l'autre LIVRE

Claudine HOURIET

Les Portulans de l'âme

Les Portulans de l'âme

de Claudine HOURIET

Poésie (LA MAISON ROSE) | Paru le 23/04/2019 | 14,00 €

De Claudine Houriet

L’homme serait-il capable de vivre sans pouvoir s’accrocher au fil étincelant du rêve ? Et disloquer ainsi le puzzle de l’existence, faire éclater sa linéarité, écouter la voix des ombres furtives qui l’interpellent ? « Penche-toi à l’oreille un peu basse du trèfle », conseillait le poète René Guy Cadou. Rappelle-toi, en écho à tes songes, ceux des plantes à ton côté. Ces plantes vivantes, proches de ta fragilité, resplendissantes, sensuelles et offertes dans un rai de soleil comme tu es embelli, transformé par l’amour. Ne sont-elles pas une métaphore de ta gloire et de ta finitude ? L’âme de l’homme, quand elle s’échappe de sa dépouille, pèse paraît-il vingt-et-un-grammes. N’est-ce pas la poésie qui la rend si légère ?

Sur l'estampe des nues

Sur l'estampe des nues

de Claudine HOURIET

Poésie (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/10/2017 | 14,00 €

Le poète est semblable au chasseur de papillons. Il court, arme? de son filet, pour capturer des ailes fre?missantes pare?es de couleurs sublimes.  Mais son intentino n'est pas d'épingler la beauté pour en faire une collection de choses mortes. il tente de saisir l'instant volatil dans sa fraîcheur vivante. De mettre en mots les fantasmes, les émotions et les rêves de l'homme sans cesse traversé dans son quotidien d'appels obscurs et troublants. Attentif à sa musique intérieure, le poète doit être capable, avec les mots comme seuls outils, de déchiffrer la partition qui chante ou se lamente en lui.

L'Obsidienne de la nuit

L'Obsidienne de la nuit

de Claudine HOURIET

Poésie (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/12/2014 | 12,00 €

Comment appeler l’émotion du poète sentant monter en lui les mots qu’il va tenter de faire chanter ? Un état de grâce ? L’’attente du paradis perdu ? Une fulgurance qui le transportera ? L’’instant enfui miraculeusement rendu ? Ce trouble intense impossible à définir ouvre un accès fugace à notre soif d’absolu.

Claudine Houriet nous offre ici quelques fragments de l’existence humaine, oscillant entre l’ombre et la lumière.