l'autre LIVRE

Biographies / études

Z comme ZELENSKY

Z comme ZELENSKY

de Jean-Pierre JUB

Documentaire (ANNICKJUBIEN) | Paru le 24/02/2023 | 22,90 €

Prix 19,90 + 3 € de frais de port = 22,90 €

Documentaire - 200 pages en couleur - à paraître 24 févier 2023 - 

Quand Poutine a envahi l'UKRAINE le 24 Février 2022, il pensait éliminer ceux qui dirigeaient  le pays d'un simple revers de main comme de vulgaires  moujiks, un an plus tard ZELENSKY est toujours là, bien campé, à la tête de l'UKRAINE en chef de guerre.

Jour après jour Volodymyr ZELENSY raconte ses colères et ses certitudes de bouter l'envahisseur  hors de la terre patrie.

L'APACHE JUH, MENTOR DE GÉRONIMO

L'APACHE JUH, MENTOR DE GÉRONIMO

de Giovanni-Michel DEL FRANCO

collection amérindienne (Le Chant des Hommes) (CHANT DES HOMMES (LE)) | Paru le 31/10/2022 | 16,00 €

Juh est une des figures centrales de la résistance chiricahua (apache) à la colonisation blanche du sud-ouest des États-Unis. Il fut un des combattants les plus tenaces, mais aussi les plus habiles, qu’eurent à affronter tant l’armée étatsunienne que mexicaine.

Il reste paradoxalement un des plus méconnus. Aucune biographie d’envergure ne lui a été consacrée à ce jour. Comme s’il se tenait dans l’ombre d’autres personnages marquants comme Mangas-Coloradas, Cochise, ou Victorio. Et, bien sûr, Géronimo.

Pourtant Géronimo, dont Juh avait épousé la sœur préférée, fut durant deux décennies son second, et ne trouva la célébrité qu’après sa disparition.

Cette relative discrétion s’explique peut-être par le fait que la tribu de Juh, les Nedni, vivait en grande partie au Mexique. Ils séjournèrent très brièvement sur les réserves, et eurent peu d’occasion d’échanger avec les nord-américains.

Rares sont donc ceux à avoir témoigné sur ce chef demeurant, à l’égal de son peuple, mystérieux sur bien des aspects. C’est ce voile que cet ouvrage entend lever.

: La Guerre d'indépendance turque La première guerre anti-impérialiste du XXe siècle

: La Guerre d'indépendance turque La première guerre anti-impérialiste du XXe siècle

de F. MALLET

Indépendances (TURQUOISE) | Paru le 15/10/2022 | 22,00 €

La Guerre d'indépendance turque est un sujet mal connu du public. Certains s'en souviennent comme de la guerre gréco-turque. Les chercheurs français travaillant sur la Turquie connaîtraient peu encore le sujet. Or ce fut la première guerre menée au XXsiècle contre les anti-impérialistes qui résistaient à l'occupation. De plus, la révolte fut menée par l'Assemblée nationale, et la république instaurée après la libération existe toujours. Il convient également de noter que la Guerre d'indépendance turque a été prise en exemple par les peuples de l'Inde et du Moyen-Orient qui ont eux-mêmes résisté au colonialisme. Cette œuvre commence par l'armistice de Moudros, signé le 30 octobre 1918, dont les conditions furent fatales à l'Empire ottoman vaincu lors de la Grande Guerre. Et elle s'achève avec le traité de paix de Lausanne, signé le 24 juillet 1923. Les évènements majeurs de ce processus – l'occupation d'Istanbul et de l'Anatolie, le passage de Mustafa Kemal (Atatürk) en Anatolie et l'organisation du peuple, la création de l'Assemblée nationale et les guerres contre les Grecs et les armées des Alliés – sont ici précisément présentés. Premier livre en français qui analyse la Guerre d'indépendance turque dans son ensemble et dans le détail, il sera utile aux chercheurs, aux historiens ainsi qu'au grand public.  

