l'autre LIVRE

Lou RAOUL

Otok

Otok

de Lou RAOUL

Présent (im)parfait (ISABELLE SAUVAGE) | Paru le 01/02/2017 | 13,00 €

« soufflerait la Bora deux jours entiers par ce vent glacé dégagerait le ciel vers d’autres jours nombreux de lumière ensoleillée que Kim ne compterait pas laisserait filer ce serait le 1er décembre ce serait décembre maintenant premier soir à la guirlande branchages artificiels petites ampoules tout près de la fenêtre lumineuse guirlande à la toucher de la main en étendant le bras en étendant le trois fois rien de linge qui cependant remplirait la valise se dessinerait un pays dans sa forme son nombre d’habitants la répartition de ceux-ci »

Traverses

Traverses

de Lou RAOUL

Présent (im)parfait (ISABELLE SAUVAGE) | Paru le 10/06/2014 | 13,00 €

« l’aube m’ouvre les yeux et ça se met à brûler l’incendie pendant deux heures c’est long, plus tard les roses paisibles nuages au ciel de la journée ensoleillée avec quelque part un homme enfermé que je tiens entre mes côtes et quand je regarde mes mains elles sont vides, ni fleurs ni feuilles à cueillir et nulle part »

Else avec elle

Else avec elle

de Lou RAOUL

Présent (im)parfait (ISABELLE SAUVAGE) | Paru le 07/06/2012 | 14,00 €

Oui il y a une femme assise sur des marches où le soleil donne et réchauffe. Une femme qui fait quoi donc au soleil assise sur des marches ? Qui attend ou qui attend rien, qui est juste là comme une image, mais pas glacée dans un magazine. Une femme vivante à la fois laide et belle — qui dans le miroir s’aperçoit. S’aperçoit qu’elle ressemble à la morte, oui tout à coup depuis qu’elle a vu la femme morte, maintenant elle voit dans ses yeux à elle les yeux vivants de la femme morte quand elle est vivante, quand elle avec elle.

Les jours où Else

Les jours où Else

de Lou RAOUL

Présent (im)parfait (ISABELLE SAUVAGE) | Paru le 09/03/2011 | 12,00 €

 

Else cherche trouve des lieux où déposer ses silences et un dimanche c’est la chapelle de Notre-Dame-du-Haut dans la pénombre, les couleurs du vitrail central éclatent Elle parcourt le cahier dans lequel les passants, les croyants notent quelques phrases Notre-Dame-du-Haut intercédez pour… Que nos enfants gardent la foi… Que la santé de x s’améliore… Il n’y a pas de mots qu’elle puisse ici noter
À présent pour lui parler de fleurs, de plantes, pour lui décrire par le menu un moment passé intensément dans un jardin pourtant minuscule, pour l’inviter dans ce domaine d’un jardin pourtant minuscule, pour demander ha fleur ’zo barzh da jardin ? y’a des fleurs dans ton jardin ? À présent le silence Non plus pour dire que les cognassiers du Japon commencent à fleurir depuis sept jours