l'autre LIVRE

Nouvelles

ECCHYMOSES.

ECCHYMOSES.

de CHASSELIN HUGUES & MARTY CATHERINE

nouvelles (ANNICKJUBIEN) | Paru le 25/11/2020 | 18,00 €

Tout ou presque est là : un mot, un pluriel. Un titre. Et pourtant.

Posées là, ces nouvelles sont comme autant d'éclairages crus et rasants. Affleurent alors ces creux, ces bosses, ces parts d’ombres ou lumineuses qui cisèlent les existences. Y deviner des bleus, au corps, à l’âme, que l’infortune inflige à nos vécus. Il y est question d’endroits, d’événements, de voir ou d'oublier, de rester ou partir, et du temps qu'on ne rattrape guère.

Ces nouvelles, à quelques exceptions près, vont de pair : elles se croisent, partageant un lieu, un thème, un événement. Elles correspondent, à leur façon. Certaines ont été écrites à quatre mains. Au lecteur de suivre le périple de ces histoires, dans l'ordre ou le plus joli des désordres...

Ecchymoses. est un « OLDI » : un Objet Littéraire Désiré Intensément pas ses auteurs, et pour vous, lecteur, un Objet Littéraire Difficilement Identifiable. Aussi. Quant au point posé là, intriguant, dans ce titre, les deux conteurs aiment à croire qu’il est pour eux un point de départ.

 

L’étoile verte, suivie de Mon bestiaire

L’étoile verte, suivie de Mon bestiaire

de Elisabeth LOUSSAUT

Z4 Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 23/11/2020 | 12,00 €

Dans le premier recueil, Elisabeth LOUSSAUT nous emmène dans un petit village de Mayenne, au début du 19ème siècle, à la rencontre de Louise qui est servante dans un relai de poste. Par de courts récits qui ressemblent à des tableaux de Maîtres et dont elle est seule à avoir le secret, nous traversons les saisons au bras de Louise avec un peu de nostalgie et beaucoup de rêves.

La deuxième partie du livre est consacrée à un bestiaire particulièrement cocasse qui nous rappelle à la fois les fables de La Fontaine et les histoires naturelles de Jules Renard, avec un rire à chaque page.

Joguet, Joguette

Joguet, Joguette

de Jean-Paul GAVARD-PERRET

La diagonale de l'écrivain (Z4 EDITIONS) | Paru le 02/10/2020 | 10,00 €

Cette audacieuse fiction, Joguet, Joguette, dans une collection, habilement nommée La diagonale de l’écrivain en ce qu’elle permet aux auteurs sollicités de nous ouvrir leurs coulisses et entrailles, est une pente que dévalent hardiment vers le tréfonds de leur humaine déshérence un frère et une sœur. Joguet et Joguette, sans origine ni descendance, îlot détaché du grand continent de l’inepte espèce, composent, comme au théâtre, un duo beckettien (pour la perspective d’un Cap au pire), rabelaisien (pour la plongée dans la viande du langage) et boschien (pour l’invention infernale), un couple dont la truculence tragique est davantage orchestrée par la santé d’une écriture que par le comportement des personnages – clowns à leur insu, survivants de la gigantesque farce qui force à exister, quand ne reste plus que leur propre chair à consommer, dans l’imminente famine du désir. Ils sont les pantins fragiles de la conscience crue du narrateur qui en eux s’immisce comme un voleur délicat – rare paradoxe en littérature. Diagonale, donc, où roule cette gonade du diable qui donne envie d’explorer tout l’œuvre de notre auteur.

Tristan Felix

Faut une faille

Faut une faille

de Tristan FELIX

La diagonale de l'écrivain (Z4 EDITIONS) | Paru le 02/10/2020 | 13,00 €

Se contenter de « ne ressembler à rien » mérite un long exercice de science peu exacte. À savoir de poésie. Il faut rassembler ses forces. Car l’union fait la farce et Tristan Felix le sait. Complètement à poil sous ses masques elle se fait clown mais aussi tragédienne. Elle électrise les Électre qu’elle transporte en Espagne via le Chevalier Inexistant de Calvino, ce à quoi Sancho jamais ne pensa.

