l'autre LIVRE

QUADRATURE

Salon 2018 : Retrouvez cet éditeur sur le stand B26

C’est à la nouvelle, exclusivement, qu’entend se consacrer Quadrature. Un genre qui a ses fidèles et même ses amoureux !

QUADRATURE, c’est :

  • un projet précis : la publication de recueils de nouvelles de langue française (formats papier et numérique);
  • un critère unique : la qualité des textes qui sont soumis au comité de lecture ;
  • l’utilisation des technologies nouvelles;
  • une gestion rigoureuse et totalement professionnelle ;
  • le refus du compte d’auteur. 

 

- Sauf exception, Quadrature ne publie pas de recueils collectifs.

- Le catalogue complet se trouve sur notre site internet. 

- Tous nos livres récents existent aussi en version numérique

 

Adresse : Rue des Annettes, 22
1348 Louvain-la-Neuve (B)
Téléphone :(0) 472206199
Site web :http://www.editionsquadrature.be
Courriel :nous contacter
Distribution :Générale Libr'Est / Quadrature distribution
Représentant légal :Patrick Dupuis
Forme juridique :Association
Racine ISBN :978-2-930538
La journée mondiale de la gentillesse

La journée mondiale de la gentillesse

de Jacqueline DAUSSAIN

QUADRATURE | Paru le 10/12/2018 | 16,00 €

À première vue, les protagonistes de ce recueil sont peu ambitieux. Ils essaient de garder leur job et leur conjoint, de réussir leur divorce, d'éduquer les enfants, de soutenir un proche, de se pencher sur un mourant… Ils espèrent être appréciés et vivre en harmonie avec leur entourage. Rien d’extraordinaire. À première vue. Car les relations humaines sont rarement simples.

Souvent honteux de leurs peurs et de leurs faiblesses, ces personnages nous touchent parce qu’ils nous ressemblent dans leur désir, si souvent contrarié, de « bien faire ».

 

Jacqueline Daussain a publié en 2009 Et je fais quoi, moi, maintenant ? chez Quadrature. La journée mondiale de la gentillesse est son deuxième recueil. Elle a aussi écrit deux romans courts : Namur-Bruxelles aller-retour et Après ta mort. Née en 1955 à Namur, elle y habite encore : elle a besoin de la tranquillité de la Meuse, l’âge n’apportant pas la sérénité espérée. Ce doit être le prix à payer, dit-elle, pour donner à voir des personnages qu’on aimerait serrer dans les bras.

Petites foulées au bord d'un canal

Petites foulées au bord d'un canal

de Luc-Michel FOUASSIER

QUADRATURE | Paru le 03/11/2018 | 10,00 €

Sur les berges du canal de Briare, on croise toutes sortes de gens, qui marchent, courent ou le contemplent, immobiles. Tous partagent le même besoin de s’y confier, mais chacun a ses propres raisons de s’approcher si près de ses berges.

Et les écluses de s’ouvrir sur des flots d’amertume et de joie, d’espoir et de résignation…

Luc-Michel Fouassier vit en région parisienne. Petites foulées au bord d’un canal est le quatrième recueil qu’il publie chez Quadrature et le deuxième dans la collection Miniatures (après Histoires Jivaro). Il est également l’auteur de plusieurs romans.

Ecoute-le battre

Ecoute-le battre

de VAUTIER MARIE

QUADRATURE | Paru le 01/10/2018 | 16,00 €

De faux espoirs en vraies désillusions, les neuf personnages de ce recueil pourraient baisser les bras, se fondre dans les jours qui passent. Mais il y a cette étincelle au fond d’eux : celle qui les fait ne pas renoncer, croire en l’improbable. Et quand le hasard s'en mêle...

Marcus le déclassé, Daniel sur qui pèse un secret d’enfance, Lana qui n'a pas pris son envol, Irène qui rejoue une partie de son histoire, et les autres. Ils vont être prêts à changer les règles, à faire un pas de côté et à se découvrir tout à coup aux antipodes de ce qu’ils pensaient être, si différents, si vivants.

Avec ce cœur qui continue de battre, envers et contre tout.

Et le poète inconnu, qui apparait ou disparait, l'a bien compris qui vient poser ses mots ici ou là...

 

On retrouve l’univers intime, poétique et sensible de Marie Vautier, qui a déjà publié chez Quadrature, sous le nom de Dominique Vautier, La Roue du silence.

