l'autre LIVRE

Poésie

GEYSERS

GEYSERS

de Günther VANSEVEREN

Poésie (ANNICKJUBIEN) | Paru le 09/12/2020 | 18,50 €

Geysers est un recueil de poésie sous forme de parcours initiatique retraçant les aventures réelles ou parfois fantasmées d’un jeune homme du XXIe siècle et de son ressenti quant à son époque et sa génération.

En prose ou en vers, les divers poèmes de l'ouvrage sont avant tout le partage d'une certaine vision du présent. D’une époque à l’autre, tout semble bousculé, mais l'essence humaine demeure intacte.

Ici, la notion de temps n'existe plus... Simplement le maintenant rêvé, l'absolu fantasmé, dans une lutte poétique et imaginaire face au concret tour à tour joyeux, déprimant, passionné ou absurde de tout à chacun.

Günther Vanseveren est un artiste diversifié du spectacle vivant. Comédien-chanteur avec une vingtaine de rôles à son actif, tant dans des pièces de théâtre classiques que contemporaines ou encore dans des spectacles musicaux

Il se découvre en parallèle une autre passion pour l'écriture, notamment la poésie, et achève l'écriture d'un premier recueil intitulé «De l'encre pour les fauves» en 2014 et publié dans la foulée. En 2020, a l'aide d'un ami compositeur, il met en place un duo musical intitulé « Accord ouvert » au sein duquel il chante quelques uns de ses poèmes. La même année il achève l'écriture de son second recueil : Geysers.  .

 

L’étoile verte, suivie de Mon bestiaire

L’étoile verte, suivie de Mon bestiaire

de Elisabeth LOUSSAUT

Z4 Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 23/11/2020 | 12,00 €

Dans le premier recueil, Elisabeth LOUSSAUT nous emmène dans un petit village de Mayenne, au début du 19ème siècle, à la rencontre de Louise qui est servante dans un relai de poste. Par de courts récits qui ressemblent à des tableaux de Maîtres et dont elle est seule à avoir le secret, nous traversons les saisons au bras de Louise avec un peu de nostalgie et beaucoup de rêves.

La deuxième partie du livre est consacrée à un bestiaire particulièrement cocasse qui nous rappelle à la fois les fables de La Fontaine et les histoires naturelles de Jules Renard, avec un rire à chaque page.

L'arche inuit

L'arche inuit

de Denis FERDINANDE

Architextes (ATELIER DE L'AGNEAU ÉDITEUR) | Paru le 28/10/2020 | 18,00 €

Denis Ferdinande né en 1978 à Lille, vit en Normandie, publie son 7ième livre à nos éditions.

L'INTRANQUILLE N°19

L'INTRANQUILLE N°19

de COLLECTIF

L'INTRANQUILLE (ATELIER DE L'AGNEAU ÉDITEUR) | Paru le 08/10/2020 | 18,00 €

Voyage Grand-Tournesol

Voyage Grand-Tournesol

de Khaled YOUSSEF & Compère-Demarcy MURIELLE

Z4Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 27/09/2020 | 18,00 €

Retournez et ouvrez ce livre,

le Voyage Grand-Tournesol commence…

…de la Tunisie à la Colombie, en passant par l’Éthiopie, Zanzibar, la Jordanie, l’Iran, Myanmar, l’Ouzbékistan, le Liban, la Géorgie, la Sardaigne, l’Andalousie, l’Angleterre, Montréal avec Leonard Cohen, Cuba, escales comprises…

… sur les pas d’Adonis, Rimbaud, Conrad, Kessel, Nietzsche, Artaud, E. Dickinson, Saadi, Hafez, Gabriel Garcia Marquez, Nizami, Botero, Edgar Allan Poe, Eavan Boland, Leonard Cohen, …

Le voyage qui se prolonge à l’infini

déverrouille l’horizon…

Le mouton mécanique

Le mouton mécanique

de Gérard CAMOIN

Z4 Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 23/09/2020 | 16,00 €

Les auteurs nous plantent toujours un peu la plume dans la tête. […]

Berger intuitif des moutons mécaniques que nous sommes trop souvent […] Camoin, c’est par-dessus tout l’écrit réécrit – liberté sous surveillance – sensible et délicat, qui vient nous botter le cul pour nous prendre dans ses bras, pour nous conforter dans ce que nous voudrions être et nous réconforter de ce que l’on n’est pas. […] Ce coureur de lignes est un piégeur de sens, incapable de se laisser embarquer dans une phrase sans être pris de l’impérieux besoin de lui casser la gueule. […]

Fañch Moal

Là où le silence fait du bruit

Là où le silence fait du bruit

de Colette THÉVENET

Poésie (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 24/08/2020 | 10,00 €

Parfois s’ouvre une brèche. Comme ça brusquement. Sans vraiment savoir d’où vient le désir de s’y glisser avant qu’il ne soit trop tard.

