par mener sa propre enquête qui la conduira de surprise en surpris, jusqu’au jour où transparait une vérité

Mais quelle vérité ?

Pas encore une image

Pas encore une image

de Jean DAIVE

Essais sur l'art (ATELIER CONTEMPORAIN (L')) | Paru le 22/11/2019 | 25,00 €

Dans ce recueil d’entretiens réalisés au fil de sa longue carrière d’homme de radio, entre le milieu des années 1970 et la fin des années 2000, Jean Daive propose un montage de paroles qui cherche à préciser le statut de l’image et son rapport avec l’écrit chez les artistes d’aujourd’hui. « Comment s’est-elle organisée cette double rencontre à vivre simultanément – une image désormais est à lire et une écriture désormais est à voir ? Comment cette singulière permutation presque permanente s’est-elle opérée dans l’art d’aujourd’hui ? » Questions dont les enjeux sont pour part autobiographiques (Jean Daive étant toujours partie prenante dans ces rencontres), mais surtout linguistiques, graphiques, picturaux et perceptifs.

L'AVENIR DU COUPLE

L'AVENIR DU COUPLE

de Armand FRYDMAN

Développement personnel (ANNICKJUBIEN) | Paru le 20/11/2019 | 20,00 €

Après des études de sociologie et de psychologie, Armand Frydman s'est spécialisé dans l étude de l évolution du couple.
il analyse les raisons qui ont conduit à la crise de la famille dans nos sociétés modernes.
A chaque problématique est proposée des solutions simples et accessibles afin de favoriser l harmonie conjugale.

 Un livre nécessaire Philippe FREMONT, Diderot ORG

Un livre simple et clair qui explique comment la société moderne a conduit au divorce de plus de la moitié des couples. OPEN MAG

Petite anthologie sportive & autres plaisirs littéraires

Petite anthologie sportive & autres plaisirs littéraires

de Nicolas GRENIER

Antholologie littéraire (EDITIONS DU VOLCAN (LES)) | Paru le 14/11/2019 | 12,00 €

Des auteurs classiques, d’Honoré de Balzac à Émile Zola, sont réunis dans cette Petite anthologie sportive & autres plaisirs littéraires. Parmi les écrivains, citons Victor Hugo, Gustave Flaubert, Jules Verne, ou encore Alexandre Dumas, Guy de Maupassant, Alphonse Daudet, et au XXe siècle, Anatole France, Marcel Proust et Pierre de Coubertin.
Au programme de ce « match littéraire » : alpinisme, automobile, aviron, boxe anglaise, cyclisme, escrime, football, golf, gymnastique, hippisme, jiu-jitsu, lutte gréco-romaine, natation, patinage, ping-pong, plongée sous-marine, rugby, savate, tennis, tir à l’arc.
Une occasion de redécouvrir ces champions de la littérature française, sur le terrain sportif !
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, Nicolas Grenier signe une nouvelle anthologie sportive.

Le Petit Garçon sur le quai de la gare

Le Petit Garçon sur le quai de la gare

de Pierre SAINT-HÉLÈNE

Roman (EDITIONS DU VOLCAN (LES)) | Paru le 14/11/2019 | 12,00 €

Sur son quai de gare, Louis a tout d’un garçon ordinaire. Pas plus haut que trois pommes, il semble sourire au monde. Pourtant, le drame qui se joue devant ses grands yeux bleus va changer le cours de sa vie.
Tiraillé entre deux mondes totalement opposés, il lui faudra grandir et apprendre très vite, trop vite, la violence du monde des adultes.
Le Petit Garçon sur le quai de la gare est l’histoire d’un amour infini d’un enfant pour sa maman, un infini qui peut être parfois synonyme de danger.
 

Lubna. La copiste de Cordoue

Lubna. La copiste de Cordoue

de Olivier GAUDEFROY

Le temps des femmes (TURQUOISE) | Paru le 08/11/2019 | 19,80 €

Rien ne prédestinait Lubna à devenir l’une des personnalités éminentes du développement culturel de Cordoue. Capturée enfant lors du pillage de sa ville natale, elle devient esclave du calife Abd al-Rahman III, puis de son fils al-Hakam II, un homme éclairé et tolérant. Elle reçoit une éducation complète au palais et, à force de persévérance et de travail acharné, elle parvient à intégrer l’élite intellectuelle du califat, tout en évoluant au plus près du pouvoir. 

