l'autre LIVRE

MYOHO

Salon 2018 : Retrouvez cet éditeur sur le stand B21

Notre politique éditoriale est centrée sur le développement durable et l'économie sociale et solidaire afin d'explorer les rapports des êtres humains à leur environnement -humain et naturel- que ce soit au niveau des choix sociaux, économiques et culturels.

Cette démarche inclut les spiritualités, la pédagogie, la philosophie, ...

Adresse : 47 Boulevard de Ménilmontant
75011 Paris
Téléphone :01 40 09 25 62
Fax :idem
Site web :http://editionsmyoho.fr
Courriel :nous contacter
Représentant légal :Marielle Saint-Prix
Forme juridique :EURL
Racine ISBN :2-916671
Nombre de titre au catalogue :26
Tirage moyen :500
Réussir son potager à l'ancienne

Réussir son potager à l'ancienne

de Vincent Alfred GRESSENT

environnement (MYOHO) | Paru le 14/10/2014 | 22,00 €

À l’heure où, en France, et ailleurs, les particuliers –individus, familles, ou associations– se détournent de plus en plus d’une alimentation dénaturée, et revendiquent une autonomie alimentaire face à la mainmise de l’industrie agroalimentaire sur l’agriculture, et par conséquent sur les produits alimentaires de base, notamment avec les cultures génétiques (OGM) tant décriées, et aux scandales sanitaires à répétition : vache folle, intoxications et fraudes en tous genres, … Réussir son potager à l’ancienne apporte des réponses et des solutions qui, non seulement, vont dans le sens des préoccupations actuelles en restituant au citoyen cette souveraineté alimentaire tant recherchée, mais aussi permettent d’éviter un certain nombre de problèmes environnementaux –et sociétaux (santé, pauvreté, …)– causés par une mauvaise agriculture.

  Écrit en 1863, Réussir son potager à l’ancienne va inciter tous ceux qui pouvaient avoir accès à un bout de terrain à commencer leur potager afin d’accéder à une autonomie alimentaire et pécuniaire, en guidant le lecteur dans l’apprentissage des méthodes et pratiques nécessaires.

   Cette réédition vise le même but : permettre à chacun de développer son potager que ce soit dans un jardin, sur son balcon ou sur un toit, afin de garantir la qualité de sa nutrition, et éventuellement son autosuffisance alimentaire. Et, pour les plus engagés dans le processus, soit de se procurer des revenus financiers supplémentaires grâce à la vente de produits bio au marché, soit de les offrir à sa communauté tels les Incroyables comestibles.

    Et, comme pour l’édition originale, Réussir son potager à l’ancienne est un appel afin que chacun prenne en main le contrôle de son alimentation, et, éventuellement, se réapproprie la terre où qu’elle soit et quelle qu’elle soit, en se donnant les moyens de réussir cette entreprise.

Pour Une Agriculture durable

Pour Une Agriculture durable

de Alva AGEE

environnement (MYOHO) | Paru le 14/10/2014 | 16,00 €

Cet ouvrage vise non seulement à raviver des connaissances et pratiques agricoles plus ou moins oubliées sur la qualité et la fertilité naturelle des sols, et sur les gestes propres à les améliorer, mais également à permettre, ce faisant, une augmentation des revenus agricoles.

     En effet, d’après l’auteur, « l’agriculture qui conduit à l’endettement, et non à son contraire, est une agriculture de mauvaise qualité, quelle que soit la façon dont le sol prospère sous un tel traitement ».

     Tout au long de l’ouvrage, l’auteur va guider pas à pas et conseiller le lecteur quant aux méthodes et pratiques à utiliser afin de rendre le sol fertile, aux cultures et fertilisants qui lui sont bénéfiques afin de conserver sa productivité, et au meilleur rapport qualité/prix des produits à utiliser. À cet effet, il rappelle, en introduction, les principes de base, et pourtant essentiels à une agriculture durable afin de maintenir les sols dans de bonnes conditions : la résilience naturelle du sol, les constituants des plantes, la matière organique, la rotation des cultures, les fertilisants et le contrôle de l’humidité du sol. Mais plus important, il déclare que la condition sine qua non d’une bonne agriculture réside dans une « relation harmonieuse » entre l’homme et la terre, basée sur le partage des dons de la nature et l’échange entre le travail éclairé de l’homme et la pleine productivité du sol.

