l'autre LIVRE

Hipparchia mon amour !

de COLLECTIF, Hugues LETHIERRY

Le livre s’adresse aux femmes d’abord, aux penseurs libres et à tous ceux qui, piétinés par la vie, cherchent à insuffler un esprit nouveau, sur la planète Terre, en philosophie comme ailleurs… À pas de loup !

Infréquentable ? Au sens où, avec elle, la « marge » s’installe au centre, car elle fait de son corps le théâtre de la vérité en acte. La griserie de penser contre la grisaille du quotidien. Le bûcher des vanités machistes?!

Sommaire

Contre les « agélastes » (ceux qui détestent rire), un spectre hante la philosophie : le cynique.

Du bout du nez à la pointe de sa queue de chien, c’est cet énergumène qui cherchait un « homme » en plein jour dans les rues d’Athènes avec sa lanterne. Nom d’un chien, mais c’est bien sûr : au ive siècle avant notre ère, le cynique (de cynos, le chien) pouvait passer pour un noble idéal : celui d’une recherche de la vérité, de rejet de tous les faire semblant sociaux, de retour à la Nature, d’écoute des besoins réels. Mais par une inversion de la vérité, le cynique est aujourd’hui faux-monnayeur, fils de Corruption et d’Artifice.

À l’inverse Hipparchia est amoureuse et savoureuse. Elle a du « chien ». Une des rares femmes philosophes connues ! Elle n’a rien perdu aujourd’hui de son mordant : elle est « mutante » plus que « militante »… Sa pensée sent le fagot. Elle a fait de sa vie un théâtre d’idées. « Non grata » mais toujours là… où on ne l’attend pas ! Nom d’une chienne rebelle !
 

Fiche technique

Prix éditeur : 14,00 €


Collection : Les Philousophes

Éditeur : PETIT PAVÉ (LE)

EAN : 9782847124637

ISBN : 978-2-84712-463-7

Parution :

Pagination : 193 pages