Jacques ELLUL

Jacques ELLUL

de Frédéric ROGNON

RESISTER (AMPELOS) | Paru le 10/10/2022 | 16,00 €

« Le christianisme est la pire trahison du Christ. »

« L'individu est toujours prêt à se soumettre à la nécessité, pourvu que le vocabulaire de la liberté soit sauvegardé, et qu'il puisse parer son obéissance servile de la glorieuse énergie d'un choix libre et personnel. »

Ces deux citations de Jacques Ellul illustrent bien la pensée iconoclaste de ce penseur, précurseur de l’écologie politique qui était aussi théologien.

Dans cette biographie philosophique, la première sur Ellul, Frédéric Rognon explore les grands axes de la pensée ellulienne, dans ses avancées comme dans ses errements.  Ni disciple, ni opposant, il aborde toutes les facettes de celui qui fut sans doute le plus irritant des penseurs du XXème siècle mais aussi le plus clairvoyant.

Pauli MURRAY

Pauli MURRAY

de Del KILHOFFER

RESISTER (AMPELOS) | Paru le 01/09/2022 | 13,00 €

15 ans avant Rosa Parks, une jeune fille noire est arrêtée pour avoir changé de siège dans un bus.  Elle passera un week-end en prison et en gardera une forte volonté de se battre contre les discriminations.

Quelques années plus tard, elle sera la première femme à étudier à la Howard School of Law, puis la première africaine américaine à obtenir un poste de procureur générale adjointe en Californie, la première personne noire à recevoir un doctorat en Sciences juridiques de Yale, la première femme noire à être ordonnée prêtre dans l’Eglise épiscopalienne.

Juriste engagée, c'est en grande partie grâce à sa pugnacité que le mot "sexe" fut ajouté dans le droit civil américain, permettant ainsi de condamner les situations de discriminations liées aux inégalités entre les femmes et les hommes.

Amie d’Eleanor Roosevelt et de James Baldwin, cette pionnière des luttes intersectionnelles qui ne cachait pas son homosexualité sera, après sa mort, désignée comme « Sainte » par l’Eglise épiscopalienne.

Thérèse ROUSSEAU

Thérèse ROUSSEAU

de Pauline TANON

RESISTER (AMPELOS) | Paru le 15/08/2022 | 14,00 €

Après la publication de L'Emile et du Contrat social en 1762, Jean-Jacques Rousseau est frappé d'un mandat d'arrêt.

Le voilà lancé, avec Thérèse, sa compagne, sur les routes de l'exil, fuyant la justice royale.

Thérèse, catholique, analphabète, originaire d'Orléans apprend à penser et briser ses chaînes auprès de l'audacieux protestant suisse, brillant touche-à-tout, qui n'avait pas encore écrit une ligne lorsqu'ils se sont rencontrés à Paris en 1745.

Souvent oubliée ou dans l’ombre des protectrices célèbres de Rousseau, Thérèse, qui partagea sa vie pendant trente-trois ans, est redécouverte et mise en valeur par ce roman biographique très documenté.

Une échappée au côté du philosophe des Lumières qui porte au plus haut le flambeau de la liberté. Non sans bénéfice pour Thérèse... et la Révolution !

 

Ed Lacy-Un inconnu nommé Len Zinberg

Ed Lacy-Un inconnu nommé Len Zinberg

de Roger MARTIN

hors collection (A PLUS D'UN TITRE) | Paru le 01/02/2022 | 20,00 €

Qui était-il cet écrivain juif, communiste, marié à Esther, une Noire avec laquelle ils adopteraient plus tard Carla, une petite fille noire originaire des Antilles britanniques ?

Qui était-il ce « juif non-juif », passionnément new-yorkais, qui avait embrassé à vingt ans la cause des laissés-pour-compte de la socièté et des victimes du racisme, noires ou hispaniques ?

