l'autre LIVRE

David Herbert LAWRENCE

L'intranquille 13

L'intranquille 13

de COLLECTIF

L'INTRANQUILLE (ATELIER DE L'AGNEAU ÉDITEUR) | Paru le 12/10/2017 | 16,00 €

Etude sur Thomas Hardy

Etude sur Thomas Hardy

de David Herbert LAWRENCE

Littérature comparée / Histoire et critique (PÉTRA) | Paru le 19/03/2016 | 25,00 €

Texte traduit, introduit et annoté par Sylvain Floc'h

 

Septembre 1914

Pourquoi l’Europe s’engouffre-t-elle dans la guerre ?

L’Avoir a-t-il supplanté l’Être ?

Faut-il préférer la sécurité du chou à l’abandon scandaleux du coquelicot ?

Pourquoi Thomas Hardy tient-il à décapiter ses aristocrates ?

La jouissance du Phénix existerait-elle sans extinction ?

L’Amour du Nouveau Testament vient-il abolir la Loi de l’Ancien ?

Dieu-le-Père est-il un autre nom de la Grande Déesse ?

En consumant la Chair par la Lumière, l’art occidental scelle-t-il sa propre disparition ?

À sa manière inimitable, Lawrence propose ici des réponses originales à toutes ces questions et construit sa philosophie comme un Gai Savoir.

 

Sylvain Floc’h, le traducteur, est Professeur émérite de littérature anglaise et comparée. Spécialiste de D. H. Lawrence, il a publié une traduction de l’Intégrale de ses Poèmes (éd. l’Âge d’Homme, 918 p.), une étude sur Women in Love (Le Crépuscule des déesses, éd. du Temps), un ouvrage sur Tess d’Urberville de Thomas Hardy (Sous le silence du ciel, éd. Vallongues), et une préface à La Bien-aimée (éd. Circé). Il vient de faire paraître Initiation et littérature (Detrad, 2015) et Comme une poussière d’or : l’alchimie et le néant dans Cent ans de solitude de G. G. Marquez (éd. Cosmogone, 2016).

Jack dans la brousse

Jack dans la brousse

de David Herbert LAWRENCE

L'Imaginaire (GALLIMARD) | Paru le 30/09/2004 | 9,65 €

Jack Grant, un jeune Anglais, arrive en Australie en 1882 pour commencer une nouvelle vie après avoir été renvoyé du collège et de son école d'agriculture. Dans ce pays neuf, sauvage, au sein d'une famille qui le fascine et pour laquelle il se prend d'un amour profond, il va, au risque d'y perdre son âme, se mettre en quête de sa propre identité. Il domptera des étalons, luttera contre des kangourous, deviendra chercheur d'or et finira par réussir et imposer sa personnalité.

Cette histoire d'un adulte qui émerge, après une lutte longue et opiniâtre pour triompher de toutes les épreuves morales et physiques et des pièges mortels de la brousse, est une des dernières œuvres de D.H. Lawrence.

Femmes amoureuses, tome 1 et 2

Femmes amoureuses, tome 1 et 2

de David Herbert LAWRENCE

Quarto (GALLIMARD) | Paru le 02/05/2002 | 22,50 €

En 1915, Lawrence publie le premier volet de la grande fresque qu'il veut faire aboutir, après quatre générations, et à travers les couples qui les incarnent, à la figure d'Ursula, jeune femme moderne accédant à la pleine conscience d'elle-même.

Le roman est immédiatement saisi par la censure. Le second volet, écrit pendant l'apocalypse de la Grande Guerre, ne fera que pousser plus loin la volonté, toujours aussi actuelle, de rendre compte des expériences fondatrices de la personne, de " proclamer que les mystères et les passions de la chair sont aussi sacrés que les mystères et les passions de l'esprit ".

La Princesse

La Princesse

de David Herbert LAWRENCE

L'Etrangère (GALLIMARD) | Paru le 23/01/1998 | 7,00 €

« Le père et l'enfant étaient inséparables. Colin Urquhart n'était pas un reclus. Où qu'il allât, on le voyait faire des visites mondaines, déjeunant ou prenant le thé en ville, sortant rarement pour le dîner. Et toujours avec l'enfant. Elle, les gens l'appelaient la princesse Urquhart, comme si ç'avait été son nom de baptême.

C'était une vive, une délicate petite créature aux cheveux d'un or foncé tirant avec douceur sur le brun, et aux larges yeux bleus légèrement proéminents, si candides et si entendus tout ensemble. Ce fut tout de suite une grande personne ; en fait, elle ne grandit jamais. Toujours étrangement sage, et toujours enfant.

C'était la faute de son père. »