l'autre LIVRE

Yvan DAUMONT

Pourquoi j'ai buté mon cousin Gustav

Pourquoi j'ai buté mon cousin Gustav

de Yvan DAUMONT

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/07/2018 | 11,20 €

C’est la faute à Corinne, Sonia, Catherine et toutes les autres. C’est la faute à l’enfance, l’adolescence et la famille. La faute à toutes les fois où l’univers complote pour nous ridiculiser aussi. Lorsque les frustrations accumulées se fracassent sur le mur narcissique des réseaux sociaux, les envies de meurtre remontent à la surface.

Suivez les pérégrinations d’un artiste en manque de reconnaissance qui, à l’occasion du remariage de son frère, fait un Calimero nervous breakdown jubilatoire.

Yvan Daumont

Passionné de littérature russe, de philosophie et de voyages, Yvan Daumont a travaillé de nombreuses années à l’international pour des banques américaines, des start-up et des maisons d’édition. Depuis 2012, il se consacre à l’écriture et à l’enseignement. « Pourquoi j’ai buté mon cousin Gustav » est son troisième roman.

 

Des oeufs aux ananas

Des oeufs aux ananas

de Yvan DAUMONT

Fiction (5 SENS) | Paru le 26/11/2016 | 19,80 €

DES OEUFS AUX ANANAS

(Roman indigeste)

Prenez un écrivain français, faites le tomber amoureux d’une danseuse beaucoup plus jeune afin de lui enlever toute son inspiration. Faites le reposer autour d’une bonne bière belge en compagnie d’un joyeux wallon. Saupoudrez d’un mesclun de considérations politiques, religieuses et philosophiques. Versez une cuillère à soupe d’Alcohelo de Paolo et déshabillez la danseuse. Incorporez doucement une deuxième danseuse, des voyages, des ballets russes, une paella, un dictateur, une Lada, un poète espagnol et des artistes disjonctés. Chauffez le wallon jusqu’à obtention d’un lutin priapique et faites mariner dans du vin de cerise. Versez le tout sur un plateau télé et portez à ébullition. Jetez les œufs à la poubelle et servez dans un chapeau mexicain. Débarrassez-vous du sombrero et mangez l’ananas.

 

Yvan Daumont

Passionné de littérature russe, de philosophie et de voyages, Yvan Daumont a travaillé de nombreuses années à l’international pour des banques américaines, des start-up et des maisons d’édition. En 2012, la perte de son travail et sa participation comme figurant dans un ballet le rendent un peu fou. Depuis il se soigne en se consacrant à l’écriture et à l’enseignement.