l'autre LIVRE

Romans policiers

HORS CADRE

HORS CADRE

de François DUQUÉNOY

Polar (ANNICKJUBIEN) | Paru le 12/10/2022 | 29,00 €

Prix 23,00 + 6 € de frais de port = 29€

Ben est cadreur, il a la vingtaine, il voit du pays et n’a pas le temps de s’ennuyer entre ses missions qui s’enchaînent : un tour d’Europe par ci, un travail à Paris par là, un autre dans le Kent pour suivre. Pour beaucoup, une vie de rêve. Il faut un hasard à peine croyable pour que depuis la Californie, Liz, une jeune employée d’un géant du web et activiste se rende compte que quelque chose de suspect se trame en Europe, et alerte la police. Dans ce roman aux allures de polar, le lecteur se laisse constamment surprendre par les rebondissements, jusqu’à en déduire que les apparences sont trompeuses, et qu’il en va de ce texte comme de notre société : pour avoir une vision lucide des choses, il convient de s’attarder un moment, pour poser les yeux hors du cadre.

 

L’auteur : Sans trop savoir à quoi s’attendre, il a avalé sa première goulée d’oxygène dans le nord de la France un jour du printemps 1982, pour ne plus jamais s’arrêter. Sans davantage savoir à quoi s’attendre, il s’est mis à écrire dans le nord de la France un jour d’été 2021, pour ne plus jamais s’arrêter.

Maintenant, tu sais !

Maintenant, tu sais !

de Gilles MARINO

IGB Frissons (IGB ÉDITION) | Paru le 26/04/2022 | 19,90 €

Après avoir tenté de joindre son épouse Sarah, John est victime d’un accident de voiture fatal. La jeune femme est intriguée par le dernier message de son mari alors qu’une enquête laisse penser que sa mort ne serait pas accidentelle. Avait-il des révélations à lui faire ?

D’étranges phénomènes viennent alors perturber le quotidien de Sarah. Elle fait aussi la connaissance d’Alan, sympathique sexagénaire qui lui prête une oreille attentive. Mais cet événement est-il réellement fortuit ?

A-t-elle tort de chercher une logique à ces manifestations ou est-elle sur le point de faire une découverte qui impactera toute l’humanité et d'exhumer un secret qui fait déjà trembler les fondations des instances religieuses ?

Dépassant tout ce qu'elle aurait pu imaginer, Sarah se retrouvera-t-elle embarquée dans une quête énigmatique qui nous ferait douter du hasard de chaque rencontre ?

 

« Maintenant, tu sais ! » est un thriller ésotérique qui fait écho à l’éternel conflit entre Dieu et la science. Une histoire dans laquelle l’auteur a privilégié les relations humaines et l’aspect mystique.

EV-77 la revanche des femmes

EV-77 la revanche des femmes

de Marc GERVAIS

IGB Frissons (IGB ÉDITION) | Paru le 12/04/2022 | 19,90 €

En 2022, un virus menace la Terre. Pour l’avoir découvert, Max est pourchassé par les services secrets.

Parviendra-t-il à donner l’alerte alors que la pandémie condamne la planète ? Le chaos est proche : les gilets jaunes rappellent Hollande. Michelle Obama remplace Biden. Poutine partage le monde. Face à un désastre inévitable, les hommes abandonnent tout pouvoir : les femmes gouvernent. En vingt ans, elles bâtissent un monde idyllique où même les RMIstes sont millionnaires. Préservés de la pandémie, les enfants vivent en internat où ils côtoient la vie réelle via l’holographie. Le monde est numérique. La vie est régie par les « 0 » et les « 1 ».

Néanmoins en 2072, une étudiante de vingt ans est autorisée à quitter la réalité virtuelle afin de célébrer le centième anniversaire de sa grand-mère. Quels lourds secrets Emma va-t-elle découvrir ? Quels liens la vieille dame entretient avec le nouveau président du monde ? L’étudiante déjouera-t-elle les coups d’État et les coups tordus fomentés par les financiers en quête de reconquête ? Découvrant pour la première fois le vent dans ses cheveux et les délices de la pluie sur sa peau, cette jeune femme formée à être « zéro défaut » délivrera-t-elle la jeunesse du monde de l’omnipotence des réseaux sociaux ? Qui dirigera la planète digitale ?

Existe-t-il encore un coin de paradis dans un univers numéral ?

 

"EV-77, la revanche des femmes" est le quatrième roman de Marc Gervais. Il s’agit d’un roman de politique fiction et d’espionnage, un thriller du futur où la femme prend une place définitive dans l’Histoire.

