l'autre LIVRE

Georges RICHARDOT

Ezistezistepa

Ezistezistepa

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 18/04/2020 | 18,70 €

« En ce qui concerne EZISTEZISTEPA, qui me paraît résumer l’essence de « l’inexistentialisme », bravo ! Vous y faites éclater les structures de la pensée, dans l’esprit et dans la lettre. A vous suivre aux quatre vents de l’absurde et de l’anarchie littéraire, je me suis bien amusé comme vous avez dû vous-même le faire à l’écrire, et je gage que Raymond Queneau et, pourquoi pas, Bobby Lapointe y auraient trouvé leur bonheur. »

René Reouven, Alias René Sussan

Grand prix de littérature policière, Grand-prix de la Science-Fiction française, Grand prix de l’imaginaire…

Georges Richardot

Georges Richardot, consommateur attentif d’huile d’olive vierge (en l’occurrence, non impliquée dans quelque martyrat autre que celui de la langue française) naquit dans la zone d’influence de l’imagerie Pellerin d’Epinal, il y a des lustres, lesquels, dit la légende, sur son passage, tour à tour s’allumaient puis s’éteignaient. Il décida à Vence à une date non encore décédée, prenant toute sa place d’Inexistant dans l’emblématique « Vie des saints, suivie d’une méditation pour chaque jour de l’année » du Père Jean-Etienne Grossez, tenue à jour à cette seule intention par la succession de S. J. chargés du suivi.

(A mon fils.)

Les braconniers chimériques

Les braconniers chimériques

de Georges RICHARDOT

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 08/08/2019 | 11,90 €

Avec Franta, la masse première, primitive, originelle de la force plastique se fait vrille sous un corps en spirales ; en seins cherchant la peau où se poser. La chair ainsi conçue est forte et porteuse d’amours nouées dans la scansion et le rythme des heures. Amours noueuses ne trouvant leur point d’arrivée qu’au centre de la terre. Dans un tel assourdissement des étreintes, il fallait bien que des mots fissent irruption, non pas en illustration, mais en séismes installés dans la langue. Le texte de Georges Richardot se donne comme un oratorio. Un chant composé pour des corps – sur des corps – terriblement présents. Haendel venant mourir et renaître sur les lèvres, les rives du Jazz. Alors vers le centre on avance, vers l’origine du monde, vers l’antre florescent des hanches. Entre les deux auteurs la connivence est telle qu’on découvre les mots comme traits noirs sur la page, et le corps dessiné comme lettres agencées dans une nouvelle grammaire. Une syntaxe musicale qui cherche inlassablement à dire le mystère et la joie des étreintes. La beauté installée dans la phrase et qui n’a qu’un seul principe organisationnel : la force du désir. Yves Ughes, extrait de la préface.

Georges Richardot / Franta

Franta. Peintre-sculpteur français, né le 16 mars 1930 à Trebic (Tchécoslovaquie). Après ses études à l’Académie des Beaux-Arts de Prague, quitte son pays en 1958 pour vivre et travailler en France. L’humanité est au centre de l’art de Franta et de son geste créateur. Plus d’une centaine d’expositions personnelles ont fait connaître son travail, surtout en France, Allemagne, États-Unis et République Tchèque. Il essaie de garder les yeux ouverts sur l’univers qui nous entoure, avec toujours comme objectif d’apprendre, comprendre, découvrir. Georges Richardot. Né en 1931 à Épinal, Vosges ; vit à Vence. S’intitule « quidam sous écriture » à usage d’écarter d’autres étiquettes (romancier, poète…), faisant de soi un postulant à une quelconque « maîtrise », passant par la spécialisation. L’infinitude du domaine artistique vaut bien qu’on ne se prive pas de l’habiter, modestement autant qu’orgueilleusement, de l’expérimentation, de l’audace, de l’exigence, de la diversification, du jeu, de la passion. Dilettantisme ? Peut-être… À moins que prétention à une liberté certaine, à certaine polyphonie dans sa jouissance.

Le Bébé-Requin

Le Bébé-Requin

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/01/2018 | 14,60 €

Autobiographique ? On pourrait le penser. En vérité, l’auteur est formel, pas la moindre relation !… Encore que… telle ou telle anecdote… À condition de faire dans la nichée un tri sévère, d’intervertir le gris et le rouquin, de débarbouiller le cheptel sans lésiner sur le shampooing, une chatte y retrouverait quelques-uns de ses petits… Pauvres minous, attendrissants de véracité, égarés, ballottés dans un monde embrouillé à plaisir ! Ces « limborigènes » (sous leur désinvolture, probables manipulateurs du guignol dans sa globalité), ces rejetons surdoués cannibalesques, ces éditeurs sans foi ni loi, ces traîtresses de femmes : pures fictions ? On veut encore l’espérer !

