l'autre LIVRE

PAR AILLEURS

« L’humanité entière n’est faite que de cas particuliers, la vie est créatrice de différences » - Amin Maalouf

 

LA LIGNE EDITORIALE

Notre intention reste avant tout de porter des écrits qui nous touchent.
Avec les années, notre ligne éditoriale s’est forcément précisée, affinée, et parallèlement à notre recherche de belles plumes, s’est développée une volonté de plus en plus forte d’engagement, à la fois en faveur de notre territoire et en écho à notre époque.

 

Notre territoire
Nous continuons à penser que les éditeurs indépendants ont pour « mission » de permettre qu’existent des ouvrages dont les thématiques et le lectorat potentiel sont circonscrits à une région voire un département. Nous participons donc à la mise en valeur de notre territoire avec :
- notre collection de guides photographiques qui s’enrichit chaque année depuis 2006  (photographies de Michel et textes de Corinne)
- la publication de bio- et monographies locales de journalistes et d’historien(ne)s comme Annie Herguido et Jean-Paul Auriac qui nous accompagnent depuis le début
- la réédition de textes anciens, comme ceux de Georges de Peyrebrune et de Léonce Bourliaguet, auteur(e)s de Dordogne de grande qualité mais trop peu (re)connu(e)s.


Notre époque
Le fait de diriger une petite maison d’édition nous permet de nous affranchir de tout compromis indésirable. Cela nous offre aussi une totale liberté dont nous comptons bien profiter, notamment en abordant sans restriction des sujets qui nous touchent particulièrement comme le droit à la différence et le respect des libertés fondamentales.

Le Roman et la Nouvelle restent des piliers essentiels à la littérature mais également à la transmission des idées. La beauté de leur forme nous incite à les publier. La pensée de l’auteur nous y autorise. Passion pour le style, affection pour l’auteur. Essentielles.

Nous augmentons notablement notre collection Théâtre pour les même raisons et aussi parce que le milieu offre l’opportunité de poursuivre l’aventure avec nos auteurs à travers des représentations, des ateliers, et diverses manifestations. La Main tendue de Florent Viguié, Sara Jevo de Veronika Boutinova, La Trilogie du banc public d’Abdulrahman Khallouf, L’Arbre à cartables de Michel Dartenset. Autant de textes engagés - d’autres viendront encore - que le théâtre permet de faire vivre par delà le livre.


LA DISTRIBUTION

La diffusion et la distribution de nos ouvrages est assurée par Myosiris : https://www.myosiris-diffusion.fr/ avec qui nous partageons des valeurs qui nous tiennent à coeur comme le choix d'imprimer en France et de boycotter Amazon.

Adresse : 1 rue La Tour
24800 Thiviers
Téléphone :05 50 55 14 04
Site web :http://https://www.editions-par-ailleurs.com/
Courriel :nous contacter
Diffusion :Myosiris Diffusion
Distribution :Myosiris Diffusion
Représentant légal :Corinne Huet-Dartenset
Forme juridique :SARL
Racine ISBN :9791093712
Nombre de titre au catalogue :30
Tirage moyen :300
Spécialités :Littérature Photographie
SARA JEVO

SARA JEVO

de Veronika BOUTINOVA

Théâtre (PAR AILLEURS) | Paru le 21/04/2022 | 17,00 €

Snipée. Qui l’a snipée ? C’est ce que cherche à savoir Sara Jevo, incarnation fantomatique de la guerre des Balkans, assassinée d’une balle dans la tête pendant le Siège de la capitale de Bosnie. Une nuit, elle demande l’aide de Mata, metteure en scène venue à Sarajevo créer au plateau Jelena, juste une fois !, un texte relatant l’attentat commis par Gavrilo Princip contre François-Ferdinand d’Autriche le 28 juin 1914.

Dans la pièce, comme dans le texte qui suit, l’autrice jongle avec les anachronismes pour mieux créer des ponts entre les événements historiques et les lier dans une même temporalité.

