l'autre LIVRE

Textes Courts

L'étiage des bêtes

L'étiage des bêtes

de Odile FIX

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 26/05/2021 | 5,00 €

Odile Fix écrit et dessine un paysage familier inondé de lumière, une lumière qui traverse les corps.

Le cheminement est incertain "on ne sait  ce qui de nous / chemine dans / l’étiage des bêtes."

L’horizon même disparaît.

Les mots sont ici de cette langue silencieuse qui questionne autant qu'elle sculpte et abreuve.

Désir

Désir

de COLLECTIF

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 10/03/2021 | 10,00 €

Viens !

Viens !

de Irina DOPONT

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 15/10/2019 | 5,00 €

Croiser une fois l’amour dans une vie est déjà un cadeau. Le retrouver lorsque tout semblait perdu tient alors du miracle… Miracle de la musique redécouverte, dans un corps-à-corps d’une harmonie ré-enchantée.
 

        « Viens ! »
        Est-ce l’amour qui appelle ?

 

Avec l’injonction de cet impératif, s’offre la plus belle des promesses, accompagnée par les spectaculaires photos aquatiques de Marie-Pierre Forrat. Comme un élan de vie, foisonnant, tourbillonnant, une force tellurique et poétique entraîne le lecteur.
cette ivresse, bien plus qu’un souvenir …

Pierrier

Pierrier

de Claire DESTHOMAS-DEMANGE

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 18/07/2019 | 8,00 €

tu serais pierrier

la plage d’un nouveau monde

jeune et vieux à la fois

 

 

 

tu serais autre

pierrier

mais toujours toi

corps majeur

bloc

roc

 

 

et j’écrirais

j’écrirais encore

encore pour toi

Magie d'Olinda

Magie d'Olinda

de Simone MOLINA

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 11/03/2019 | 8,00 €

À l’ombre des flamboyants

dans les rues, les fazendas

sur les façades colorées

d’une époque révolue

l’histoire se nourrit

de l’aridité de la terre

du sang versé

aux portes des favelas

 

l’histoire s’enivre

fièvre du carnaval

magie d’Olinda

Les oiseaux morts

Les oiseaux morts

de Elisabeth VITIELLI

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 15/01/2019 | 5,00 €

Des récits entendus dans l’enfance.

En écho une vieille femme qui, en cet hiver 2016, raconte sa Retirada.

Dans ce texte j’ai tenté de faire entendre ces voix, mais aussi la mienne.

Depuis longtemps j’avais le désir, effrayé, de dire les vaincus, à ma manière.

La Retirada était imprimée dans mon esprit, portant la béance intime de l’exil.

Une terrible injustice.

Un compte non soldé vis à vis de l’histoire et de la mémoire.

Réitérations dans les siècles des siècles, la fuite, l’exil, le bannissement, la déportation, continuent ailleurs et ici.

Elle marche

Elle marche

de Claude SOLOY

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 18/04/2018 | 5,00 €

Elle marche… elle marche la femme rouge.

Elle se lève droite et fière face à des siècles

de machisme, d’humiliations et de violences.

Elle marche nue rejetant les entraves imposées.

Elle est la parole libérée, le corps pur de l’amour.

Elle est toutes les femmes qui par le monde

luttent pour leur dignité.

La Déesse

La Déesse

de Manuel VAN THIENEN

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 20/10/2017 | 5,00 €

Elle est notre mère à tous, elle est plus que la femme, elle est la Déesse, celle à qui l’on doit d’être en vie ici.

On la cherche — et parfois on la trouve — dans nos relations amoureuses. Et par elles nous touchons au miracle du vivant.

Les encres sont sobres, minimales, dessins jaillissant de la grande nuit afin de laisser toute la place à la Lumière intérieure de celui qui voit.

C’est comme une force tellurique insubmersible qui renvoie l’homme à son identité primitive. Animale dans la force.

 

Les reflets du silence

Les reflets du silence

de SHOSHANA

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 13/02/2017 | 5,00 €

L’écriture est là encore pour capter et partager le réel qui m’importe, celui des petites épiphanies du quotidien, celui qui fait vivre.

Le silence est cet espace dans lequel le regard existe, vit au-delà des apparences.

L’écriture se veut alors « primitive » c’est l’écriture de la couleur, du trait de la matière. L’émergence d’une sensualité où la nature fait corps avec le regard.

 

Ô

Ô

de Irina DOPONT

Textes Courts (MUSIMOT ÉDITIONS) | Paru le 18/11/2016 | 5,00 €

Une musicienne sans instrument.

Une femme et un homme fantômes.

Ce texte évoque à la fois le miracle de la rencontre des corps et le vertige du vide. L’un et l’autre en écho, en silence aussi. En espoir peut-être.

Ô douleur, ô charnelle beauté…

Les silhouettes androgynes peintes par Marika Taoufiq, révèlent une force et une détermination, un mouvement de vie. Elles portent cette musique intérieure omniprésente dans l’écriture d’Irina Dopont.

1 2