     À une époque où l’agriculture est contrainte à un rendement intensif, et les sols soumis à un traitement accru en produits phytosanitaires entraînant leur appauvrissement et, par la même occasion, celui des petits exploitants, la solution ne se trouve certainement pas dans l’extension des cultures génétiques, surtout favorables aux grands semenciers et à l’industrie agroalimentaire, mais bien au retour à certaines pratiques bénéfiques non seulement aux sols, mais à ceux qui les travaillent.

Le Rêve Nuage des neuf

Le Rêve Nuage des neuf

de Kim MAN-CHOONG

nouvelles-contes (MYOHO) | Paru le 04/11/2013 | 18,00 €

 

Ce roman écrit au dix-septième siècle par le fameux écrivain coréen, Kim Man-choong, raconte le rêve de gloire militaire, de renommée littéraire et de femmes d’un jeune moine bouddhiste à l’époque de la dynastie des Tang (VII-Xème siècles), après sa rencontre fortuite avec huit fées, cause de sa tentation et de sa chute en enfer. D’où le titre : Rêve Nuage des neuf.

En effet, ce roman retrace la vie terrestre du jeune moine Song-jin depuis sa transmigration, son passage des examens d’État, ses fonctions de général et de ministre, en tant que beau-fils impérial doté de huit épouses, jusqu’à sa retraite dans le monastère bouddhiste où se déroula sa vie précédente de moine. Outre la peinture historique (les guerres de conquête et la pacification du Tibet) et sociale (la polygamie, les codes sociaux,…) détaillée de la société chinoise à l’époque des Tang, ce roman offre une description religieuse très précieuse avec l’arrivée du bouddhisme en Chine, qui supplante progressivement les croyances animistes populaires et le confucianisme, et promeut la recherche de bonheur éternel.

Le Rêve Nuage des neuf développe une vision philosophique profonde sur le rêve et la réalité, le caractère fugitif et l’instabilité des choses terrestres, et donc sur la vie et la mort.

Contes japonais

Contes japonais

de Yei Theodora OZAKI

nouvelles-contes (MYOHO) | Paru le 28/10/2013 | 15,00 €

 

Contes japonais est la première traduction en français des contes de Yei Theodora Ozaki, et propose un certain nombre de contes choisis parmi les différents ouvrages de l’auteur :

Les Contes de fées japonais (1908) qui sont les plus connus du grand public en Occident.

Les Guerriers du Japon ancien et autres contes, ces contes sont plus liés à l’histoire même du Japon.

Et deux contes extraits du recueil, Le Cristal du Bouddha et autres contes :

- Le Cristal du Bouddha

- Issunboshi

Ce recueil de contes en contient vingt-deux.

Ces contes présentent un regard unique sur le Japon, sa culture, son insularité et son rapport ancestral aux divinités des eaux (mer, lacs, ...) et des forêts (elfes, ). D’autres traits caractéristiques de la culture japonaise apparaissent au long des pages : son sens des valeurs, son rapport quasi familier avec les rois et les empereurs, sa ténacité face aux conditions de vie difficiles, …

Textes taoïstes

Textes taoïstes

de COLLECTIF

spiritualités-philosophies (MYOHO) | Paru le 20/12/2011 | 16,23 €

 

La philosophie taoïste est une philosophie du naturalisme, et l'obéissance aux lois de la nature son premier axiome. Yang Chu et Lie Tseu partent du même point  -l'observation de la nature. Ils postulent l'existence d'une chose naturelle, ni bonne ni mauvaise en soi. Ils acceptent également la doctrine du vol universel de la nature -où tout ce qui y existe constitue la propriété commune, et est donc volé- et la doctrine de l'indifférence : le vrai taoïste minimise les désirs et envies. Là où les deux penseurs divergent c'est dans la théorie de la conduite de la vie. Pour Yang Chu, la vie est dominée et limitée par les sens. L'homme ne doit renoncer à rien, ni ne doit se battre pour rien. Aussi aboutit-il à une philosophie de vie logique et amorale, dans laquelle la vie et l'expression de la vie sont centrées dans les sens, et où cultiver les sens est la loi essentielle, et leur gratification l'objet ultime. Lie Tseu, essentiellement métaphysicien, plonge dans l'inconnaissable. Pour lui, la vie est une force étrangère, inerte, passive et féconde, imperméable, intangible et mystérieuse. C'est à la compréhension de cette force résidant derrière tous les phénomènes naturels que Lie Tseu nous encourage. « Apprenez à connaître le Tao qui est la voie de la nature ; laissez-vous dériver pour vous unir à la nature ». Les désirs et leur satisfaction n'ont aucune place dans cette philosophie. Ainsi pour Yang Chu les sens sont tout, et leur satisfaction la seule chose qui importe. Pour Lie Tseu, sans contrainte et renonciation, on ne peut rien atteindre, car la voie du Tao est une voie fermée. La philosophie de Yang Chu serait donc une philosophie de la joie et du contentement caractéristique de la jeunesse, et celle de Lie Tseu, une philosophie de la passivité et de l'introspection qui siérait plutôt à la vieillesse.

