l'autre LIVRE

L'Homme qui ne croyait pas au hasard

(The Ultimate Cure)

de Peter HARBOE-SCHMIDT

et Claire RÉACH (traducteur), Matteo HOFER (couverture)

A la croisée du thriller et du voyage initiatique, ce roman explore les ambitions et les doutes d’un jeune chercheur en biotechnologies qui pense avoir trouvé un traitement potentiellement efficace contre une maladie fatale. Son parcours difficile dépeint le combat que se livrent nos rêves et nos croyances, notre désir altruiste de faire le bien et notre ambition personnelle. C’est ce paradoxe que dévoile L’Homme qui ne croyait pas au hasard.

Entrepreneur, coach et écrivain, Peter Harboe-Schmidt vit en Suisse, près de Genève. Passionné par le processus de la création des start-up en biotechnologie, il s’est inspiré de ses expériences professionnelles et personnelles pour écrire The Ultimate Cure dont nous présentons ici la traduction française.

Sommaire

Le jeune chercheur Martin Rieder ignore à quoi il s’expose lorsqu’il décide de fonder sa société de recherche en biotechnologie. Il a l'ambition de mettre au point un traitement contre une maladie incurable, mais son projet connaît de nombreux revers. S'agit-il là de simples coups du sort ou de pièges qu’on lui tend délibérément ? Les charmes de la Suisse romande cachent des secrets qu’il lui faudra percer pour mener à bien son projet. La pression constante de son investisseur principal, les difficultés à trouver un financement et les déboires de son laboratoire de recherche font naître des doutes dans l’esprit du chercheur : une personne mal intentionnée chercherait-elle dans l'ombre à saboter ses travaux ? Martin Rieder ira-t-il jusqu’à risquer de tout perdre - son couple, ses amis et sa vie professionnelle - pour assouvir sa soif de reconnaissance ? Et si son plus grand ennemi n'était autre que lui-même ? Ne partageons-nous pas tous un peu de la quête désespérée de ce chercheur qui, face à ses démons, n'écoute que son instinct et se lance à corps perdu dans un combat qui le dépasse? Ce roman à suspense vous livrera des réponses pour le moins inattendues.

Bonus

« Une seconde... » fit le jeune homme en s’ asseyant au bord du trottoir pour resserrer l’un de ses rollers. Il remonta sur son front des lunettes de soleil jaunes, presque aussi grosses que des lunettes de ski.

Ses deux amis attendaient au milieu de la rue. L’un était grand, avec un petit bouc et un piercing à l’arcade sourcilière ; de longues mèches décolorées s’échappaient de son casque. L’autre était torse nu, une mince bande de son caleçon noir dépassait de son jeans taille basse élimé.

Autour d’eux régnait une atmosphère électrique. À plusieurs occasions, ils avaient dû remettre leur tentative. Un problème les avait toujours empêchés de se lancer dans leur folle aventure.

Aujourd’hui, l’univers semblait enfin de leur côté, le décor était planté pour une matinée idéale. Le soleil s’était levé au-dessus des montagnes, réchauffant rapidement la terre humide. Quelques nuages passaient sans se presser dans le ciel de Lausanne.

Ils avaient cru mourir d’impatience durant la demi-heure de trajet en métro et en bus qui les avait amenés jusqu’à l’un des quartiers les plus élevés de la ville. Les voilà qui se tenaient enfin devant l’entrée nord du stade olympique, observant avec excitation la rue qui descendait devant eux. Une rangée d’érables aux feuilles rouges s’alignait sur le trottoir de gauche, le long de l’asphalte qui semblait se répandre au cœur d’une interminable nuée d’immeubles. Un peu plus loin, la pente de la rue augmentait encore, donnant à la ville une allure de San Francisco miniature. Il leur faudrait à peine cinq minutes pour atteindre le port.

Une vitesse effrénée serait nécessaire pour y arriver et pour éprouver une sensation d’extrême liberté. Tels des voyageurs dans un monde sans loi, ils rencontreraient une douzaine de feux de circulation, et l’adrénaline serait un paramètre incontournable pour passer au rouge. Mais il était tôt, et seules quelques rares voitures venaient perturber la tranquillité de ce dimanche matin d’été. 

Fiche technique

Prix éditeur : 21,00 €


Collection : livres français

Éditeur : ED. PEARLBOOKSEDITION

EAN : 9783952355039

ISBN : 978-3-9523550-3-9

Parution :

Façonnage : broché avec rabats

Poids : 440g

Pagination : 272 pages