l'autre LIVRE

Voyage

La nuit de Moyeuvre

La nuit de Moyeuvre

de Gilles ORTLIEB

Corps neuf (TEMPS QU'IL FAIT) | Paru le 14/01/2022 | 12,00 €

«Il restera, malgré tout, l’énumération des anges (Blettange, Florange, Gandrange, Tressange ou Œutrange, pour n’en citer que quelques-uns), qui en ont tant vu qu’ils peuvent maintenant se contenter de rester à jamais postés, muets, à l’entrée des agglomérations. Il restera le fronton des forges de Jœuf, où des familles de corvidés continueront de s’affairer, avec des cris de nouveau-nés, parmi les branches et les boules de gui. Ou encore, sur les places et dans les grand’rues, ces wagonnets de mines repeints et vernis, posés sur deux tronçons de rails; devenus pimpants bacs à fleurs pour proposer, du long, furieux et méthodique épisode de la révolution industrielle, une version bénigne et décorative, autant que les biches et faons tétant qui ornent, en fer filé, les façades récentes. Il restera, au lieu-dit Le Paradis, trois serrures d’or sur une porte de fer que personne ne pourra plus ouvrir. Et aussi, sur les trottoirs conduisant à l’écluse de l’Orne, les reflets d’une très fine poussière ocre que les pluies mettront longtemps à rincer tout à fait. […] Il reste la nuit de Moyeuvre-Grande, avec ses coteaux vaguement éclairés au loin et, visible dans l’entrebâillement des rideaux, une procession de petits nuages tirant sur l’orangé.»
Entré dans les services de traduction de l’Union Européenne en 1986, l’auteur a longtemps vécu à Luxembourg, quitté en 2012 au moment de la retraite. C’est de cet environnement particulier — où une certaine interrogation sociologique s’ajoute aux étonnements de l’espèce d’«exilé» qu’il fut durant cette période — que traite particulièrement cet ouvrage, d’abord paru en 2000, et qui reparaît ici dans une version augmentée.
 

Précis d'errance floue

Précis d'errance floue

de COLLECTIF

L'écrivain-voyageur (LA BIBLIOTHÈQUE (ÉDITIONS)) | Paru le 12/04/2021 | 17,00 €

Après l’Asie, voici l’Afrique, second volet d’une trilogie sur le monde écrite à quatre mains. Depuis la révolution égyptienne dont ils sont les témoins directs jusqu'au sauvetage des manuscrits de Tombouctou, ce sont l'Abyssinie, l’univers swahili, le bassin du Congo, le Sahel, tous ces noms qui font rêver et qui basculent dans la réalité au jour le jour... 
Treize ans durant, Anne et Laurent Champs-Massart ont parcouru le monde. Ils aiment le panthéisme, la folie belle et le papier taché. Ils ont publié à La Bibliothèque Libraires envolés et à Vibration Éditions Mille & dix mille pas.

TWINGO AFRICA

TWINGO AFRICA

de Jean-Pierre JUB

ANNICKJUBIEN (ANNICKJUBIEN) | Paru le 10/03/2021 | 16,50 €

La plupart du temps c’est Regina qui conduit au cours de la traversée du Sahara Occidental. La  route est goudronnée, à droite, les vagues de l’Océan se brisent au pied des falaises. Le spectacle est majestueux mais difficile à contempler tant le vent et le sable cinglent le visage des audacieux qui se risquent à faire une halte. De l’autre côté, c’est le désert qui s’étend à l’infini, c’est très impressionnant, du sable, des pierres et encore du sable. On n’a pas envie de tourner à gauche pour quitter la route côtière tellement le paysage est hostile.

La Mauritanie se rapproche inéluctablement…

Jean-Pierre JUB dit de lui : «Je ne suis ni écrivain ni photographe, mais ça ne m’empêche pas, ni d’écrire ni de prendre des photos.» Il le fait avec talent et il trouve son inspiration en parcourant l’Afrique.

