l'autre LIVRE

Fiction

TuNicie

TuNicie

de Patrick CHERBÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/01/2021 | 13,60 €

Une famille franco-tunisienne subit malgré elle un confinement obligatoire au cours d’un de ses déplacements en Tunisie. Ce séjour forcé donne lieu à une introspection à laquelle se livrent involontairement les membres de cette famille. À la faveur de ce temps libre ils redécouvrent leur double identité. Mais outre la menace angoissante de l’épidémie, d’autres éléments aussi imprévisibles que la covid 19, viennent compliquer leur situation.

Patrick Cherbé

Chef d’entreprise retraité après une carrière en France et à l’étranger dans le domaine de la parfumerie. A la suite de ses trois premiers romans, Patrick Cherbé signe ici son nouvel ouvrage traitant du thème de la binationalité, de la double culture et du bilinguisme. Gageons que de nombreuses familles mixtes tuniso-françaises et franco-tunisiennes y reconnaîtront la singularité et la richesse de leur double identité.

Quand j'étais bidasse

Quand j'étais bidasse

de Michel DUPUY

Fiction (5 SENS) | Paru le 31/12/2020 | 11,90 €

Après un engagement de deux ans par devancement d’appel, un jeune homme va effectuer son service militaire. Très vite, en dépit de l’ob­tention du grade de sous-officier et de postes relativement attrayants, il va constater qu’il a fait une erreur. Un capitaine pervers s’acharne à lui rendre la vie impossible. Il ne pense qu’aux permissions et à s’éva­der du milieu soldatesque. Après sa libération, il sera rappelé pour partir en Algérie, ce à quoi il échappera et il découvrira alors ce qu’est devenu le capitaine qui lui en voulait tant.

Michel Dupuy

Retraité des travaux publics, né en 1933, l’auteur a parcouru l’hexagone de long en large et il a vécu aux Antilles et en Guyane. Il a déjà publié plusieurs ouvrages, notamment “Sur les traces de Jean Galmot” et “La guerre de cent ans en Périgord”.

Le pèlerinage d'Overlord

Le pèlerinage d'Overlord

de Francis LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/12/2020 | 15,30 €

1984, dans le petit village bas-normand de Colleville-Montgomery, une succession de circonstances réunit une femme et un homme qui ont eu vingt ans pendant le deuxième conflit mondial. Quarante ans ont passé depuis le D-Day, Barbara et Matthias vont s’immerger dans “leur” guerre à l’occasion de la première célébration internationale du Jour le plus long. Commence alors un vertigineux plongeon dans une tranche d’existence où se côtoyaient les abnégations, les trahisons, les amours ; les résistances et les renoncements aussi. Comme tous ceux qui en ont réchappé, ils ont pris des virages et des directions qu’ils n’avaient pas prévus. Empêtré à jamais dans son secret, le bien vieux Baptiste va être l’involontaire cheville ouvrière d’une extravagance du destin. Quelque chose comme l’appendice d’une histoire mise entre parenthèses pendant quatre décennies.

Francis La Carbona

“Raconter une histoire, c’est partir sur un chemin jalonné de mots que l’on cueille, parce qu’ils se révèlent à l’intrigue et la font se façonner au fur et à mesure que l’on avance dans la construction”. C’est en ces termes que, bouclant son troisième roman, l’auteur affine son rapport à l’écriture. Dans sa Normandie d’adoption qui filigrane son ouvrage, il avoue un bien-être à cet exercice qui l’emporte sur l’amusement des débuts.