Un souvenir, un parfum, des images fugitives brisent le miroir.
Au mitan d’une vie de femme, les mailles se tricotent à l’envers, la parole est impuissante, il faut aller au-delà.

S’enfoncer dans la tourbe des non-dits, dans la violence des silences, dans le marasme des interrogations.

Marcher, s’ébrouer et renaître entendre un chant nouveau qui piaffe à même les viscères.

Un chant d’amour. Un champ de mots si vaste que le vent oublie les écueils et essaime les pensées, les poèmes oubliés.

Souffle essentiel et cristallin
Souffle de vie                       enfin…

Le verger abandonné

Le verger abandonné

de Michel DIAZ

Poésie (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 24/08/2020 | 15,00 €

[…] L’Ulysse de Michel Diaz ne reviendra pas, il n’accomplira pas son destin premier de tuer les prétendants et de reprendre sa place au foyer avec son épouse et son fils, proche de son père et de ses arbres. Il n’a pas fait un long voyage avant de retourner « plein d’usage et raison / Vivre entre ses parents le reste de son âge » comme l’a écrit Joaquim du Bellay. Mais peu à peu, au fil du cheminement, les contours de son monde intérieur s’effacent, et bientôt il ne reste rien de son identité première ni même de ses raisons d’être, sinon un renoncement progressif, une volonté de faire de son exil une errance perpétuelle au bord du monde dans la tentation de n’être plus personne.« Le lieu véritable est-il dans l’absence de tout lieu ? Le lieu, justement, de cette inacceptable absence », nous dit Edmond Jabès. Telle est l’incise du texte de Michel Diaz de laisser dans l’esprit du lecteur un étonnement, un déséquilibre qui en fait tout le prix.
Et c’est ce trouble, provoqué par son traitement inédit de l’image du principal héros de L’Odyssée, que Michel Diaz exploite poétiquement pour soulever l’éternelle question, primordiale et inépuisable, de notre relation au monde et du sens de nos existences.

Extrait de la préface de David Le Breton

Renaître

Renaître

de Janine TEISSON

D'une fiction, l'autre (CHÈVRE-FEUILLE ÉTOILÉE) | Paru le 01/07/2020 | 12,00 €

Les pages de ce recueil forment un seul poème incandescent. Une nuit, la maison de Janine Teisson a brûlé.
Elle venait de se donner enfin le droit d’écrire, d’exprimer sa créativité jaillissante.
Au-delà des meubles, des robes et des photos de famille, ce sont ses écrits, ses personnages qui partent en fumée. Ressusciteront-ils un jour ? Ecriture phénix, déploie tes ailes, confie-moi les mots. Le recueil est illustré avec les compositions graphiques de Marion Béclu.

Aspérités

Aspérités

de Pascal FEYAERTS

COUDRIER (LE) (COUDRIER (LE)) | Paru le 01/07/2020 | 16,00 €

Tel le « Nu descendant l’escalier » de Marcel Duchamp, le temps semble se rétrécir pour Pascal Feyaerts au mouvement d’un présent arrêté.

S’il vit dans le passé, c’est à l’état de deuil. La perte est immanente, constitutive de son état d’esprit. Le présent se dilue dans l’esseulement, ne se connaît à vivre qu’au titre de point de départ d’un futur sans perspective.

Ne reste que le corps pour aspérité sensible, l’âme pelée au vent. Aussi esquisse-t-il à travers le poème la transcendance qui lui permettra de surmonter l’angoisse que suscite en lui l’empilement des jours.

Qu’est-ce qu’un présent, qu’une durée qui ne se connaît plus pour durable, sinon la projection dans l’éternité pour approfondissement de l’instant ?

Reste l’éclat de temps que la fulgurance d’une image fixe dans l’éternel présent, la séduction du « bel aujourd’hui » (Mallarmé).

(Extrait de la préface de Jean-Michel Aubevert)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32