La plus jeune des frères Crimson

La plus jeune des frères Crimson

de Thierry COVOLO

QUADRATURE | Paru le 10/04/2018 | 16,00 €

Sam traverse les États-Unis pour retrouver son « super» pote Billy et finit sur le toit d’un château d’eau. Sally tombe en panne en pleine nuit sur une route déserte alors que la police traque un Petit Poucet qui sème les cadavres comme d’autres des cailloux. Tom rattrape sa fournée gâchée de cookies avant l’arrivée de Carrie dont il est amoureux depuis l’adolescence et qui tapine à Vegas… Tout ça, bien sûr, c’est rien que des histoires. Et si rien ne s’y passe comme prévu, c’est parce que si elles ne surprenaient pas l’auteur il n’aurait aucun plaisir à se les raconter.

En lisant les dix nouvelles qui constituent ce recueil, on se dira que Thierry Covolo a un certain penchant pour la littérature américaine, et on aura bien raison. Né au milieu des années soixante, cet auteur lyonnais est régulièrement publié en revue. Plusieurs de ses nouvelles ont été primées.

La plus jeune des frères Crimson est son premier recueil. 

À qui se fier?

À qui se fier?

de DUMONT AGNÈS

QUADRATURE | Paru le 01/02/2018 | 16,00 €

« Elise s’était contentée d’un sourire affectueux. Son grand avait toujours été ainsi : il se méfiait de tout et de tout le monde, et qu’est-ce que cela lui rapportait au bout du compte ? Des aigreurs d’estomac ou des migraines. Maux dont elle-même, heureuse nature,était le plus souvent dispensée. »

Qui sommes-nous ? Qui sont ceux qui nous entourent et que nous croyons connaitre ? Nous portons un masque et les autres aussi. Mais ces masques ne sont-ils pas tout aussi vrais que ce qu’ils prétendent dissimuler ?

À qui se fier ? est le quatrième recueil d’Agnès Dumont. On y retrouve Liège et sa banlieue qui servent de décor à la plupart des nouvelles. Avec humour et tendresse, l’auteure nous parle des gens d’ici, de leurs joies et de leurs peines, de ce qu’ils disent et, surtout, de ce qu’ils ne disent pas.

 

En love mineur

En love mineur

de Dominique COSTERMANS

QUADRATURE | Paru le 10/12/2017 | 15,00 €

« Le train poursuivait sa course dans la nuit tombante,

en s’arrêtant toutes les cinq ou dix minutes. La narratrice

se dit que ça pourrait donner un bon début

d’histoire, un soir un train, une intersection entre deux

trajectoires, une collision, et puis, le champ des possibles

qui s’ouvre en délicatesse. C’était un bon début.

Ça démarrait au quart de tour. Elle se sentait sure

d’elle, maitresse de la situation et de la tournure que

pourrait prendre cette rencontre. »

Romancière, essayiste, nouvelliste maintes fois primée,

Dominique Costermans revient à ses premières amours :

la tension amoureuse, la célébration du quotidien.

De Rome à Chamonix, du Portugal à la Crète, en autant

de nouvelles et de textes courts, elle nous invite à dix-sept

promenades En love mineur.

Sanguines

Sanguines

de Pascale PUJOL

QUADRATURE | Paru le 10/11/2017 | 15,00 €

Douze tableaux, douze nouvelles, douze lunes devrait-on dire... Car on parle ici de lunes, de cycles, de sang. De menstruations. Un thème tabou, un bastion que la littérature a souvent refusé d’investir parce qu’il y a un je-ne-sais-quoi de tribal, de reculé, de primitifdans ces histoires qui doivent rester secrètes, refoulées ou proscrites : qu’elles soient accueillies avec déception,
soulagement ou exaspération, les règles nous ramènent à notre condition animale.
Balayant les préjugés, l’auteure parcourt ce delta
maudit pour tenter d’accoster sur des rivages parfois glauques, mais pas seulement... En parler sans trivialité semblait définitivement exclu et pourtant Pascale Pujol vous laisse suspendu(e) au fil de son talent.
Pascale Pujol est consultante en analyse économique et financière. Elle vit en région parisienne. "Sanguines" est son deuxième recueil de nouvelles, après "Fragments d’un texto amoureu"x (Quadrature, 2014). Elle a
également publié un roman, "Petits plats de résistance",traduit en quatre langues (Le Dilettante, 2015).