Une ombre sur la mer

Une ombre sur la mer

de Isabelle BRIAND

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/12/2020 | 17,90 €

« J’ai fait un pacte avec la mer. Elle me laisse le corps de mon mari, m’aide à le ramener à bon port. En échange, j’apprendrai à l’aimer. Je continuerai le rêve de Jim. » Qui est Paula, jeune métisse mexicaine, seule sur un voilier dans le sud Pacifique ? Quel est son étrange parcours qui, de petite métisse orpheline d’un barrio mexicain, l’a conduite dans un désert du Texas, puis dans un riche quartier de la baie de San Francisco et finalement sur l’océan en route vers les îles polynésiennes ? La connaître n’est pas aussi simple qu’une rencontre furtive, qu’une amitié éphémère au cours d’une escale. La connaître c’est un peu apprivoiser cette jeune femme qui cache bien des vérités malgré son grand besoin de se confier. De petite racaille mal aimée, pauvre, perdue, victime de manigances qui la dépassent, elle prendra finalement son destin en main grâce à l’océan. Un monde qu’elle craint et qui la mettra à l’épreuve mais la transformera et l’aidera à retrouver son indépendance.

Isabelle Briand

Isabelle Briand est bretonne. Depuis l’âge adulte elle n’a eu pour seul domicile que des voiliers de grande croisière. Elle a vécu, navigué, travaillé de l’Afrique à l’Amérique du Sud, du Brésil au Mexique, des Antilles à l’Amérique du Nord, de la côte atlantique à la côte pacifique. Elle continue toujours sa vie vagabonde avec son compagnon sur leur voilier. Elle est auteure de cinq romans dont les récits bravent la mer en suivant la trace de femmes aventureuses.

Céleste Les dissymétries du désir

Céleste Les dissymétries du désir

de Claude LANDER

Fiction (5 SENS) | Paru le 05/12/2020 | 25,50 €

"Salut mon écriveur préféré.

J'ai "bouffé" ton bouquin en une fois, tant chaque page me révélait les invraisemblables secrets de la vie de mon frère et de sa femme. Je croyais bien connaître Céleste et Mark mais il semblerait que non…

J'ignore la part de faux et d'invention dans ton roman, mais celle que je connais me paraît fidèle. Ma si douce et délicieuse belle-sœur était-elle réellement aussi cruelle et fourbe que tu la décris ? J'ai de la peine à croire que diminuée comme elle l'était, elle puisse être aussi haut dans la hiérarchie de la "Famille" et n'as-tu pas, d'ailleurs, pris des risques inconsidérés en révélant tant de secrets sur cette redoutable organisation ?

Je ne savais pas pour papa… c'est horrible ! Comme tu le dis, j'étais trop petit pour comprendre et on s'est bien gardé de me dévoiler la vérité. Bien fait pour Léonardi ! Qu'il croupisse en Enfer !

La violence de certains passages m'a bouleversé… Inimaginable, la cruauté de la race humaine ! J'espère que la vengeance de Céleste n'est qu'une fabulation de ton imagination malade ! Je ne peux pas croire à tant de sauvagerie de sa part. Je préfère les scènes d'amour que je conçois beaucoup plus facilement !

Il faudra que je fouille dans les affaires de Mark pour retrouver ce fameux requiem…

Nous avons décidément une famille très intéressante… déjà avec Julie-Ange… J'ai su que tu t'attaquais à "Dolores"? Dieu sait ce que je vais encore apprendre…

Je me réjouis !

Titi"

Claude Lander

Ses premières amours vont à la musique. Compositeur, arrangeur, ingénieur du son, il découvre le cinéma en visitant divers festivals de film pour la promotion de ses musiques et de son studio d'enregistrement. Cela devient très vite une passion et déclenche une furieuse envie d'écrire des scénarios. Après l'écriture et la réalisation de quatre courts-métrages, l'envie d'un long le titille. Il ne lui faut que quelques scènes pour se rendre compte que c'est un métier particulier et qu'il se sent un peu à l'étroit dans les règles d'écriture pour le cinéma. Il décide donc de coucher ses idées sous forme de roman tout en gardant un style imagé en vue d'une adaptation future. Renonçant à imposer à ses lecteurs un pavé de huit cents pages, l'histoire s'entremêlera dans une trilogie où chaque héroïne aura son propre volume : JULIE-ANGE, CÉLESTE, DOLORES

Victor, Immortel !