Évoquer Sarajevo et les nationalismes des années 1900, des années 1990 n’a pas à voir qu’avec l’Europe, n’a pas à voir qu’avec le passé : rien n’est réglé à Sarajevo, rien n’est réglé dans les Balkans et rien n’est réglé en Europe aujourd’hui.

La guerre a débuté le 25 juin 1991. Le Siège de Sarajevo le 5 avril 1992. Il y a trente ans.

 

L'auteure

Après un doctorat sur la littérature tchécoslovaque, Veronika Boutinova affirme son européanité, continue ses recherches sur les dramaturgies contemporaines européennes, le In-yer-face drama et enseigne le théâtre.
Autrice qui «reçoit en plein visage le faisceau de ténèbres qui provient de son temps» (Agamben), interpellée par la Violence, elle éprouve le besoin d’en gratter l’os.
Performeuse, plasticienne, photographe qui garde trace de la situation migratoire dans la ville-frontière de Calais, elle parle de son travail dans l’émission «Metropolis» d’Arte (mars 2016).

 

Les Goélands et autres dinosaures

Les Goélands et autres dinosaures

de Béatrice CHASSÉ

Nouvelles (PAR AILLEURS) | Paru le 10/03/2022 | 15,00 €

Sept histoires qui parlent de ce "quoi" dont parlent toutes les histoires. De départs ratés, de voyages réussis, de crocodiles, de choses que l’on connaît ou pas, des morts et des vivants, de ce qui reste après.
Mais aussi, de « l’ambiguïté comme sens possible, de l’utile inachèvement de toute représentation, de la nécessité de comprendre celle-ci lorsque l’on interroge, lorsque l’on répond, de la différence qu’il y a entre bleu et bleu, de ce qui est inévitablement faux dans les histoires vraies, de ce qu’il y a de vrai dans la fiction. »

 

L'auteure

Née à New York, Béatrice Chassé a passé un tiers de sa vie aux États-Unis, un tiers en Belgique, et un tiers en France, où elle vit actuellement. Elle est auteure de nombreux récits de voyage et articles relatant ses recherches botaniques à travers le monde. Elle est rédactrice en chef d’une revue internationale spécialisée dans les chênes, et elle gère, avec son compagnon, l’arboretum de 25 hectares qu’ils ont créé en 2003.
 Ce recueil de nouvelles est son premier ouvrage de fiction.

Des nouvelles du futur

Des nouvelles du futur

de Collectif PAR AILLEURS

Nouvelles (PAR AILLEURS) | Paru le 10/09/2021 | 17,00 €

Dix auteur(e)s, dix sensibilités, dix façons d’appréhender notre avenir commun et, face aux bouleversements de 2020 et à la sidération générale, une même tentative de catharsis par l’écriture.

Une légende, un spectacle de rue, un hologramme, un ruisseau clairvoyant, un cheval au galop, une palissade blanche, un enchanteur, une caméra, un voyageur immobile et Olympe de Gouges.
Des histoires.

 

Antoine B. La main tendue

Antoine B. La main tendue

de Florent VIGUIÉ

Théâtre (PAR AILLEURS) | Paru le 10/12/2020 | 12,00 €

[…] Le seul fait qui ne puisse être mis en doute, c’est : « Un jeune manifestant perd une main lors d’une manifestation à cause d’une grenade GLI-F4 lancée par les forces de l’ordre. » Tout le reste peut être discuté, contesté, remis en cause. C’est David contre Goliath. […]

 

L'auteur

Auteur de théâtre, Florent Viguié écrit des pièces tout public et jeunesse. Empreints d’une démarche humaniste ses textes interrogent le lien entre l’homme en tant qu’individu et la place de son engagement dans le monde qui l’entoure.

