l'autre LIVRE

Jean-Luc HOSTE

Spirale vers l'enfer

Spirale vers l'enfer

de Jean-Luc HOSTE

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 05/03/2018 | 13,40 €

Corine. Bernard. Elle sort de l’adolescence, est en terminale du secondaire dont la suite programmée sera le supérieur en secrétaire de direction. Il est étudiant en faculté de pharmacie. La fenêtre du studio de Bernard est en vis-à-vis de celle de la chambre de Corine. L’amitié s’en vient par des sourires réciproques, des petits gestes de la main. Puis des rencontres, des soirées passées ensemble. De l’amitié naît l’amour. Au départ par attirance physique, dans l’ignorance du passé, de la famille, de la culture de l’autre. Corine, d’une famille de bourgeoisie moyenne, sort d’une enfance à couleur de solitude. Bernard, issu d’un milieu familial baignant dans le monde de la ferraille et la récupération. S’ensuit le mariage de l’eau et du feu. Rapidement suivi d’une relation de maître à esclave. Le maître, Bernard, héritant du triste héritage familial de déséquilibre mental. L’esclave, Corine, femme soumise subissant la schizophrénie de son mentor diabolique, au risque d’y perdre également la raison.

Jean-Luc Hoste

Jean-Luc Hoste, né en 1947. Etudes secondaires en filière « latin-grec », supérieures en Droit (ULB – UCL en autodidacte). Parcours professionnel éclectique. Aux heures de bureau, successivement correcteur pour le journal « La Libre Belgique », commercial en banque et assurances, créatif en publicité, journalisme et enfin littérature. En soirée : peinture, sculpture, artisanat d’art.

Eros Extra Muros

Eros Extra Muros

de Jean-Luc HOSTE

Fiction (5 SENS) | Paru le 11/09/2017 | 13,50 €

Eros, dieu de l’amour dans la mythologie grecque, divinité métaphorique du concept d’aimer. 

« Aimer », terme kaléidoscope.

Pour traduire le titre en le paraphrasant, « Eros extra muros », l’amour hors normes, s’effilochant dans une série de nouvelles. Fictions qui se veulent échapper au galvaudage du concept d’aimer, le cloisonnant bien souvent dans la relation intime entre une femme et un homme, sinon dans l’érotisme trouvant son étymologie dans le nom du dieu grec. 

Si l’on peut aimer une femme, un homme, réel, virtuel ou onirique, on peut également éprouver une passion pour une amie, un ami, un animal, les fleurs, un arbre, la musique, la création sous toutes ses formes, la neige ou le soleil, la mer ou la montagne.

La vie ne pourrait exister sans amour. Quelle qu’en soit sa nature.

Jean-Luc Hoste

Jean-Luc Hoste, né en 1947. 

Etudes secondaires en filière ‘latin-grec’, supérieures en Droit (ULB-UCL en autodidacte).

Parcours professionnel éclectique. Aux heures de bureau, successivement correcteur pour le journal ‘La Libre Belgique’, commercial en banque et assurances, créatif en publicité, journalisme et enfin littérature. En soirée : peinture, sculpture, artisanat d’art.

Ils sont nés quelque part

Ils sont nés quelque part

de Jean-Luc HOSTE

Fiction (5 SENS) | Paru le 11/04/2017 | 16,00 €

Trois ados, Gaël, Ganesh, Amen, victimes d’une fracture de la jambe. Leurs origines sociales ainsi que les conjonctures de l’accident auront des conséquences au niveau des soins immédiats et de leur suivi. 

Leur vie par la suite, Janus bifrons, s’en révèlera imprévue.

 

Jean-Luc Hoste

Jean-Luc Hoste, né en 1947. 

Etudes secondaires en filière ‘latin-grec’, supérieures en Droit (ULB-UCL en autodidacte).

Parcours professionnel éclectique. Aux heures de bureau, successivement correcteur pour le journal ‘La Libre Belgique’, commercial en banque et assurances, créatif en publicité, journalisme et enfin littérature. En soirée : peinture, sculpture, artisanat d’art.