Nouvelles chinoises II

Nouvelles chinoises II

de ANONYME

nouvelles-contes (MYOHO) | Paru le 15/09/2011 | 14,20 €

 

Les cinq nouvelles du second tome des Nouvelles chinoises sont également extraites du Kin-kou ki-kouan, mais traduites cette fois par le marquis Hervey Saint-Denys, en 1889. Ces nouvelles décrivent avec la même verve des aspects de la société chinoise qui n’étaient pas illustrés dans le précédent volume dont la religion et la philosophie. Toutefois, dans ce volume, elles prennent une tournure légère voire licencieuse qui n’apparaissait pas dans le premier tome, ce qui semblerait indiquer des auteurs différents ou des époques différentes. Les Alchimistes montre les Chinois préoccupés de l’alchimie au moment même où elle était en honneur en Europe. Il y est décrit les moyens employés par de faux adeptes du grand œuvre pour simuler la transmutation des métaux, la sincérité de ceux qui cherchent de bonne foi, et la crédulité des gens exploitée par des procédés partout identiques. Comment le ciel donne et reprend les richesses expose la conception du peuple chinois de la transmigration des âmes, de l’influence sur la destinée humaine d’une existence antérieure, de l’étendue limitée du libre-arbitre et, cependant, de la responsabilité des actes dont l’accomplissement nous appartient. Dans la troisième nouvelle, Mariage forcé, on trouve des détails curieux sur la manière dont les Chinois se marient, –et leurs sentiments sur les conditions d’un mariage bien assorti. La Tunique de perles expose le tableau du riche marchand dans sa vie intime, l’intrigue amoureuse et le romantisme sentimental dans la Chine de l’époque. Enfin Véritable Amitié relate l’extraordinaire amitié entre deux hommes qui ne se connaissaient pas, et leur dévouement réciproque l’un envers l’autre pendant toute leur vie. Selon le marquis de Saint-Denys, « ce qui surprendra, ce sera souvent la manière d’envisager et de peser les choses de la vie, l’importance relative accordée à tel ou tel événement, la bizarrerie de certains détails, comme aussi la disproportion entre certaines causes et certains effets, selon nos appréciations occidentales. C’est là précisément le côté curieux de ces tableaux de mœurs, que d’y constater l’influence si grande du milieu social sur les jugements de l’esprit humain, et ce qui me paraît rendre leurs peintures vivantes plus intéressantes et plus instructives que ne le seraient de longues dissertations ».

Nouvelles chinoises I

Nouvelles chinoises I

de ANONYME

nouvelles-contes (MYOHO) | Paru le 30/08/2011 | 14,20 €

 

Les huit nouvelles contenues dans ce premier volume sont extraites d'un classique chinois le Kin-kou-ki-kouan -qui signifie : Aventures surprenantes des temps anciens et modernes- et publiées par Abel Rémusat en 1827. Il nous a semblé intéressant de republier ces nouvelles pour donner un aperçu d'un genre littéraire populaire particulièrement prisé des Chinois : les contes moraux ou nouvelles, qui par certains aspects rappellent ceux de Voltaire. On y découvre une organisation sociale et des coutumes étrangères aux Occidentaux, décrites avec beaucoup d'humour, de malice et parfois de cynisme. Les scènes de tribunal, le mariage et la vie du couple y sont le plus souvent représentés. Les incidents et les détails sont multipliés pour soutenir l'attention, et faire connaître l'intérieur de la vie privée, et les habitudes domestiques des couches inférieures de la société. D'une façon générale, si ces histoires sont pleines de rebondissements, leur dénouement est souvent abrupt, parfois tiré par les cheveux. Toutefois, elles nous offrent d'excellents moments de fraîcheur, de surprise, ...et de rires. L'Ombre dans l'eau raconte la surprenante histoire de deux jeunes cousins qui tombent amoureux de leur ombre. Les Trois Frères, La Calomnie démasquée, Les Trois Étages consacrés montrent comment, quelle que soit la situation, les bonnes actions sont toujours récompensées. Les Deux Jumelles, La Matrone du pays de Soung, Histoire de Fan-Hi-Tcheou, décrivent surtout l'institution du mariage et le rôle de la femme dans la vie du couple en Chine. 