Parmi les thèmes de ses œuvres, on retrouve citoyenneté, féminisme, colonialisme, héritage et traditions orales. Ses textes ont fait l’objet de plusieurs créations dans différentes compagnies professionnelles en région aquitaine et au-delà. Son univers invite lecteurs et spectateurs à repenser leurs positions face au monde.

Florent Viguié enseigne en lycée et à l’université de Bordeaux-Montaigne à Bordeaux.

Les ensevelis

Les ensevelis

de Georges DE PEYREBRUNE & Jean-Paul SOCARD

Roman (PAR AILLEURS) | Paru le 10/03/2017 | 26,00 €

Dans l’après-midi du 25 octobre 1885, la nouvelle se répand sans délai : les carrières de Chancelade se sont effondrées et le village d’Empeyrand a été englouti ! Les secours spontanés et immédiats restent infructueux. L’administration décrète que tous les ouvriers sont morts. Or, des coups entendus, des fumées aperçues, tendent à prouver le contraire…
À partir d’événements réels, Georges de Peyrebrune construit un drame social et humain remarquable, qu’elle agrémente d’une poignante passion amoureuse, sans jamais dénaturer l’intensité des événements.

Le roman est suivi d'une présentation rédigée par Jean-Paul Socard - déjà auteur d'une biographie de Georges de Peyrebrune - qui permet de situer le contexte historique et social ainsi que les retentissements de l'événement au niveau national.

Georges de Peyrebrune est née en Dordogne en 1841. En 1870, elle se rend à Paris où elle fait ses premiers pas dans le monde littéraire. Cette femme très cultivée, curieuse de science et de philosophie, publiera plus de trente romans chez de grands éditeurs et participera à la défense de la place des femmes dans le champ littéraire. Elle deviendra en outre membre du premier jury du prix Femina en 1904. Ses engagements politiques, sociaux et humains font d’elle une véritable « indignée » de son époque.

Jean-Paul Socard est agrégé d’anglais, il a exercé comme maître de conférences à Paris III et Limoges. En 2011 il publie « Georges de Peyrebrune, itinéraire d’une femme de lettres du Périgord à Paris » pour que l’on découvre ou redécouvre cette intellectuelle passionnée.

 

Pieuvre

Pieuvre

de Nicolas BRUA

Polar (PAR AILLEURS) | Paru le 10/08/2016 | 24,00 €

J’avais punaisé le dessin de la pieuvre sur la porte de la cuisine. Elle semblait balancer ses tentacules dans un lent mouvement visqueux autour de mon malheur. Je ne comprenais toujours pas le pourquoi du comment de son existence mais ce n’était pas, et de loin, ce qui me préoccupait le plus à ce moment-là…

Quelle folie peut bien relier « Les disparues du périphérique » dont parlent les journaux parisiens depuis 30 ans, les œuvres dérangeantes d’une galerie d’art de la place des Vosges et les méthodes thérapeutiques révolutionnaires d’une clinique psychiatrique de Lausanne ? Folie meurtrière ? Folie créatrice ?
Jacques, professeur de mathématiques au lycée Henri IV, n’a d’autre choix que de le découvrir. Sous ses pas s’ouvre alors un abysse sans prise qui le voit s’enfoncer dans les viscosités d’une eau noire mêlée de reflets rouges… Sa vie personnelle vole en éclats au fil des souvenirs remontés à la surface et du surgissement d’une histoire familiale hors du commun… Chaque instant le happe un peu plus au centre d’un domaine liquide où règnent en maîtres la maille implacable du temps, la puissance dévastatrice de toute création et les huit tentacules déployés de la pieuvre…

 

L'auteur

Nicolas Brua est né boulevard Jourdan à Paris, en 1969. Depuis l'âge de cinq ans, il partage sa vie entre l'agitation de la capitale et la quiétude d'un petit village du Périgord, et depuis une vingtaine d'années, il s'y emploie à la restauration pierre par pierre d'une ruine perdue au milieu des champs et des bois. En 2015, il a emménagé à Bordeaux où il a mis un point final à son nouveau roman.

