l'autre LIVRE

Léonard TAOKAO

Des basses & débâcle

Des basses & débâcle

de Léonard TAOKAO

Borderline (ETT/ÉDITIONS TERRITOIRES TÉMOINS) | Paru le 01/06/2016 | 15,00 €

Thomas travaille comme commis de cuisine à la montagne en hiver. Il y gagne de quoi vivre de sa passion le reste de l’année : mixer dans des « free parties » avec un groupe d’amis, dingues comme lui de musique électronique. Thomas a adopté un chien, Loco, qui raconte de son côté les teufs et les voyages avec les chiens de la bande, pour le meilleur et pour le pire. Qui finit par arriver.

Léonard Taokao est né à Rennes. Entre deux CDD, dans des entrepôts oubliés de la bénédiction des dieux, il écrit ses romans. Borderline de préférence. Dans « Des basses & débâcle » il raconte les hauts et les bas de la vie libre, il célèbre un temps l’amitié et le plaisir des fêtes underground
Montez le son et Enjoy !

 

Mauvaise Herbe

Mauvaise Herbe

de Léonard TAOKAO

Borderline (ETT/ÉDITIONS TERRITOIRES TÉMOINS) | Paru le 01/07/2012 | 15,00 €

Yann Rivard, marginal écorché vif, idéaliste déçu, vit tranquille de petits boulots intérimaires et de divers expédients. Faire la fête et abuser de substances en tout genre, sont ses occupations  favorites. Le reste du temps, il se verrait bien écrivain.
Suite à un incident avec des " amis" manouches, le voilà dans l'obligation d'assurer une mission qui va très mal tourner. Une cavale mouvementée commence.

Léonard Taokao est né à  Rennes.
" Mauvaise herbe " est son second roman.

Carabistouilles fiction

Carabistouilles fiction

de Léonard TAOKAO

Borderline (ETT/ÉDITIONS TERRITOIRES TÉMOINS) | Paru le 17/08/2010 | 14,00 €

Après 7 ans d'absence, Silas revient en France. Rues défoncées, chiens errants, militaires omniprésents, enfants pieds nus, vieillards mutilés, partout des dealers et des mendiants... Paris méconnaissable est aux mains de communautés rivales.

Silas réussira à se faire accepter par des squatteurs, miltants d'un mouvement anar de libération. Mais pour espérer fuir vers des cieux plus cléments, il y a un prix à payer.