l'autre LIVRE

La tradition de l'intégration : Une ethnologie des Roms Gabori dans les années 2000

de Martin OLIVERA

Cahier central: cartes, photographies et illustrations originales de Sébastien de CAZENOVE.


Martin OLIVERA est ethnologue, docteur de l'Université Paris Ouest. Spécialiste de la Roumanie, il est membre de l'Observatoire européen Urba-rom et formateur en Seine-Saint-Denis. Il a notamment publié Roms de Roumanie: la diversité méconnue (Etudes Tsiganes, n° 38, 2009) et Roms en (bidon)villes (Éditions Rue d'Ulm, 2011).




Entre exotisme et misérabilisme, les discours sur les Roms de Roumanie alternent inlassablement depuis une vingtaine d'années. Par une plongée dans l'intimité des Gabori de Transylvanie, ce livre invite à un nouveau regard. Martin Olivera y donne à voir l'inventivité socioculturelle rom dans son épaisseur et son dynamisme quotidien. Au fil des portraits, des anecdotes et des descriptions, on saisit comment l'affirmation identitaire gabor est fondamentalement liée à l'intégration de ces Roms, à l'histoire régionale et à l'environnement humain, de même que cette idée originale motive au quotidien leur intégration locale.
Au-delà des Roms, cet ouvrage permet finalement de saisir la manière dont "les hommes vivent en société et produisent de la société pour vivre", selon la formule de Maurice Godelier. Et cela même dans un pays ayant connu nombre de difficultés au cours de l'interminable "transition post-communiste".

Sommaire

AVANT-PROPOS

AVERTISSEMENT(S)

PRÉFACE de Patrick Williams

INTRODUCTION


PREMIÈRE PARTIE
?omane ?oma – Les Roms roms


Introduction à la première partie

CHAPITRE 1
Gabori, savants et Tsiganes : les Roms et le savoir des Gaže


Introduction
1. Le Tsigane des tsiganologues : érudition et sens commun
• L’invention des Tsiganes
• À la poursuite du Tsigane insaisissable
2. Les Tsiganes et l’ethnologue
• L’observation participante et la fin « des » Tsiganes
• L’accès au terrain
• Gabori et catégories anthropologiques
Conclusion : la société des Gabori, le romanès

CHAPITRE 2
Gabori, ?igani, români, magyar… : nos Roms en Roumanie


Introduction
1. ?igani de Roumanie, courte histoire d’une représentation moderne
• ?iganul : la part sombre de la Roumanie
• De l’esclavage à la transition post-communiste : la vision misérabiliste
• Raisons historiques d’une familiarité
• Style ?iganesc d’hier et d’aujourd’hui
• L’alter ego
2. La « nation gabor » en Transylvanie
• Un cas transylvain dans la complexité roumaine
• L’Ardeal des Gabori : l’idée de na?ia
3. La période contemporaine : pourquoi les Gabori ?
• Cortorari versus sédentaires : « tziganes traditionnels » et « tziganes acculturés »
• La période communiste
• Itinéraires personnels et familiaux
• Appellations et origine contrôlée
4. Épilogue : regards journalistiques sur les Gabori

CHAPITRE 3
Costume et vêtements roms : du dehors au dedans


Introduction
1. Du stigmate au discours vestimentaire
• Le « costume traditionnel », un objet problématique
• Les sens de la différence
• Des « tziganes traditionnels » habillés en paysans d’autrefois ?
• La distinction vestimentaire, une affaire de moralité
2. Du costume au vêtement
• Prendre l’habit
• Le cas des adolescents
3. Pratiques vestimentaires : les vêtements en détail
• Élégance et coquetterie
• Les habits des ?omnia : une richesse colorée
• Les vêtements masculins : l’élégante sobriété
Conclusion : quelle aristocratie ?

