l'autre LIVRE

Félicien CHAMPSAUR

L'Enfer de Verdun, Felicien Champsaur

L'Enfer de Verdun, Felicien Champsaur

de Félicien CHAMPSAUR

Les Rituels pourpres (VAMPIRE ACTIF (LE)) | Paru le 15/10/2014 | 10,00 €

Novembre 1916 : Félicien Champsaur, écrivain, poète, dramaturge et journaliste se rend sur le champ de bataille de Verdun. Il livrera de cette expérience, peu de temps après, “L’Assassin innombrable”, un ouvrage initialement paru en 1917, dans lequel il produira une incroyable préface intitulée “L’Enfer de Verdun”, dont le ton et la forme ne ressemblent en rien à ce qui a pu s’écrire à l’époque au sujet de cet épisode traumatique de la Grande Guerre.
La republication de ce texte par Le Vampire Actif est accompagnée d’un avant-propos qui recontextualise les conditions de rédaction de cet étonnant écrit.

« La boue, pesante aux souliers, entrave, alourdit la marche. Voici des soldats, chargés de leurs fusils, de leurs sacs, de tout leur « fourbi » de guerre, qui reviennent des tranchées de première ligne, avec de la fange jusqu’au casque ; ils marchent en file indienne, crottés, terreux, résignés, fatidiques. Quelques-uns s’appuient sur des gourdins. Le paysage devient, de plus en plus invraisemblable et poignant ; les arbres blessés ne sont plus que des échalas déchiquetés, et nous allons à travers ces bois, où tout le feutrage d’herbes et de plantes fut anéanti par un déluge de fer. Sommes-nous dans le ravin de la Poudrière ? Je ne sais pas. « Je m’en fous ! » comme dit le lieutenant. Nous suivons une piste étroite où nous enfonçons jusqu’aux genoux, à travers les futaies fracassées, les clairières disparues. Ces squelettes de bois dévastés, dans leur âme forestière, obscure et collective, se souviennent-ils d’avoir eu des feuilles ? Les ormes, les noyers, les cormiers, les bouleaux, les noisetiers ne sont plus, et, dans le cauchemar de brume où la canonnade gronde, j’évoque les bourgeons d’antan épanouis, les feuilles vertes, la profusion infinie des émeraudes du printemps, les oiseaux qui s’égosillaient parmi les ramures, les violettes dans l’herbe, les fleurettes du renouveau. Quelque part, dans un trou de marmite, une hamadryade épouvantée survit peut-être, pleure, cherchant parmi les cadavres d’arbres, des moignons lamentables, le témoignage de la forêt d’autrefois. »

L'Orgie Latine

L'Orgie Latine

de Félicien CHAMPSAUR

Les Rituels pourpres (VAMPIRE ACTIF (LE)) | Paru le 08/02/2013 | 20,00 €

« Karysta la Tanagréenne, tu danseras trois fois... à tous et à toutes plairont tes mimes... Mais le nuage engloutit ton étoile ; comme fait un griffon d?un oiselet...Tu danseras trois fois encore, et tu mourras... Ainsi parle le Destin par ma bouche. » La prophétie de Géo, celle qui lit l'avenir dans les cartes, se réalisera-t-elle ? Sépéos l'Égyptien saura-t-il l'empêcher ? Le gladiateur Manechus, surnommé le Roi du Glaive depuis sa victoire sur le nègre numide Golias, parviendra-t-il à rester le maître des munera ? Filiola, la douce servante de l'auberge des gladiateurs, adepte de la foi nouvelle, sera-t-elle jetée aux lions ? Tous ces héros échapperont-ils aux destins tragiques que leur réserve Messaline, l'impératrice scandaleuse, ivre de jouissance et de triomphe ?

"L'Orgie latine", un détonant roman de Félicien Champsaur jamais republié depuis le début du XXe siècle, est une épopée lyrique dans la Rome de l'empereur Claude et de Messaline, celle que l'on surnomme Luxuria, et un formidable roman au parfum de scandale, version intense et sensuelle des chefs-d?œuvre que sont "Quo Vadis ?", "Ben-Hur" ou "Les Derniers Jours de Pompéi".

Le Visage Vert n° 14

Le Visage Vert n° 14

de COLLECTIF

Le Visage Vert (revue) (VISAGE VERT (LE)) | Paru le 28/06/2007 | 19,00 €

Pas de texte sur la quatrième de couverture