Victor, Immortel !

de Cédric LEGRAIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/11/2020 | 17,90 €

Victor Calta a onze ans. Particularité : Victor a onze ans pour l’éternité !

Au sein du cimetière de Montmartre, l’enfant partage la seconde vie d’autres défunts parmi lesquels des anonymes et des personnalités telles que son amie Iolanda, plus connue sous le nom de Dalida, mais aussi Stendhal, Hector Berlioz, Frédéric Chichin, La Goulue…

Un règlement strict, le Deal, régit le quotidien de chacun :

- Les âmes ne doivent pas interagir avec les vivants.

- Les sorties hors du site sont interdites.

Ces règles s’imposent à toutes les âmes mais Victor semble trop souvent l’oublier !

Jean-Jacques Brainroche est un ancien médecin généraliste devenu médium sur le tard. Depuis peu, des messages reçus de l’au-delà lui confirment une chose : un danger imminent menace la vie de Marie, la maman de Victor. Entre intuitions et ressentis, entre synchronicités et précognitions, une course contre la montre est engagée.

Marie pourra-t-elle être sauvée ?

Peut-on modifier son destin ?

Victor doit sortir ! Il vous tend la main ! Saisissez-la et rejoignez-le au cœur du cimetière de Montmartre !

Cédric Legrain

Gamin de Paris né à deux pas de la Butte Montmartre, Cédric LEGRAIN est l’auteur de la saga paranormale « Victor et les âmes de Montmartre » qui aborde le thème de la vie après la mort. Habitué des salons littéraires, il coanime chaque mois l’émission « Libre cours » sur la radio « Couleurs FM Lyon ».

Un goût de bonbon acidulé

Un goût de bonbon acidulé

de Julie ALTINOGLU

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/11/2020 | 16,20 €

Luc et Jeanne, brillants et riches trentenaires, décident de quitter une vie très agréable à Paris pour s’installer dans un manoir en Province. Ils aspirent à une vie plus simple et plus authentique avec leurs enfants. Ils posent ainsi leurs valises dans un petit village à 2h30 de Paris : Chaumont-les-Sonnettes.

Seulement voilà, ils laissent derrière eux une bande d’amis inséparables rencontrés sur les bancs de la fac : Caroline et John, Sophie et Thierry. John est Américain et médecin comme Luc. Caroline n’a pas besoin de travailler. Sophie travaille dans la même société de téléphonie depuis quinze ans et Thierry est un intermittent du spectacle essayant de percer dans la musique. Ils mènent une vie bien plus modeste que les deux autres couples.

Le jour de sa fête de départ, Luc reçoit une lettre qui va déséquilibrer leur belle amitié et fragiliser les relations de couple.

Entre secrets, révélations et jalousie, on découvre les chemins de vie de ces six personnages aux origines sociales et culturelles très différentes. Les mondes de la famille, de l’amitié, de l’amour et des traditions se percutent tour à tour pour faire face à des questionnements, des doutes et des choix si proches de nos réalités, montrant que nous avons tous en nous une part d’ombre et que la vie peut parfois avoir un goût de bonbon acidulé.

Julie Altinoglu

Julie Altinoglu est une romancière née en 1977 en région parisienne de parents d’origine arménienne. Après des études et une carrière dans le marketing et la communication, elle publie en 2020 son premier roman Libre, faisant écho à ses origines. Son deuxième roman, Un goût de bonbon acidulé, sort la même année.