Tous les textes de cet ouvrage s’appellent « Reviens ! ». Car celle qui devient notre Pessoa en multipliant jusqu’à l’anonymat les hétéros comme autant de mimes, ne cesse de nous étonner et esbaudir. Je la tiens pour la plus grande des vivants écrivains non vains, et artistes du même tabac à pipe que je pratique depuis plus de cinquante ans déjà.

Jean-Paul Gavard-Perret

Le Petit Peuple des nuages

Le Petit Peuple des nuages

de Charlotte MONEGIER

nouvelles (LUNATIQUE) | Paru le 22/09/2020 | 16,00 €

Qu’importe sa composition, qu’importent les sentiments que nourrissent les uns pour les autres ses membres, la famille est au coeur du Petit Peuple des nuages : déchirée, en deuil, recomposée, absente, éclatée, étouffante, perdue ou encore farfelue, la famille s’impose, omniprésente, prégnante, comme dans nos propres vies de lecteurs. Et justement, est-ce que renouer avec cette part d’enfance n’aiderait à grandir, à devenir adulte ?

 

Life is a Beatles' song

Life is a Beatles' song

de Marlène TISSOT

nouvelles (LUNATIQUE) | Paru le 22/09/2020 | 14,00 €

Qui ne connaît les Beatles ? Qui n’a jamais fredonné au moins un de leurs titres ? En dix ans seulement d’existence, les Beatles se sont imposés comme le groupe le plus populaire et le plus influent de l’histoire du rock. Par-delà leur musique et leurs expérimentations techniques, ils ont révolutionné la société de leur époque. Leurs chansons continuent d’être jouées et reprises dans le monde entier, et imprègnent encore la culture d’aujourd’hui. Y compris la littérature ! Il faut dire aussi que les titres sont marrants et plutôt inspirants pour qui ne manque pas d’imagination : Octopus’ Garden, The Fool On The Hill, Why Don’t We Do It On The Road, Sitting On A Cornflake Waiting For The Van To Come... Marlene Tissot s’est amusée à composer sa playlist et nous prouve ainsi que Life is a Beatles’s song.

 

Le bouc

Le bouc

de Jean-Pierre ROCHAT

Feuillages (CHAMBRE D’ÉCHOS (LA)) | Paru le 28/08/2020 | 13,00 €

Rochat notre ami doit quitter son phare du dessus du lac et descendre dans la vallée. C’est crève-cœur d’abandonner les bêtes, l’ombre des arbres, et la fée qui ne veut pas le quitter que fera-t-elle en ville parmi tant de regards indifférents ? Mais parfois, dit-il, les livres, lire vous rajeunit, mon livre vous sourit, je roulais mon sourire jusque derrière les oreilles.

« Je suis parti quelques jours pour une autre ville où ils parlaient aussi français. Très vite j’ai été repéré par une Ukrainienne qui s’est montrée d’une gentillesse complètement exagérée. Je me suis souvenu de Robert Walser, l’écrivain Biennois, chaque fois qu’il entrevoyait une ouverture vers la plénitude de l’amour d’une femme il s’enfuyait discrètement tout en se félicitant d’avoir échappé à l’appel de la belle. Moi non, elle me plaît trop. »

Méditations d'un Confiné

Méditations d'un Confiné

de BRAVAIS FABRICE

ANNICKJUBIEN (ANNICKJUBIEN) | Paru le 01/07/2020 | 15,00 €

Le confinement que nous a imposé la crise sanitaire du coronavirus a été l’occasion pour certains de se retrouver face à eux mêmes et de méditer sur leur propre existence.

C’est le cas pour l’auteur qui nous livre dans ce recueil de textes un retour sur cinquante-cinq ans d’une vie jalonnée d’anecdotes, de rencontres, de faits professionnels, de jeunesse ou de plus grande maturité.

