l'autre LIVRE

Jean-Luc FAVRE REYMOND

Petit traité de l'insignifiance

Petit traité de l'insignifiance

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 12/03/2020 | 11,90 €

« Au fil de ses nombreux ouvrages et de ses modes d’expression multiples, Jean-Luc Favre Reymond, travaillé par la fièvre poétique depuis des lustres, je le sais, ne cesse de travailler lui-même de façon assez enfiévrée la langue - qu’il triture, creuse, expérimente, essouffle, ranime et dynamise, farouchement désireux d’en explorer et d’en exploiter sans lassitude les virtualités. Le poète, le poïète, le créateur de mots et de formulations et d’images et d’élans nouveaux du dire, n’entend jamais se satisfaire des énoncés éculés, des fades habitudes de la communication ordinaire, des proses purement informationnelles ».

Patrick Vighetti

Docteur en philosophie, enseignant et traducteur

« Le Petit traité de l’insignifiance fait une apparition pour le moins intempestive dans le cadre des catégories figées du paysage littéraire. Poésie ? Essai ? Aphorismes ? Philosophie ? Linguistique ? Métaphysique ? Probablement tout cela à la fois. Le lecteur, d’abord interloqué, pense assister à un dialogue à première vue chaotique entre des instances qui posent des questions, les laissent sans réponse, ou répondent par une autre question, laquelle est une nouvelle béance. Répondent parfois par une affirmation mais qui plonge le lecteur dans une perplexité sans fond. Dialogue intérieur du poète avec lui-même ? Alors c’est sans doute un dialogue entre ses mille moi… »

François Aguettaz

Docteur es lettres, chercheur honoraire.

Jean-Luc Favre

Jean-Luc Favre Reymond, poète, critique et écrivain est né en 1963 en Savoie. Son œuvre poétique a été saluée par les plus grands poètes et universitaires contemporains. Auteur à ce jour de 37 ouvrages publiés. Son œuvre est traduite tout ou partie en huit langues.

Tractacus logico-poeticus

Tractacus logico-poeticus

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 26/10/2019 | 13,60 €

Publié pour la première fois en 1921, voilà presque cent ans, le Tractacus logico-philosophicus de Ludwig Wittgenstein, est considéré à juste titre comme une œuvre philosophique majeure du XXème siècle dont la complexité touche à plusieurs disciplines de la connaissance et qui met l’accent sur des problématiques qui peuvent s’avérer difficiles d’accès voire complètement insondables pour certaines. Mais ? L’auteur s’est immergé dans cette œuvre unique de manière poétique cette fois-ci avec un regard neuf, en tentant de la dépasser grâce à une approche circonstanciée et atomique qui défie parfois les règles de la raison. Un ouvrage inédit et percutant par ce qu’il révèle.

Jean-Luc Favre Reymond

L’auteur est né le 19 octobre 1963 en Savoie. Poète, écrivain, critique et journaliste. Commissaire Général Adjoint pour les Assises Nationales de la Culture et du Patrimoine. Paris/ Horizon 2020. Président de l’Institut Territorial de Recherche et d’Application (UPTV/Moûtiers). Membre du Conseil National de l’Education Européenne (AEDE/France), Co-président de l’Association Nationale des Radios de Montagne. Curator de l’artiste de renommée internationale Miguel Chevalier.  Il a publié à ce jour 37 ouvrages. Traduit tout ou partie en huit langues. Il figure à ce titre dans le Larousse de la Poésie Française, édition établie par Jean Orizet (2007).

Le registre (De l'origine de l'oeuvre)

Le registre (De l'origine de l'oeuvre)

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 02/11/2018 | 15,30 €

Considéré comme l’ouvrage le plus abouti de l’auteur, Le Registre (De l’origine de l’œuvre) concept linguistique et sémantique purement imaginaire, se veut une introspection poétique et philosophique au cœur de l’œuvre, dans sa totalité absorbante et ses multiples contradictions. 800 aphorismes rédigés autour de trois thèmes fondamentaux : La Courbe de l’errance, la Courbe du désastre, et le Corps Marchand, avec pour conclusion fulgurante : La prostitution de la pensée humaine qui marque une dérive progressive de l’humanité, avec en soubassement la fin de l’époque civilisée. Crise profonde de l’acte créateur, dans un monde disloqué par les nouvelles technologies mortifères, le Registre, prend sa source dans la métaphysique occidentale du VIe siècle avant JC, en se référant principalement au philosophe Héraclite et au poète Parménide, comme une ultime provocation.

Jean-Luc Favre Reymond

Jean-Luc Favre Reymond, est un écrivain, poète, critique français né en 1963 en Savoie. Il est l’auteur de trente-trois ouvrages publiés et traduits tout ou partie en huit langues. Son œuvre poétique a été saluée par les plus grands poètes et universitaires contemporains, Jean Rousselot, André Du Bouchet, Claude Roy, Georges Emmanuel Clancier, Henri Meschonnic, Christian Bobin, Bernard Noel, Jacques Ancet, Pierre Brunel, Jean Burgos et donne lieu à de nombreuses études. À cet égard il figure dans le Larousse de la poésie française, édition établie par Jean Orizet. Prix International pour la paix.