l'autre LIVRE

Marie-Luce GELARD

Les sens en mots. Entretiens avec Joël Candau, Alain Corbin, David Howes, François Laplantine, David Le Breton et Georges Vigarello

Les sens en mots. Entretiens avec Joël Candau, Alain Corbin, David Howes, François Laplantine, David Le Breton et Georges Vigarello

de Marie-Luce GELARD

Univers sensoriels et sciences humaines (PÉTRA) | Paru le 01/09/2017 | 15,00 €

Cet ouvrage d'entretiens, qui inaugure la collection "Univers sensoriels et sciences humaines", retrace le cheminement intellectuel des "pères fondateurs" de la thématique sensorielle qui, chacun, en ont posé les jalons. En donnant la parole à ces visionnaires, les entretiens prennent la forme d'une discussion autour d'une anthropologie sensorielle (Joël Candau), d'une histoire des sens (Alain Corbin), d'une anthropology of the senses (David Howes), d'une anthropologie du sensible (François Laplantine), des perceptions sensorielles (David Le Breton) et de la sensibilité interne (Georges Vigarello).

Les discours sont singuliers, ils mettent en lumière les motivations (universitaires, évidentes ou contraintes) ayant conduit à l'étude des sens et à la production d'un savoir sur les univers sensoriels. Toutefois, cette diversité des approches n'empêche pas de saisir l'évidence d'un rapport avant tout sensible au monde et à l'existence...

Les pouvoirs du lait. Coallaitement collectif et parenté en contexte saharien (Aït Khebbach, Sud-Est marocain)

Les pouvoirs du lait. Coallaitement collectif et parenté en contexte saharien (Aït Khebbach, Sud-Est marocain)

de Marie-Luce GELARD

Terrains et théories anthropologiques (PÉTRA) | Paru le 03/11/2016 | 25,00 €

Au fondement de l'ancien mode de vie nomade et pastoral de la tribu saharienne des Aït Khebbach, le lait est un aliment primordial et survalorisé. Nourriture "extraordinaire", le lait avec ses dérivés est le symbole même de l'opulence et de la fertilité. Il joue aussi un rôle majeur dans un tout autre domaine, celui de la parenté où il manifeste le rôle du féminin que les lectures androcentriques ont ignoré. Ce texte invite à une relecture historique permettant de nuancer les analyses qui ne voyaient la parenté au Maghreb que sous l'angle de l'agnatisme.