l'autre LIVRE

La vie d'une femme rom (tsigane)

de Stefka STEFANOVA NIKOLOVA

Avec DVD Le Voyage d'une femme tsigane, film de Cécile Canut, produit par tutti quanti (2010 - 18 mn)

Préface et traduction du bulgare par Cécile CANUT


Cécile Canut, linguiste (université Paris-Descartes) et cinéaste, partage par intermittence la vie de la famille de Stefka. Depuis 2007, elle a engagé avec quelques habitants de Nadejda un travail filmique collectif (Derrière le mur) ainsi que la traduction et la publication en français des textes inédits de Stefka S. Nikolova.
Cette démarche s?inscrit dans une réflexion sur les formes de subjectivations artistiques et politiques dont Stefka S. Nikolova est une incarnation exemplaire. Le film Le Voyage d?une femme tsigane a été réalisé en 2009, entre Sliven et Sozopol (Bulgarie).



RÉSUMÉ
Stefka S. Nikolova vit dans le quartier Nadejda, « L?Espérance », à la périphérie de Sliven (Bulgarie), réputé
jadis pour la valeur de ses musiciens. Isolé du reste de la ville par un mur construit tout autour du quartier dans
les années 70 afin de cacher les habitants tsiganes aux regards extérieurs, le « Ghetto », comme certains  l?appellent, regroupe actuellement plus de 20 000 personnes. Le chômage et la pauvreté, depuis 1989, gagnent inexorablement les habitants qui fuient vers des fortunes incertaines. Supportant mal de voir son lieu d?enfance partir à la dérive, Stefka, mère de famille que rien ne prédestinait à l?écriture, s?est mise à composer des textes sur sa vie avec l?espoir que quelqu?un, quelque part, l?entende et change la situation. Âgée de 42 ans, Stefka S. Nikolova a longtemps caché ses manuscrits avant de les montrer, puis d?en accepter la publication à l?étranger.


SYNOPSIS du DVD LE VOYAGE D'UNE FEMME TSIGANE
Tout commence par un rendez?vous. Le pays traversé, ses cadres accumulés par la vitre d’un car pour rejoindre une gare. Stefka Stefanova Nikolova attend le train. Depuis combien de temps dans les murmures et les bruits du quartier qui, lui, ne la quitte pas.
Stefka dans le train file à travers la campagne et par la vitre regarde. Il y a les paysages et il y a les gens. L’en?dehors des voix, des chants. Et des pensées qui l’accompagnent. Des présences vont et viennent dans l’espace suspendu des regards, ou le confinement d’un carnet refermé sur ce qu’elle écrit. Les mots qui ne seront pas dits.
La mer est au bout du voyage. Que promet-elle, la mer, si ce n’est d’être là tout entière, images et sons ensemble. L’ostination des vagues et la brise insistante. Le jour insensiblement tombe. La mer ressasse. Qu’y aurait?il après. Tout recommence aussi par un rendez?vous.
Images et sons: Cécile Canut.
Montage : Alain Hobé.
Format : DVCAM.
Production : tutti quanti films.
19’/2010.
 

Sommaire

SOMMAIRE

Système de transcription du bulgare

L'APPEL DU DEHORS

Postface de Cécile Canut

Du fond d’un trou
Une écriture en mode mineur
Démultiplication des voix
L’expérience du dehors
L’émancipation par l’écriture
La route sans fin


LA VIE D'UNE FEMME ROM (TSIGANE)
Jivotet na edna romka (tsiganka)
Stefka Stefanova Nikolova

Moyata lyubov kam moyata strana / Mon amour envers mon pays
Bolka / Douleur
Zhivotat na edna romka (tsiganka) / La vie d’une femme rom (tsigane)
Cporet mezhdu tsignani i Balgari / Controverse entre Tsiganes et Bulgares
Romska uchilishte / L’école des Roms
Baba Malya - geroina / Baba Malya – une héroïne
Camota / Solitude
Strah / La peur
Neshto i za moite detsa ! / Quelques mots aussi pour mes enfants !
O snovavaneshto za kvartal Nadejda / La création du quartier « Nadejda »
Edin xubov spomen / Un merveilleux souvenir
Grad Salu / La ville de Salou
Lyubov / Amour
Malkata Sofya ot grad Razlog / La petite Sofia de la ville de Razlog
Mili Romi – po tseliat cviat / Chers Roms – du monde entier

 

Mots-clés :

Fiche technique

Prix éditeur : 16,00 €


Collection : Textes en contexte

Éditeur : PÉTRA

EAN : 9782847431506

ISBN : 9782847431506

Parution :

Façonnage : broché

Pagination : 120 pages