l'autre LIVRE

Diane DE BOURNAZEL

L'Amante érectile

L'Amante érectile

de Anne-Marie BEECKMAN

Hors sentiers (PIERRE MAINARD) | Paru le 15/11/2017 | 22,00 €

Quand la poésie d’Anne-Marie Beeckman rencontre (et ce n’est pas la première fois) les oeuvres de Diane de Bournazel, deux univers s’agrègent, libérant en nous des songes bercés par l’amour, la mort, les animaux, les plantes... tout un monde fait la ronde et tourneboule nos sens.

Visite dans l'atelier de Diane

Visite dans l'atelier de Diane

de Diane DE BOURNAZEL

ZIG-ZAG (APEIRON) | Paru le 01/07/2017 | 15,00 €

70 photos de l’Atelier de Diane De Bournazel réalisées par Sylvestre Nonique-Desvergnes, assemblées en accordéon — imprimé sur les deux faces.. Remarquable artiste à l’univers original, plein de sensibilité et de profondeur, Diane créer des livres d’artistes uniques et magnifiques.

Une histoire avec la bouche

Une histoire avec la bouche

de Marie HUOT

Poésie (AL MANAR) | Paru le 15/11/2012 | 16,00 €

 

Dans l’amour j’aime les bêtes étranges
que l’on devient
je pleure avec les cuisses
tu ris du bout des yeux
je crie avec les mains
tu dis merci avec les pieds
un langage entre nous mystérieux
pour traverser la forêt clandestine.
 
 
Après de nombreuses publications en revues, Marie Huot a édité des livres aux éditions du Temps qu’il fait, dont Absenta (Prix Jean Follain 2002), Chant de l’éolienne (Prix Max Jacob 2007), mais également aux éditions du Bruit des autres, Encre & lumière, Cadran ligné, ainsi que dans des anthologies. Chez Al Manar : Visite au petit matin.
 
Le peintre Diane de Bournazel est aussi une artiste du livre : elle découpe, enlumine, assemble patiemment, passionnément, les mots des poètes dans de précieux petits ouvrages.?Elle a également, pour Al Manar - Alain Gorius, créé des livres de dialogue avec Vénus Khoury-Ghata, Siham Bouhlal, Amandine Marembert, Etienne Rouziès...  et, à deux reprises, avec Marie Huot.
 
Orties

Orties

de Vénus KHOURY-GHATA

Poésie (AL MANAR) | Paru le 22/12/2011 | 16,00 €

 

 
Le Liban. La guerre ; la mère morte...
 
Vénus Khoury-Ghata au sommet de son art.
Un lyrisme flamboyant.
 
 
 
Accompagnement plastique : Diane de Bournazel.