l'autre LIVRE

Jeanine SALESSE

A la méridienne

A la méridienne

de Jeanine SALESSE

L'Oiseau des runes (PÉTRA) | Paru le 10/02/2016 | 14,00 €

À travers l’automne, l’impatience du printemps, déjà. La force qu’il remue pour planter mes phrases dans la page en bulbes fertiles, dégage un sourire dans le jour morne.

Le regard erre par là-haut. Jamais les pas ne s’y égarent. Ceux de ta mère filent entre les fruitiers, se perdent dans les effluves affaiblis des roses. Regarde : elle cueille des physalis, ravie de ce rouge orangé sous les pommiers. Le jardin en flamberait comme longtemps il s’est couvert de la cendrée d’une vivace infatigable. Le silence bruit des pas en allés. On continue de s’émerveiller : le rouge nous régénère.

 

Jeanine Salesse vit dans le Val-de-Marne où elle a exercé la profession d’institutrice avec passion. Elle se met à l’œuvre après de longues randonnées familiales ou solitaires. Ses pas vibrent de mots, de souvenirs, d’échos enchâssés dans le mouvement, celui d’écrire et celui de marcher. Elle a publié, à ce jour, de nombreux recueils dont le plus récent : L’épaule du paysage chez Tarabuste. Des anthologies ont souligné sa présence poétique. Elle a été l’invitée de la Biennale des poètes en Val-de-Marne.

Journal de montagne

Journal de montagne

de Jeanine SALESSE

Montagne (TENSING) | Paru le 08/07/2014 | 13,00 €

Journal de montagne – Jeanine Salesse

En couverture – Mont Aiguille, 1960 photo de Henri Salesse

Récit, 144 pages, juillet 2014

ISBN 9782919750559

Habituée des montagnes moyennes dites « à vaches », mais aussi à moutons, à marmottes, à chamois… Jeanine Salesse nous présente dans ces pages de Journal de montagne  des impressions, des sensations, des émerveillements souvent en compagnie de son père ou d’une amie. Elle aime s’attarder au bord des torrents, parcourir les prairies aux mille fleurs ou les rues d’un village, laisser les souvenirs l’envahir.

 

La montagne a inspiré des poèmes à Jeanine Salesse : « Le pont de neige » au Dé bleu, « Paysage à la buse » à La Bartavelle, « Un mulet aux sabots de cuir » chez Tarabuste. D’autres écrits évoquent des êtres chers, la campagne, la mer, l’enfance, l’art. Des livres avec l’artiste Sarah Wiame.