L'auteur vous embarque de Nice à Paris, au Vietnam...

Ed Lacy-Un inconnu nommé Len Zinberg

Ed Lacy-Un inconnu nommé Len Zinberg

de Roger MARTIN

hors collection (A PLUS D'UN TITRE) | Paru le 01/02/2022 | 20,00 €

Qui était-il cet écrivain juif, communiste, marié à Esther, une Noire avec laquelle ils adopteraient plus tard Carla, une petite fille noire originaire des Antilles britanniques ?

Qui était-il ce « juif non-juif », passionnément new-yorkais, qui avait embrassé à vingt ans la cause des laissés-pour-compte de la socièté et des victimes du racisme, noires ou hispaniques ?

Qui était-il vraiment ? Len Zinberg, auteur de nouvelles dans la presse communiste ? Ed Lacy, qui publiait ses récits dans lAfro-American et le Pittsburgh Courier et passait pour Noir ? Ou encore Steve April, Russell Turner ou Mark Haggstrom qui signeraient des centaines de nouvelles ?

Qui était-il, ce soldat mobilisé ? en Italie qui deviendrait correspondant de Yank, un hebdomadaire « écrit par des soldats pour des soldats » tiré à 2 700 000 exemplaires ? Ce collaborateur du prestigieux New Yorker, qui publia en 1940 Walk Hard-Talk Loud que Langston Hughes et Ralph Ellison jugeaient extraordinaire ?

Qui était-il ce Blanc qui créa, en 1957, le premier personnage de détective privé noir, Toussaint Marcus Moore, dans Traquenoir (Room to Swing), auquel les Mystery Writers of America décernèrent lEdgar du meilleur roman policier de lannée ?

Qui était-il, cet écrivain talentueux dénonce ? comme rouge et victime de la Chasse aux sorcières, qui sévanouit en 1949, avant de se réincarner, deux ans plus tard, en un certain Ed Lacy et décrire une trentaine de romans noirs jusquà sa mort tragique en 1968, sans jamais cesser de de?fendre des valeurs de liberté ?, de tolérance et dhumanité ?

Ed Lacy (Un inconnu nommé Len Zinberg) en même temps que la singulière destinée dun auteur qui mérite pleinement dêtre redécouvert, est une passionnante plongée au cœur de lhistoire des États-Unis, des luttes sociales et politiques, du combat pour leégalité raciale et de lunivers de la littérature noire.

PITIÉ POUR LA PYTHIE

PITIÉ POUR LA PYTHIE

de Jean-Louis DUBOIS-CHABERT

Roman (ANNICKJUBIEN) | Paru le 03/06/2021 | 21,00 €

FRAIS DE PORT INCLUS : 18 + 3 € = 21 €

Laure Palmayre a disparu. Née sans yeux, la gamine voyait pourtant mieux que quiconque. Le passé, clairement. L’avenir, souvent. À Chabrac, elle était la Pythie. L’enquête s’annonce difficile pour le commissaire Vourbil. Car dans cette petite ville aux superstitions tenaces, aucun secret ne franchit la sombre forêt de Nègres-Bois.

Sur fond de gros sous, de jalousies et de pratiques occultes, entre une troupe de théâtre interlope, des Gitans sur qui planent les préjugés, un cercle littéraire lunaire, un paranoïaque halluciné, une bourgeoisie décadente, un gendarme bipolaire, des adolescentes trop curieuses, un psychiatre chelou et une faune de bistrot peu recommandable, personne n’a les mains trops propres.

Laure Palmaye en savait long. En savait-elle trop ?

 

Journaliste repenti, Jean-Louis Dubois-Chabert emprunte des chemins d’écriture entre mots et images. Né il y a 52 ans au bord de la Méditerranée sous les jupes de laquelle il aime plonger, de l’eau salée, du vin rouge et de l’huile d’olive coulent dans ses veines.

Cofondateur de la revue numérique [mot]: et auteur du photopoème 19 murmures et un soupir désemparé en 2015,  il a aussi publié un récit documentaire, Délit de solidarité (Éditions libertaires) en 2017 et un recueil de nouvelles, Les Territoires du vide (L’Harmattan) en 2018.

Troquant un temps son stylo pour la caméra, il est le réalisateur du documentaire De la couleur sur les plaies en 2021.

