l'autre LIVRE

Karin BECKER

Gastronomie et littérature en France au XIXe siècle

Gastronomie et littérature en France au XIXe siècle

de Karin BECKER

Paradigme (CORSAIRE) | Paru le 15/09/2016 | 22,00 €

Gastronomie et littérature sont intimement liées dans la société gourmande du XIXe siècle. Balzac, Baudelaire, Flaubert, Hugo, Maupassant et Zola entretiennent ainsi un dialogue fructueux avec les gastronomes de l’époque, imitant de très près leur discours si caractéristique. Romans et nouvelles évoquent – dans une intention soit affirmative, soit sceptique – l’art culinaire du temps, les aspects sociaux et moraux de l’alimentation, les contraintes de l’étiquette, la question du corps du mangeur et la relation entre gourmandise et érotisme. Relues dans cette optique, les œuvres littéraires s’avèrent une contribution originale à la discussion sur l’art de la bonne chère. Car ces écrivains ont beau participer au culte de la gourmandise célébré par leur siècle, ils n’en dénoncent pas moins, grâce à une écriture largement ironique, nombre d’ambivalences.

Karin Becker enseigne la littérature française à l’université de Münster (Allemagne). Le présent ouvrage est issu de sa thèse d’habilitation consacrée à la gastronomie chez les romanciers français du XIXe siècle.