 

Ce récit, narré du point de vue de Lubna, nous guide dans le dédale des rues de Cordoue à la suite d’une femme savante, convertie à l’islam, et restitue une vie au cœur de l’al-Andalus – actuelle Andalousie – du xe siècle, plein de couleurs, d’odeurs et de saveurs. Variation sur cette figure du califat omeyyade, il aborde la place des femmes et de la culture dans l’Espagne musulmane d’alors, comme les liens complexes et parfois distendus entre religion, science et philosophie.

 

Olivier Gaudefroy est né en 1972 à Orléans. Grand connaisseur de l’Antiquité, il a publié plusieurs ouvrages à ce sujet, qu’il s’agisse d’anthologies, de biographies ou de romans policiers historiques, parmi lesquels Elles ont fait l’Antiquité (Turquoise) ; Hypatie, l’étoile d’Alexandrie ; Cléopâtre l’immortelle, de l’histoire à la légende et Les Cendres d’Arsinoé.

Le Temps de peindre

Le Temps de peindre

de Monique FRYDMAN

Écrits d'artistes (ATELIER CONTEMPORAIN (L')) | Paru le 08/11/2019 | 30,00 €

Carnets d’atelier 1975-1990 ; Textes 1979-2000 ; Entretiens 1984-2014

Réunissant d’une part carnets, d’autre part textes et entretiens dont l’écriture ou la parution s’échelonnent des années 1970 à aujourd’hui, Le Temps de peindre jette sur l’œuvre de la peintre Monique Frydman un éclairage neuf par son ampleur, sa densité et sa profondeur. C’est en effet le premier mérite de ce volume en deux volets, doublement préfacé et enrichi de cahiers iconographiques importants, que de proposer au lecteur une approche croisée de ce travail dans lequel l’écriture, avant, pendant, après, joue un rôle constitutif, ne serait-ce qu’en permettant à l’artiste de « rationaliser par la parole » ce qui advient dans sa peinture.

Ouvrir le feu

Ouvrir le feu

de Pierre MATISSE & Joan MIRO

«&» (ATELIER CONTEMPORAIN (L')) | Paru le 08/11/2019 | 30,00 €

Cet ouvrage réunit la correspondance du marchand d’art Pierre Matisse et du peintre Joan Miró, entre 1933 et 1983. Reflets d’une relation aussi bien professionnelle qu’amicale entre les deux hommes, les lettres échangées donnent une vision particulière du monde de l’art. Les déclarations d’amitié y côtoient les tensions entre marchands, les réflexions de l’artiste se mêlent aux évocations plus intimes. De la description des œuvres réalisées par Miró, jusqu’à la mise en place des expositions, les échanges retracent les différentes étapes d’une production artistique foisonnante qu’il faut défendre au mieux. Car pour permettre à Miró d’émerger aux États-Unis, Pierre Matisse le dit bien, il faut « ouvrir le feu ».

LA MONNAIE DES JOURS

LA MONNAIE DES JOURS

de ROBINET JACQUES

Éditions de la Coopérative (COOPÉRATIVE (ÉD. DE LA)) | Paru le 08/11/2019 | 22,00 €

Dans Un si grand silence, Jacques Robinet évoquait la mort de sa mère et son cheminement pour survivre au deuil. Il renoue dans ce nouveau livre avec l’écriture autobiographique. La Monnaie des jours constitue comme la somme de l’expérience de toute une vie, dans une présentation originale, à la fois discontinue et profondément cohérente. Passé, présent et avenir se succèdent sous des formes d’écriture à chaque fois différentes.

Une série de proses brèves évoquent le passé, de la guerre d’Algérie à des instantanés intimes. Le présent surgit à travers les feuillets d’un journal tenu entre 2012 et 2019, où l’émerveillement souvent voluptueux de vivre s’allie à la permanence de doutes religieux reflétant une vision très contemporaine. La troisième partie prolonge le journal par une série d’aphorismes, de visions, de conseils permettant d’envisager un avenir enfin plus habitable. Ces fragments constituent à la fois un art poétique et l’apprentissage d’une fragile sérénité capable de maintenir en dépit de tout la lueur de l’espérance.

Ce livre frappe d’abord par l’originalité de sa structure. L’auteur associe plusieurs formes d’écriture, qu’unifie un ton très personnel, l’ancrage dans l’autobiographie mais aussi le désir de proposer une vision ouverte, nourrie manifestement par son expérience de psychanalyste autant que par son parcours de poète. Outre la beauté de l’écriture, toujours remarquable, le lecteur trouvera dans ces pages une sagesse très humaine, un témoignage sans parti pris.

Ce livre s’inscrit ainsi dans la lignée des Notes intimes de Marie Noël ou du Journal de Julien Green.

