l'autre LIVRE

Bénédicte GANDOIS

Les Dragons du Mormont

Les Dragons du Mormont

de Bénédicte GANDOIS

La Maisonnette (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/11/2019 | 16,00 €

Lysandre et son petit frère Corentin découvrent un jour dans leur jardin un œuf de dragon. Comment est-il arrivé là, dans leur petite ville vaudoise ? Et comment élever le bébé dragon qui en naîtra ?
Avec humour et sensibilité, nos deux jeunes dragonniers, épaulés par leurs parents, vont se lancer dans une aventure étonnante, à la recherche des parents de leur petit dragon.

Les Prisonniers du palais

Les Prisonniers du palais

de Bénédicte GANDOIS

La Maisonnette (LA MAISON ROSE) | Paru le 30/09/2019 | 14,00 €

Jacobellograndit à la campagne, loin de la capitale du Duché de Verese, ignorant ce qui le différencie de ses amis du village.

Un jour, des hommes viennent et emmènent de force l’adolescent au palais du Duc. Il découvre alors sa véritable identité… 

Il devra apprendre à se défendre, dans un palais où règnent mystères et intrigues, meurtres et duels, mais aussi l’honneur et l’amitié.

Léo et Louan

Léo et Louan

de Bénédicte GANDOIS

La Maisonnette (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/10/2015 | 9,00 €

Léo a un petit frère. Mais comment montrer son amour à un tout petit bébé quand on est soi-même encore si petit?

Un bel album pour les tout-petits sur la relation entre frère et soeurs.

Les Enfants du continent bleu

Les Enfants du continent bleu

de Bénédicte GANDOIS

La Maisonnette (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/04/2013 | 12,00 €

Ce roman pour enfants (à partir de 9 ans)… et grands enfants raconte l’histoire d’une planète où tout est bleu, harmonieux et parfait. Tout se déroule pour le mieux dans la vie des habitants… jusqu’à ce qu’ils découvrent, grâce à une jeune fille, Cléa, qui ne correspond pas aux critères de sociabilité de ce monde, qu’il leur manque « quelque chose », mais quoi ?

C’est une jolie fable sur la vie et l’esthétique

Nahté vit sur une planète merveilleuse où tout est bleu, et parfait. Ou presque. Contrairement à ses amis qui peuvent voler, lui a les pieds collés au sol. Une nuit, toutes les lumières de la ville où il vit s’éteignent. Qui donc a fait cela ? Et pourquoi ?

Nahté va rencontrer une étrange jeune fille, Cléa, avide de découvertes et rêvant de voir les étoiles. À deux, ils vont réussir à changer leur vie et celle de tous les habitants du Continent bleu.

Les illustrations ont été réalisées à l’encre par Luquarel, illustratrice et amie de Bénédicte : elles ont partagé les bancs de bois de la Sorbonne rêvant l’une de dessiner, l’autre d’écrire, et les deux de publier un jour ensemble une histoire. Lorsque Bénédicte lui avait montré, en 2003 la nouvelle (Prix de la Presse à Nemours) à l’origine de cette histoire, Luquarel l’avait adorée et avait immédiatement commencé à en rêver les dessins.

A partir de 9 ans.

L'Aède et la forêt - coloriages

L'Aède et la forêt - coloriages

de Bénédicte GANDOIS

La Maisonnette (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/12/2012 | 5,00 €

Ces coloriages sont illus des illustrations d'un conte qui se passe autrefois dans une forêt habitée d'être merveilleux de la mythologie grecque. Un jeune poète, un aède, a perdu la femme qu'il aimait. Il va, tel Orphée, rencontrer les dieux et les esprits de la forêt et son chant changera le monde pour un avenir meilleur.

L'Aède et la forêt est une ode à la nature et à l'espoir, à l'amour et à l'imaginaire.

L'Aède et la forêt

L'Aède et la forêt

de Bénédicte GANDOIS

La Maisonnette (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/04/2011 | 12,00 €

Sylves, Sylvains et Elfes-Lucioles forment le Peuple de la forêt et vivent en osmose avec les autres êtres de la sylve. Amoureux de beauté, dotés d’un grand savoir et de certaines aptitudes, ils prennent soin des arbres, des fleurs et des taillis avec bonheur, tous dévoués envers la nature avec laquelle ils vivent en parfaite harmonie. Mais un jour, arrive le temps des Hommes, ces voisins belliqueux desquels ils se méfiaient, un temps sombre qui menace ce bel équilibre… Le fer et la destruction vont-ils l’emporter sur la sagesse ?

Cela vous paraît-il familier… ? Contre toute attente, c’est d’un homme fuyant les siens que va venir le salut, un poète, avec une lyre pour toute arme, dont l’amour vient d’être mis à rude épreuve.

Quelqu’un a dit un jour que l’homme est fondamentalement bon. Ce conte, pour petits et grands, en donne une version toute en délicatesse et nous souffle dans l’oreille comment un peu de courage et d’amour vrai peuvent changer le cours des choses. A lire et, peut-être même, à méditer… MP

A partir de 9 ans.

Et voilà, j’ai fini le livre « L’aède de la forêt ». Je l’ai même lu dans l’idée de me « culturer »????
Je l’ai lu en regardant les mots sur Wikipédia pour connaitre tous les noms des petits peuples dont tu parles que je ne conaissais pas…
Le comble pour une conteuse… Je ne savais même pas ce que c’était des Naïades ni des Dryades, ni le Basileùs… Bref du coup j’ai beaucoup appris !!!