Qui était-il vraiment ? Len Zinberg, auteur de nouvelles dans la presse communiste ? Ed Lacy, qui publiait ses récits dans lAfro-American et le Pittsburgh Courier et passait pour Noir ? Ou encore Steve April, Russell Turner ou Mark Haggstrom qui signeraient des centaines de nouvelles ?

Qui était-il, ce soldat mobilisé ? en Italie qui deviendrait correspondant de Yank, un hebdomadaire « écrit par des soldats pour des soldats » tiré à 2 700 000 exemplaires ? Ce collaborateur du prestigieux New Yorker, qui publia en 1940 Walk Hard-Talk Loud que Langston Hughes et Ralph Ellison jugeaient extraordinaire ?

Qui était-il ce Blanc qui créa, en 1957, le premier personnage de détective privé noir, Toussaint Marcus Moore, dans Traquenoir (Room to Swing), auquel les Mystery Writers of America décernèrent lEdgar du meilleur roman policier de lannée ?

Qui était-il, cet écrivain talentueux dénonce ? comme rouge et victime de la Chasse aux sorcières, qui sévanouit en 1949, avant de se réincarner, deux ans plus tard, en un certain Ed Lacy et décrire une trentaine de romans noirs jusquà sa mort tragique en 1968, sans jamais cesser de de?fendre des valeurs de liberté ?, de tolérance et dhumanité ?

Ed Lacy (Un inconnu nommé Len Zinberg) en même temps que la singulière destinée dun auteur qui mérite pleinement dêtre redécouvert, est une passionnante plongée au cœur de lhistoire des États-Unis, des luttes sociales et politiques, du combat pour leégalité raciale et de lunivers de la littérature noire.

Correspondance

Correspondance

de Clarice LISPECTOR

Hors Collection (LES ÉDITIONS DES FEMMES - ANTOINETTE FOUQUE) | Paru le 02/12/2021 | 26,00 €

Édition intégrale

Traduit du portugais (Brésil) par Didier Lamaison, Claudia Poncioni et Paulina Roitman

Après les éditions complètes des Chroniques (2019) et des Nouvelles (2017), voici celle de la Correspondance de Clarice Lispector, qui offre pour la première fois en un seul volume près de 300 lettres de l’une des plus grandes écrivaines de son temps. Cette nouvelle édition, publiée au Brésil en septembre 2020, rassemble la correspondance publiée par les éditions des femmes-Antoinette Fouque dans les recueils Mes Chéries (2015) et Lettres près du cœur (2016), celle publiée par les éditions Payot-Rivages en 2012 sous le titre Le seul moyen de vivre, dans une nouvelle traduction, à laquelle s’ajoutent plus de 70 lettres inédites à la valeur historique inestimable. Ainsi l’on parcourt 37 années de vie d’une épistolière qui en vécut 57, dont une quinzaine loin de son pays.

Il y a d’abord les lettres adressées au premier cercle de ses proches : mari, sœurs, fils, apparenté·e·s. L’autrice y exprime la quotidienneté sans le moindre apprêt d’une existence expatriée d’épouse attentionnée, de mère attentive, de femme… L’écriture en est ici déconcertante par sa spontanéité et sa connexion directe au réel, chez une écrivaine réputée pour sa sophistication et son extrême auto-surveillance. « Vous voulez m’apprendre qu’il pleut ? Dites : « Il pleut ».

Il y a ensuite les lettres adressées à un deuxième cercle, celui de ses amitiés littéraires. Soit un nombre conséquent de destinataires contemporains de Clarice, qui ont illustré la vie littéraire brésilienne très brillante pendant ces trois décennies (Lúcio Cardoso, Fernando Sabino. João Cabral de Melo Neto et Lêdo Ivo, Mário de Andrade, ou encore Rubem Braga, Lygia Fagundes…). La vocation littéraire de Clarice, les angoisses et les mystères de la création, les servitudes de l’écriture, les certitudes et les impasses de la pensée nourrissent les interrogations qu’elle adresse à ces grands esprits.

