l'autre LIVRE

Yves HUGHES

Yves Hughes est né en 1960. Auteur de nombreux romans pour la jeunesse, il a également écrit des scénarios pour la télévision, des sketchs pour les " Guignols de l'Info " et plus d'une cinquantaine de fictions pour la radio. Après huit romans, il réunit six nouvelles dans Intérieur nuit.
Par la porte des mémoires

Par la porte des mémoires

de Yves HUGHES & Philippe CORIAT

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 30/11/2021 | 11,90 €

Il s’agit d’une rencontre ; d’une mise en écho. Coriat laisse sa main explorer toutes les techniques, sur de multiples supports. Ses essais répondent à un besoin d’intensité, dans l’exercice de la mémoire et l’exploration de la vie. Tâtonnements et doutes, énergies et craintes disent le mystère d’être. Le travail poétique d’Yves Ughes va l’amble avec cette oeuvre. De l’exploration de l’espace « Décapole » à une remontée dans le temps « Une terre de bonne espérance » puis « à défaut de se faire » tout converge vers une interrogation centrale qui ne sera jamais épuisée. Il fallait bien que ces deux expressions artistiques se rencontrent pour se nourrir l’une l’autre.

Coriat

Né en 1961, Coriat est un artiste plasticien explorant, depuis 40 ans, notre rapport au monde et le cheminement de la pensée humaine. Histoire individuelle et collective, rapport à la Nature, évolution de l’Art au cours des siècles, il questionne, par des fusions de techniques et de styles multiples, notre capacité à nous détruire ou à nous sauver. Il aime expérimenter et collaborer avec d’autres artistes. www.coriat.net

Yves Ughes

Yves Ughes est né dans le quartier populaire de Riquier, à Nice. Lieu de saveurs et de vie. Fils d’immigré italien il ne s’est réconcilié avec la langue française que par la poésie, Charles Baudelaire plus précisément, présenté et offert au Collège, par un professeur atypique. Fort de ce contact et désireux de dire et cultiver sa reconnaissance, Yves Ughes est devenu professeur de Lettres Modernes et il a continué, toute sa vie durant, à œuvrer pour la défense de la poésie, tant par la vie associative que par son action personnelle. Il a ainsi créé 5 recueils poétiques et plus d’une quinzaine de livres d’artiste, mettant en dialogue textes poétiques et œuvres plastiques.

Une terre de bonne espérance

Une terre de bonne espérance

de Yves HUGHES

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 08/06/2017 | 9,00 €

Les lieux, les villes sont des métaphores, les parcourir revient à lire et à découvrir le monde. 

Le parcours poétique se fait ici de l’Estérel à Vence. 

L’Estérel est une porte d’entrée donnant sur la Côte d’Azur. Superbe relief, mais totalement stérile (Stérilis). 

Une fois le massif franchi, on découvre les contractures de béton qui se nouent sur la Côte. Il faut alors monter vers les collines et les Baous pour respirer. 

On accède ainsi à la ville de Vence comme un lieu de vie : ses remparts protègent, ses cinq portes s’ouvrent sur le monde et aux autres. 

Charles Péguy l’affirmait : “ c’est espérer qui est difficile ”, la route ici proposée s’offre comme une reconquête de ce difficile mais essentiel espoir.

 

Yves Ughes

Yves Ughes s’est arrangé pour naître à Nice, en 1951. Il y grandit dans un quartier de saveurs, au sein d’une famille d’origine italienne. Il découvre au Collège la force de la poésie, cette onde de choc le porte encore. Il suit des cours lumineux à la faculté des Lettres de Nice, notamment ceux de Michel Butor, et devient professeur de Lettres Modernes, au sein de l’Education Nationale. Il a également enseigné treize années durant au Centre Scolaire de la Maison d’Arrêt de Grasse. 

Avec l’Association Podio, il continue son travail de “ défense et d’illustration ” de la poésie, par des conférences et des lectures consacrées à des auteurs contemporains : Cesare Pavese, Jack Kerouac, Charles Juliet, Pier Paolo Pasolini, Jacques Audiberti, Witol Gombrowicz. 

Il a déjà publié trois recueils poétiques : Décapole, Par les ratures du corps, Capharnaüm ou douze stations avant Judas. Tous trois se situent dans la dynamique de la phrase d’Albert Camus : “ Il faut imaginer Sisyphe heureux ”. Il collabore à de nombreux livres d’artiste, avec des plasticiens de l’arc méditerranéen. 

Yves Ughes vit désormais à Vence, cité d’Arts et d’Azur, cité “ label en poésie ”, terre d’ancrages et de lumières.