Le gout de la limace

Le gout de la limace

de Zoé DERLEYN

QUADRATURE | Paru le 10/10/2017 | 15,00 €

« Si elle n’avait jamais eu de sœurs. Ou si elles étaient mortes toutes les trois. Plutôt que de les entendre hurler, dévaler les escaliers sans arrêt, de les voir débouler dans sa chambre pour lui demander de les départager d’un nouveau concours idiot ou de refaire pour la cinquième fois leurs tresses, Audrey pourrait se concentrer et parvenir à finir une phrase du premier jet. Sans ses sœurs, elle connaitrait enfin la paix. Pour que le silence soit parfait, il aurait fallu qu’elle n’ait plus de parents non plus, évidemment… »

Entre lumière et zones d’ombre, les personnages de ce recueil tracent leur route sur le fil ténu qui sépare la réalité apparente du monde intime.

Zoé Derleyn est née à Bruxelles en 1973. Peintre de formation, l’écriture a toujours été présente, jusqu’à couvrir les pages de ses carnets de croquis. Le gout de la limace est son premier recueil de nouvelles

 

À voie basse

À voie basse

de Aliénor DEBROCQ

QUADRATURE | Paru le 10/04/2017 | 16,00 €

« Un truc glauque, pensait-elle. Écrire un truc bien glauque entre deux tétées. Pour s’échapper. Retrouver un peu de consistance, suspendre la dilution. Celle des fluides – lait maternel, salive du nourrisson, pipis en série. Celle de l’amour absolu dont elle avait longtemps rêvé mais qu’elle n’imaginait pas rencontrer dans le regard bleu foncé et les gazouillis naissantsd’un tout petit bout de fille. »

Tout commence sans crier gare, par une attente longue de promesses. Neuf mois dans la pénombre d’un corps de femme. Puis vient la vive lumière du premier jour et, avec elle, les étincelles, les compromis, les portes qui claquent. Treize nouvelles pour dire l’éblouissement, la peur, la joie, l’intimité des chambres et la dureté du monde où s’amorcent ces vies, dans un grand silence ou un grand bruit.

Aliénor Debrocq vit à Bruxelles, où elle est journaliste et professeure de littérature. Le reste du temps, entre écriture et broutilles quotidiennes, elle a choisi : elle s’assied face à son vieux secrétaire et tourne le dos à la poussière..

Bruxelles à contrejour

Bruxelles à contrejour

de Catherine DESCHEPPER

QUADRATURE | Paru le 01/02/2017 | 18,00 €

Projet photo/graphique littéral et littéraire, Bruxelles à contrejour propose une visite qui n’a rien de touristique au cœur d’une capitale de cœur. Chaque nouvelle, bien réelle, nourrie par le cliché photographique, évoque au détour d’une allusion fugace l’intervention de quelque fée, lutin, farfadet, ange, démon : des êtres surnaturels qui n’existent pas mais auxquels on croit, parfois, au détour d’un instantané au cœur de la cité. Les images et les mots explorent ces formes toutes singulières d’errances qui tracent leurs sillons dans la foule capitale.

Catherine Deschepper enseigne la didactique du français aux futurs instituteurs. Elle a publié un premier recueil de nouvelles, Un kiwi dans le cendrier aux Éditions Quadrature (2015), recueil qui a obtenu le prix Franz de Wever 2015 de l’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique.

Martine Henry manie l'image comme on manie le langage verbal. Elle se définit comme une « photographe de l'instant" ». Dans l’instant, le temps est comme une parenthèse, suspendu, figé par le cliché qui laisse une trace immuable de ce qui s’est passé à un moment précis.

Avant de quitter la rame

Avant de quitter la rame

de Gaëlle PINGAULT

QUADRATURE | Paru le 10/01/2017 | 10,00 €

 Il y a Alice, qui n’aime ni Paris, ni le métro, ni les petits encarts de poésie qui y sont affichés. Qui n’a guère d’autre choix que de faire avec, cependant. Alors elle râle. Pas toujours.

Il y a Nadya, qui souvent marche sur un fil, et qui boit ces quelques vers arrachés au métro comme si sa vie en dépendait. Elle en dépend peut-être. Allez savoir...

Et entre les chassés-croisés de Nadya et d’Alice, se glissent d’autres histoires avec un soupçon de poésie, et sans métro.

