l'autre LIVRE

Romané Chavé

Le voyage manouche, c'est ma vie!

Le voyage manouche, c'est ma vie!

de COLLECTIF

Romané Chavé (PÉTRA) | Paru le 01/10/2015 | 23,00 €

Préface d'Alain Reyniers

Né d'une rencontre entre Clara et Paul Carriot d'une part, Gika et son mari Gratien, d'autre part, ce livre est à la fois l'histoire d'une existence singulière et un témoignage fort sur un mode de pensée, un mode de transmission de savoir-faire ancestraux et une capacité d'adaptation exemplaire aux bouleversements de l'existence. Il ne rapport pas une vie de bohème comme on s'y attend et comme la mémoire collective l'entend, errante, vagabonde et sans but. Il montre une autre réalité : comment se structure la vie quotidienne de Gika au fil des âges, et comment, pour elle, le Voyage concilie permanence et continuité dans un monde de ruptures et de transitions.

Gika, manouche d'Auvergne "née au bord de la route", n'a de cesse de repartir sur les chemins du Mont Dore ou sur les plages du Boulonnais. Si elle a accepté - ce qui ne va pas de soi -, de livrer une partie de son coeur, elle veut aussi que soyons tristes lorsqu'elle est triste, gais quand elle est gaie, heureux dans elle est heureuse, et si, somme toute, rires et pleurs alternent le récit, ils bercent et scandent à leurs rythmes la vie du lecteur. Les terribles descriptions de l'enfance en Auvergne, les aléas de la chine dans les Combrailles, le dur apprentissage de la condition ouvrière dans l'Est de la France, les chagrins terribles dont elle ne parle jamais, mais que l'on devine présents, n'y font rien. Ces événements n'ont pas de prise sur la résilience dont Gika nous fait la démonstration éclatante...

Clara et Paul Carriot sont les auteurs de plusieurs livres. La Plume du Sergent Major qui retrace en pleine guerre des Vosges (1914-1915) la correspondance entre un père et sa fille (Kruch, 1999) ; Le Charme et la Source, ouvrage dans lequel est décrite la vie paysage dans un village de Champagne au siècle précédent (CRDP Reims, 2001) ; Mes recettes champenoises (Bonneton, 2006).

La tradition de l'intégration : Une ethnologie des Roms Gabori dans les années 2000

La tradition de l'intégration : Une ethnologie des Roms Gabori dans les années 2000

de Martin OLIVERA

Romané Chavé (PÉTRA) | Paru le 01/02/2012 | 32,00 €

Cahier central: cartes, photographies et illustrations originales de Sébastien de CAZENOVE.


Martin OLIVERA est ethnologue, docteur de l'Université Paris Ouest. Spécialiste de la Roumanie, il est membre de l'Observatoire européen Urba-rom et formateur en Seine-Saint-Denis. Il a notamment publié Roms de Roumanie: la diversité méconnue (Etudes Tsiganes, n° 38, 2009) et Roms en (bidon)villes (Éditions Rue d'Ulm, 2011).




Entre exotisme et misérabilisme, les discours sur les Roms de Roumanie alternent inlassablement depuis une vingtaine d'années. Par une plongée dans l'intimité des Gabori de Transylvanie, ce livre invite à un nouveau regard. Martin Olivera y donne à voir l'inventivité socioculturelle rom dans son épaisseur et son dynamisme quotidien. Au fil des portraits, des anecdotes et des descriptions, on saisit comment l'affirmation identitaire gabor est fondamentalement liée à l'intégration de ces Roms, à l'histoire régionale et à l'environnement humain, de même que cette idée originale motive au quotidien leur intégration locale.
Au-delà des Roms, cet ouvrage permet finalement de saisir la manière dont "les hommes vivent en société et produisent de la société pour vivre", selon la formule de Maurice Godelier. Et cela même dans un pays ayant connu nombre de difficultés au cours de l'interminable "transition post-communiste".