MAKA AINA BE - MAKAY - MADAGASCAR

MAKA AINA BE - MAKAY - MADAGASCAR

de FORGEAU BERNARD

Documentaire (ANNICKJUBIEN) | Paru le 16/10/2020 | 28,94 €

FRAIS DE PORT INCLUS : 25,00 + 3,94

Maka Aina Be, “le grand repos” ne nous conduit pas au repos... mais nous entraîne dans un grand chamboulement de cœur et de réflexions. L’auteur, Bernard Forgeau, nous offre un voyage à la fois rude et tendre jusqu’aux entrailles du massif du Makay, dans le sud-ouest de Madagascar.

?Au-delà de la fascinante beauté des canyons façonnés dans le grès, des rivières et des fleuves qui scandent leurs dédales, il nous livre un condensé d’histoire humaine.

Après le temps intime de la découverte, il mêle récits personnels et paroles des compagnons de route, histoire naturelle et culturelle, pour poser le cadre de la partition qui se joue au nom de la protection de l’environnement.

C’est avec sincérité et conviction que Bernard Forgeau nous livre son cheminement et nous interroge sur les pratiques futures qui doivent maintenir les communautés au cœur des nécessaires décisions impliquant la gestion de leur environnement.

"Accussì i'è la vita" (portraits d'Accadia, Italie du Sud)

de Giovanni-Michel DEL FRANCO

Sciences Humaines (CHANT DES HOMMES (LE)) | Paru le 03/08/2020 | 22,00 €

Il y a vingt ans paraissait Accadia, vie et mort d’un village d’Italie du Sud, premier ouvrage publié au Chant des Hommes. Son auteur a continué ses recherches sur le village de son père, dont il présente ici une version enrichie, corrigée et actualisée. Véritable travail de réécriture, il l’accompagne de photos pour illustrer ce que fut, et ce qui est, la vie d’un bourg des contreforts apennins.

Il rend ainsi un vibrant hommage aux « gens du pays », à leur histoire, à leurs paysages, et à leurs coutumes. Au fil des chapitres se dévoilent différents portraits du paese, toujours agrémentés d’anecdotes personnelles ou de souvenirs des “anciens”, dont la Nonna, la grand-mère de l’auteur.

« Accussì i’è’ la vita » : « Ainsi va la vie », disait un de ses interlocuteurs. Et s’écoulaient les jours au sein des montagnes d’Italie du Sud.

Libraires envolés

Libraires envolés

de Anne CHAMPS-MASSART & Laurent CHAMPS-MASSART

L'écrivain-voyageur (LA BIBLIOTHÈQUE (ÉDITIONS)) | Paru le 12/04/2020 | 16,00 €

Anne & Laurent Champs-Massart ont voyagé sans interruption durant 13 ans à travers le monde. Libraires Envolés est le volet consacré à l’Asie.  
    Tout commence à Bangkok, avec l’idée d’y ouvrir une librairie francophone dans le quartier des ferrailleurs. L’affaire tourne court et les libraires, munis d’un chien aveugle et d’un stock de livres qu’il faudra bien mettre quelque part, se retrouvent libres face aux routes d’Asie.
    Plutôt la lenteur de L’Usage du monde que la hâte du Tour du monde en quatre-vingts jours, de Bangkok à Damas en passant par Xi An, Islamabad, Kaboul, Samarkand, nos héros cheminent au gré des réalités du terrain et de l’administration ; ils vont de l’avant, s’encalminent, franchissent des cols et des villes organiques, contractent des amitiés animales et trouvent des bombes. Entre gifle et magie, ils croisent des charognes, d’autres voyageurs éperdus, des femmes et des hommes, parfois des hommes-femmes, des lions lapidés, des présidents en or et des champions de lutte reconvertis dans les concours de chants d’oiseaux.  Chants d’oiseaux, c’est aussi un peu leur langue, celle voluptueuse, orientale, souvent au diapason des chemins parcourus, une autre surprise heureuse de ce récit.

