l'autre LIVRE

Christine ARQUEMBOURG

L'abbé Delétoile

L'abbé Delétoile

de Christine ARQUEMBOURG

Fiction (5 SENS) | Paru le 04/06/2020 | 11,90 €

Le thème du voyeurisme se faufile entre les pages de ce recueil qui peut se lire comme une initiation teintée de fraîcheur et d'humour : une jeune narratrice effarée par les frasques de L'abbé Delétoile et troublée ailleurs d'avoir surpris des débats amoureux. Ou bien encore son père, émoustillé comme un jeune homme d'avoir assisté, à son corps défendant, à une scène de vie très intime.

Quant au lecteur, son privilège est de pouvoir lorgner, par le trou de la serrure, ce que l'un des personnages de ce recueil définit quelque part comme :

" Le fabuleux spectacle de la vraie vie."

Christine Arquembourg

Christine Arquembourg est née dans le nord de la France où elle a grandi jusqu'à sa majorité. A vingt ans, elle épouse un Suisse rencontré à Londres et réside depuis à Berne. Parallèlement à l'éducation de ses deux enfants, elle a repris des études de lettres poursuivies jusqu'à l'obtention d'un doctorat à Fribourg en Suisse et a enseigné la littérature française et romande à l'université.

Les péchés capiteux

Les péchés capiteux

de Christine ARQUEMBOURG

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 01/05/2016 | 12,00 €

Les péchés capiteux

C’est l’histoire d’une formation que propose Christine Arquembourg dans un récit à deux temps qui revient sur sa jeunesse passée dans le nord de la France. Ou comment une petite fille espiègle et indocile s’insurge secrètement contre la rigidité d’une éducation traditionnelle, brave un interdit et se retrouve mise prématurément en pension. Pour résister aux rigueurs de l’internat, elle trouve des parades et, de péché capiteux en péché capiteux, s’affranchit de la loi familiale jusqu’à l’initiation amoureuse vécue comme une véritable rédemption.

 Christine Arquembourg

Christine Arquembourg est née à Fruges et a grandi en France jusqu’à sa majorité. À 20 ans, elle épouse un Suisse rencontré à Londres et réside depuis lors à Berne. Parallèlement à l’éducation de ses deux enfants, elle a repris des études de lettres jusqu’à l’obtention d’un doctorat à Fribourg et enseigné durant plusieurs années la littérature française et romande.