l'autre LIVRE

Brigitte COMARD

Collapse

Collapse

de Brigitte COMARD

Majuscules (IRE DES MARGES (L')) | Paru le 01/04/2016 | 15,00 €

Peut-on croire à la puissance de l'art face à la trivialité du monde ?

La beauté peut-elle nous sauver ?

Jean-Noël y croit. Tel un converti, avec le fanatisme de celui qui sait d'où il vient et qui rejette ce qui l'a construit.

Peut-on croire à l'art quand une actualité, immédiatement contemporaine de l'écriture de ce roman, déchire le voile du réel, et que la violence s'y engouffre ?

Collapse, de Brigitte Comard, se lit dans un souffle.

Une apnée dans un ressac de l'histoire.

 

"À ce moment précis, les mots de Yasmine ont une force contre laquelle je ne peux rien. « Vous ne leur ressemblez pas. » Je ne leur ai jamais ressemblé.

Depuis l’enfance je ne leur ressemble pas. Quand je tombe amoureux d’une œuvre d’art, moi, je pleure. Et je ne savais pas ce que ça faisait, de signer une lettre de licenciement.

Je gagnais de l’argent en jouant. J’y trouvais de la jubilation parce que c’était un jeu solitaire. J’avais si peu besoin des autres pour faire ça. Vendre de l’argent à des gens qui en ont toujours besoin, et qui peuvent se le payer, c’est facile, extrêmement facile. Peut-être y-a-t-il eu une addiction, ça ne me suffisait plus, il me fallait plus, il me fallait le miroir de l’Impératrice, j’ai voulu goûter à encore plus d’argent, et au pouvoir. Elle m’en a donné comme le dealer donne les premières fois, sans bonté, pour capturer. "

Le cocktail

Le cocktail

de Brigitte COMARD

vies minuscules (IRE DES MARGES (L')) | Paru le 01/04/2016 | 2,00 €

 Un salon littéraire, une auteure qui signe son premier roman, les mondanités d’une inauguration... Une dame, pas tout à fait comme tout le monde s’invite à la fête.

Le cocktail est la première d’une série de nano-nouvelles dans lesquelles Brigitte Comard débusque l’insolite de la vie. Ce qui, au détour des petits rituels sociaux, raconte les ressorts intimes et invisibles des existences. L’endroit microscopique où peut advenir le basculement d’un ordre établi, une subversion de la normalité, peut-être l’irruption d’un moment singulier d’humanité.

Hydroponica

Hydroponica

de Brigitte COMARD

Majuscules (IRE DES MARGES (L')) | Paru le 21/02/2013 | 17,00 €

Hydroponica est un roman du réel. Un réel souvent négligé, celui de la pauvreté. Dans une langue tendue entre l’âpreté du quotidien et sa poésie, Hydroponica dit l’histoire de femmes et d’hommes qui réinventent leur vie vers un idéal de fraternité.

"Hydroponico, c’était écrit sur une barquette de fraises pas chères qui venaient d’Espagne, elle a cherché le sens de ce mot qu’elle trouvait très rond. Cela signifie tout simplement que la plante n’est pas enracinée dans la terre, elle est arrosée d’une eau fertilisée et elle pousse comme ça, hors du sol. Elle aussi maintenant. Dans sa coque de noix à roulettes posée au milieu d’un camping de nowhere land. Hydroponica. "