l'autre LIVRE

Pascal GRAND

L'Envers de la Charité

L'Envers de la Charité

de Pascal GRAND

Pavillon Noir (CORSAIRE) | Paru le 27/03/2019 | 14,00 €

Lyon, printemps 1786. Antoine Léonard Toussaint, chirurgien juré auprès du bailliage d’Orléans, est le promoteur d’une science nouvelle, la chirurgie judiciaire qui deviendra la médecine légale après la Révolution. Suite au succès retentissant de son ouvrage, le Traité de chirurgie judiciaire à l’usage des chirurgiens jurés, il a été invité par l’académie des sciences de Lyon à venir donner une série de cours au collège de chirurgie de la ville.

Dès son arrivée, il se voit confier l’enquête sur le meurtre du recteur Coudurier, en charge de l’apothicairerie de la Charité. Il apprend alors qu’un premier recteur a déjà été assassiné quelques mois plus tôt.

Aidé du jeune apothicaire Pierre Michelet et du commissaire Bernardin, Toussaint est confronté aux agissements criminels d’une bande qui sévit à l’intérieur et à l’extérieur de l’hôpital de la Charité pour des enjeux qui se révèlent colossaux.

Lyonnais, Pascal Grand, cadre de l’Education Nationale, nous fait découvrir des aspects de Lyon au 18e siècle. Dans ce roman, on retrouve le héros de De sucre et de sang dont l’action se déroule à Orléans.

De sucre et de sang

De sucre et de sang

de Pascal GRAND

Pavillon Noir (CORSAIRE) | Paru le 28/04/2017 | 14,00 €

Mercredi 23 mars 1785, port de la Poterne à Orléans, un corps supplicié est découvert dans une bascule, un vivier dans lequel on achemine sur la Loire le poisson vif. Antoine Léonard Toussaint, chirurgien juré, est chargé de l’ouverture du corps. D’autres morts mystérieuses s’ensuivent : de jeunes femmes sont égorgées et les pistes suivies par Toussaint et le commissaire Cerisier convergent vers la raffinerie de sucre Marotte, sise rue de Recouvrance.

Traque des Illuminés de Bavière, expériences de magnétisme animal, prémices de la chirurgie judiciaire — qui deviendra la médecine légale après la Révolution — raffinage du sucre à Orléans, ce roman policier historique offre un tableau vivant de la ville d’Orléans en cette fin de XVIII° siècle.

Pascal Grand est cadre dans l’Éducation Nationale. Il a vécu 25 ans à Orléans et demeure aujourd’hui à Lyon.