l'autre LIVRE

Anne BUGUET

Parias

Parias

de Herman BANG

Les Petites Rivières (EDITIONS DE LA REINE BLANCHE) | Paru le 29/10/2021 | 6,00 €

Cette nouvelle à l’ambiance Dame aux camélias est un triptyque mystérieux : les trois histoires racontées le sont-elles par la même femme, ou par trois femmes dont les destins, grâce au flou ingénieux instauré par l'écrivain, se mêlent indubitablement pour dénoncer la place des femmes dans la société danoise au XIXe siècle… Seulement danoise ? 

Existences silencieuses

Existences silencieuses

de Herman BANG

Littérature danoise (EDITIONS DE LA REINE BLANCHE) | Paru le 01/03/2019 | 21,50 €

Herman Bang écrit en chemin. En se déplaçant d’un milieu urbain moderne à l’autre, il crée souvent des personnages provinciaux apparemment immobiles, ces êtres qu’il dénomme existences silencieuses et qui, derrière leur apparent attentisme, voire leur paralysie existentielle fortement trompeuse, sont porteurs d’un profond tumulte émotionnel qu’ils ne parviennent pas à exprimer, mais dont les traces sont détectables dans leurs actes, parfois manqués, et dans ce qu’ils sont incapables, justement, de dire. L’auteur voyageur se penche également sur les êtres excentriques des grandes villes de la modernité européenne, les victimes de ce que Rousseau appelait « le tourbillon social » : dupes de l’apparence, ces auteurs, acteurs (ou serveur dans le cas de Franz Pander) sont les « enfants d’un point mort ». Ce « point mort » se trouve chez Herman Bang à l’exacte intersection de la tradition religieuse, culturelle et politique d’autrefois, qui n’offre plus de repères, mais qui ne lâche pas prise non plus, et de l’ordre vide des temps modernes, déterminé par les sciences naturelles et le mécanisme froid de la « sélection » darwinienne. (Christian Bank Pedersen)

La fille de Guillaume de mal-peigné

de Françoise RICHARD

Albums grand format (JASMIN (ÉDITIONS DU)) | Paru le 06/10/2018 | 16,00 €

Cela se passe dans la Bretagne profonde.
Un jeune homme rencontre une jeune fille. Il veut immédiatement l’épouser. Hélas ! c’est la fille de Guillaume le mal-peigné, et celui-ci est prêt à tout pour empêcher l’union de sa fille.
De rudes épreuves sont semées sur le chemin de notre héros, mais il peut compter sur l’aide de sa bien-aimée.
Car en Bretagne, les jeunes filles sont toutes un peu fées…

Le Lorgnon

Le Lorgnon

de Delphine DE GIRARDIN

Littérature française (EDITIONS DE LA REINE BLANCHE) | Paru le 18/05/2017 | 19,50 €

Ainsi donc, que ces esprits sérieux qui ne voient dans l’apparition d’un livre qu’un auteur à juger et qui tiennent gravement le couteau d’ivoire suspendu sur son œuvre comme un glaive sur la victime ; que ceux-là, dis-je, n’entreprennent point la lecture de ce livre ! Il n’a point été écrit pour eux, ils ne le comprendraient pas. Il ne s’adresse qu’à ces imaginations paresseuses qui suivent avec complaisance les rêveries du poète, les merveilles d’un conte de fées ; qui n’analysent pas ce qui les fait rire ; qui ne se font pas un remords d’avoir compris un mot que le Dictionnaire de l’Académie n’a pas sanctionné ; qui nous savent bon gré de publier une Nouvelle sans prétention, sans nous croire auteur pour cela, sans la corriger, comme on envoie à son ami une lettre écrite à la hâte, et qu’on ne s’est pas donné la peine de relire, ni même de signer ; enfin à ces lecteurs spirituels et indulgents qui ont toujours un peu de reconnaissance pour le livre qui les a aidés à passer une heure d’attente entre une affaire et un plaisir, entre un adieu et un retour. Cette catégorie comprend les hommes qui s’ennuient et les femmes qui aiment, n’est-ce pas à peu près la moitié du monde ! (Delphine de Girardin)

Soupirs

Soupirs

de Isabelle TAILLANDIER

Littérature française (EDITIONS DE LA REINE BLANCHE) | Paru le 18/05/2017 | 12,50 €

Isabelle Taillandier nous fait passer d’une terre à l’autre, du Palais d’al-Rusafa, à Cordoue, au palais royal d’Izréel et au palais royal de Mycènes. Elle nous fait passer aussi d’un temps à l’autre, d’un jadis, pour en venir à ce qui est encore hélas un naguère (la Seconde Guerre mondiale, 1944 et les camps de prisonniers). Y a-t-il dans tout cela place pour l’espoir ? Le titre de la cinquième nouvelle, De bien en mieux, invite à le croire. Si mouvementée que soit l’équipée d’Aliénor d’Aquitaine quittant Blois comme une voleuse dans la nuit du 18 au 19 mars 1159, elle la conduit jusqu’au seuil du Poitou, jusqu’à Poitiers même et jusqu’au Clain qui, à beaucoup d’égards, a été le miroir de ma jeunesse et qui, encore aujourd’hui, m’apporte, comme à elle, un précieux apaisement. (Pierre Brunel, de l’Institut)

