l'autre LIVRE

LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)

Référence en matière de livres illustrés, les Éditions de La Flandonnière nichent désormais au cœur du village historique et créatif de Saint-Saturnin. Attachées à leur ancrage territorial, elles n’hésitent pas à explorer les merveilles et la beauté du monde, avec une volonté farouche d’ouverture, cultivant ainsi leur différence. Portées par une équipe passionnée, les Éditions de La Flandonnière fêtent cette année leur dixième année d’existence, longévité venant consacrer la pertinence de leurs choix ainsi qu’un catalogue construit sur une ligne éditoriale exigeante sur le fond et la forme, ouvert à la création et à l'écoute de ses auteurs. Une soixantaine de parutions après, la maison a une place à part dans le paysage éditorial francophone avec au catalogue des auteurs fidèles et prestigieux ayant à cœur de faire connaître et respecter aussi bien le patrimoine local que celui reconnu internationalement par tous les moyens originaux disponibles.

Adresse : 3, rue des Gourlettes
63450 Saint-Saturnin
Téléphone :0983322392
Site web :http://www.editionsdelaflandonniere.com
Courriel :nous contacter
Diffusion :Cartothèque - EGG
Distribution :Cartothèque - EGG
Représentant légal :Isabelle Blanc
Forme juridique :SARL
Racine ISBN :978-2-918098
Nombre de titre au catalogue :70
Tirage moyen :2000
Spécialités :Livres illustrés sur le monde et le régionalisme du Massif central
Viadène

Viadène

de René BÉCOUZE & Jacques RAYMOND

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 25/10/2018 | 29,00 €

C’était le canton de Saint-Amans-des-Côts.

Au-delà des bouleversements administratifs, les six communes qui le composaient représenteront toujours une part de Viadène, ce haut pays de l’Aveyron qui court des vallées de la Truyère et du Lot pour aller rejoindre les immensités de l’Aubrac.

L’histoire a forgé ici une identité, solide comme le granit qui exprime le caractère bien trempé de ce territoire de pierre, d’espace, de terre et d’eau, où l’agriculture et l’énergie hydroélectrique des barrages se côtoient depuis près d’un siècle.

C’est surtout un territoire de femmes et d’hommes acharnés à défendre leur pays dans ce qu’il a de plus attachant : la culture des solidarités, la fidélité à des valeurs qui rassemblent, le sens de l’accueil, le goût d’une modernité équilibrée et respectueuse d’une qualité de vie qui séduit.

Ce livre reflète le vivre ensemble des générations nouvelles dans cette Viadène désormais unie en communauté de communes à l’Aubrac et au Carladez pour le meilleur, et engage ainsi à regarder l’avenir avec confiance.

Pola-Plume

Pola-Plume

de Pierrick DELOBELLE & Hélène MEIGNIN

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 25/10/2018 | 22,00 €

À l’époque du « vite vu-vite consommé », une petite pause s’impose. Instruments rétro par excellence, la photo instantanée et la plume à dessin exigent un ralentissement dans la frénésie d’images que nous consommons – et produisons – d’ordinaire.

Au fil des pages de cet ouvrage non exhaustif, l’encre de chine épouse la chimie révélée au détour de différents lieux qui composent le Cantal : Aurillac, Salers, Mauriac, Laroquebrou, Le Lioran, Marcolès, Saint-Flour, Boisset, Carlat…

Artistique, photographique, journalistique, documentaire ? Qu’importe ! Sans nostalgie ni passéisme, Pola-plume offre un regard neuf sur le Cantal d’aujourd’hui, à travers le viseur d’une boîte à images jadis révolutionnaire et du regard superposé de deux passionnés aux multiples facettes : Hélène Meignin & Pierrick Delobelle.

Burons du Cantal

Burons du Cantal

de Alain DELTEIL & Monique ROQUE-MARMEYS

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 25/10/2018 | 25,00 €

Plus de mille burons en activité au début du XXe siècle ont laissé en héritage un patrimoine architectural et culturel d’exception : des sentinelles de pierre et de lauze empreintes de leur histoire et un fromage aussi robuste que majestueux.

De montagne en montagne, au gré des aquarelles d’Alain Delteil, le lecteur partira à la découverte des burons d’aujourd’hui : par endroits des ruines certes, mais à d’autres des constructions dignement entretenues voire judicieusement rénovées.

Les textes de Monique Roque-Marmeys s’appuient quant à eux sur des rencontres de buronniers d’hier et d’aujourd’hui pour égrener mille et un souvenirs ainsi que les initiatives mises en œuvre pour sauvegarder ce patrimoine montagnard.

Un bel hommage rendu à ces terres d’estive que l’été se plaît à fleurir mais que l’écir aime aussi à parcourir.

Les mystérieux souterrains du Cantal

Les mystérieux souterrains du Cantal

de Annie RASSINOT & Jean-Philippe USSE

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 25/10/2018 | 24,00 €

Beaucoup de mystères entourent les souterrains. Ils ont participé à la naissance de nombreuses légendes, encore colportées de nos jours dans les campagnes. La découverte fortuite d’une cavité, lors de travaux, mobilise toujours autant les populations de nos territoires : ce sont des occasions propices à des échanges où les archéologues tentent de répondre aux nombreuses interrogations des habitants, qu’ils soient du Cantal ou d’ailleurs.

