l'autre LIVRE

JEAN INGELOW

LA FÉE MOPSA

LA FÉE MOPSA

de JEAN INGELOW

Éditions de la Coopérative (COOPÉRATIVE (ÉD. DE LA)) | Paru le 09/11/2018 | 21,00 €

La troisième fée, celle assise sur les genoux de Jack, était vêtue d’une robe blanche et d’une large ceinture bleue. Ses bras étaient doux et potelés, et elle avait le visage d’une adorable petite fille.
A cette vue, l’esclave de Jack prit la petite créature sur ses genoux  et lui demanda : « Comment se fait-il que tu sois différente de tes petits compagnons ? »
La petite créature répondit, d’une jolie voix zézayante : « C’est parce que Jack m’a embrassée. »

Tombé dans un grand églantier creux, Jack, un petit garçon, découvre des fées minuscules qui s’endorment dans sa poche. Emporté par un oiseau jusqu’aux confins du Pays des Fées, il y pénètre grâce à une barque enchantée. Mopsa, la plus charmante des jeunes fées, devient sa compagne inséparable… Jean Ingelow explore ainsi, comme on ne l’avait jamais fait avant elle, les rapports mystérieux existant entre le monde des fées er la réalité humaine.
Ce conte, traduit ici pour la première fois en français, s’inscrit dans la tradition très anglaise d’Alice au pays des merveilles ou des Chroniques de Narnia. Depuis sa publication en 1869, le succès de ce chef d’œuvre dans l’ensemble du monde anglophone ne s’est jamais démenti, particulièrement aux Etats-Unis. La présente édition reproduit les 41 gravures réalisées par Dora Curtis pour l’édition américaine de 1912, qui ajoutent encore à l’enchantement de la lecture en traduisant parfaitement l’esprit du texte.

Née en 1820 dans le Lincolnshire, Jean Ingelow devint célèbre à partir de 1863 avec la deuxième édition de ses poèmes, dont 200 000 exemplaires furent vendus aux Etats-Unis en quelques mois. Elle écrivit des romans pour adultes et de nombreux contes pour enfants. Le plus célèbre d’entre eux, La Fée Mopsa, est aujourd’hui considéré comme un classique. Jean Ingelow mourut à Londres en 1897.