Gaëlle Pingault est orthophoniste et vit en Bretagne, sa région de coeur. Après Bref, ils ont besoin d’un orthophoniste, Ce qui nous lie et On n’est jamais préparé à ça, elle publie son quatrième recueil chez Quadrature.

Je regarde passer les chauves

Je regarde passer les chauves

de Sandrine SENES

QUADRATURE | Paru le 10/11/2016 | 10,00 €

 Qu’elle croise un bellâtre qui admire son reflet dans une vitre, un gros caïd qui lit Babar à son bébé, une femme qui se prend pour un contrôleur de train ou un vieux chauve qui lui rappelle un chauve plus jeune, l’auteure met en lumière des anonymes croisés dans le métro. Drôles, tendres ou acides, ses portraits, qui nous dévoilent aussi un peu d’elle, nous donnent envie de relever la tête pour regarder les autres.

Sandrine Senes est auteur et scénariste pour la télévision. Elle a écrit et joué également des « Seule en scène » à Paris et ailleurs.

Recueil préfacé par Chantal Lauby

Détecteur de mes songes

Détecteur de mes songes

de Kenan GORGUN

QUADRATURE | Paru le 10/10/2016 | 16,00 €

Ce monde-ci a été façonné en sept nuits. Sept nuits de rêves et de cauchemars. Pour ceux qui verraient dans le nombre avancé une allusion biblique, je jure de n’avoir pas fait exprès : j’ai créé et détruit au gré de mon inconscient. Sept nuits. Les plus excitantes dema vie.

 

Kenan Gorgu?n, Belgo-Turc né en 1977, abandonne ses études à dix-sept ans pour se consacrer à l’écriture... alors qu’il rêve d’être camionneur et n’a pas lu un seul livre de sa vie. Nouvelles, romans, scripts pour le cinéma, chansons pour groupes de rock, journalisme gonzo dans les coulisses de Cannes, son éducation buissonnière en fait un baroudeur, un pamphlétaire, un empêcheur de tourner en rond qui ne cesse d’évoluer et de chercher de nouveaux défis à relever. Il renoue ici avec la forme brève, dix ans après la publication de son recueil L’Enfer est à nous chez Quadrature

Et tous seront surpris

Et tous seront surpris

de PERSOONS MONIQUE

QUADRATURE | Paru le 10/04/2016 | 16,00 €

L’effet papillon ? Le grain de sable ? La nature intrinsèque de l’homme ? Qu’est-ce qui fait dérailler une vie ? Dans ce premier recueil de nouvelles, au long du fil tendu du quotidien, on se laisse déséquilibrer, surprendre parfois avec des héros qui n’ont que leur peau d’humains comme excuse. L’auteure n’a aucune pitié pour les bons sentiments.

 Monique Persoons vit à Arlon avec son mari et ses deux enfants, une famille où amour rime avec humour. En passionnée des mots, elle a choisi l’otorhinolaryngologie comme spécialité médicale et s’exerce aussi à l’écriture. Elle a été lauréate de nombreux prix littéraires. Sa nouvelle Résurgences a obtenu le prix Jean Lebon.

 

 

 

Deux ans de vacances et plus

Deux ans de vacances et plus

de Luc-Michel FOUASSIER

QUADRATURE | Paru le 10/02/2016 | 15,00 €

Qu’il s’agisse de participer à une course d’endurance, de mettre le point final à un roman, de retrouver les héros de son enfance, de parvenir au terme d’un repas affligeant, de refaire le voyage de noces de ses parents, de séduire Isabelle Adjani ou d’accompagner son meilleur ami au cimetière, la tâche s’avère à chaque fois difficile. Pourtant, les personnages de ces sept nouvelles sont décidés. Ils iront jusqu’au bout.

Luc-Michel Fouassier vit en région parisienne. Deux ans de vacances et plus est son troisième recueil après Histoires Jivaro et Les hommes à lunettes n’aiment pas se battre parus aussi chez Quadrature. Il est également l’auteur de plusieurs romans.

 

Les maisons aussi ont leur jardin secret

de Véronique PINGAULT

QUADRATURE | Paru le 10/11/2015 | 15,00 €

ATTENTION / Ce livre sortira le 10 novembre à l'occasion du salon de L'autre livre.