Enfin, il y a les lettres pouvant être qualifiées de professionnelles, où l’on voit l’autrice se préoccuper, avec un acharnement émouvant, du sort de ses œuvres, qui dépend d’abord des instances éditoriales, puis de ceux qui en sont les premiers récepteurs : les journalistes. L’importance « énorme » (Clarice adore cet adjectif) qu’elle y attache se révèle, entre autres, par son échange, en français, de quatre lettres avec P. de Lescure, alors directeur des éditions Plon, à propos de la première traduction de Près du cœur sauvage. Par l’incroyable profondeur de l’interprétation qu’elle nous livre de son propre texte, l’autrice nous donne une exceptionnelle leçon d’auto-exégèse.

Ainsi cette édition qui vient compléter le cycle de publication de ses œuvres par les éditions des femmes-Antoinette Fouque, constitue une pièce essentielle du puzzle claricien.

Rosan Girard

Rosan Girard

de Jean-Pierre SAINTON

Atlantiques déchaînés (ATLANTIQUES DÉCHAÎNÉS) | Paru le 16/11/2021 | 26,00 €

Rosan Girard (1913-2001) est certainement le leader politique guadeloupéen le plus considérable de la deuxième moitié du xxe siècle.

Docteur en médecine au service des petits et des malheureux, opposant au régime de Vichy et principal fondateur du parti communiste guadeloupéen en 1943, il fut un dirigeant charismatique : maire de la commune du Moule entre 1945 et 1971, en lutte contre la fraude électorale et l’arbitraire colonial jusqu’au Conseil d’État, et député durant toute la ive République.

Rosan Girard a élaboré une pensée politique d’inspiration marxiste – rigoureuse et audacieuse – qui combinait la recherche du développement économique et celle de la libération nationale du peuple guadeloupéen.

À rebours de la doctrine coloniale assimilationniste et de la loi de départementalisation du 19 mars 1946, Rosan Girard milita pour l’instauration d’un pouvoir législatif guadeloupéen dans le cadre d’une association avec la République française.

Cette volonté de penser une libération ancrée au réel du peuple guadeloupéen en s’affranchissant de tout dogme l’entraînera à l’écart, à la fois du parti communiste – qu’il avait fondé et qui le désavouera pour manque d’orthodoxie – et de la mouvance indépendantiste née au début des années soixante, dont il critiquera l’« aventurisme ».

Homme d’idées et d’idéal – non de pouvoir –, humaniste en quête permanente d’une nouvelle pensée de la révolution, Rosan Girard mourra en exil, en rupture avec le rythme d’une terre natale à laquelle il a pourtant consacré, jusqu’à la dernière pulsation de ses veines, sa vie, ses pensées et son espérance révolutionnaire.

Pour le vingtième anniversaire de sa mort, cette étude solidement documentée, initialement publiée en 1993 et depuis épuisée, a été entièrement actualisée et enrichie afin d’offrir une réflexion de fond sur l’histoire politique de la Guadeloupe et, au-delà, sur une expérience de combat pour l’émancipation humaine.

Puisse-t-elle raviver la pensée d’un géant oublié auprès de nouvelles générations de femmes et d’hommes ayant soif de liberté et de justice.

Des arbres déracinés

Des arbres déracinés

de Lazare DOMNIEZ

ZINEDI (ZINEDI) | Paru le 05/10/2021 | 20,00 €

Après la Shoah, il ne restait que les prémices d’une renaissance à la vie. Les arbres déracinés se sont à nouveau accrochés à la terre cendrée d’une Europe ravagée. C’est à ce voyage particulier, entre le pire et le meilleur, que Lazare Domniez nous convie.

1 2 3 4 5 6 7 8 9