l'autre LIVRE

Caroline Sophie MEGGLÉ

Vivre

Vivre

de Caroline Sophie MEGGLÉ

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 20/04/2022 | 16,00 €

Le 19 avril 1945, alors qu’il vient d’être rapatrié du camp d’extermination de Nordhausen, Henri Megglé donne témoignage de ce qu’ont été dix-huit mois de déportation dans les camps de Buchenwald, Dora/Mittelbau, et Nordhausen. [...] « Cette note composée de 23 feuillets est le récit pris en sténotypie de Henri MEGGLÉ âgé de 27 ans, arrêté par la Gestapo à Vichy en juillet 1943, expédié en décembre à Compiègne, puis après une quinzaine de jours, à Buchenwald. Au moment de son arrestation Henri MEGGLÉ faisait partie de l’organisation M.U.R. (Mouvements Unis de la Résistance) où il travaillait sous la direction de Jean PRONTEAU « Groupe Cévennes ». Son récit a été recueilli le lendemain de son arrivée au Bourget par avion, alors qu’il est couché et dans l’incapacité absolue de circuler. Son poids actuel est de 38 kg, son poids normal est de 79 kg. Nous croyons savoir qu’Henri Megglé est le premier résistant effectif à être arrivé au Bourget, de la région de Weimar. » (Note transmise par Stéphane Simon avec le texte dit : de Saint-Tropez) « LES CAMPS DE LA MORT NATURELLE. Ce titre est reporté sur deux pages du journal Action en 1945 et introduit un article signé par Pierre Courtade. Mon cœur frappait sourdement, violemment dans ma poitrine… J’ai voulu le publier. […] Pour étayer mes propos je me suis appuyée sur d’autres documents dont l’un écrit par ma grand-mère paternelle, et dans lequel elle raconte la libération de Lyon où elle réside avec trois de ses enfants ; deux de ses fils sont déportés… Ce livre est un grain de sable dans l’immensité de notre mémoire collective ; j’ai voulu y contribuer avec toute l’authenticité de ce récit, respectant au plus près la personnalité de mon père, Henri Megglé. »

Caroline Sophie Megglé

Actrice, conteuse, auteure de textes dramatiques, de récits, de contes, Caroline fut aussi animatrice en MJC, directrice d’un centre culturel, d’un cinéma d’Art et d’Essai, employée de bibliothèque, professeur de théâtre.

 

Un Ami

Un Ami

de Caroline Sophie MEGGLÉ

Contes (5 SENS) | Paru le 15/11/2018 | 12,90 €

Un Ami

Contes et paroles nomades en pays Touareg

 « Par une belle nuit sans lune, Ebayghar et moi, campions sur les dunes d’Arakao qui se jettent telle une mer mouvante, contre les falaises noires de l’Aïr. Un endroit magique ! Plusieurs personnes y ont vu le diable et elles en sont devenues folles ! » C’est Mano Dayak qui parle, un jeune, Touareg, rebelle... En 2004, en voyage dans le Ténéré, j’ai eu la chance de rencontrer Ébayghar, vieux sage Touareg, chef des Kel Tadele ; il conserve, dans un gros sac en peau, quelques images et souvenirs, témoins ou relais de sa vie ; je l’ai écouté me dire, comment, dans sa jeunesse, utilisant un arc, il chassait le gibier ; comment vivaient les femmes de son campement ; ses mots je les ai enregistrés. Plus tard, lors de veillées amicales et chaleureuses, installés autour d’un feu, sirotant un verre de thé, nous écoutions nos amis Touaregs dire des devinettes, des Tangalts (paroles voilées), et des contes. Contes et histoires qui mettent en scène, aussi bien le monde animal, que celui des humains et des génies. Je les ai récoltés, traduits, adaptés, joués, et présentés dans cet ouvrage entourés des personnes qui me les ont transmis ; ces contes s’adressent aux curieux de tous âges à partir de sept ans. Je les ai dit à de très jeunes enfants accompagnés par leurs parents, ils étaient conquis ; alors, je vous invite à les découvrir, avant de les raconter à vos enfants...

Caroline Sophie Megglé 

Actrice depuis 1969 Caroline a participé à une quarantaine de créations et exercé différents métiers : directrice d’un Centre Culturel et d’un Cinéma d’Art et d’Essai ; Professeur de théâtre ; Animatrice en bibliothèque ; Conteuse ; Auteure. Cet ouvrage réunissant des Contes Touaregs recueillis lors de ses deux Voyages est son second livre publié. Elle est aussi mère de trois enfants, et réside dans le Midi de la France.

 

 

La Providence est une fée cruelle parfois

La Providence est une fée cruelle parfois

de Caroline Sophie MEGGLÉ

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 27/06/2017 | 19,80 €

La Providence est une fée cruelle parfois

Sur les routes de France, entre Château-Vallon dans le Midi, et l’Île-Saint-Louis à Paris, en Égypte, au Maroc, en Amérique du Sud, avant, pendant et après la seconde guerre mondiale, ce livre retrace le chemin de vie d’une famille, la mienne, entre 1920 et 1967 (année de mon départ de la maison), et en particulier celui de Simone Seytres ma mère.

Rumeurs, médisances, mensonges, ont tenté de salir maman quelques temps avant sa mort. Atteinte dans sa dignité de femme, de mère, d’épouse et de grand-mère, elle n’a pas cherché à se défendre mais à comprendre pourquoi l’une de ses filles pouvait la condamner, la haïr peut-être. 

Suite à la lecture de ses carnets, gardés secrets jusqu’après sa mort, j’ai découvert l’étendue de ses peines, de son abnégation ; de ses révoltes portées avec tant d’amour et d’innocence ; le tout empaqueté dans un écrin de vie coloré de drames, d’humour, et de candeurs amicales. Je n’avais alors qu’une connaissance relative de ce que fut la vie de mes parents et j’ai infiniment regretté le manque de mots. Avant d’aborder l’écriture de ce récit, qui se veut être une transmission, un témoignage, j’ai écrit une pièce de théâtre mettant en scène trois personnalités féminines évoluant entre les années 1939 et 2008, c’était une fiction ayant pour support les écrits de maman... Je ne pouvais en rester là !

 

Caroline Sophie Megglé 

« Actrice depuis 1969 j’ai participé à une quarantaine de créations et exercé différents métiers : directrice d’un Centre Culturel et d’un Cinéma d’Art et d’Essai ; professeur de théâtre ; animatrice en bibliothèque. Conteuse j’ai récolté auprès des populations Touarègues du Niger des contes oraux, je les ai adaptés et présentés. Comédienne, auteure, mère de trois enfants, je réside et travaille dans le Midi de la France. »