Il est ici question de l’endroit où l’on vit. La maison, l’appartement ; ceux que l’on a, ou ceux que l’on n’a pas. Notre habitation parle de nous, de notre mode de vie, de nos choix ou de nos renoncements, de nos envies. En Bretagne, des parpaings avec vue sur mer. À Madison, des bardeaux de bois. En Provence, de la pierre éclaboussée de soleil. À Paris, du béton… avec terrasse. Mais les murs protègent d’autres trésors que le plancher de chêne et le bruit de la pendule du salon : un bourdonnement de vie, l’ambiguïté, le ridicule, la fragilité de ses habitants.

 

Véronique Pingault vit en région parisienne. Son métier étant fort peu littéraire, elle compense sa frustration en embêtant ses collègues sur la ponctuation de rapports qui n’en demandent pas tant. La légende familiale prétend que, lorsqu’on appelait Véronique Pingault, enfant, elle répondait invariablement : « Je finis mon chapitre et j’arrive ». Un jour, par jeu, elle a eu envie de les écrire.

Petites méchancetés sans grandes conséquences

Petites méchancetés sans grandes conséquences

de Marc MENU

QUADRATURE | Paru le 10/10/2015 | 10,00 €

                  

Vous savez comment ça se passe... Un mot en entraîne un autre, et encore un autre, et puis... on ne sait pas jusqu’ou ça peut nous mener. C’est qu’ils sont pervers, les mots, ils ont leur petite vie propre. Ils n’ont l’air de rien, comme ça, mais vu la façon dont il les aligne... bonjour les dégâts !

Quand on pense que ce garçon avait l’air si convenable... Enfin ! Il faut espérer que tout ça n’aura pas de conséquences...

 

Marc Menu est né à Bruxelles le 4 mai 1961. Après des études de bibliothécaire-documentaliste, il a œuvré pendant vingt ans dans une école de cinéma... et ne sait toujours pas, aujourd’hui, en quoi consistait exactement son travail. Il s’occupe désormais de poésie (et de ses petites méchancetés) à plein temps. Il n’a pas prévu de mourir avant le 17 mai 2064. Ça risque d’être long.

Les blondes à forte poitrine

Les blondes à forte poitrine

de Isabelle BALDACCHINO

QUADRATURE | Paru le 13/04/2015 | 15,00 €

4 DE COUV

Des nouvelles âpres ou cyniques, dont le ton cruel ou cru cache des âmes écorchées, à vif. Des portraits brossés vivement dans une matière brute, entre Egon Schiele et Toulouse-Lautrec. Des vies faufilées, des ourlets déchirés, lambeaux de chair ou de tissu qui voilent ou qui révèlent, illuminés çà et là par un humour truculent, rabelaisien, salvateur.

L'auteure a assassiné beaucoup de personnages dans son premier recueil, Le manège des amertumes (Quadrature, 2013). Elle les érafle, affame, insulte et caresse dans le deuxième, avec une grande part de dérision. Les gens sans histoire, les secrets, les failles sont ses récurrences.

Née dans le Borinage, Isabelle Baldacchino a été comédienne, prof, co-patronne de resto-théâtre. Aujourd'hui, elle cultive une petite plantation de mots avec l'animation d'ateliers d'écriture.

J'écris parce que je chante mal

J'écris parce que je chante mal

de Daniel H. RONDEAU

QUADRATURE | Paru le 20/02/2015 | 16,00 €

«Ce matin, je roulais à 120 vers le travail. Rien ne pressait pourtant, mais la moto semblait avoir trouvé l’hiver très long. Je suivais depuis quelques moments une de ces voi- tures-camions qu’on excuse par l’arrivée d’un enfant. Dans cette boite de tôle six cylindres, il y avait une gamine au sourire troué qui me regardait avec fasci- nation. Je lui ai fait un salut de la main. Elle n’a pas répondu. Petite conne. Je lui ai donc fait une grimace. Elle s’est cachée jusqu’aux yeux derrière le dossier de la banquette, puis, sans prévenir, elle m’a tiré une balle avec son index. Bang!»

Daniel H. Rondeau enseigne le français dans un collège anglophone proche de Montréal. Cet amoureux des mots a créé un univers saisissant, touchant et drôle, porté par une grande sensibilité masculine.

«Dans la foulée des mères indignes et des taxis la nuit, ce prof est aussi un observateur vigilant. (...) Ses billets et sa douce ironie séduisent même ceux qui sont allergiques au genre.»

