l'autre LIVRE

Curiosa

Présences de pierre

Présences de pierre

de Raâk ANDRÉ-PILLOIS & Marie GATARD

L’œuvre contée (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 16/03/2020 | 25,00 €

Nous connaissons tous le sourcier, qui avec sa baguette de coudrier recherche la présence de l’eau sous la terre. Mais comment appelle-t-on la personne qui déniche sur les plages des Côtes d’Armor des pierres roulées par les vagues et venues s’échouer sur la grève ? Comment appelle- t-on cette personne qui les manipule avec respect et amour, les interroge avec son pendule, comprend leur langage et leurs désirs profonds ? Comment s’appelle-t-elle, cette personne qui sait reconnaître le visage et le caractère présents dans la profondeur des granits et qui d’un coup de pinceau leur donnera la vie ? Cette personne s’appelle Raâk.
Ce nom un peu âpre et rugueux résonne comme un rocher qui éclate ; mais ne nous effrayons pas de ce fracas apparent. Raâk - enfant de la terre, de l’air et du feu - est un être doux et bienveillant, druidesse ou alchimiste selon son inspiration, magicienne à coup sûr, poète toujours. Elle est née en Bretagne ; et la Bretagne est le pays des enchanteurs, des druides et des fées...
Sur tous les matériaux, elle imprime sa marque : elle dessine sur le sable, découpe des algues, pyrograve des poèmes sur des cageots, invente des livres-objets aux couvertures en terre cuite, crée des peuples de coquilles d’huîtres, d’os ou de galets, qu’elle photographie elle-même... Tout dans ses mains devient matière à rendre hommage à la nature et à la Terre Mère, à l’instinct primitif et aux éléments.
Des présences de pierre qui font ce livre, Marie Gatard brosse le portrait universel et poétique, et nous raconte une histoire qui pourrait bien être la nôtre...

Morceaux qui tombent & Instants choisis

Morceaux qui tombent & Instants choisis

de Claire ZUBER

Cadavres exquis (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 16/03/2020 | 25,00 €

Entre 1997 et 1999, Claire Zuber peint à l’huile sur des cartes postales publicitaires, pour jouer avec la contrainte de « faire avec ce qui est déjà là ». 265 petits portraits voient ainsi le jour, sous le titre d’Instants choisis.
En 2017, elle décide de récupérer les chutes de découpages - dans les journaux et magazines - de ses ateliers d’arts plastiques, ces rebuts et miettes, ces tous petits Morceaux qui tombent, avec lesquels elle compose des textes, toujours pour s’amuser avec la difficulté. 81 feuillets sur papier dessin sont donc réunis dans un coffret cartonné.
En 2019, elle rencontre Ghislaine Verdier, L’oeil de la femme à barbe, à qui elle montre ses cartes peintes et son coffret de textes. En un rien de temps naît le projet du livre qui présentera la « colligraphie » originale et pour l’accompagner, une sélection parmi les portraits.
Passée maîtresse dans l’art d’utiliser les restes et championne du recyclage, Claire Zuber nous livre une manière de « chorba littéraire », une « salade composée picturale » intrigante, réjouissante et interrogeante, que les surréalistes ne renieraient certainement pas.

Les amours circulaires

Les amours circulaires

de Pierre LEPERE

Z4 Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 20/11/2019 | 12,00 €

Une atmosphère en noir et blanc (Gabin)

Un ton libertaire dans la lignée d’Henri Calet et de Georges Darien

Un désespoir tranquille, teinté d’humour

Libertinage et délices aussi .

Jacques Cauda

LE BOXON DE X

LE BOXON DE X

de Jean-Paul GAVART-PERRET

La Bleu Turquin (Z4 EDITIONS) | Paru le 08/11/2019 | 12,00 €

Il faut se méfier d’un tel récit. La dissimulation s’impose et s’y expose. En ce sens sa « vérité » reste aussi dérisoire que précieuse, fallacieuse que réelle. Chacun peut entrer dans ce jeu. C’est comme, à l’image de certains des personnages, de prendre le train. Dans la danse des bogies boogies s’attachent des souvenirs, des rêves, des fantasmes, des chagrins. Qui n’a pas eu la volonté de sauvegarder de la vue du monde, un tel univers privé qui échapperait aux lois du monde ? Toutefois la nudité que l’écriture exhibe n’est que trace, bavure. Un autour. Un atour. Ce n’est donc pas forcément le corps qui apparaît. Il se voudrait un mollusque à ventouses il n’est que pieuvre littéraire. On pourrait se contenter de moins.     