Laure Palmayre a disparu. Née sans yeux, la gamine voyait pourtant mieux que quiconque. Le passé, clairement. L’avenir, souvent. À Chabrac, elle était la Pythie. L’enquête s’annonce difficile pour le commissaire Vourbil. Car dans cette petite ville aux superstitions tenaces, aucun secret ne franchit la sombre forêt de Nègres-Bois.

Sur fond de gros sous, de jalousies et de pratiques occultes, entre une troupe de théâtre interlope, des Gitans sur qui planent les préjugés, un cercle littéraire lunaire, un paranoïaque halluciné, une bourgeoisie décadente, un gendarme bipolaire, des adolescentes trop curieuses, un psychiatre chelou et une faune de bistrot peu recommandable, personne n’a les mains trops propres.

Laure Palmaye en savait long. En savait-elle trop ?

 

Journaliste repenti, Jean-Louis Dubois-Chabert emprunte des chemins d’écriture entre mots et images. Né il y a 52 ans au bord de la Méditerranée sous les jupes de laquelle il aime plonger, de l’eau salée, du vin rouge et de l’huile d’olive coulent dans ses veines.

Cofondateur de la revue numérique [mot]: et auteur du photopoème 19 murmures et un soupir désemparé en 2015,  il a aussi publié un récit documentaire, Délit de solidarité (Éditions libertaires) en 2017 et un recueil de nouvelles, Les Territoires du vide (L’Harmattan) en 2018.

Troquant un temps son stylo pour la caméra, il est le réalisateur du documentaire De la couleur sur les plaies en 2021.

Laure Palmayre a disparu. Née sans yeux, la gamine voyait pourtant mieux que quiconque. Le passé, clairement. L’avenir, souvent. À Chabrac, elle était la Pythie. L’enquête s’annonce difficile pour le commissaire Vourbil. Car dans cette petite ville aux superstitions tenaces, aucun secret ne franchit la sombre forêt de Nègres-Bois.

Sur fond de gros sous, de jalousies et de pratiques occultes, entre une troupe de théâtre interlope, des Gitans sur qui planent les préjugés, un cercle littéraire lunaire, un paranoïaque halluciné, une bourgeoisie décadente, un gendarme bipolaire, des adolescentes trop curieuses, un psychiatre chelou et une faune de bistrot peu recommandable, personne n’a les mains trops propres.

Laure Palmaye en savait long. En savait-elle trop ?

 

Journaliste repenti, Jean-Louis Dubois-Chabert emprunte des chemins d’écriture entre mots et images. Né il y a 52 ans au bord de la Méditerranée sous les jupes de laquelle il aime plonger, de l’eau salée, du vin rouge et de l’huile d’olive coulent dans ses veines.

Cofondateur de la revue numérique [mot]: et auteur du photopoème 19 murmures et un soupir désemparé en 2015,  il a aussi publié un récit documentaire, Délit de solidarité (Éditions libertaires) en 2017 et un recueil de nouvelles, Les Territoires du vide (L’Harmattan) en 2018.

Troquant un temps son stylo pour la caméra, il est le réalisateur du documentaire De la couleur sur les plaies en 2021.

Laure Palmayre a disparu. Née sans yeux, la gamine voyait pourtant mieux que quiconque. Le passé, clairement. L’avenir, souvent. À Chabrac, elle était la Pythie. L’enquête s’annonce difficile pour le commissaire Vourbil. Car dans cette petite ville aux superstitions tenaces, aucun secret ne franchit la sombre forêt de Nègres-Bois.

Sur fond de gros sous, de jalousies et de pratiques occultes, entre une troupe de théâtre interlope, des Gitans sur qui planent les préjugés, un cercle littéraire lunaire, un paranoïaque halluciné, une bourgeoisie décadente, un gendarme bipolaire, des adolescentes trop curieuses, un psychiatre chelou et une faune de bistrot peu recommandable, personne n’a les mains trops propres.

Laure Palmaye en savait long. En savait-elle trop ?

 

Journaliste repenti, Jean-Louis Dubois-Chabert emprunte des chemins d’écriture entre mots et images. Né il y a 52 ans au bord de la Méditerranée sous les jupes de laquelle il aime plonger, de l’eau salée, du vin rouge et de l’huile d’olive coulent dans ses veines.

Cofondateur de la revue numérique [mot]: et auteur du photopoème 19 murmures et un soupir désemparé en 2015,  il a aussi publié un récit documentaire, Délit de solidarité (Éditions libertaires) en 2017 et un recueil de nouvelles, Les Territoires du vide (L’Harmattan) en 2018.

