l'autre LIVRE

RAOULDEBOURGES

Chroniques pour une révolution conservatrice 3

Chroniques pour une révolution conservatrice 3

de RAOULDEBOURGES

Mauvaise Nouvelle (NOUVELLE MARGE) | Paru le 02/10/2019 | 10,00 €

Voici déjà le 3ème volume des Chroniques pour une révolution conservatrice. Plus de trois ans de labeur pour constituer une bibliothèque de combat comme on construit une digue. Si le combat de Rodolphe Arfeuil pour une révolution conservatrice n'est pas gagné, la digue qu'il contribue à construire peut encore servir à sanctuariser ce qu'il reste de notre civilisation et même ce qu'il reste de la personne humaine. Ce n'est qu'à cette condition que le témoin pourra être transmis. Il ne sera pas dit par la génération qui se lèvera que leurs ancêtres n'ont rien fait. Leur résistance fut de lire et d'écrire et donc de transmettre.

Dans ce volume, Rodolphe Arfeuil a lu pour nous des ouvrages politiques, philosophiques, mais aussi des essais historiques, des romans et des ouvrages religieux. Le combat politique ne se déroule plus uniquement sur un échiquier droite-gauche piégé par les valeurs dites indépassables que sont la démocratie et le libéralisme, mais il se situe nécessairement aujourd'hui sur une sphère anthropologique et métaphysique.

Dans ces Chroniques pour une révolution conservatrice 3, Rodolphe Arfeuil nous livre ses lectures de : Marc Crapez, Jean-Louis Harouel, Alain Quilici, Oliver Stone, Eric Zemmour, Paul Yonnet, François Huguenin, Jean d'Ormesson, Natacha Polony, Pierre de Villiers, Régis Debray, Sébastien de Courtois, Marcel Gauchet, Etienne de Montety, Rod Dreher, Michel Bernard, Réginald Gaillard, Patrice Jean, Robert Redeker, Bertrand Lançon, François Cheng, Benoît Duteurtre, Lucien Rebatet, Jean Raspail, Pierre Le Goff, Xavier Grall, Rémi Brague et quelques autres.

Chroniques pour une révolution conservatrice 2

Chroniques pour une révolution conservatrice 2

de RAOULDEBOURGES

Mauvaise Nouvelle (NOUVELLE MARGE) | Paru le 01/12/2018 | 10,00 €

Raouldebourges, le polémiste zélé de Mauvaise Nouvelle, remet le couvert avec un nouveau volume de chroniques conservatrices. Il en profite à l'occasion pour devenir ce qu'il était, à savoir Rodolphe Arfeuil.

Infatigable lecteur, infatigable passeur, il se sait être entré en écriture comme on entre dans une guerre de longue haleine. Sa volonté de thésauriser est intacte. Il continue de construire la bibliothèque de combat de ses enfants, des générations futures. Cette bibliothèque est celle qui échappera au déluge que le progressisme nous impose dans une révolution permanente. Les maux de notre monde sont nombreux : technicisme, libéralisme libertaire, multiculturalisme, eugénisme... Et pourtant, le combat n'est pas perdu puisque nous voyons clair. Ecrire est sa façon de transmettre donc d'espérer.

Rodolphe Arfeuil chronique pour nous des essais historiques, politiques, philosophiques sur notre monde et quelques romans. Les livres qu'il a choisi de lire pour nous s'éclairent les uns les autres pour une meilleure compréhension du monde et des mécanismes pervers de sa chute. On retrouvera dans ce volume 2 des Chroniques pour une révolution conservatrice ses auteurs de prédilection : Onfray, Zemmour, Sévillia, Finfielkraut, mais aussi Polony, Brague, Benoist, Perrin, Houellebecq, Dandrieu, Giesbert, Soulié, Boutang, Suarès, Gougenheim, Tillinac, Bruckner, Hartog, Debray, Michéa, Taguieff... Si les forces du progrès sont au pouvoir, il ne fait aucun doute aujourd'hui que c'est dans l'esprit conservateur que la pensée bouillonne. Un monde se prépare.

Chroniques pour une révolution conservatrice

Chroniques pour une révolution conservatrice

de RAOULDEBOURGES

Mauvaise Nouvelle (NOUVELLE MARGE) | Paru le 01/07/2017 | 12,00 €

L'hypermodernité, c'est-à-dire le monde condamné au modernisme à perpétuité, produit bien des monstres et détruit tout ce qui permet à un homme d'être une personne souveraine : son enracinement, sa vie intérieure, sa quête d'un bien universel. Peut-on résister ? Jusqu'à quel point pourra-t-on exister ? Y-a-t-il matière à espérer ? Est-ce sérieux d'utiliser l'oxymore et d'évoquer une révolution conservatrice ?

Les héros que Raouldebourges s'est choisis pour continuer d'espérer sont ceux qui volent dans les plumes des autres englués dans le politiquement correct et la collaboration à toutes les soumissions. Philosophes, intellectuels, écrivains, historiens... tous ceux qui ont le courage de chercher la vérité et d'en dire un bout sont convoqués par Raouldebourges dans ce recueil de chroniques pour dire la possibilité d'une révolution conservatrice. Ce sont les chevaliers d'aujourd'hui, et Raouldebourges entre dans leur cortège pour nous livrer, inlassablement, semaine après semaine, sa lecture de leurs écrits. Chroniques pour une révolution conservatrice est donc bien plus qu'une compilation extraite de Mauvaise Nouvelle, mais une bibliothèque de combat. Zemmour, Onfray, Rioufol, Tillinac, Sevillia, Delsol, Bellamy, Hadjadj, Finkielkraut, Camus, Villiers, Houellebecq, d'Ormeson, Gallo, Le-Goff, Courtois, Boutang, Brague, de Benoist, Scruton, ... les chevaliers d'aujourd'hui écrivent ! Ils écrivent pour démonter la dialectique du « camp du bien » comme ceux d'hier maniaient l'épée pour ne pas s'abandonner au tranchant des cimeterres.

Par une glose efficace et lumineuse, Rouldebourges nous invite à ne pas renoncer à l'exercice de l'intelligence et du coeur, dans l'espérance d'une révolution conservatrice pour la survie de notre pays, de notre culture et de l'Homme.