Le lys et la cocarde Tome 2

Le lys et la cocarde Tome 2

de Gilles LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/10/2020 | 15,30 €

L’océan est un miroir, un espace sauvage et désert dans lequel la liberté n’a pas d’entraves, pas de limites. L’espérance se nourrit de la ligne d’horizon, ce lointain promis où dorment nos rêves les plus inatteignables. Il ne fait pas de demi-mesure, ne supporte pas les compromis fades et sans consistances. On l’aime ou on le déteste. La solitude est une constante, la peur s’y mêle, soit on la domine soit elle vous étouffe. Pour qui sait la dompter, la révélation est à la fois sublime et inoubliable. L’océan donne autant qu’il reprend, à sa guise et selon une fortune dont il est le seul à maîtriser les rouages. Il est à l’image de l’amour, une étreinte éternelle et soudaine qui ne laisse personne indifférent.

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve les Avignon en 1963, l’auteur vit actuellement dans le Vaucluse. Auteur depuis plus de 20 ans, dramaturge depuis peu, il signe là son huitième roman.

La malice de Pélagie

La malice de Pélagie

de Philippe LAPERROUSE

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/08/2020 | 11,90 €

Pélagie est une jeune femme d’une vingtaine d’années. Elle a un jumeau, Jules. Pélagie et Jules ont été élevés par une mère adoptive, Pauline qui se comporta comme une mère abusive et brutale pendant leur enfance. Par accident, Jules poignarde sa mère, s’ensuit une série d’événements inattendus, aux mains de personnages hauts en couleur…

Philippe Laperrouse

À 71 ans, Philippe Laperrouse vit dans la banlieue lyonnaise, sa région de naissance. Études scientifiques et économiques. Retraité de la fonction publique. Il a publié des romans, des essais, des recueils de nouvelles et deux albums de dessins satiriques. Il a également écrit quelques pièces de théâtre. Il gère un site d’auteur : www.monpied.net <http://www.monpied.net>, sur lequel on retrouvera toutes ses productions. Outre la littérature, il s’intéresse et pratique à temps perdu la BD, le foot et le jardinage.

Le vent se lève... Il faut tenter de vivre !

Le vent se lève... Il faut tenter de vivre !

de Laurent F. KOECHLIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 11/08/2020 | 23,80 €

Les vents des déserts l’ont façonnée. C’est une « Enfant dune » ... Ombres et lumières, fournaise et froid de pierres fendues. Pentes douces et crêtes aiguës incisant d’un impitoyable rasoir de silice la soie bleue du ciel…

Mais toujours pour Elektra, ce sentiment que quelque chose la suit, l’épie. Quelque chose qui rôde, caché. Juste là, au-delà de l’horizon de sa conscience. Quelque chose de coupant, de barbelé.

Comme l’alerte indéfinissable, mais tangible qui fait lever la tête à la gazelle en train de boire. À l’aube, au point d’eau désert. Quelques molécules de cette odeur de prédateur portées par le vent.

Une menace surgie de son passé… par-delà la mer du temps, immobile et cependant toujours en mouvement… Ondulation imprévisible d’une fascinante lenteur, irrésistible…

Ce roman traite du destin de 4 femmes - de l’arrière-grand-mère à la petite fille - et débute sur leurs terres familiales. Bourgogne, Bretagne, et Corse. Après un passage par la Chine des années 30, il emporte le lecteur dans des contrées de plus en plus étranges où rêve et réalité, vie et mort, se mêlent de façon tantôt poétique, tantôt dramatique. D’histoire de famille, « Le vent se lève… Il faut tenter de vivre ! » se transforme, au fil du roman, en une vaste partie d’échecs où se joue peut-être l’avenir de l’humanité…

Laurent F. Koechlin

Cadre dans l'industrie High-Tech, l’auteur, père de 5 enfants partage son temps entre sa famille, ses obligations professionnelles et le sport. À soixante ans passés, Laurent F. Koechlin se découvre deux nouvelles passions, le triathlon et l’écriture. L’une le fait courir, l’autre rêver. Les deux révèlent son amour pour la nature, la montagne, la mer, et l’envie d’aller là où on ne l’attend pas.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14