Georges Richardot

Né à Épinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Cyberneyland

Cyberneyland

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/01/2018 | 14,60 €

Dans le sillage d’un Candide on s’attend bien à une Cunégonde, serait-ce à la sauce piquante du jour, mais quid d’un archange à géométrie variable, d’un Aloysius Brégançon saisi par les technologies nouvelles, d’une mâme Pichu, bouchère, maîtresse-chat vaudoue flanquée de son digne concubin, d’une Noémie-Noamy, aide ménagère-top model, d’un Ploug poisson-pêcheur cuisiné Magritte, d’un Viking-Kong ex-chercheur plus que repenti, d’un Raminagrobis se prétendant maître du monde ?

Au bout de l’Odyssée, la mythique Cyberneyland ; nous piquons dans le chou-fleur, Gabriel-Spitfi re a-t-il perdu la tête ?…
Dans ce roman cyberhyperpicaresque, Candide, Cunégonde, l’archange Gabriel et consorts pédalent allègrement dans l’irréel présent-futur de la réalité virtuelle…
Tout cela, bien sûr, partira en fu(*)ée. Pour aboutir où ?

Trou noir, happy end ? Pile, face ? Galéjade éhontée ? On aimerait le croire !

Georges Richardot

Né à Epinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Albertine des abysses

Albertine des abysses

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 04/06/2017 | 15,30 €

Albertine des abysses

Le lecteur est invité à entrer dans une schizophrénie faisant basculer le personnage principal, M., dans une assimilation partielle mais déterminante avec Marcel Proust.

Ce phénomène le conditionne dans sa relation avec deux femmes, du coup attirées dans la nébuleuse proustienne. Venue en droite ligne de cette fi ction, Andrée fi nira par prendre au côté de M., se retirant dans la consomption physique, la place de l’aimée, Lucienne/Albertine.

Osmose corruptrice entre rêve et réalité, dans un chevauchement des temps, des personnalités, voire des modes de narration. À la verticale des amours, heure où chantera le rossignol. Heure où s’inscriront les mots-fl ammes : Mane, Thecel, Phares…

À des lustres de distance, ce livre n’est pas sans donner un écho crépusculaire au Peintre et son Modèle (Nouvelles Éditions Oswald, 1981) dont le préfacier Pierre Boudot écrivait : “Tel est ce roman, immense par son sujet, écrit par Richardot dans un style halluciné d’où surgit, subtile et conquérante, évanescente et séductrice, l’androgyne silhouette botticellienne.”

 

“Déroutante habileté… adresse stylistique confondante…

un texte important qui m’a fasciné.” René REOUVEN.

 

Georges Richardot

Né à Épinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Lys en cieux

Lys en cieux

de Georges RICHARDOT

Poésie (5 SENS) | Paru le 03/06/2017 | 10,80 €

Lys en cieux

Je crois même, en faveur du mot,

Pouvoir ajouter quelque chose,

[C’est] que, pour le temps où le mot

Viendra seul, hélas, sans la chose,

Il faut se réserver le mot

Pour se consoler de la chose !

 

Outre cet exquis Le Mot et la chose (dont extraits), très XVIIIe siecle, qui fut repris notamment par Juliette Gréco et par le groupe « Chanson plus bifluorée », l’abbé de l’Attaignant écrivit J’ai du bon tabac. J’arrêtai la cigarette bien avant d’être fondé à commettre ce Lys en cieux au titre parlant.

Le rapport s’arrête à un hommage jubilatoire à la femme. Elle est l’avenir de l’homme, elle sera aussi le plus délectable de son passé. La galanterie va de l’introductive supplique à la postérieure gratitude. Si désormais, dignement, je m’en tiens à la seconde, celle-ci se doit d’être aussi aimable qu’on le fut avec moi ! D’où l’exercice.

 

Georges Richardot

Né à Épinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Sacre clandestin d'un Enfant-Roi

Sacre clandestin d'un Enfant-Roi

de Georges RICHARDOT

Poésie (5 SENS) | Paru le 16/01/2017 | 15,30 €

Sacre clandestin d'un Enfant-Roi

Voici une Genèse qui se fait organique… Sauf qu’au début se trouve le Verbe… Comme pour hâter la libération et soulager les douleurs de la parturiente universelle, se met en place la scansion du Tam-Tam… Naît un lancinant accompagnement tribal, primitif.

Ces déferlantes délirantes et liturgiques déchirent la syntaxe jusqu’à en faire jaillir des images merveilleuses où tout se mêle

 

la lumière aiguisant la naissance de l’haleine.