Et l’histoire, j’ai beaucoup aimé ! C’est reposant à lire, un joli conte à l’atmosphère onirique… Le genre de conte que j’aimerais lire à mes enfants… Mais c’est aussi un conte pour les grands « zenfants » que nous sommes ! Pour que l’on n’oublie pas que la beauté, la spiritualité et la sagesse sont bien au delà, bien supérieures, aux choses matérielles de ce monde. Vraiment un très joli conte !!! Merci !

Je retourne à ma prospection de « pestacles », les voiles gonflées de ton univers magique qui est un peu le mien maintenant !!!

(Marie-Aline P., conteuse)

La Sonate indienne

La Sonate indienne

de Bénédicte GANDOIS

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/04/2010 | 12,00 €

 

Petit message de Bretagne. J’ai eu le temps de lire « La Sonate indienne » et « Métro des Ombres » ! J’ai ADORÉ !!! Surtout la Sonate Indienne. J’ai été immergée tout de suite dans l’histoire, vraiment j’ai adoré ! Merci !!

J’ai lu aussi « Echec au passé »… Dingue comment c’est bien construit tout ce récit autour d’une partie d’échec ! Je suis bouche bée de comment tu as tourné cette nouvelle-là ! Superbe ! Un récit finement ciselé !

 Quelques jours plus tard… Voyage de retour Rennes/Paris, allez hop, je retrouve mon petit livre de nouvelles avec bonheur…

 La nouvelle « Le poète de Lénéennes » m’a beaucoup émue. La fin est magnifique… On ne s’attend pas à ce qui va se passer et finalement, quand on en arrive à la dernière page, au dernier mot, à la dernière lettre de la nouvelle… On se dit, que c’était EXACTEMENT la fin qu’il fallait pour la plus belle des émotions !

Et j’ai dû poser le livre un bon moment avant de continuer…!!

J’ai beaucoup aimé aussi revoir ressurgir ces personnages que j’ai un peu étudié dans mes « années collège »…  Antigone, Œdipe, Démoclès, Périclès, Sophocle…

Quelle belle lettre que celle de « Pieter Rydaens »

« Retour à Anvers » est une explosion de couleurs… D’ailleurs je me suis demandé à un moment si les lettres du livre étaient bien noires sur papier blanc tellement tu décris à la perfection cet univers de création du peintre. Je VOYAIS vraiment les couleurs ! C’est touchant de voir ce peintre qui avait tout perdu… Plus foi en lui… Plus le goût de peindre… Plus de rêves… De voir ce peintre retrouver le goût de la vie quand il retrouve le goût de peindre !!!!

Pour résumer, tes nouvelles sont une explosion de couleurs, de musiques avec une petite touche de magie !!! Chaque nouvelle est une petite bulle, un univers bien construit dont tu nous donnes les clés pour qu’on s’y aventure… Mais tout en douceur ! S’agirait pas de déranger ni de changer le cours des événements de tous ces personnages auxquels on s’attache très vite ! Merci, ça m’a fait du bien, vraiment !!! Je n’ai même pas eu l’impression de lire… Les images défilaient juste dans mon esprit tranquillement…

Ton recueil de nouvelles c’est comme un bon gâteau. Quand on goûte on veut tout manger, et quand on a fini, on en voudrait encore… A savourer sans modération !!!!!!!! Miam !
Une lettre de Marie-Aline Pouteau, conteuse

Carnets de TGV

Carnets de TGV

de Bénédicte GANDOIS

Poésie (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/04/2010 | 12,00 €

Voyageuse éprise de la sensation de sérénité et de vitesse que l’on peut éprouver au cours d’un voyage en train, Bénédicte Gandois nous fait partager, dans ses Carnets de TGV, ses impressions de voyage, ces instants si fugaces où point, comme un éclair, une émotion, une brève vision à peine entr’aperçue et déjà disparue.

Eclats, qui suit ce premier recueil, rassemble des fragments de vie glanés tout au long des saisons et des heures du jour, comme un repos entre deux voyages…

La Fortune de Moeris

La Fortune de Moeris

de Bénédicte GANDOIS

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/11/2009 | 8,00 €

« La Fortune de Mœris nous emmène dans la Rome antique, deux siècles après Virgile. C’est l’histoire d’un jeune garçon qui, à la mort de son maître et mentor Quintus Duvius, professeur de rhétorique, se voit hériter d’une fortune aussi inattendue que mystérieuse. Inattendue parce qu’il n’a aucun lien de parenté avec le défunt ; mystérieuse car personne ne sait où elle se cache, le testament ne donnant aucune indication à ce sujet. Pourtant, nombreux sont ceux qui aimeraient se l’approprier. Très vite, Mœris va comprendre que le cœur des hommes peut abriter les meilleurs sentiments comme les pires. Il devra déployer habileté et intelligence pour parvenir à reconnaître l’ami de l’ennemi et résoudre l’énigme, tout en trouvant le courage de lutter contre ses propres démons. Mais, heureusement, l’amour d’Amaryllis va l’y aider…

Que l’on soit un passionné de l’époque romaine ou non, cette histoire nous touche et l’on y plonge tout de suite, sans même avoir le temps de se demander ce qui se passe. Toute en émotions, elle nous happe dès la première page et ne nous laisse aucune chance d’en sortir avant la fin. En bref, non seulement ce court roman se lit avec plaisir mais aussi et avant tout avec le cœur. » MP

A partir de 10 ans