Troquant un temps son stylo pour la caméra, il est le réalisateur du documentaire De la couleur sur les plaies en 2021.

Laure Palmayre a disparu. Née sans yeux, la gamine voyait pourtant mieux que quiconque. Le passé, clairement. L’avenir, souvent. À Chabrac, elle était la Pythie. L’enquête s’annonce difficile pour le commissaire Vourbil. Car dans cette petite ville aux superstitions tenaces, aucun secret ne franchit la sombre forêt de Nègres-Bois.

Sur fond de gros sous, de jalousies et de pratiques occultes, entre une troupe de théâtre interlope, des Gitans sur qui planent les préjugés, un cercle littéraire lunaire, un paranoïaque halluciné, une bourgeoisie décadente, un gendarme bipolaire, des adolescentes trop curieuses, un psychiatre chelou et une faune de bistrot peu recommandable, personne n’a les mains trops propres.

Laure Palmaye en savait long. En savait-elle trop ?

 

Journaliste repenti, Jean-Louis Dubois-Chabert emprunte des chemins d’écriture entre mots et images. Né il y a 52 ans au bord de la Méditerranée sous les jupes de laquelle il aime plonger, de l’eau salée, du vin rouge et de l’huile d’olive coulent dans ses veines.

Cofondateur de la revue numérique [mot]: et auteur du photopoème 19 murmures et un soupir désemparé en 2015,  il a aussi publié un récit documentaire, Délit de solidarité (Éditions libertaires) en 2017 et un recueil de nouvelles, Les Territoires du vide (L’Harmattan) en 2018.

Troquant un temps son stylo pour la caméra, il est le réalisateur du documentaire De la couleur sur les plaies en 2021.

Laure Palmayre a disparu. Née sans yeux, la gamine voyait pourtant mieux que quiconque. Le passé, clairement. L’avenir, souvent. À Chabrac, elle était la Pythie. L’enquête s’annonce difficile pour le commissaire Vourbil. Car dans cette petite ville aux superstitions tenaces, aucun secret ne franchit la sombre forêt de Nègres-Bois.

Sur fond de gros sous, de jalousies et de pratiques occultes, entre une troupe de théâtre interlope, des Gitans sur qui planent les préjugés, un cercle littéraire lunaire, un paranoïaque halluciné, une bourgeoisie décadente, un gendarme bipolaire, des adolescentes trop curieuses, un psychiatre chelou et une faune de bistrot peu recommandable, personne n’a les mains trops propres.

Laure Palmaye en savait long. En savait-elle trop ?

 

Journaliste repenti, Jean-Louis Dubois-Chabert emprunte des chemins d’écriture entre mots et images. Né il y a 52 ans au bord de la Méditerranée sous les jupes de laquelle il aime plonger, de l’eau salée, du vin rouge et de l’huile d’olive coulent dans ses veines.

Cofondateur de la revue numérique [mot]: et auteur du photopoème 19 murmures et un soupir désemparé en 2015,  il a aussi publié un récit documentaire, Délit de solidarité (Éditions libertaires) en 2017 et un recueil de nouvelles, Les Territoires du vide (L’Harmattan) en 2018.

Troquant un temps son stylo pour la caméra, il est le réalisateur du documentaire De la couleur sur les plaies en 2021.

 

Folle de nuit

Folle de nuit

de Marc GERVAIS

IGB Frissons (IGB ÉDITION) | Paru le 14/05/2021 | 19,90 €

Détecté Alzheimer à soixante ans, Lucas entreprend un tour du monde avant que sa mémoire n’en fasse qu’à sa tête. Il veut vivre et se souvenir. Se souvenir pour laisser sa trace et aussi pour qu’une vérité effroyable éclate au grand jour et que justice soit rendue à l’innocence pulvérisée.

Accompagné par Sue, neuropsychiatre séduisante et mystérieuse, ses souvenirs le hantent quand une journaliste, investiguant sur l’agression d’une fillette, lui impose de croiser Maély qui l’avait quitté dix ans auparavant.

Quels secrets inavouables fragilisent cette auteure à succès devenue porte-parole des mouvements dénonçant les violences envers les femmes ?

Lucas consacrera-t-il ses ultimes instants de lucidité pour déjouer les pièges menaçant une femme incapable de juguler ses émotions ? Qui est Sue ?

Poussé par sa conscience, Lucas est en quête de vérité. Choisira-t-il d’aimer avant de sombrer dans l’oubli ou succombera-t-il au passé ?