 

Il advient que le chemin accède à une splendide plénitude, celle des mélanges, des fatrasies… Univers de langage où serait concevable une nouvelle alliance… mais dans l’intensité des mots qui, parfois, rendent concevable la naissance pays de sable et d’océan.

Extraits de la préface d’Yves UGHES.

 

Georges Richardot

Né à Epinal (Vosges), en l’an… (là,tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Le peintre et son Modèle 2

Le peintre et son Modèle 2

de Georges RICHARDOT

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 25/05/2016 | 14,00 €

Yves Ughes

(“Variations pour un Minotaure vaguant, dans l’attente crispée.” Extraits)

Un Minotaure erre dans le dédale de sa toile et tente de dire la difficulté d’être, le mal que l’on éprouve pour accéder à l’existence.

À pas furtifs et sur un autre mode, le modèle qui gravit les marches conduisant à l’appartement du peintre exprime le même trouble, mais sur un simple palier d’immeuble, palier improbable, chaque jour réinventé.

La trame paraît simple, mais les variations sont infinies, lancinantes et vertigineuses.

Sous l’eau étale des personnages éponymes rugit la déferlante de la création littéraire. Elle emporte dans ses rouleaux une intrigue qui tente en permanence de reprendre son souffle, qui cherche l’air et la dilatation des bronches.

Le style est symphonique et procède par mouvements sonores, la phrase se crispe, se dilate puis semble s’étendre à n’en plus finir, sinon au bord du vide, puis elle se contracte de nouveau.

À ce style fait de trilles et de volutes répond une construction polyphonique, ainsi conçue jusqu’aux limites du vertige.

Car le texte se creuse et, d’étage en étage, nous conduit vers le coeur nucléaire de l’acte fondateur. Un acte qui ne serait pas “inspiration”, mais travail, donc respiration.

Pierre Boudot (1981, Préface de “Le Peintre et son Modèle ” Extrait)

Tel est ce roman, immense par son sujet, écrit par Richardot dans un style halluciné d’où surgit, subtile et conquérante, évanescente et séductrice, l’androgyne silhouette botticellienne.

Cet ouvrage constitue une seconde écriture de ‘Le Peintre et son Modèle’, paru en 1981 chez Néo-Editions, avec une préface de Pierre Boudot.

Georges Richardot

Né il y a quelques lustres (sic) à Épinal (Vosges), Georges Richardot est aujourd’hui établi à Vence (Alpes-Maritimes). Il fut guidé dans ses débuts par Raymond Queneau (poésie et roman).

Casting pour un roman noir à reflets bleus

Casting pour un roman noir à reflets bleus

de Georges RICHARDOT

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 01/05/2016 | 17,00 €

Casting pour un roman noir à reflets bleus

« J’ai attendu d’avoir une plage complètement libre dans mes loisirs pour m’y plonger. Personnellement, j’ai été fasciné par ce que vous appelez roman et qui est bien autre chose : une analyse passionnante des rapports de l’auteur avec les personnages qui le hantent, jeu de miroirs, mise en abyme comme on dit maintenant, et surtout conflits ambigus entre imagination et réalité, entre père (littéraire) et enfants du même bois.

Il ne m’a fallu que quelques heures pour dévorer votre manuscrit. Quel auteur normalement constitué résisterait à ce tourbillon de fantaisie littéraire ? »

René Sussan, alias René Reouven, romancier (Policiers, fantastique, science-fiction - Grand prix de la littérature policière.)

‘Taches de rousseur derrière devant 

Petite soeur le diable est au couvent’

Georges Richardot

Né il y a quelques lustres (sic) à Épinal (Vosges), Georges Richardot est établi à Vence (Alpes-Maritimes).

CQFD, fillette

CQFD, fillette

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/01/2016 | 16,00 €

Reprenant un premier texte datant de presque 50 ans, l’auteur reconstitue librement ses lettres à celle qui dans l’intervalle sera devenue son épouse, décrivant, dans une période proche encore de la Seconde Guerre Mondiale, ses études à la Faculté des Lettres de Nancy, les amours nancéennes et spinaliennes du couple en formation puis la découverte de la capitale. L’exil parisien met en suspens l’intrigue sentimentale.

De l’exaltation romanesque à un humour à forte dose d’autodérision.

 

L'auteur :

 

“Un texte, je le reprendrai, dans quelque mois, quelques années, quand il aura cessé d’être à vif, dès lors engourdi d’une anesthésie naturelle propice à la chirurgie. Et puis d’autres fois, d’autres fois, jusqu’au Jugement Dernier…”

Né il y a quelques lustres (sic) à Épinal (Vosges), Georges Richardot est établi à Vence (Alpes-Maritimes).