l'autre LIVRE

Jean-Claude PECKER

Papa dis – moi L’ASTRONOMIE Qu’est ce que c’est ?

Papa dis – moi L’ASTRONOMIE Qu’est ce que c’est ?

de Jean-Claude PECKER

Z4 Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 05/01/2022 | 22,00 €

Initialement publié en 1971 sous une forme remaniée pour l’impression, et portant le titre “Papa dis-moi : l’astronomie, qu’est-ce que c’est ?”, ce livre n’est pas une réédition. Il s’agit en réalité de la reproduction originale et intégrale d’un texte écrit et illustré en 1963 par Jean-Claude Pecker, sous la forme d’un cahier d’écolier, à l’attention de sa fille Laure, qui entrait en classe de 7e (aujourd’hui CM2), alors que lui venait d’être élu Professeur au Collège de France. Après un préambule visant à situer l’astronomie et les astronomes dans le contexte de l’époque (et du progrès des connaissances de l’humanité depuis son origine), l’auteur imagine un dialogue avec [Atlas] pose quatre questions… simples en apparence, or les réponses soient parfois complexes. C’est une atmosphère ludique et intimiste qui l’emporte, grâce à la vivacité du texte, manuscrit, et des illustrations, fidèlement reproduits.

Le texte original a été l’objet d’une très légère mise à jour astronomique (et démographique) effectuée par Gilles Bogaert, astronome à l’observatoire de Nice (dont J.-C. Pecker fut le Directeur), sous forme de petites vignettes. Il est précédé d’une Préface rédigée par Thierry Montmerle, de l’Institut d’Astrophysique de Paris (que J.-C. Pecker dirigea aussi), qui fut Secrétaire Général de l’Union Astronomique Internationale… comme lui également.

Ébauche d'un Tristan

Ébauche d'un Tristan

de Jean-Claude PECKER

Z4 Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 26/03/2020 | 18,00 €

L’auteur est astrophysicien ; s’il est aussi poète, c’est plutôt par accident, voir par ennui. Les petites pièces qui composent ce recueil ont été écrites pour passer le temps… En métro, entre deux stations, à l’Académie, pendant un discours trop long, dans son lit, quand il se tourne et se retourne sans arriver à dormir. Trois lignes ici, un sonnet là… Parfois un seul vers – pas le temps d’en faire plus ! Ces petites pièces ont été assemblées en cinq livres. L’auteur a tenté de rattacher   ces cinq parties à la légende médiévale de Tristan et Iseult, une histoire qui par bien des côtés, est aussi celle de l’auteur. Si ces associations peuvent sembler parfois quelque peu arbitraires, elles évoquent toutes plus ou moins, le cheminement amoureux d’un auteur tourmenté.

Chants de la Commune, suivi de / Jean Jaurès : Poèmes en prose

Chants de la Commune, suivi de / Jean Jaurès : Poèmes en prose

de JEAN JAURÈS & Jean-Claude PECKER

Z4 Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 17/06/2019 | 12,00 €

Très rarement un mouvement populaire aura donné autant d’espérance et autant de chants et de chansons que La Commune de Paris. C’est pour cela entre autre que la répression fut aussi violente. Notre société n’aime pas les idéaux qui risquent de devenir réalité.
Jean Jaurès de son côté symbolise, en dehors des partis, le rêve et la liberté ; il était logique et absurde à la fois qu’il fut assassiné.
Les valeurs de la Commune nous les retrouvons chez Jaurès bien entendu, comme par la suite nous retrouverons Jaurès chez Léon Blum. Ce ne sont que des maillons qui s’enchaînent.
Il est bien normal 101 ans après l’assassinat de Jaurès, d’y associer certains de ses poèmes aux chants des barricades.
La préface originale de ce livre est de Jean-Claude Pecker, astrophysicien, peintre et poète, membre de l’Académie.

Lamento

Lamento

de Jean-Claude PECKER

Z4 Editions (Z4 EDITIONS) | Paru le 31/03/2019 | 12,00 €

 

La sekvaj tekstoj estis skribitaj longe post la malapero de miaj gepatroj en la abismo de Auschwitz.

 Ili estis arestitaj en majo 1944. Pli precize la 10an de majo; estis la tago de mia 21a naski?datreveno.

 Nelly estis pensema, dol?anima kaj amema virino.

 Victor estis forta, vibra kaj aktiva viro.

 Mi neniam resani?is de ilia malapero. Ili estis arestitaj ?ar ili estis judoj. Post restado en Drancy, terura trajno alportis ilin al Auschwitz. De tie, ili neniam revenis.

J-C. P.

Les textes qui suivent ont été écrits longtemps après la disparition de mes parents dans le gouffre d’Auschwitz.  

Ils ont été arrêtés en mai 1944.  Le 10 mai pour être plus précis c’est-à-dire le jour de mon 21e anniversaire.

Nelly était une femme pensive douce et aimante.

Victor était un homme fort vibrant et actif.

Je ne me suis jamais remis de leur disparition. Ils ont été arrêtés parce qu’ils étaient juifs. Après un séjour à Drancy un horrible train les a amenés à Auschwitz. Ils n’en sont jamais revenus.

J-C. P.