Le lorgnon

Le lorgnon

de Delphine DE GIRARDIN

Nouvelle (EDITIONS DE LA REINE BLANCHE) | Paru le 18/05/2017 | 19,50 €

Ainsi donc, que ces esprits sérieux qui ne voient dans l’apparition d’un livre qu’un auteur à juger et qui tiennent gravement le couteau d’ivoire suspendu sur son œuvre comme un glaive sur la victime ; que ceux-là, dis-je, n’entreprennent point la lecture de ce livre ! Il n’a point été écrit pour eux, ils ne le comprendraient pas. Il ne s’adresse qu’à ces imaginations paresseuses qui suivent avec complaisance les rêveries du poète, les merveilles d’un conte de fées ; qui n’analysent pas ce qui les fait rire ; qui ne se font pas un remords d’avoir compris un mot que le Dictionnaire de l’Académie n’a pas sanctionné ; qui nous savent bon gré de publier une Nouvelle sans prétention, sans nous croire auteur pour cela, sans la corriger, comme on envoie à son ami une lettre écrite à la hâte, et qu’on ne s’est pas donné la peine de relire, ni même de signer ; enfin à ces lecteurs spirituels et indulgents qui ont toujours un peu de reconnaissance pour le livre qui les a aidés à passer une heure d’attente entre une affaire et un plaisir, entre un adieu et un retour. Cette catégorie comprend les hommes qui s’ennuient et les femmes qui aiment, n’est-ce pas à peu près la moitié du monde ! (Delphine de Girardin)

Soupirs

Soupirs

de Isabelle TAILLANDIER

Littérature française (EDITIONS DE LA REINE BLANCHE) | Paru le 18/05/2017 | 12,50 €

Isabelle Taillandier nous fait passer d’une terre à l’autre, du Palais d’al-Rusafa, à Cordoue, au palais royal d’Izréel et au palais royal de Mycènes. Elle nous fait passer aussi d’un temps à l’autre, d’un jadis, pour en venir à ce qui est encore hélas un naguère (la Seconde Guerre mondiale, 1944 et les camps de prisonniers). Y a-t-il dans tout cela place pour l’espoir ? Le titre de la cinquième nouvelle, De bien en mieux, invite à le croire. Si mouvementée que soit l’équipée d’Aliénor d’Aquitaine quittant Blois comme une voleuse dans la nuit du 18 au 19 mars 1159, elle la conduit jusqu’au seuil du Poitou, jusqu’à Poitiers même et jusqu’au Clain qui, à beaucoup d’égards, a été le miroir de ma jeunesse et qui, encore aujourd’hui, m’apporte, comme à elle, un précieux apaisement. (Pierre Brunel, de l’Institut)

Dis, c'est grand comment, la vie ?

de Joël SADELER

Pays d'enfance (JASMIN (ÉDITIONS DU)) | Paru le 08/03/2011 | 9,90 €

S’aimer pour toute la vie, ça semble long, mais c’est tellement bon. Sur les bancs de l’école comme à la piscine où se dévoile la poitrine, les mots justes de Joël Sadeler font naître des histoires de princes et princesses des temps modernes. Des baisers Banania aux mots d’amour à l’encre bleue,
Anne Buguet illustre avec brio ces premiers émois où amour rime avec toujours.

Fourminoël

de Mireille VALANT

Albums grand format (JASMIN (ÉDITIONS DU)) | Paru le 30/09/2008 | 16,00 €

« Travail, travail, travail ! » Telle est la devise au royaume des fourmis. Même en hiver.
Mais Fourmicette ne l’entend pas de cette oreille : « Et pourquoi n’aurions-nous pas notre Noël, nous aussi ? »
Avec l’aide de ses complices, Marinette et Lilinette, Fourmicette va organiser un Noël rien que pour les fourmis, le Fourminoël.
Mais cela n’est pas une mince affaire : chaque jour de l’avent est bien rempli.
Encore du travail ! Fourmicette n’est pas au bout de ses peines…

Comme une pivoine

de Christian POSLANIEC

Pays d'enfance (JASMIN (ÉDITIONS DU)) | Paru le 10/03/2008 | 9,90 €

L'étonnement et la gaieté sont présents à chaque page de ce recueil de poèmes inspirés des expressions les plus connues de la langue française et accompagnés des charmantes illustrations d'Anne Buguet.