Ephémères

Ephémères

de Annie PEREC MOSER

COUDRIER (LE) | Paru le 07/11/2019 | 18,00 €

Tout est dans la présence, le ressenti et la fidélité dans la durée.

Le souci du détail renforce la perception du vécu. L’émotion prend corps, surprise entre ouverture, discrétion, mémoire et repères symboliques. Autour de la poète s’incarne un univers personnel de proximité, de rêve, avec parfois la conviction prémonitoire que « l’incertain de la nuit fait trembler les hublots ».

(Extrait de la préface de Patrick Devaux)

 

La plume est si légère et leste à la fois qu’elle ne semble pas inscrire, mais papillonner à loisir entre les vers tressés.

Il semble que, se référant à l’antique, à des amours mythiques, l’auteure nous souffle qu’il n’est d’éternel que ce qui se renouvelle, de présent aussi prégnant qu’à l’écho d’antécédents.

La poète invoque plus qu’elle n’évoque, comme des mantras que la mémoire nous répète, ces fragments de texte qui, d’entre les vers oubliés continuent de nous parler, comme des tables tournantes, des ronds dans l’eau au ricochet des anges, l’écume que soulève une plume.

La misère est évoquée et les sorts implacables auxquels la mort seule est pitoyable. Sur cette fin, s’achève le recueil, cependant que la poète, en refusant l’anéantissement, ne veut y voir qu’une disparition à l’horizon de nouveaux proches.

(Extrait de la postface de Jean-Michel Aubevert)

La fantaisie répond à la mélancolie

La fantaisie répond à la mélancolie

de François BAILLON

Coudraie (COUDRIER (LE)) | Paru le 07/11/2019 | 20,00 €

Mêlant habilement prose humoristique et poésie, François Baillon nous livre ici un recueil qui tient ses promesses. Évoluant en sceptique au long de scénettes burlesques, plus fantaisistes que mélancoliques, on se promène au gré du texte au travers d’une écriture ingénieuse. Il nous émeut, nous donne à réfléchir et à sourire. Sautillant et malicieux, s’il est piquant c’est d’un cœur tendre.

 

« Sans jamais se prendre au sérieux, sur un fond mélancolique, l’auteur, humoriste, nous fait vivre ces instants futiles dont nous pèse l’insoutenable légèreté. Au fil des mots, comme d’un linge, il donne du fil à retordre.

Le poète est celui qui inspire. Il me semble ici que le non-sens s’érige en sens pour en masquer l’absence, la dérision pour acte de foi dans la raison.

On se dit qu’à force de vouloir épurer tout ce qui serait de trop, seule la fantaisie peut surseoir au blanchiment du sens. »

 

Extrait de la préface de Jean-Michel Aubevert.

Cheveux Rouges

Cheveux Rouges

de Caroline BOUCHOMS

Coudraie (COUDRIER (LE)) | Paru le 07/11/2019 | 20,00 €

Une jeune femme reçoit en héritage les enseignements de sa grand-mère préférée, Nina, aujourd’hui disparue...

Résistante juive et prisonnière politique durant la seconde guerre mondiale, Nina s’était donné pour mission de libérer le monde des monstres. Trouver la force pour continuer à aimer, vivre et résister.

Entre documentaire et fiction, « Cheveux Rouges » est un millefeuille aux couleurs de la transmission, du devoir de mémoire et de l’amour comme acte de libération de la vie.

 

Ce texte a été présenté au Théâtre des Doms, en Avignon, lors de la soirée Pecha Kucha organisée par la SACD-SACM, le 13 juillet 2013.

 

Le spectacle qui en découle a été créé au Théâtre National de Belgique dans le cadre du Festival Noël au Théâtre en décembre 2013. Il a été présenté aux Rencontres de Huy 2014.

Le texte a été adapté et mis en scène par Didier de Neck. Caroline Bouchoms (la narratrice) était accompagnée par Joëlle Strauss (la violoniste) et par Cécile Balate (la régisseuse).

 

À bout

À bout

de Nathalie DE COURSON

singuliers pluriel (ISABELLE SAUVAGE) | Paru le 04/11/2019 | 18,00 €

Après avoir trouvé dans la poubelle du vieil About, son père, une enveloppe déchirée et vide ne comportant que ces quelques mots : trouvé après perte de la perte de tout d, la narratrice entreprend son récit et s’accroche à ce d qui défait.

Et ce qui se défait, là-bas, à Péricourt, c’est la figure du père, son corps, sa mémoire et sa dignité… devant ses cinq enfants, inquiets et désemparés.