Josée Blanchette, Le Devoir

Un kiwi dans le cendrier

Un kiwi dans le cendrier

de Catherine DESCHEPPER

QUADRATURE | Paru le 20/01/2015 | 16,00 €

« Inès sourit. Elle est un kiwi. Sa présence au Lutetia est aussi incongrue que celle du fruit. Dans le cendrier. Qui n'est jamais qu'un autre lieu : même fonction, mêmes enjeux. Tout ira à la décharge, comme les humains laisseront tous leurs corps à la poussière, leurs cendres iront s'envoler dans les airs, leurs os pourrir dans la terre. Qu'ils nourriront pour multiplier. Mais le voyage... le réceptacle... la qualité du cercueil. »

 

Dans son premier recueil de nouvelles, truculent et lucide, Catherine Deschepper peint des portraits croisés de femmes au cœur desquels elle décortique l’amour, le corps, les enfantements, le voyage, le temps qui passe, l’émotion qui se noue autour des rencontres... La voix des hommes, absente, affleure en filigrane à travers ces existences de femmes. Le propos est tendre, amer, drôle, léger, cruel aussi.

Catherine Deschepper vit à Bruxelles. Elle est docteure en langue et littérature médiévales et enseigne la didactique du français aux futurs instituteurs.

 

La vie par effraction

La vie par effraction

de Mazzocchetti JACINTHE

QUADRATURE | Paru le 25/11/2014 | 15,00 €

Quelques heures. Quelques jours tout au plus. Intrusion dans l’histoire de treize adolescents. Morceaux de vies. Arrachées. Rêvées. Courses effrénées pour tenter d’exister.

Les pas de Jessica se perdent dans les rues froides de Bruxelles, tandis que ceux d’Églantine se cherchent. Les yeux assassins de Nina. Les yeux gris de Marine. Du gris de la pluie au soleil des collines. Les rêves hauts de Maria. Le couteau de Julien. Par amour. Le couteau de Vlad. Pour les faire taire. Tous.

Ne pas baisser la tête. Jamais.

 

Jacinthe Mazzocchetti est anthropologue et enseigne à l’Université catholique de Louvain. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles scientifiques. Nourrie de récits, de rencontres et de voyages par sa profession, elle s’offre au travers de l’écriture littéraire une mise en mots des émotions qui l’ont imprégnée tout au long de son parcours.

Les vrais héros ne portent pas de slip rouge

Les vrais héros ne portent pas de slip rouge

de Axel SÉNÉQUIER

QUADRATURE | Paru le 25/09/2014 | 16,00 €

Les sacs commencèrent alors à circuler dans les rangées. On entendait les cœurs battre. Tout le monde ne pensait qu’à une chose : sauver sa peau et sortir de ce traquenard au plus vite. Surtout, ne pas mourir pour quelques euros.

Il n’y avait que Jean-Claude qui trépignait sur son siège. Dans son supermarché du quinzième arrondissement, il n’arrêtait que des garnements qui volaient des bonbons ou des clochards qui piquaient leur litron de rouge pour la journée. Jamais encore il n’avait pu montrer ce qu’il avait réellement dans le ventre, et là, l’occasion s’offrait enfin à lui. À sa place, Steven, Chuck ou Arnold n’auraient pas hésité une seconde. C’étaient des héros, des vrais, il ne pouvait pas les décevoir après tout ce qu’ils lui avaient apporté...

Axel Sénéquier a l’habitude d’écrire tôt, le matin, avant le lever du jour. Il a publié un recueil de nouvelles noires, des romans-jeunesse ainsi qu’une pièce de théâtre consacrée à Edmond Rostand. Ses héros se nomment Chantecler, Sophie Scholl ou Charlie Bucket.

Fragments  d'un texto amoureux

Fragments d'un texto amoureux

de Pascale PUJOL

QUADRATURE | Paru le 15/04/2014 | 15,00 €

Une nouvelle, c’est parfois juste un homme et une femme qui se regardent et se taisent pendant que s’échafaude l’histoire qui les lie. C’est parfois juste le frôlement d’un autre, le désir qu’on croit fugace et qui s’installe pourtant. C’est une erreur d’aiguillage qui vous conduit au tourisme forcé. C’est poser des mots délicats sur des désirs sourds et des souffrances muettes. C’est un mouchoir de soie noué au bon endroit. Ce sont des êtres vacillants entre reconnaissance et perdition. C’est l’érotisme infini d’un drap fin... Les nouvelles de Pascale Pujol sont ainsi. Elles se posent, discrètes, vous chuchotent à l’oreille ce qu’elles pourraient crier. Elles n’en ont que plus de force.

