l'autre LIVRE

Augustin MUTUALE

Jeux épistémologiques et enjeux éthiques. Des débats scolaires

Jeux épistémologiques et enjeux éthiques. Des débats scolaires

de Augustin MUTUALE

Pédagogie et sciences humaines (PÉTRA) | Paru le 01/02/2017 | 25,00 €

« De quoi l’école est-elle le nom ?
Certes, d’une institution, devenue un lieu.
Certes, d’un moment, qu’aujourd’hui presque toute l’humanité traverse. Mais, elle est surtout le nom d’un double enjeu, sans doute à jamais ouvert : qu’est-ce qu’apprendre avec un autre ? Et, à partir de là, savoir selon quelle relation à cet autre le rapport au savoir se construit-il ? Qui est cet autre ? Comment le reconnaître et se faire reconnaître de lui ? Sous d’innombrables débats, longuement analysés, débats quasi cycliques, souvent répétitifs, parfois brutaux, débats qui s’originent symboliquement dans l’opposition entre les tenants de l’Encyclopédie et Rousseau, entre « l’enfant sauvage » qu’il s’agit de « civiliser » et l’enfant fragile et menacé dont il faut respecter la nature, débats, à la fois anthropologiques et politiques, qui prennent aujourd’hui la forme de l’opposition entre l’École de la République et la mission démocratique de l’école, ce sont ces enjeux essentiels, en quelque sorte « oubliés », parce que masqués, que cet ouvrage prétend retrouver et éclairer, sans volonté d’épilogue, car ce qui caractérise la pensée éthique, c’est qu’elle est toujours à venir. »

Guy Berger

De la relation pédagogique et du rapport aux savoirs : Un journal de thèse

De la relation pédagogique et du rapport aux savoirs : Un journal de thèse

de Augustin MUTUALE

Journaux (PÉTRA) | Paru le 01/10/2011 | 25,00 €

PREFACE DE REMI HESS

 

Augustin Mutuale est docteur en sciences de l'éducation et en philosophie. Il enseigne à l'Université de Saint-Denis et à l'Institut Supérieur de Pédagogie de Paris


Écrire un mémoire ou une thèse est une aventure. C'est un voyage au long cours dans les lectures, les idées, le terrain, l'effort pour organiser une pensée.
Tenir le journal de cette aventure est nécessaire pour garder les traces d'un cheminement que la mémoire refoulerait sans cette discipline volontaire de l'auto-observation au jour le jour.
Le journal de thèse d'Augustin Mutuale suit la construction de sa pensée. Il pourra inspirer toute personne qui vit l'expérience d'écrire un mémoire, une thèse, un livre.
Il a également pour objectif de constituer un outil de travail pour tout étudiant qui débute dans la tenue d'un journal.

 

Les grandes figures de la pédagogie

Les grandes figures de la pédagogie

de Augustin MUTUALE

Pédagogie et sciences humaines (PÉTRA) | Paru le 01/05/2011 | 25,00 €

Augustin MUTUALE, Docteur en philosophie et en sciences de l’éducation,enseigne à l’université Paris VIII et à l’Institut Supérieur de Pédagogie. Il est chercheur à l’OFAJ depuis 2000.

Gabriele WEIGAND, Professeure à la faculté de philosophie et de pédagogie et vice-présidente de l’université de l’Éducation à Karlsruhe. Elle enseigne aussi à l’Université Paris VIII et à l’Institut Supérieur de Pédagogie. Depuis 1985, elle co-dirige des programmes à l’OFAJ.



Cet ouvrage a pour objectif de présenter des pédagogues qu’il est essentiel de connaître lorsqu'on se prépare au métier d'enseignant ou si l'on travaille déjà dans le domaine éducatif. Pour chaque pédagogue, le lecteur rencontrera des références et des concepts liés à d’autres figures qui ont intéressé, influencé, voire combattu le pédagogue en question.
Voyage initiatique en compagnie de grandes figures de la pédagogie, cette présentation se situe résolument dans une perspective de philosophie et d'histoire de l'éducation. Plus qu'un savoir sur des pédagogues ou sur l'histoire de la pédagogie, elle se veut une introduction aux questions pédagogiques primordiales d'aujourd'hui. Dans cette optique, ont été choisis des représentants de la pédagogie que l’on peut considérer comme des penseurs classiques en pédagogie. « Classique » signifie ici que leurs idées sont toujours d'une grande actualité pour les chercheurs et les praticiens. Ils ont réfléchi sur le concept même d’éducation. Pourquoi doit-on enseigner ? Pour qui, par qui et comment ? À la suite de Quintilien, ils ont rédigé des discours pédagogiques et réfléchi sur la relation pédagogique et le rapport aux savoirs. Même s'ils n’apportent pas nécessairement des recettes simples, ces pédagogues formulent des idées pouvant permettre de trouver des réponses aux questions urgentes et aux problèmes quotidiens en matière éducative.
Ces pédagogues partagent une même communauté de référence. Ils ont proposé à leurs contemporains un moment pédagogique prenant en compte les autres moments de l’institution éducative et du sujet de l’éducation. Ils ont ainsi été attentifs à une école émancipatrice, ouverte à tous les enfants, quelle que soit leur condition sociale.
L’originalité de cet ouvrage réside dans le fait que les auteurs ont pris le parti de ne pas seulement décrire, explorer ou mettre en lumière les figures pédagogiques mais également de les interroger, de les contester ou encore de les soutenir. Ils ont en commun avec ces pédagogues la passion de la personne et de son éducation tout au long de la vie.