La Doctrine pythagoricienne

La Doctrine pythagoricienne

de André DACIER

spiritualités-philosophies (MYOHO) | Paru le 30/06/2011 | 10,14 €

 

Ce livre reproduit des extraits de textes peu connus sur la doctrine pythagoricienne dont La Vie de Pythagore qui présente l'éventail complet du système pythagoricien : la philosophie, la morale, la musique, la logique... Ces différentes facettes de la doctrine pythagoricienne démontrent la consistance de la pensée du maître fondée sur l'affirmation de l'existence d'une force harmonique et harmonieuse qui pénètre et se répand dans l'univers entier. Cette force cosmique représente Dieu ou le Quaternaire, et se manifeste dans tous les aspects de la vie qu'elle règle. Les Vers Dorés qui seraient un écrit de Lysis de Tarente ont été composés bien après la mort de Pythagore et à la gloire de celui-ci. Ils représentent l'aspect moral de l'enseignement pythagoricien. Ce texte est dans la traduction peu connue d'André Dacier. Enfin, Le Régime pythagoricien qui illustre le dernier aspect de la pensée pythagoricienne : la médecine. Ce texte démontre l'excellence du régime végétarien pour assurer la santé du corps et par conséquent la tranquillité de l'esprit. Dès son origine, la doctrine pythagoricienne a influencé et orienté la pensée philosophique et spirituelle de l'Occident. Cette influence perdure jusqu'à nos jours.

Changez vos questions, changez votre vie

Changez vos questions, changez votre vie

de Marilee ADAMS

développement personnel (MYOHO) | Paru le 15/04/2010 | 18,25 €

 

La première édition du livre de Marilee Adams avait fait découvrir une vérité surprenante, propre à chambouler l’existence : n’importe qui peut transformer sa vie en changeant les questions qu’il pose, et surtout celles qu’il se pose à lui-même. Nous pouvons poser des questions qui nous ouvrent au monde de la connaissance, à une meilleure connexion avec notre entourage, à la satisfaction et au succès. Ou bien poser des questions qui nous empêchent de progresser et d’obtenir les résultats désirés. Se demander « Que peut-il se passer d’extraordinaire aujourd’hui ? » crée des attentes, des états d’esprit, et une énergie différente que de se demander « Qu’est-ce qui peut foirer aujourd’hui ? » De nombreux lecteurs ont signalé qu’ils avaient commencé à se poser de meilleures questions bien avant d’avoir terminé le livre ! C’est la notion clé que le héros du livre, Ben Knight, apprend de son coach personnel tandis que se déroule sa quête transformatrice qui le conduira à des développements qui sauveront sa carrière et son mariage. Son succès réside dans le fait qu’il est devenu un « homme question » et un directeur curieux plutôt qu’un Monsieur-je-sais-tout, dans le jugement. Dans cette seconde édition largement révisée, Adams a rendu l’histoire encore plus éclairante et plus efficace, en rajoutant trois nouveaux chapitres ainsi que trois nouveaux puissants outils. Changez vos questions, changez votre vie est pratique et pourtant simple, offrant aux lecteurs un guide divertissant, avec des instructions point par point pour une technique qui transformera leur vie professionnelle et personnelle. De grands résultats commencent vraiment avec de grandes questions. Marilee Adams vous montre comment les poser !

Chine, perspectives environnementales

Chine, perspectives environnementales

de Albert G NEHON

environnement (MYOHO) | Paru le 01/03/2010 | 13,70 €

 

Pour asseoir sa position de géant économique mondial, la Chine a décidé, depuis quelques années, d’inscrire le développement durable dans ses principaux axes politiques. L’année 2006 a été pour cela une année-charnière. Elle a montré un changement de direction politique clair annonçant sans doute par la même occasion la naissance d’une nouvelle industrie chinoise, une éco-industrie. Appelées par la nécessité d’une production industrielle polluante, des technologies, proposées par les industriels du secteur, se vendaient déjà dans le pays. Ces dernières années toutefois, des projets de plus grande ampleur ont montré le dynamisme du secteur éco-industriel en Chine. Le pays a compris que sa survie économique et sociale dépendait de l’enjeu d’assurer son développement de façon durable. À l’échelle nationale, il est question de préserver le concept de « société harmonieuse » prôné par le Parti communiste chinois, puisque les atteintes à l’environnement, et donc aux ressources vitales d’une grande partie de la population, ont créé localement une multitude de tensions dans le pays. À l’échelle internationale, c’est aussi un élément important de sa relation avec le reste du monde. La catastrophe de la rivière Songhua, polluée à l’automne 2005 et dont le cours passe en Russie, a d’ailleurs eu un effet déclencheur dans cette relative prise de conscience chinoise. En outre, remédier aux catastrophes environnementales à posteriori est une politique qui a un coût financier important. Selon la Banque Mondiale, la pollution à elle seule coûterait déjà à la Chine entre 8 et 12% de son PNB.