Pascale Pujol vit en région parisienne. D’abord journa- liste, également chargée de cours de journalisme éco- nomique, elle est aujourd’hui consultante. Fragments d’un texto amoureux est son premier recueil.

Petites coupures

Petites coupures

de Dominique COSTERMANS

QUADRATURE | Paru le 28/02/2014 | 10,00 €

C’est l’histoire d’une pièce d’un franc, à l’effigie du Roi, qui n’a pas trouvé le chemin de la tirelire. D’un billet de cinquante, plié en quatre, reçu comme étrennes avec en prime une leçon de dignité. D’une magnifique pièce de dix, toute brillante, à l’existence éphémère. D’un carnet d’épargne bardé de timbres et de cachets. De billets de cinq mille cachés dans un soutien-gorge, de Traveller’s cheques qui rendirent amoureux un employé de change et même d’un mystérieux bracelet de pièces anglaises.

Entre menue monnaie et billets doux, ces souvenirs intimes tissent avec tendresse le parcours sensible de nos rapports à la vie et, l’une après l’autre, les petites coupures se transforment en vif-argent.

Journaliste, photographe, nouvelliste maintes fois primée, Dominique Costermans scrute depuis tou- jours le temps qui passe et qui ne revient pas. Petites coupures est son cinquième recueil.

Histoires Jivaro (100 nouvelles de 100 mots)

Histoires Jivaro (100 nouvelles de 100 mots)

de Luc-Michel FOUASSIER

QUADRATURE | Paru le 28/02/2014 | 10,00 €

Écrire la quintessence de la nouvelle, celle dont parlait Hemingway et qui tiendrait sur le dos d’une boîte d’allumettes. C’est à cet exercice que s’est livré l’auteur de ce recueil en capturant ces histoires et en les limitant à cent mots, à la manière des indiens Jivaro piégeant les esprits dans des têtes réduites. 

Nouvelliste et romancier, Luc-Michel Fouassier est né en mai 1968. Il vit non loin des pavés en région parisienne

Le bruit de la gifle

Le bruit de la gifle

de Emmanuelle URIEN

QUADRATURE | Paru le 14/01/2014 | 15,00 €

Ils ont des marottes, des routines, des habitudes. Derrière ces gestes quotidiens se cachent des secrets, une révolte étouffée, ou simplement l’amour. Parfois, les habitudes se brisent et l’ordinaire vole en éclats.

Manipulés sans ménagement, souvent avec humour, mais toujours avec tendresse, les personnages de ces nouvelles surprennent et dérangent par leur sincérité brutale – qui n’est souvent que le reflet de la difficulté à vivre que nous éprouvons tous.

Emmanuelle Urien vit à Toulouse. Après des études de lettres, langues et finance internationale, elle est aujourd’hui traductrice et écrivain. Elle a publié de nombreux recueils de nouvelles, d’abord pour Quadra- ture, ainsi que deux romans chez Gallimard et Denoël. Elle est également auteur de théâtre et musicienne... mais, c’est décidé, elle ne se mettra pas à la peinture.

Le Joker

Le Joker

de Hélène JOUSSE

QUADRATURE | Paru le 25/10/2013 | 15,00 €

Que sait-on de sa vie ? Il suffit parfois d’un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir un détail, ou bien davantage, qui nous la fait voir soudain tout autrement. Et, comme au jeu, c’est lorsque s’abat le joker que tout bascule.

Une femme, au petit matin, a honte d’avoir pu imagi- ner que son mari l’ait trompée. Un jeune interne se torture en cherchant comment dire à deux filles que leur mère est morte. Des époux au réveil découvrent qu’ils ont fait exactement le même rêve. Trois sœurs ne peuvent se résigner à disperser l’héritage de leurs parents... Mais s’ils savaient... Les histoires des autres nous renvoient inévitablement à la nôtre. Et nous, qu’avons-nous encore à découvrir ?

Hélène Jousse est sculpteur. Elle écrit aussi, depuis toujours, pour les autres et pour elle. Dans ce premier recueil, elle nous livre des récits sensibles, incisifs et souvent drôles, qui parlent de l’irruption de la vérité dans des existences qui s’en croyaient quittes. Écrire révèle une autre part d’elle-même. Comme si dire en silence ne lui avait pas permis de se faire entendre tout à fait.