Pensées sucrées

Pensées sucrées

de Christelle JOHNNY

bilingue (MKT ÉDITIONS) | Paru le 04/11/2019 | 13,00 €

Extrait: "C'est quoi le vice? Ne sommes-nous pas tous un peu vicieux ? Et puis, ne faut-il pas être un peu vicieux quand même ? En définitive tout ne serait-il pas vice dès qu’il s’agirait de sexualité ? Est-ce qu’il s’agit d’être particulièrement adepte de plaisirs charnels ? Est-ce que le fait de ressentir du désir est du vice ?

[...]  Soit tout est n’est que vice soit rien ne l’est. Je veux pour ma part croire que la question est ailleurs, dans la perception, le regard de celui qui observe et opine.

Tout n’est qu’une question de point de vue, d’angles…

POINT DE VENTE: LIBRAIRIE GUYANAISE place Schoelcher CAYENNE

 

Animaux Mythos

Animaux Mythos

de Sophie SAINRAPT & Christian NOORBERGEN

L’œuvre contée (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 26/02/2019 | 15,00 €

Sophie Sainrapt présente un panthéon très personnel à travers une série de 27 gravures accompagnées de la plume leste de Christian Noorbergen, à laquelle fait écho celle de Gilbert Lascault qui signe la préface. Mythologie ou mythomanie ? Anthropomorphisme ou zoomorphisme ? À une époque où la question du genre est au centre de nombreux débats, cette cosmogonie - toute en féminité virile et en suave masculinité - nous ouvre une troisième voie, dans laquelle l’artiste nous enjoint vivement de nous engouffrer...

Fabuleuses Chimères

Fabuleuses Chimères

de Eva CHETTLE

L’œuvre contée (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 23/11/2018 | 25,00 €

Chimères et hybrides les plus improbables naissent sous les doigts agiles d’Eva Chettle, télescopant avec fracas le temps et l’espace. Cette darwiniste d’un nouveau genre pratique la rétroévolution, le retour à une nature qui n’aurait pas encore vu le jour : des dinosaures futuristes, des visions d’un avenir depuis longtemps écoulé, un monde à l’envers dans lequel faune et flore sont encore indifférenciées, où les animaux marchent littéralement sur la tête. Les textes écrits en collaboration avec l’artiste Marie Delarue convient le lecteur à la découverte d’un véritable conte à dormir debout !

Les lois du monde intérieur

Les lois du monde intérieur

de Stéphane SOLOTAREFF

Littérature "L" (MONT-AILÉ) | Paru le 10/09/2018 | 12,00 €

Comment pénétrer les ramifications et les racines de notre psyché ?
Cet ouvrage traite des lois de notre fonctionnement psychique et nous ouvre la porte de notre extra-conscient.
La science psychologique s'y associe au langage des dessins.

Ce petit traité mis en pratique peut participer à l'amélioration de notre bien-être.

Le pas-comme-si des choses

Le pas-comme-si des choses

de Virginie POITRASSON

Alimage (ATTENTE (L')) | Paru le 21/08/2018 | 16,00 €

Ce récit en fragments intériorisés explore la façon dont le corps se déploie dans l’espace, s’absente, se dissout ou se disperse dans les éléments qui l’entourent, et fait l’expérience de lui-même à travers la langue. Une aventure intime conduisant à la rencontre troublante de « l’autre de soi ». Le pas-comme-si des choses aborde ces territoires où les ambiguïtés de la perception touchent à l’indicible, voire au fantastique.

Œuvres presque accomplies

Œuvres presque accomplies

de Guy BENNETT

Propos poche (ATTENTE (L')) | Paru le 18/07/2018 | 11,00 €

"À quoi bon exécuter des projets, demande Baudelaire dans les Petits poëmes en prose, puisque le projet est en lui-même une jouissance suffisante ?"
Passant en revue une série de projets qu’il a conçus mais jamais menés à bien, Guy Bennett démontre la justesse de cette question. Œuvres presque accomplies interroge la notion d’œuvre littéraire de l’intérieur, dans la lignée des Poèmes évidents et de Ce livre, qui l’ont précédé dans la même collection.

1 2