l'autre LIVRE

Pétrus BOREL

Dina, la belle Juive

Dina, la belle Juive

de Pétrus BOREL

Les Rituels pourpres (VAMPIRE ACTIF (LE)) | Paru le 27/10/2017 | 10,00 €

Troublé par la beauté sublime de Dina, rencontrée un soir à Avignon, Aymar de Rochegude, héritier d’une noble famille du Dauphiné, va tout faire pour la retrouver et l’épouser. Il la croise à nouveau dans le quartier de la Juiverie à Lyon. Mesurant la profondeur des sentiments des deux jeunes gens, les parents de Dina, malgré les obstacles que dresse la société contre cette alliance, adoptent le jeune Aymar. Celui-ci va tenter de convaincre son père d’accepter Dina comme sa belle-fille.

Dans cette nouvelle qu’il situe au XVIIe siècle, Pétrus Borel s’empare du mythe de la belle Juive pour dénoncer avec humour et force argument l’antisémitisme et, en romantique frénétique,s’élever contre les mariages arrangés et plaider pour la liberté de choix des amants.

Dina, la belle Juive est une des nouvelles de Pétrus Borel que Jorge Luis Borges considérait comme un modèle du genre.

Escales à Lycanthropolis

Escales à Lycanthropolis

de Pétrus BOREL & Olivier ROSSIGNOT

Les Rituels pourpres (VAMPIRE ACTIF (LE)) | Paru le 15/06/2010 | 19,50 €

Entré sur la scène littéraire avec fracas en s'autoproclamant lycanthrope, Pétrus Borel a toujours déployé une propension à rejeter les conventions de tous ordres. Sa plume, capable de s'approprier et transformer avec une audacieuse énergie les genres les plus divers, a souvent façonné des discours et des formes qui apparaissent encore, à l'heure actuelle, d'une incroyable modernité.

Le recueil propose un florilège de dix textes courts composés par cet irréductible, où l'humour, féroce parfois, côtoie le désespoir le plus sombre, où le sarcasme est permis par le fantastique, où la dénonciation des travers de la société surgit avec une rare causticité. Dix escales qui permettent de circuler en territoire frénétique et font prendre conscience que (re)lire aujourd'hui celui qu'Éluard plaçait entre Sade et Lautréamont, constitue un véritable acte de salubrité intellectuelle.