 

L'arbre à cartables

L'arbre à cartables

de Michel DARTENSET

Théâtre (PAR AILLEURS) | Paru le 27/05/2016 | 10,00 €

"Il faudrait des écoles pour tous les enfants du monde. Ce n’est pas le cas. C’est pourquoi il faudrait inventer un lieu où les rêves deviennent réalité. Connaissant quelques enfants de par le monde, j’ai utilisé ce qu’ils m’avaient transmis et l’amour que j’ai pour eux, afin d’écrire une histoire que chacun voudrait raconter."

L'auteur nous entraine dans un conte philosophique où règnent la poésie et la fantaisie, où les cartables poussent dans les arbres et où tous les enfants vont à l'école.
"À élever nos enfants, ils dépassent nos peurs, ils voient plus loin."
Avant même sa publication, la pièce a inspiré une enseignante et un metteur en scène, et a donné lieu à une représentation par des élèves de CE2.

 

L'auteur

Né en 1968 à Bergerac, Michel Dartenset aime s’exprimer par la photographie, dont il a fait sa profession, et par l’écriture dans laquelle il trouve un espace supplémentaire de liberté.

Le berceau périgourdin

Le berceau périgourdin

de Léonce BOURLIAGUET

Nouvelles (PAR AILLEURS) | Paru le 10/09/2015 | 18,00 €

Avec ce recueil de vingt-cinq contes, qu’il appelait ses « chroniques multicolores du pays périgourdin », Léonce Bourliaguet (1895-1965) nous invite à un voyage dans l’espace aussi bien que dans le temps. De Périgueux à Nontron, de Bergerac à Sarlat, en passant par Thiviers sa ville natale, Mussidan, et d’autres lieux encore, on croise une multitude de personnages pittoresques, témoins de leur temps, depuis la préhistoire jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Et « c’est le Périgord tout entier qui palpite dans ces pages ! »

 

L'auteur

Connu pour être un instituteur aux méthodes pédagogiques aussi révolutionnaires qu'efficaces, c'est en tant qu'écrivain que Léonce Bourliaguet va se distinguer le plus pleinement. Auteur de romans et de récits de guerre, mais aussi de contes et d'ouvrages pour la jeunesse, il connaîtra un rayonnement national autant qu’international. Cet humaniste est traduit dans plusieurs langues, édité jusqu'au Japon et reçoit de nombreuses récompenses comme le « Prix de l'enfance du monde » en 1956.
La qualité, la richesse et le caractère intemporel de ses écrits, en font un auteur précieux qui doit trouver sa place parmi les écrivains classiques.

Pleure pas Ramona

Pleure pas Ramona

de Jacques TARDIEU

Roman (PAR AILLEURS) | Paru le 10/05/2015 | 18,00 €

C’est au café du Grand Coin que j’ai entendu pour la première fois prononcer ce nom : « Ramona ». Il revenait de temps à autre dans les conversations, mais fugitivement, au milieu des ragots des joueurs de belote ? quelques bribes comme échappées par inadvertance. Et il y avait des sourires entendus, des hochements de tête. Que voulaient-ils cacher en ma présence ?  
Le soir, à table, où j’osai demander : « Qui c’est Ramona ? », ma tante détourna finement la conversation. Quant à mon oncle, fuyant mon regard, il leva les yeux au ciel. Je voyais bien qu’il était embarrassé. Enfin, il articula : « Ramona… mon petit… c’est difficile… il faudra bien un jour qu’on te raconte… mais y a pas de quoi être fier… »

 

L'auteur
Après «La Colline aux genièvres» et «La Maison du fou» (prix d’Aquitaine 2011), Jacques Tardieu revient avec une histoire plutôt sombre, presque noire, éclairée par le regard d’un adolescent en vacances dans un drôle de village, bien loin du monde.