Semences de tromperies

Semences de tromperies

de Jeffrey M. SMITH

environnement (MYOHO) | Paru le 15/03/2007 | 0,17 €

 

Semences de tromperies retrace les premiers développements de la biotechnologie aux États-Unis, et plus spécialement des organismes génétiquement modifiés (OGM), montrant comment dès 1999 le tout avait été planifié dans le moindre détail et a été, depuis, appliqué sans faille avec le soutien des politiques et des administrations centrales dont la puissante agence sanitaire, la FDA (Food and Drug Administration). Ce livre raconte dans le détail en s’appuyant sur des documents scientifiques, et au besoin sur des interviews avec des chercheurs et des journalistes, comment Monsanto, en créant les premières semences génétiquement modifiées, a assuré son empire sur l’agroalimentaire à force de manipulations de données scientifiques, de recherches truquées et d’occultation de résultats alarmants pour la santé. Ce faisant, ce livre dénonce, preuves à l’appui, la collusion des pouvoirs politiques et de l’industrie agroalimentaire. Cet ouvrage est également un excellent historique des échecs successifs des biotechnologies aux effets dévastateurs sur la vie des consommateurs dont le plus notoire a été le cas du L-tryptophane ayant occasionné une épidémie mortelle qui a frappé des milliers d’Américains en 1989.

Nichiren : Le moine bouddhiste visionnaire

Nichiren : Le moine bouddhiste visionnaire

de Masaharu ANESAKI

spritualités-philosophies (MYOHO) | Paru le 04/10/2006 | 15,22 €

Ce livre retrace la vie mouvementée de Nichiren, moine bouddhiste japonais du treizième siècle. Né à une époque-charnière d'un Japon traversé par des crises politiques et religieuses, Nichiren s'est révélé le plus grand réformateur bouddhiste de son époque. Cherchant à assurer le bonheur du peuple accablé par les calamités (pestes, famines, inondations, invasions...) et déchiré par les dissensions politiques et l'incapacité des religieux, son enseignement révolutionnaire non seulement réaffirme, dans la droite ligne du Bouddha historique Shakyamuni, l'atteinte de la boddhéité par tous, mais en fournit les moyens. En effet, Nichiren s'appuie sur le Sûtra du Lotus, le plus important de tous les enseignements du Bouddha, et le seul capable, selon lui, de sauver l'humanité, qu'il reformule en une pratique plus adaptée aux époques modernes, et accessible à tous : la récitation du mantra Nam-myoho-renge-kyo, traduction japonaise du titre du Sûtra du Lotus ou " Que l'adoration soit au Sûtra du Lotus de la Loi Merveilleuse ". Tout en faisant revivre Nichiren sous nos yeux, Masaharu Anesaki analyse avec précision sa pensée cosmique en montrant comment elle sous-tend chacune de ses actions, faisant de lui un sage visionnaire. La philosophie de Nichiren est pratiquée par des millions de personnes de par le monde.

Fenêtres sur les lieux de travail

Fenêtres sur les lieux de travail

de Joan GREENBAUM

Technologies (MYOHO) | Paru le 04/10/2006 | 18,25 €

 

Un historique particulièrement bien documenté sur la transformation des lieux de travail par l’introduction et l’évolution des technologies informatiques. Cette révolution technologique s’accompagne de bouleversements tout aussi profonds de la force de travail (spécialement les employés de bureau) à travers les restructurations, les plans sociaux, les reclassements et autres délocalisations. Et en effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, –que les développements technologiques sont fortuits et s’imposent aux milieux professionnels– les changements techniques et structurels sont les deux facettes d’une même évolution des politiques managériales, soumises à leur tour aux diktats des marchés financiers. Récit vivant, illustré par de nombreuses interviews racontant les expériences de salariés livrés aux aléas de décisions organisationnelles, souvent contradictoires, et montrant les ressorts cachés de la révolution technologique actuelle. Ce livre célèbre, à sa façon, le vingt-cinquième anniversaire de la création du PC.