l'autre LIVRE

Thierry BODIN-HULLIN

Un pur hasard

Un pur hasard

de Thierry BODIN-HULLIN

romans (LUNATIQUE) | Paru le 24/05/2018 | 8,00 €

Plongée dans le monde fascinant des jeux de stratégie, Un pur hasard est avant tout l’histoire d’un homme, Paul Hébert, inventeur du jeu de pions, dont les règles s’inspirent des échecs, de l’Othello, des dames, du go et de tant d’autres encore. Mais voilà que ce maître absolu régnant sans partage depuis dix ans sur les 121 cases de son pionnier disparaît, laissant son plus grand admirateur et aussi ami fidèle — dans l’expectative. C’est alors qu’il le convoque dans la chambre d’hôtel où il se terre pour lui exposer les règles du nouveau jeu auquel il s’adonne sans relâche, un jeu où sa santé mentale est en jeu...

 

L’argent ? Oui, le jeu lui avait permis d’en gagner beaucoup, mais il ne courait pas après. Pas plus après la gloire qu’il trouvait indécente. Il m’avait avoué un jour que le succès le gênait, qu’il trouvait les louanges bien exagérées, et s’étonnait qu’on puisse célébrer un homme qui avait pour seul mérite Sa maîtrise du jeu de pions était exceptionnelle. Il en avait été l’inspirateur, il en était devenu le maître absolu. En dix ans, personne n’était parvenu à le battre. Mais il ne manquait pas de transmettre sa connaissance et de confier les moindres subtilités du jeu. Il en avait décrit la complexité, partagé les analyses, bâti les théories et les méthodes, et avait favorisé son rayonnement.

Les maritimes

Les maritimes

de Thierry BODIN-HULLIN

L'ŒIL ÉBLOUI (OEIL ÉBLOUI (L')) | Paru le 28/06/2013 | 15,00 €

« J’ai regardé la mer. Du plus loin que je me souvienne, des heures, des journées, des années qui confinent à l’éternité. J’y ai trouvé une occupation, de quoi conjurer l’ennui, et de l’occupation, j’en ai fait ma décision, elle guérira ma peine. Dans son chancelant miroir, je me suis surpris à y verser mes larmes; j’y voyais, plus qu’une émotion soudaine, la croyance à mes désirs. »

Les maritimes, ou l’écriture de l’intime au cœur d’images et de paysages de mer. Au cours des pages, une quinzaine de linogravures, signées Christophe Bodin-Hullin, accompagnent le texte.

Prix du livre insulaire Ouessant 2014