Avec un humour caustique, Nathalie de Courson nous présente cette fratrie soudée, dans laquelle chacun/chacune joue un rôle différent : Primus, Triolette, Quartette, Quintette et Benjamin. À coup de plannings colorés, tous se relaient auprès du père pour assurer les tours de garde et se débrouillent comme ils peuvent pour ne pas le haïr.

Les réticences envers le vieil About — de la pitié à l’exaspération — sont variables selon l’histoire de chacun, mais tous ont du mal à assumer cette lignée d’hommes depuis des siècles pris dans l’Histoire, une vieille famille française, une dynastie de militaires et de diplomates, où même les adultères ont un air légitime.

Dans une alternance de passages narratifs et de dialogues par mails interposés, ce récit de filiation porte sur l’étrangeté des origines, la difficulté d’hériter et de se frayer un chemin de vérité avec toutes ces voix qui parlent autour et à l’intérieur de soi.

Pensées sucrées

Pensées sucrées

de Christelle JOHNNY

bilingue (MKT ÉDITIONS) | Paru le 04/11/2019 | 13,00 €

Extrait: "C'est quoi le vice? Ne sommes-nous pas tous un peu vicieux ? Et puis, ne faut-il pas être un peu vicieux quand même ? En définitive tout ne serait-il pas vice dès qu’il s’agirait de sexualité ? Est-ce qu’il s’agit d’être particulièrement adepte de plaisirs charnels ? Est-ce que le fait de ressentir du désir est du vice ?

[...]  Soit tout est n’est que vice soit rien ne l’est. Je veux pour ma part croire que la question est ailleurs, dans la perception, le regard de celui qui observe et opine.

Tout n’est qu’une question de point de vue, d’angles…

 

Le signe du singe

Le signe du singe

de GAUSCHER BRUNO

QUADRATURE | Paru le 04/11/2019 | 16,00 €

D’habitude je ne parle pas aux canards. Mais à vrai dire ce n’est pas moi qui ai commencé. C’est le canard – enfin le canard de la bouée en forme de canard, celui qui était près de moi à la plage. Je vous explique. J’étais allongé sur ma serviette, en train de bronzer, j’ai fait un petit somme et quand je me suis réveillé des gens s’étaient installés juste sur ma droite. Il y avait un grand parasol, plusieurs serviettes, des sacs, des pelles et un seau, et là à quelques centimètres de moi la bouée-canard, vous voyez la bouée standard avec sa couleur bien jaune, le bec orange et les deux grands yeux ronds dessinés façon BD, noirs sur fond blanc...

  Bruno Gauscher a écrit de nombreuses chansons sous le nom de Bruno Morelli. Un jour, il a voulu écrire un roman qu’il a terminé au bout de deux pages. Son deuxième roman faisait quatre pages, et son troisième à nouveau deux pages. C’est donc tout naturellement que le genre de la nouvelle s’est imposé à lui. On ne contrarie pas facilement un Gauscher...

La Sterne

La Sterne

de Adelmo VENTURELLI

livres français (ED. PEARLBOOKSEDITION) | Paru le 02/11/2019 | 18,00 €

« Je tente de me laisser distraire, calmer, par le bal des sternes, sans toutefois m’autoriser à m’asseoir et à me relaxer. Je suis sur le qui-vive, prête à déguerpir au moindre mouvement suspect. Deux pinsons viennent trottiner sur l’herbe juste devant moi. Étonnant qu’ils ne se soucient pas de ma présence. Je ne bronche pas, je ne sourcille pas, je ne voudrais pas les faire fuir. Ils sont une compagnie amicale. Puis, soudain, je suis tirée du recueillement auquel m’obligent les pinsons par une voix qui provient du chemin derrière moi.

« Que fais-tu là ? »
Je me retourne, le cœur battant. Les oiseaux s’envolent effrayés, disparaissent dans le feuillage d’un gros chêne.»

Symphonie en psy mineur

Symphonie en psy mineur

de Hervé MESTRON

nouvelles (ZINEDI) | Paru le 31/10/2019 | 14,90 €

La place du musicien dans la cité a-t-elle vraiment évolué depuis le XVIIIe siècle ? Quelles réalités se cachent derrière le faste du concert ? Comment gérer la perversité d’un chef d’orchestre ? Est-il possible de combiner l’idéal de son art avec la loi du marché ?
Dans ces nouvelles, les artistes s’allongent sur le divan du psychanaliste pour nous offrir une symphonie intime et inédite.