l'autre LIVRE

Romans

LA DAME DE L'IMMEUBLE

LA DAME DE L'IMMEUBLE

de VANHULLE MILDRED

Roman (ANNICKJUBIEN) | Paru le 27/11/2019 | 20,00 €

Les méandres de la vie nous amènent parfois vers des chemins qui ont une incidence sur notre avenir. C’est ce qui arrive à un jeune couple Mathilde et Quentin, qui du jour au lendemain sont catapultés dans un immeuble en banlieue parisienne. Surpris par les tensions et l'agitation qui y règnent, très vite ils vont être confrontés aux problèmes de la cohabitation. Tout commence par la visite d’une voisine qui leur propose de signer une pétition contre une locataire. Or, venant d’emménager, cette démarche les laisse perplexes en particulier Mathilde qui entraine son conjoint dans la spirale de ses interrogations. Petit à petit elle finit par mener sa propre enquête qui la conduira de surprise en surpris, jusqu’au jour où transparait une vérité

Mais quelle vérité ?

La bataille de Mocambo, Les aventures de Loïc le corsaire, tome 4

La bataille de Mocambo, Les aventures de Loïc le corsaire, tome 4

de Jean-Marie PALACH

Jeunesse, roman, ado (EDITIONS DU VOLCAN (LES)) | Paru le 10/10/2019 | 12,00 €

Juin 1712, Loïc, surnommé Sabre d’or, rallie le port de Lisbonne à bord du Pombal. Il vient de traverser l’Atlantique pour retrouver Amalia, sa bien-aimée, avant que le père de celle-ci, le terrible amiral Azevedo, ne la contraigne à épouser un homme de son choix. Alors qu’il se cache dans une auberge, Sabre d’or se lie d’amitié avec une jeune esclave noire et lui sauve la vie. Lorsqu’il est à son tour cerné par les soldats du roi, elle vole à son secours et l’entraîne dans le refuge des esclaves en fuite, Mocambo. Mais le roi ordonne de raser l’enclave africaine et Loïc doit une nouvelle fois affronter de terribles dangers dans la quête de sa bien-aimée.

Une vie pour cible

Une vie pour cible

de Sylvain FAURAX

Roman (EDITIONS DU VOLCAN (LES)) | Paru le 10/10/2019 | 13,50 €

Enzo, un ancien flic, officie comme instructeur dans un centre de tir du nord de la capitale. Il se prend d’amitié pour Aurelle, une jolie jeune femme « pleine d’épines », brisée par un passé douloureux. Ces deux êtres abîmés se choisissent bien vite pour réinventer une famille de circonstances.
La tour Note deBoucry où Enzo vit au plus près des nuages et le jardin partagé dans lequel Aurelle cherche quelques respirations forment un huis clos tout à la fois oppressant et rassurant pour ce duo à la dérive. C’est alors qu’un certain Norédine s’insère dans leur existence, menaçant le bien commun comme une promesse de crépuscule. Acculé, Enzo se retrouve alors empêtré dans une situation impossible qui heurte ses convictions comme son libre arbitre. Peut-on recourir à la violence dans certaines circonstances ? Elle se distille comme un poison et creuse un sillon qui emporte toujours plus loin. Mais au-delà des apparences, une descente aux enfers peut aussi porter en germe l’espoir d’un rebond en faveur de la vie.
Une vie pour cible évoque le parcours de personnages dépassés par les événements qui s’imposent à eux. Verticales urbaines. Espace verdoyant caché. À force de se débattre dans les méandres de leur écosystème, trouveront-ils le chemin pour s’affranchir de leurs démons réciproques ?

Jeanne, l'Algérie, la guerre

Jeanne, l'Algérie, la guerre

de Anne-Marie ALLAIN

VISTEMBOIR (LE) (VISTEMBOIR (LE)) | Paru le 02/10/2019 | 20,00 €

C’est le pays de la guerre. Rien d’autre.

  La guerre est là dans les jeux des enfants, dans les trous que font les projectiles sur le portail des églises, dans les rues, les collines éclaboussées de sang comme des grenades éclatées, dans le cri du mendiant, bouche ouverte sur une seule jambe, dans le rire de gorge des femmes sous le regard des militaires qui sont là comme des veilleurs, des gardiens…

        … Jeanne a quatorze ans. La chaleur colle sa robe sur son corps nu. Elle aime cette robe, cette robe la rend libre. Quand la chaleur devient trop blanche, elle ouvre le haut de sa robe, cherchant désespérément de l’air.

               Ce jour là, elle entend les rafales.

               Elle va sur la place pour voir, voir la guerre. Elle regarde…

 

L'auteure :

Née à Bricquebec (dans la presqu’île du Cotentin) le 28 février 1944, Anne-Marie Allain, psychanalyste, va vivre son adolescence en Algérie où son père est militaire de carrière.

Itinéraire d'un révolté

Itinéraire d'un révolté

de Martine GASNIER

roman (ZINEDI) | Paru le 19/09/2019 | 16,90 €

Fuyant la misère de leur terre bretonne, Jules et Antoinette s’exilent à Paris où ils vont contribuer par leur labeur à l’essor de l’industrie dévoreuse d’humanité. Au sein de leur foyer, naissent deux garçons dont le plus jeune, Jean, se révolte très tôt contre toute forme d’exploitation. Un choix qui le conduira de la prison de la Petite Roquette à la colonie pénitentiaire de Soligny-la-Trappe avant un embarquement pour la Martinique.

Avec pour toile de fond la révolution de 1848, les ravages du choléra et la pratique de l’engagisme, succédané de l’esclavage, le destin de Jean illustre une page de notre histoire, pas si lointaine, marquée par l’égoïsme forcené des nantis.