THE LAZY TOUR, LES PÉRÉGRINATIONS PARESSEUSES DE 2 APPRENTIS OISIFS

THE LAZY TOUR, LES PÉRÉGRINATIONS PARESSEUSES DE 2 APPRENTIS OISIFS

de DICKENS CHARLES & William Wilkie COLLINS

transfert (ATELIER DE L'AGNEAU ÉDITEUR) | Paru le 15/03/2020 | 20,00 €

Le récit des Pérégrinations Paresseuses de Deux Apprentis Oisifs,  Francis Bonenfant alias l’Inimitable Charles Dickens et  son  Indissociable complice Thomas Loisif alias Wilkie Collins, paru en 5 articles formant chapitres dans le magazine du Maître anglais, Household Words datant d’octobre 1857, a fait germer un grain de folie fouineuse dans la course joyeuse et novatrice en quête d’inédits dickensiens du collectif Les Inséparables Traducteurs.

Le lecteur a désormais en mains les imparables pérégrinations des deux apprentis célèbres retraçant leurs exploits de grimpeurs, de promeneurs, d’observateurs et tout compte fait de journalistes-écrivains s’aventurant dans les mystères fantomatiques de «l’Angleterre profonde.»

À lui de parcourir,  découvrir, s’amuser, réviser et ajouter quelque nouveau tour, à l’œuvre de l’Inimitable romancier britannique.   ApK

Souvenirs de mon séjour en Afrique Maroc, 1831-1832

de Julius LAGERHEIM

Le Simoun (JASMIN (ÉDITIONS DU)) | Paru le 28/02/2020 | 24,90 €

Ce récit est un témoignage unique du périple d’un diplomate suédois entre Stockholm et Tanger.
S’il évoque la ville de Tanger et ses environs, la population (les « Maures », les Arabes, les juifs, les chrétiens et les « renégats »), l’administration et les us et coutumes des autochtones, l’auteur brosse surtout une description féroce de l’Arche de Noé diplomatique de Tanger avec ses antagonismes, intrigues et jalousies, du quotidien des Européens au Maroc et de leurs rapports avec la population et les gouvernants.
L’auteur se montre parfois critique – le plus souvent avec indulgence – à l’égard des faiblesses de ses collègues occidentaux, mais dans l’ensemble il adhère pleinement aux valeurs qu’ils incarnent. En revanche, ses écrits contiennent une critique virulente non seulement de certains Marocains, mais également de la société marocaine en tant que telle et de ce qui constitue à ses yeux son fondement, l’islam conservateur.
Observateur attentif doté d’un sens de l’humour mordant, l’auteur nous offre une narration faite de croquis et de descriptions, émaillée de nombreuses anecdotes dans lesquelles il oppose la gravité des situations à leur absurdité. Si la problématique de la rencontre entre un Européen (du Nord) et une Afrique musulmane n’est pas articulée explicitement, elle irrigue l’ensemble du récit.
Impressions Voyageuses

Impressions Voyageuses

de Emmanuelle MENARD

Coudraie (COUDRIER (LE)) | Paru le 26/10/2019 | 18,00 €

Voyager comme un aller-retour, avec des faux-pas, sur des entrelignes sans jamais trouver la ligne…

Le voyage est une carte polyphonique où nos voix s’entremêlent et dessinent des chemins, des lignes de l’âme, de cœur, de corps… Des lignes tracées à la mesure de l’être. Le mot même est un voyage qui déborde d’humanité, une croisée de regards sur le monde qui regarde, un vide que l’on remplit sans jamais le remplir. Quête du bout du monde, quête d’un fond dévoilant d’autres fonds, quête de l’ailleurs qui est partout… Le voyage nous immunise contre la paresse, la docilité, le renoncement facile. Il est cette piqûre qui réveille la conscience et nous ouvre comme une porte vers où nous devons être, le lieu de cette présence à nous-même et aux autres. Il est tous les départs et le seul vrai retour aux origines, dans l’onde du mouvement.

 

1 2 3 4 5 6 7 8 9