Ces instantanés sont construits, le plus souvent, sur un ton humoristique, même si parfois peuvent poindre une douce nostalgie ou des évènements  moins légers.

Des années soixante à deux mille vingt, voilà racontés et surlignés, une cinquantaine de petits récits autobiographiques, comme autant de morceaux choisis qui par le biais de l’écriture ont traversés le temps.

 

Né en Lorraine en 1964, Fabrice Bravais a fait des études commerciales. Après une carrière de commercial, plutôt littéraire que matheux, il a toujours écrit et aujourd’hui il s’adonne pleinement à cette activité.  Il vit dans la Drôme à Montvendre un village à quelques kilomètres de Valence depuis 1990.

Au Yémen : QUELQUES PAS VERS LA GUERRE

Au Yémen : QUELQUES PAS VERS LA GUERRE

de Sébastien DELEDICQUE

nouvelles (ANNICKJUBIEN) | Paru le 10/06/2020 | 17,00 €

Depuis près de cinq ans, le Yémen subit des assauts impitoyables. Bombardements, blocus alimentaire, tentatives d’invasions terrestres, les coups s’abattent quotidiennement. Or, la vie continue. N’en déplaise à ses ennemis – les furieux qui voudraient modeler ce pays à leur image – patient, confiant, ferme, le peuple Yéménite tient bon. Des grands empires antiques pourvoyeurs d’encens, au royaume des hauts plateaux isolé du reste du monde jusque dans les années 70, en passant par la colonisation britannique du littoral autour du célèbre port d’Aden, l’histoire de ce pays est riche. Un passé ayant enseigné aux Yéménites à faire face, afin de sauvegarder leur saine identité. Voici le sens des trois nouvelles réunies dans ce volume : Servantes, soldats, enfants, instituteur, paysanne, pour chacun des personnages, quelle que soit l’époque, il faut bien trouver la lumière qui saura vaincre les ténèbres. Comment ne pas sombrer quand on vous tire vers le bas ? Comment conserver son être quand on essaye de vous défaire ?

Sébastien Deledicque, 42 ans, a vécu de 2002 à 2015. au Yémen. Cette expérience de vie lui a permis d‘approcher, de côtoyer et de fraterniser avec un peuple souvent méconnu, isolé le long de côtes brûlantes, au fond de wadis verdoyants ou au sommet de vertigineuses montagnes. Sébastien Deledicque y a été tour à tour professeur de français, responsable de centre culturel, consultant dans l’industrie pétrolière, sans emploi, pêcheur… Revenu en France depuis le début de la guerre en cours, il conserve un profond attachement pour le Yémen et les Yéménites, l’incitant à témoigner. Il se consacre aujourd’hui à l’écriture et à la  littérature.

Le chien attaché au poteau électrique

Le chien attaché au poteau électrique

de Nouvelle DONNE

E la nave va (CHAMBRE D’ÉCHOS (LA)) | Paru le 05/06/2020 | 0,16 €

La nouvelle écrit court mais dit beaucoup. Car elle écrit aussi entre les lignes. Elle ne dit pas tout mais elle en dit assez pour engager le lecteur dans un monde, une histoire qu’il va devoir compléter. Nouvelle Donne, représentée ici par neuf auteurs animateurs de la revue en ligne, en a fait sa spécialité.

Rêveuses, désabusées, poignantes, certaines violentes, d’autres loufoques, ces nouvelles entrouvrent une fenêtre sur des pans de vies que nous reconnaissons pour les avoir déjà croisés. Elles font « tilt » avec des moments fugitifs ou marquants qui résonnent quelque part dans l’histoire du lecteur. En les inscrivant il leur est fait justice.

Les auteurs : Anne-Elisabeth Desicy Friedland, Corine Sylvia Congiu, Brigitte Niquet, Léo Lamarche, Sophie Germain, Dominique Perrut, Thomas Friedland, Jean-Michel Calvez, Nathalie Barrié.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13