l'autre LIVRE

Séries d'Artistes

Terredevie

Terredevie

de Monica MARINIELLO

Séries d'Artistes (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 01/02/2022 | 25,00 €

Si les œuvres de Monica Mariniello - malgré leur modernité - évoquent l’antiquité, c’est qu’elle est née en Toscane, où enfant elle a sillonné la campagne en terre étrusque. Cette civilisation est restée pour elle une référence esthétique majeure, sans cesse réinterprétée... Terre. Terre omniprésente. Terre lieu d’harmonie et d’équilibre magique.
Entièrement consacré à ses sculptures en terre cuite, cet ouvrage présente un panorama du travail de l’artiste sur près de vingt ans, à travers plus de cent photos d’œuvres et une dizaine de textes.

Le lecteur pourra ainsi assister  au spectacle du monde, avec tout un peuple de têtes nommé Teatrum Mundi : « Elle vole des instants, des émotions intenses, des faiblesses attachantes, des sourires, des regards, des grimaces, des forces inavouées et invite le spectateur à en faire autant. » (extrait du texte de Silvestra Mariniello)
Puis avec Les Voyageurs, il parcourra la Terre à dos d’animal, se laissant guider par lui, car l’animal connaît la route : « Sans aucun artifice, indomptables et affables. Telle une fable. Une trêve. Un rêve. Humain, animal. Animus, anima. » (extrait du texte de Laurence Dugas-Fermon)
Dans Oh Terra mia aura lieu le triste constat des outrages que l’humanité fait subir à la planète, dont une « Réinterprétation contemporaine de La Pietà fortement marquée par l’extinction progressive de la biodiversité. » (extrait du texte de Romain Arazm)
Avec Only One se réalise comme une synthèse entre les personnages : « Monica anoblit chaque posture, humaine ou animale, restaurant le lien invisible du cosmos, de l’être et du regard. » (extrait du texte de Christian Noorbergen)
Enfin dans Terrehumaine, il sera temps pour les Hommes d’opérer une forme de retour aux sources en ne faisant plus qu’un avec la végétation : « Le rêve s’intensifie, le silence s’enrichit du bruit imperceptible de la végétation qui croît. Angoisse ou union sacrée, tout le vivant s’unifie pour perpétuer le miracle. » (citation de Monica Mariniello)
Ainsi espérons avec Monica que « Le spectateur entre dans une dimension espace-temps différente, où se retissent les liens entre l’homme et son esprit, et où chacun retrouve la part de sacré enfouie au fond de lui-même. »

Corps à corps

Corps à corps

de Hashpa HASHPA & Sophie SAINRAPT

Séries d'Artistes (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 06/04/2018 | 25,00 €

Hashpa, peintre d’origine tchèque, a été l’un des fers de lance d’un expressionnisme sombre et puissant dans les années 1980 à 2000 ; c’est auprès de lui que Sophie Sainrapt, lumineuse peintre des femmes, s’est formée au dessin et à la peinture. L’élève a quitté le « maître » et le temps qui passe les a séparés... Jusqu’à l’été 2017, quand Sophie retrouve Hahspa isolé par la maladie et comme détaché de la passion qui pourtant le dévorait ; elle décide alors de lui rendre hommage en proposant une exposition en duo d’artistes, d’égale à égal, de nu à nu, de corps à corps. L'ouvrage reflète le parti pris de la scénographie, visant à montrer les œuvres de chacun des deux artistes en regard les unes des autres, assorties de textes de crtiques d'art et d'auteurs littéraires.

Trognes & Créatures

Trognes & Créatures

de Rebecca CAMPEAU

Séries d'Artistes (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 08/02/2018 | 25,00 €

Caverne d’Ali Baba. Chaudron magique. Boîte à mystères. Musée des merveilles. Pochette surprise... Autant de qualificatifs pour décrire l’atelier de cette artiste espiègle, artisane de grand art dotée d’une imagination en constante ébullition. Mue par une frénésie créatrice, Rebecca aux doigts d’or sculpte, coud, dessine, assemble, découpe, modèle, peint, surpique. Cousine de Geppetto, elle façonne amoureusement ses œuvres et leur insuffle la vie dans un grand rire. Tisseuse de rêves, elle invoque pour nous les Grands (Van Gogh, Flaubert, Cocteau, Proust...), les Petits, les Illustres, les Anonymes, Humains, Animaux. Travailleuse inlassable, elle élabore ces galeries de Trognes étrangement familières et des peuples de Créatures qui n’en finissent pas de nous émerveiller.

Les Grandes Cocottes

Les Grandes Cocottes

de Isa SATOR

Séries d'Artistes (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 10/08/2017 | 25,00 €

Isa Sator nous plonge dans l’histoire parallèle, voire secrète, de la fin du 19e et du début du 20e siècle. À travers plus de 30 portraits et scènes de genre, elle fait revivre les Grandes Cocottes, femmes qui œuvraient dans les coulisses du pouvoir et dont le nom a parfois laissé dans les mémoires des souvenirs troubles, pour ne pas dire des traces sulfureuses. Mais ne nous y trompons pas, ces femmes dites légères furent bien souvent féministes avant l’heure, revendiquant pour elles l’égalité et l’autonomie. A sa manière, Isa Sator - reine de la joie de vivre et de la spontanéité - rend hommage à ces défricheuses de liberté qui ont su utiliser les seules armes que les hommes voulaient bien leur laisser : le charme et la beauté. Les peintures sont enrichies de portraits réels des personnages évoqués et de courtes notices biographiques réunies par l’éditeur. Édition bilingue français/anglais.

 

Les Insolites

Les Insolites

de Marie DELARUE

Séries d'Artistes (L'OEIL DE LA FEMME À BARBE) | Paru le 09/01/2017 | 10,00 €

Marie Delarue glane, récupère et chine des objets de toutes sortes, oubliés et méprisés. Son imagination un rien iconoclaste les transforme en sculptures pour le moins insolites et chimériques. Jean-Claude Lauret, auteur du texte, collectionne les objets d’art africain et apprécie tout particulièrement ces « fétiches » d’un nouveau genre.