DEUXIÈME PARTIE
Rajkane the patjivale ?oma – Les Roms nobles et respectables

Introduction à la deuxième partie


CHAPITRE 4
O la?o niamo – « De bonne famille »


Introduction : « Nous sommes tous parents »
1. Niamo, na?ia, vi?a : sens et essence de l’idéologie de filiation
• Niamo : le principe d’apparentement
• Vi?a : théorie et pratique lignagère
2. Un exemple : les Kune?ti
• Les descendants de l’Ancêtre
• Parenthèse : les taxtaj
• Kune?ti aujourd’hui
• Relier et être relié
3. Endogamie vraie et na?ia : faire de nécessité vertu
• Noblesse nationale et hiérarchie sociale
• La Règle comme Règle : endogamie vraie
• Réciprocité identitaire
• Des exceptions qui confirment la Règle : les mariages mixtes
Conclusion

CHAPITRE 5
?eledo – La famille en pratiques


Introduction
1. Termes et parentés : la quadrature du cercle parental
• Termes de référence et parentèle
• Liberté, égalité, fraternité : la terminologie d’adresse
• Prénoms
• Le vol ou la « pure identité » : utopie matrimoniale
• Idéologie et utopie intégrées
2. Du bon mariage
• Généralités
• La Règle en péril : le cas de la famille S.
• Le mariage de Victor : un contre-exemple exemplaire
• Xanamic, ?ogoro : réciprocité maximale
3. Groupe domestique
• La famille résidentielle : ?eledo et gazda
• Mode de résidence et aspirations conjugales
• Dot et idéal domestique
Conclusion

CHAPITRE 6
Patjivale ?oma (« les Roms respectables ») – Culture rom


Introduction
1. Les lieux de la culture : « parmi les Gaže »
• Généralités
• Sângeorgiu de Mure? : une banlieue récente
• Les expatriés : de la « bonne distance »
• Deva et ses environs
• La terre d’origine
• Nyaradszereda et ses environs
2. Domestiquer l’espace
• Un « terroir gabor »
• ?oma versus sédentaires : une opposition inadaptée
• Éthique paysanne et culture rom
3. L’objet de la culture : Amare Gaže (« nos Gaže »)
• « Capital gažikano » et intégration locale
• Agriculture et travail bien fait
Conclusion

TROISIÈME PARTIE
Baxtale ?oma – Les Roms fortunés

Introduction à la troisième partie


CHAPITRE 7
Économie rom, économie d’abondance


Introduction
1. Le Mode de Production Domestique : structure et logique de la production
• Mode de Production Domestique : théorie
• Mode de Production Domestique rom : pratique
• ?omani butji – travail rom : « savoir-y-faire »
• Un « métier traditionnel » ?
• Le « professionnel du savoir-y-faire » : o me?tero
• Qualités du ?omani butji
• Lom opre ek la?i butji – « J’ai levé un bon travail »
• Du « bon prix » : la rentabilité rom et ses enjeux
3. Retour au MPD : valeur d’usage et réciprocité
• Kana naj love, naj patjiv – « Sans argent, pas de respect »
• Réciprocité et intégration sociale
Conclusion : la fin des « illusions » et l’irruption de la Chance

CHAPITRE 8
Éthique rom et Esprit de la Chance (baxt)


Introduction
1. Premières approches
• Des « Tsiganes fatalistes et résignés » versus « les Roms, fiers maîtres de leur destinée »
• Baxt : un terme central et problématique
2. Un système de représentation en action : l’exemple automobile
• Les Roms et la voiture
• La voiture, véhicule de la baxt
3. Baxt et bibaxt : heurs et malheurs roms
• Les usages d’un mot
• L’enjeu : les malheurs du bibaxtalo
• Les creux de la vague : une fatalité relative
4. De la baxt, du « bon Dieu » et des pratiques religieuses
• O la?o Del : les Roms et le religieux
• Hivevure – les Roms néo-protestants (pocaï?i)
• Éthique protestante et esprit de la Chance
Conclusion

CHAPITRE 9
Corps et parole : aux frontières de la baxt


Introduction
1. Une faiblesse toute-puissante : la honte (laža)
• Un principe général
• De l’importance du « bien parler »
2. Le corps civilisé
• Te’l baxtali le ?omenge mesali ! « Que la Chance soit à la table
des Roms ! »
• Propreté – vužumo
3. La Distinction
• Nature et Culture : un dualisme à dépasser
• « Humanité nature » ou « Nature humanisée » ?
• L’ontologie rom
Conclusion : le monde des ?oma

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

TABLE DES MATIÈRES

TABLE DES CARTES, TABLEAUX ET SCHÉMAS

 

Mots-clés :

Fiche technique

Prix éditeur : 32,00 €


Collection : Romané Chavé

Éditeur : PÉTRA

EAN : 9782847430509

ISBN : 9782847430509

Parution :

Façonnage : broché

Pagination : 505 pages