Peut-on révéler des crimes innommables quand on a le cœur trop grand et la tête ailleurs ?

 

"Folle de nuit" est le troisième roman de Marc Gervais. 

Un roman puissant sur la maladie d’Alzheimer, sur la dénonciation des violences faites aux femmes et aux enfants et sur les troubles de la personnalité limite (TPL).

L’auteur exerce dans l’art de promener le lecteur et de semer le doute dans son esprit avant de l’amener vers un final époustouflant.

DEDOUBLEMENT

DEDOUBLEMENT

de LASCOUX DAVID

Thriller (DRAKKAR EDITIONS) | Paru le 30/04/2021 | 21,00 €

LE RIRE DU CROCOLION

LE RIRE DU CROCOLION

de Jean-Pierre JUB

Polar (ANNICKJUBIEN) | Paru le 01/01/2021 | 22,00 €

Prix 19,00 + 3 € de frais de port = 22 €

Le commissaire Max Guillemot, sacré premier flic français par ses pairs savoure les premiers jours d’une retraite bien méritée, mais de courte duré, car Il est appelé au chevet d’une vieille dame, la mère d’un de ses copains d’enfance, qui lui révèle que son fils que l’on croyait mort pendant la bataille d’Alger est en réalité bien vivant en Algérie. La mourante fait promettre à Max de rechercher son fils. En tenant cette promesse, Max va être plongé dans une enquête qui va le mener dans la casbah  algéroise au prise avec la mafia locale. Max retrouvera  t-il son copain d’enfance ? En tout cas il va être confronté à des situations parfois dramatiques, parfois rocambolesques.

Jean-Pierre JUB est écrivain voyageur, après  plusieurs récits, il signe ici son premier polar.

L'éditrice

L'éditrice

de Marc GERVAIS

IGB Frissons (IGB ÉDITION) | Paru le 20/10/2020 | 22,90 €

Un psychopathe assassine des fillettes à fréquence régulière, alors qu’un as de la PJ tente de résoudre des crimes non élucidés.

Cherchant les recettes pour être éditée, une jeune provinciale à l’humour dévastateur décroche l’emploi de ses rêves dans une maison parisienne où sévit une directrice dont le management par la terreur ringardise tout diable s’habillant en Prada !

Humiliée par son conjoint, une mère de famille s’engage dans une liaison avec un auteur qu’elle n’a jamais rencontré. En quête d’un récit fort, une primo-romancière transcrit leur romance.

Changera-t-elle le cours d’une histoire aussi insensée qu’improbable ? Quels liens relient ces héros anonymes ? Qui manipule qui ? Si entre réalité et fiction, la frontière est ténue, peut-on échapper aux fantômes tapis dans l’ombre de passés inavouables ?

Jusqu’où ira-t-on pour publier un best-seller ?

"L'éditrice" est le deuxième roman de Marc Gervais. Il a été qualifié de thriller magistral par les lecteurs et les influenceurs. Un thriller construit comme un puzzle avec un roman dans le roman et des rebondissements multiples.

La fiancée du 11 septembre

La fiancée du 11 septembre

de Marc GERVAIS

IGB Frissons (IGB ÉDITION) | Paru le 03/07/2020 | 19,90 €

J’ai vingt ans. Mon père est l’amour de ma vie. Je m’appelle Rubis. J’ai de vilaines pensées : autour de moi les méchants tombent comme des mouches. Je n’ai aucune excuse, je suis née dans les beaux quartiers de Paris. Donc, loin de la Vologne et du petit Grégory. J’avais tout, j’étais heureuse, j’étais étudiante à Boston. Mais suite aux attentats du 11 septembre, ma vie a basculé en une fraction de seconde : j’ai appris l’existence d’un grand-père dont ma famille ne m’avait jamais parlé et que mon père n’était pas mon géniteur ! Expulsée des États-Unis en attendant de prouver mon innocence, je suis partie à la recherche de mes origines. J’ai découvert des secrets familiaux sordides datant de la Seconde Guerre mondiale. On a blessé papa, on m’a fait du mal… alors, je me suis vengée ! Si vous pensez que je suis possédée et que cela vous effraie, n’ouvrez pas ce livre : j’ai le don d’entraîner tout le monde dans des histoires de dingues !

 

Premier roman de Marc Gervais, "La Fiancée du 11 septembre" a été "coup de cœur" de libraires (Fnac, Cultura…) et a suscité l’enthousiasme des lecteurs sur les réseaux sociaux et sur BABELIO.COM.

1 2 3 4 5