l'autre LIVRE

Daniel NAHON

Dernière lettre à Irène

Dernière lettre à Irène

de Daniel NAHON

CHEMINS FAISANT (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 25/07/2020 | 19,00 €

Quand Irène et Bernard se rencontrent, Jean Vilar est sur la scène du Palais des papes à Avignon, l’été est une fête, Irène a l’élégance et le mystère de ses ancêtres russes, Bernard, la passion et le lyrisme de ses racines méditerranéennes.

Bernard construira sa carrière de géologue, soutenu par la force discrète d’Irène. D’un continent à l’autre, il lui fera découvrir les jardins du Maroc assoupis sous le soleil, le langage des pierres, le désert mauritanien, les falaises de grès blanc au bord de l’Atlantique, la terre asséchée du Sénégal et la richesse des roches sous la terre rouge… Dans cette recherche incessante, Irène sera le regard tendre et les éclats de rire, la tempérance et les encouragements, le point d’ancrage qui l’arrimera jusqu’au bout. Deux destins se construiront ainsi côte à côte. Bernard gravira les échelons d’une grande carrière scientifique tandis qu’Irène renoncera par amour à la sienne pour mieux l’accompagner. 

C’est un voyage sensible dans les paysages de deux vies auquel nous convie Daniel Nahon. Traversés par l’histoire du monde, pareils au manteau fragile de l’argile, aux froncements de mécontentements ou de souffrances des terres, aux ravines ouvertes par les ruissellements mais aussi au mois des roses, au murmure d’une eau transparente, aux tonnelles odorantes, ils vivront sans se voir vieillir, portés par leur amour.

« Dernière lettre à Irène » est un magnifique hommage à la femme aimée. 

Le réchauffement climatique commence sous nos pieds

Le réchauffement climatique commence sous nos pieds

de Daniel NAHON

CURIEUX PAR NATURE (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 25/01/2020 | 14,00 €

Lorsque l’on parle du réchauffement climatique, et on en parle de plus en plus et dans tous les cercles de la société, on a tendance à regarder le ciel, le soleil, en oubliant ce qui se passe sous nos pieds. Et pourtant, sous nos pieds, il y a le sol, sa biodiversité, son histoire. Sous le sol, il y a nos ancêtres aussi.

D’après Daniel Nahon, scientifique de la terre, pour pouvoir agir, il faut d’abord comprendre. Comprendre comment on en est arrivé là. Comprendre que si l’invention de l’agriculture il y a 12?000 ans, la domestication des animaux très peu de temps après, ont permis le développement de l’Humanité, la rapide transformation du chasseur-cueilleur en Homme Moderne, elles ont aussi pris une part non négligeable aux dérèglements climatiques auxquels nous devons faire face aujourd’hui.

Ce livre nous propose de revenir sur cette évolution pour en cerner les mécanismes. Il nous propose également un questionnement sur notre société devenue « hors sol » où, chaque seconde, 100 m2 de terres arables sont engloutis par le développement urbain aux États-Unis et quatre à cinq fois plus en Chine, où, à force de faire de la « chimio » avec le sol en faisant fi de sa biodiversité, on annihile le meilleur rempart contre le
réchauffement climatique.

Comment agir?? Pour Daniel Nahon, la réduction de l’utilisation des combustibles fossiles ne suffira pas : il faut repenser entièrement les pratiques agricoles et agroalimentaires. Il s’agit là d’un projet politique qui demandera de concilier la façon dont on va nourrir une humanité grandissante avec une nouvelle relation Homme/nature. Lutter ne suffira plus, nous devrons nous adapter à un monde un peu plus chaud, faire preuve de résilience, déplacer des villes, les réinventer, repenser notre quotidien, notre rapport aux autres.

Dans l’œil du cyclone sont les hommes de sciences, les premiers « lanceurs d’alerte ». Instruit par le scientifique, le citoyen pourra alors se tourner vers le politique et exiger des actions pour l’immédiat et le futur.