La roue du silence

La roue du silence

de Dominique VAUTIER

QUADRATURE | Paru le 25/09/2012 | 15,00 €

Une promesse à tenir, une robe rouge, une attente ve- nue de l’enfance, et tout à coup tout se fait ou se défait pour Emma, Patrick, Laure, Étienne et les autres. Pour ces personnages, seuls face à un moment clé de leur histoire, il suffirait peut-être d’un mot, attendu ou pro- noncé, pour sortir du silence et que tout arrive, que le rêve se réalise, que la vie bascule... ou ne bascule pas. Tout ou rien... tout puis rien... rien et peut-être tout, enfin... La roue tourne sans bruit, inlassablement, traversant la vie, passant ici et repassant là, entrainant avec elle rêves, souvenirs et espoirs, vibrants sous le silence.

Dominique Vautier vit et enseigne en région parisienne, après avoir exercé plusieurs métiers dans le domaine de la presse et du livre. Elle a participé avec succès à de nombreux concours de nouvelles et nous propose ici un premier recueil. Son écriture fine et sensible nous entraîne dans le monde des émotions intérieures.

Tous crocs dehors

Tous crocs dehors

de LUNATIK

QUADRATURE | Paru le 15/04/2011 | 16,00 €

Des lèvres qui embrassent aux crocs qui déchirent, il n’y a souvent qu’un faux-pas, inattendu comme la force d’un réflexe ou d’un besoin irrépressible. Ainsi sont nées une vingtaine de nouvelles aux chutes soumises à la gravité et, parfois, à l’écrabouillement. D’angle vicié en recoin obscur, la réalité est toujours malmenée. La narration bascule. Son héraut trébuche, rattrapé par un bras, poignardé par l’autre. Le destin ne serait-il qu’un Petit Poucet ricanant, rongé par ses névroses ? Pourtant, à l’occasion, l’amour s’invite, cheminant et badin... 

De son enfance à Aubervilliers, dans le neuf-cube, Lunatik a conservé le goût des grands espaces et l’habitude de la course à pied. Ses professeurs ont gardé la marque de ses dents. Très vite, ils ont fait en sorte que son talent pour les mots qui claquent aille s’exercer loin d’eux. Aujourd’hui, cet esprit cynique, au solide caractère pétri d’humour et d’empathie, vit au milieu de nulle part, un endroit qu’il connait bien. La genèse de ses histoires y résonne à l’oreille de ses chevaux.

Cruise control

Cruise control

de Aliénor DEBROCQ

QUADRATURE | Paru le 15/04/2010 | 15,00 €

Ils avancent sur une route. Ils suivent une trajectoire. Ils n'en sont pas toujours conscients. Ils roulent. À vitesse de croisière. Vitesse contrôlée. Ils ne savent pas très bien quelle est cette route. Où elle les mène. Ils sont seuls. Parfois, une rencontre, un rapprochement, une complicité inattendue. La sensation que tout est à nouveau possible. Le plus souvent, un dérapage, une dérive, un tournant. La perte des certitudes. La perte de ce régulateur de vitesse qui semblait animer leur vie. C'est tout autre chose qui s'ouvre alors devant eux.

 

Née à Mons en 1983, Aliénor Debrocq vit aujourd’hui à Bruxelles. Historienne de l’art, elle travaille dans le milieu radiophonique et rédige des critiques de livres pour la revue Indications. Elle aime écrire face à sa fenêtre, un chat calé contre son bras, ou dans les trains, les gares, les métros. Ses nouvelles ont été primées à plusieurs reprises. Cruise control est son premier recueil

Arts Ménagers

Arts Ménagers

de Isabelle RENAUD

QUADRATURE | Paru le 05/11/2009 | 15,00 €

Une alliance que l’on enlève, une poupée maudite trouvée lors d’un déménagement, un fauteuil trop beau pour rester dans le salon… chacune des treize nouvelles de ce recueil s’articule autour d’un objet de la maison. Pourtant ce ne sont pas eux qui occupent ici le devant de la scène, mais les gens. Ces objets ne jouent qu’un rôle de catalyseur : dans un quotidien en apparence plane, ils révèlent à l’improviste la sauvagerie des sentiments.

 

Isabelle Renaud est journaliste et collabore régulièrement à la revue Rue Saint-Ambroise, revue dont l'objectif est la promotion de la nouvelle. Elle vit avec sa petite fille en région parisienne. Arts ménagers est son premier recueil.