Classe de mer

Classe de mer

de Benjamin TAÏEB

romans (LUNATIQUE) | Paru le 16/09/2019 | 6,00 €

Je ne dis rien au personnel encadrant. Je me doute bien que mes meilleurs amis seraient punis et je ne veux pas qu’ils soient punis à cause de moi. J’ai le pressentiment que si je parlais la situation empirerait. J’ai peur qu’on me traite de « mouchard » ou de « balance ». J’envoie à mes parents des cartes postales sur lesquelles j’écris Tout va bien, la colo est super, on va à pied pêcher des moules. J’écris de ma plus belle écriture, je fais attention à ne pas faire de fautes d’orthographe. Nous avons des enveloppes timbrées pour écrire à la maison. Le téléphone ne doit être utilisé qu’en cas d’urgence.

 

Récit de l’incompréhension et de la douleur, Classe de mer retrace le calvaire d’un jeune garçon confiant en ses « meilleurs amis ». Trente ans plus tard, la rancoeur est toujours là, tenace, et gronde la colère à l’encontre de ces adultes, parents, institutrices, moniteurs et pompiers, qui, indifférents ou indolents, n’ont jamais rien vu, ne sont jamais intervenus. Ce ne sont que des enfants.

Oui, mais « ensemble, ce ne sont plus des enfants ».

Mes Deuzéleu

Mes Deuzéleu

de Cyrille LATOUR

romans (LUNATIQUE) | Paru le 16/09/2019 | 8,00 €

C’est une lettre que j’ai imaginée pendant des années sans jamais oser l’écrire — comme toutes ces lettres inachevées dont on se persuade que, une fois envoyées, elles solderaient tous les comptes passés. Le repas avec mes parents et la marche sous le ciel d’avril m’ont enfin décidé. C’est une chance à saisir. La dernière chance. Une lettre pour cet adolescent que j’ai croisé il y a près de trente ans et dont la photo, pour une raison qui me reste inconnue, a eu longtemps sa place dans l’album familial. J’avais six ans. J’ignore son nom. J’ignore son âge. Il était pubère. Je ne l’étais pas.

 

Oublier ? Pardonner ? Surmonter ? Refouler ? Que peut faire Camille, avec deux « l » et un « e » — deuzéleu —, devenu adulte, pour survivre à ce qu’il s’est passé chez les B. ? Écrivain, il choisit d’écrire, pour témoigner. Sans rien épargner, sans rien excuser. Pour enfin être entendu de ceux qui ne l’ont pas écouté.

Qui a peur d'Annie Ernaux ?

Qui a peur d'Annie Ernaux ?

de Jérôme DENEUBOURG

Parler debout (LUNATIQUE) | Paru le 09/09/2019 | 12,00 €

« La première phrase de Victoria dans l’escalier est : « c’était affreux ». Elle ajoute que ça lui a fait « très mal », qu’elle a mal encore, « comme des coups de couteau » qu’on lui donnerait dans le ventre. »

 

Jérôme Deneubourg fait le récit d’un avortement clandestin qui a eu lieu en 2016, en Argentine — un pays où aujourd’hui l’avortement condamne les femmes à la prison ou à la mort. De son propre aveu, jamais il n’aurait eu l’idée, sans la lecture de L’événement d’Annie Ernaux, de venir en aide à son ex-petite amie.

À l’heure où l’avortement est remis en cause en France, on apprend comment les avortements clandestins continuent d’être pratiqués dans ce pays démocratique et cultivé, pourvoyeur de prix Nobel de littérature et du pape François. Dans Qui a peur d’Annie Ernaux ?, tout est vrai. Ce livre est en quelque sorte un contre-don indirect — ou comment un texte peut pousser à agir.

Jérôme Deneubourg a conçu son livre comme une lettre d’amour, que Victoria ne lira jamais.

Pour que justice soit faite

Pour que justice soit faite

de Alexis RUSET

roman (ZINEDI) | Paru le 05/09/2019 | 20,00 €

Julie était la fille du chaos. Le mal dont elle souffrait était congénital. Il provenait du choc violent entre la France et l’Algérie, ces deux sources auxquelles sa mère avait bu, les deux terres qui l’avaient nourrie et dont elle-même était pétrie. L’hérédité l’avait coupée en deux. Elle se croyait unique, faite d’une seule pièce, alors qu’une autre se tenait derrière. Cette fracture la minait. Pour la réduire et se reconstruire, il lui fallait combler le trou dans son corps et le puits d’ignorance où elle avait vécu. Elle n’y parviendrait qu’en assumant pleinement sa part algérienne, qu’elle avait jusqu’alors seulement constatée sur son visage et perçue dans le regard d’autrui.

Loulou, chatte sentimentale

Loulou, chatte sentimentale

de Jean STREFF

Z4 Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 02/09/2019 | 16,00 €

Une chatte siamoise un poil snob, très cultivée et un brun déjantée, raconte à sa manière sa vie aventureuse, ses rencontres philosophiques avec d’autres chats, ses amours, ses enfants, ses rêves de plus en plus délirants, et en profite pour jeter quelques regards griffus sur la gent humaine. On croisera Baudrillard, Freud, John Wayne, Frankenstein, un chat qui traverse dans les passages piétons, Nicolas Sarkozy, Tintin, Sherlock Holmes, Françoise Dolto, un lapin géant, Jeff Koons, le père Noël, les vaches aux yeux de velours de l’Aubrac, Jean-Luc Godard, un scientifique qui cultive des bonzaïs, Luis Mariano, et même un chat maso. Bref, que du beau monde ! Jean Streff est essayiste, romancier, scénariste, réalisateur. Il a reçu le prix Sade en 2005 pour son Traité du fétichisme à l’usage des jeunes générations, paru chez Denoël.