Éloge du rabiot

Éloge du rabiot

de Michel TESTUT

Récits (PAR AILLEURS) | Paru le 10/04/2015 | 15,00 €

Rabiot, rab : assouvissement naïf d’un rêve d’éternité.

Voici une variation sur le thème du rabiot que Michel Testut associe à la permission de prolonger un plaisir, une émotion, un bonheur. Entre légèreté et gravité, tantôt facétieux, tantôt poignant, l’auteur nous propose quarante courts récits mettant en scène ces petits suppléments qui font la joie de vivre, les plus humbles, mais aussi les plus subtiles, et dans lesquels chacun se reconnaîtra.

 

L'auteur

Né à Brive en 1943 et auteur à ce jour d’une vingtaine d’ouvrages, Michel Testut revendique une prose poétique et une écriture toute en simplicité et en émotion. Et s’il se pose volontiers en moraliste, c’est pour mieux défendre et communiquer sa conception du bonheur.
Il a reçu en 2008 le Grand Prix international de littérature, décerné sous l’égide du Sénat par la Société des poètes et artistes de France.

 

Une enfance pour toujours

Une enfance pour toujours

de Catherine GUILLERY

Récits (PAR AILLEURS) | Paru le 10/09/2014 | 15,00 €

Notre famille est un grand vaisseau de bois aujourd’hui déchiré par les flots. J’entends encore le grincement des voilures et des poulies. J’entends des voix. Un jour viendra où la large coque, arrondie comme un ventre de tendresse se brisera complètement, laissant encore un instant à la surface, quelques bribes éparses d’une légende qui finira dans le sommeil des eaux. Ce sera le jour où le dernier de nous ne pourra plus, de la première à la dernière tombe, rassembler autour du rosier les grains de terre qui s’envolent.
La pensée même atténuera sa marche entre les allées blanches du cimetière et les pots de chrysanthèmes basculés par le vent et s’en ira un peu plus loin, comme si elle était venue, par erreur, dans ce lieu reculé du ciel.

 

L'auteure

Catherine Guillery est née à Paris en 1950. Après des études littéraires, elle part à l’étranger où elle enseignera le français. De retour en France, elle reprend des études d’art et de philosophie, puis s’installe dans le Sud-Ouest et se consacre plus intensément à l’écriture auprès de son époux, l’écrivain Serge Montigny.
Poète, conférencière, auteur de pièces de théâtre, de nouvelles et de récits, Catherine Guillery est vice-présidente de la Société Les Amis de la Poésie à Bergerac et secrétaire de l’Académie des Lettres et des Arts du Périgord.

 

 

La voie des loups

La voie des loups

de Michel DARTENSET

Théâtre (PAR AILLEURS) | Paru le 27/05/2014 | 10,00 €

Tu sais qu’y a des loups y paraît, le long des voies des chemins de fer ? Par-ci par-là. Personne les voit.
Ou seulement quand y s’font faucher par un train. Surtout dans les tunnels y paraît.
C’est vache, ouais. Pourtant, l’tunnel, tu vois, c’est bien l’seul endroit où on est sûr d’où on vient et d’où on va. J’crois qu’le gars, là, y savait très bien où il allait. Vers une lumière. C’est tout. C’est pour ça qu’y dit pas. Qu’est-ce tu veux qu’y dise ? Qu’y vient d’une lumière et qu’y va vers une autre ? C’est comme un loup dans un tunnel. Y parle pas. Il avance, c’est tout.

 

L'auteur

Né en 1968 à Bergerac, Michel Dartenset aime s’exprimer par la photographie, dont il a fait sa profession, et par l’écriture dans laquelle il trouve un espace supplémentaire de liberté.

Avec l’humour et la sensibilité qui sont propres à l’auteur, « La Voie des loups » plonge dans l’absurde des personnages attachants et émouvants.