l'autre LIVRE

Romans

LE GRAND PIED DE BERTHE

LE GRAND PIED DE BERTHE

de José HERBERT

Roman (ANNICKJUBIEN) | Paru le 19/06/2019 | 19,90 €

José Herbert est né à Aniche en 1944, il a mené une carrière d’instituteur à Wambaix avant de devenir directeur d’école tout en assurant des fonctions de secrétaire de mairie dans ce petit village du Cambrésis. Il vit maintenant à Loos en Gohelle. À la retraite, il se lance dans l’écriture et publie cinq ouvrages, deux témoignages et trois romans tout à fait burlesques. Ses romans sont calqués sur des situations réelles, avec une touche historique, notamment médiévale, puisqu’il fut jadis chercheur passionné en histoire locale. LE GRAND PIED DE BERTHE prend une place privilégiée dans l’œuvre de l’auteur qui est un des meilleurs auteurs français du roman loufoque.

   Qui était Berthe au grand pied, de son vrai nom Bertrade de Laon ? Notre mémoire, fidèle à nos souvenirs d’écolier, la sait mère de Charlemagne et épouse de Pépin dit le bref. Elle vécut au 8e siècle, eut de son mari 8 enfants, dont l’aîné est le plus connu, puisqu’il s’agit de Carolus Magnus, ou Charles le Grand, Charlemagne, dont une chanteuse a prétendu un jour qu’il aurait inventé l’école. Pfff ! L’affaire n’est pas si simple. On ne sait pas grand-chose de Bertrade, et les hypothèses vont bon train. Avait-elle vraiment un grand pied ? C’est pas sûr ! Une légende prétend que oui, que sa « dissymétrie déambulatoire » fut avérée dans le but de sacraliser la puissance de Charlemagne, car à l’époque, avoir un grand pied signalait un être aux pouvoirs exceptionnels.

Dans "LE GRAND PIED DE BERTHE", José Herbert s’inspire de cet épisode historique surprenant pour signer un grand roman historico-loufoque.

EN LAISSE

EN LAISSE

de Stéphanie SALIÈGE-NEZZAR

Roman (ANNICKJUBIEN) | Paru le 15/05/2019 | 19,00 €

 Déborah, une femme d’affaire, avide de pouvoir et sans scrupule, meurt brutalement. Elle se retrouve plongée dans une forme de Néant. Seule une voix s’adresse à elle. C’est la voix du « Passeur ». Il lui apprend qu’elle est condamnée à l’Errance. Un monde en apesanteur, où elle n’aura ni corps, ni perception. Elle entendra ses propres pensées, seule, éternellement. En bonne négociatrice, Déborah parvient à obtenir un sursis, une faveur du Passeur. Elle sera réincarnée.

Sa seule échappatoire, afin de mériter cette autre vie, est d’accéder à la rédemption. Au cours de son périple, dans sa nouvelle enveloppe, celle d’une chienne Dobermann, elle devra se souvenir de son passé.

Parviendra-t-elle à comprendre qui elle a été et qui elle aurait pu être ?

Pourra-t-elle dés lors devenir un autre elle-même ?

 

Stéphanie Saliège-Nezzar est née en 1975 a? Besançon. Elle est infirmière en  psychiatrie. Dès 4 ans, elle suit des études de piano au conservatoire international de Paris. À 16 ans, elle obtient son diplôme de fin d'études de piano.  Elle. Depuis quatre ans elle travaille quotidiennement sur des fictions. « En Laisse » est son premier roman. 

Aux vibrants

Aux vibrants

de Maxence AMIEL

VISTEMBOIR (LE) (VISTEMBOIR (LE)) | Paru le 29/03/2019 | 20,00 €

"ça y est,

Le regard du maître planté dans la multitude des regards de ses élèves vibrants. Ses chanteurs. Ses enfants.

Un geste, leste.

Musique."

Aux vibrants est une ode à la vie, à l'espoir et à la passion. Dans ce premier roman, Maxence Amiel rend hommage à celui qui fut "l'homme piano" et à tous ceux qui l'ont forgé. C'est un poème d'une vérité criante et douce : le réel vibre d'imaginaire. Cette partition de mots nous entraîne dans une ronde d'harmonie et de vibrations qui nous rappelle le pouvoir de la transmission.

Le dernier iftar

Le dernier iftar

de Christophe Luc SMOKENMÖGLER

Les soirs courts (MAISON MALO QUIRVANE) | Paru le 25/03/2019 | 8,50 €


Lorsque je lève les yeux vers le ciel iranien, je vois ta croix d'obscur chrétien, le corps pourri de ton frère et ton front pur, mon amour.

A la recherche de Lucy

A la recherche de Lucy

de Jean ESPONDE

hors collection (ATELIER DE L'AGNEAU ÉDITEUR) | Paru le 18/03/2019 | 18,00 €

L'heure hybride

L'heure hybride

de Kettly MARS

Legba (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 11/03/2019 | 9,00 €

Port-au-Prince.

Grandi dans les jupes d’une mère qui faisait commerce de ses charmes, Rico L’Hermitte, profession gigolo, beau gosse des quartiers pauvres, vend son corps. Comme le goût des fruits défendus, L’heure hybride dresse le portrait d’un monde qui se bat entre luxure et survie. Ce roman jette un regard lucide sur la société haïtienne, le tout sur fond de nostalgie de la fin des années 1970, où la vie nocturne était intense à Port-au-Prince.

Les Villages verticaux

Les Villages verticaux

de Toufik ABOU-HAYDAR

L'Illuscript (LABORATOIRE EXISTENTIEL (LE)) | Paru le 06/03/2019 | 20,00 €

Ce pourrait être un conte de fées : l’histoire de la belle et jeune Aïda, qui attend dans les contrées reculées de la Syrie que son prince charmant vienne l’emporter. Mais les contes de fées n’existent pas et c’est à la violence des hommes qu’Aïda est confrontée, se retrouvant mariée malgré elle à un vieux barbon, tandis que ses parents s’enfuient pour les villages verticaux de Beyrouth.

Ce pourrait être un roman d’aventure : celle de Martineau, médecin français qui accepte de soigner les djihadistes et qui, malgré lui, vient en aide à Aïda et s’engage à la conduire à la frontière libanaise afin qu’elle retrouve ses parents, et ce malgré les risques qu’il encourt.

Mais c’est surtout le récit d’une quête : celle du souvenir premier. Celui d’Aïda, qui a marqué son enfance et qu’elle a perdu en même temps que son innocence ; celui de Martineau, qui l’a conduit jusqu’au Moyen-Orient et qu’il cherche à reconstituer.

Un roman épuré et profond, où à l’horreur du destin collectif de la Syrie se mêle le chemin boiteux et les rêves individuels d’Aïda, de Martineau et de leur compagnon de route Aswad.

Les parents d'élèves et MOI !

Les parents d'élèves et MOI !

de Catherine BERTHON

Licence de lettres (CHUM (LES EDITIONS)) | Paru le 15/02/2019 | 19,00 €

Hélène veut que son fils réussisse ses études et tout passe par LE bon établis-sement scolaire. Mais il y a les très réputés et les autres, comme le lycée Marcel Paul, dans le Val-de-Marne.

Bien décidée à mettre toutes les chances de leur côté, Hélène rejoint l'association de parents d'élèves.

De là on peut agir efficacement, elle en est certaine. Plus facile à dire qu’à faire !

Cadre dirigeante dans un grand groupe industriel, Catherine Berthon avait besoin de se connecter à d’autres mondes.

C’est chose faite avec ce premier sujet à l’humour piquant, mais bienveillant. Un coup de maître !