Ces souterrains médiévaux ont fait l’objet d’un patient recensement et d’une étude minutieuse menés par les auteurs depuis plus de quarante ans. Il en résulte ce document qui nous entraîne à explorer les cavités comme si nous participions nous-mêmes à cette aventure, au cœur du sous-sol cantalien.

Les particularités de ces cavités anthropiques nous sont révélées tout au long de ses pages. Elles comptent parmi les très rares vestiges médiévaux que les populations paysannes nous ont transmis depuis plus de huit siècles. Les auteurs nous en livrent quelques secrets : creusement, aménagements complexes, fonctions…

Les migrations des Auvergnats

Les migrations des Auvergnats

de Anne CLAIRET & Eric TOURNAIRE

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 25/10/2018 | 16,00 €

L’Auvergnat est par essence migrateur ; son endurance au travail, son sens de l’économie et du commerce se révèlent durant ces voyages au long cours. Anne Clairet et Eric Tournaire se sont attelés à la gigantesque tâche de répertorier et classifier ces passionnantes migrations, révélant ainsi de réels talents d’ornithologues.
Au fil des planches richement illustrées et précisément documentées, découvrez l’habitat, l’alimentation, ainsi que les us et coutumes migratoires des Auvergnats des champs, des villes et des routes. De piquantes anecdotes sur les espèces telles que les célèbres marchands de charbon, les vendeurs de toile aventureux et les mystérieuses chasseuses de galipotes agrémentent leurs portraits.
Monsieur Rusigby

Monsieur Rusigby

de Didier CAVAROT

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 25/10/2018 | 14,00 €

Dans ce recueil, Didier Cavarot nous fait partager une cinquantaine de chroniques drôles, émouvantes, acides mais toujours sincères. Il s’amuse avec les mots, joue avec la réalité et parfois même, s’autorise quelques fictions. En prenant le club issoirien et ses couleurs peu banales comme prétexte, il raconte, décrit la vie d’un club amateur et parfois les dérives du professionnalisme. Tout le monde s’y retrouvera, et nul besoin d’avoir été rugbyman pour savourer le style et lire avec délices les dessous d’un sport collectif comme le rugby. D’un esprit bienveillant, Monsieur Rusigby égratigne gentiment comme les crampons sur le terrain.

Le Cantal vu par les artistes au XIXe siècle

Le Cantal vu par les artistes au XIXe siècle

de Pascale MOULIER

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 25/10/2018 | 28,00 €

Le Cantal n’a pas bénéficié de représentations artistiques avant la toute fin du XVIIIe siècle. Le XIXe siècle, en revanche, sera très prolixe en termes d’images, avec le courant romantique et pittoresque, l’invention de la lithographie et la popularisation des albums de voyage. L’Auvergne devient alors une région privilégiée par les artistes et fait l’objet de plusieurs albums prestigieux, comme le volume publié par le baron Taylor dans les Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France ou encore L’ancienne Auvergne et le Velay. Par ailleurs, l’intérêt porté au volcanisme pousse de nombreux naturalistes à visiter l’Auvergne. Si le Puy-de-Dôme a longtemps eu la faveur des voyageurs-dessinateurs, le Cantal connaît lui aussi, après 1820, sa vague de découvreurs, naturalistes, peintres et dessinateurs. Car c’est essentiellement par le regard
d’artistes extérieurs au territoire que nous découvrons à quoi ressemblait la Haute-Auvergne au XIXe siècle. On le sait peu, mais quelques figures nationales sont venues voir et dessiner ses ruines pittoresques et ses paysages, tels Étienne-Jean Delécluze, Jules Laurens, Théodore Rousseau, ou encore Rosa et Auguste Bonheur. Avec quelques autres, moins connus, ils témoignent d’un engouement nouveau pour la découverte des terroirs de France, véritable aventure artistique retracée ici en détail à travers documents d’archives et images variées.

L’isolement hivernal dans les Monts d’Auvergne

L’isolement hivernal dans les Monts d’Auvergne

de Marc PRIVAL

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 25/10/2018 | 29,00 €

Le rythme des saisons nourrit une géographie de l’invisible qui va modifier fugacement les éléments paysagers de nos espaces de moyenne montagne ; végétation, feuilles mortes, vents, neige ou soleil de plomb apportent un regard nuancé sur les éléments du quotidien comme les formes du relief, le cheminement des vallées, les routes et voies ferrées, le patchwork des cultures et des forêts, les terrasses des pays coupés.

Au sein de ce kaléidoscope de couleurs et de matières, la neige occupe une place particulière liée à la mémoire des hommes dans leur mobilité existentielle lors des hivers à préliminaires ou à rallonges du Sancy, du Cézallier et du Cantal.

Dans cet ouvrage, le témoignage oral des professionnels – facteurs, laitiers, commerçants ambulants… – est mis en cartes. Il met en lumière le lacis qui permet à des populations isolées de vivre parfois jusqu’aux limites de l’habitat permanent.

Même si ces massifs montagneux ont été désenclavés depuis 1950, grâce à un déneigement plus performant et au développement des sports d’hiver rendant nécessaire l’accès aux stations, la vie des habitants est toujours impactée par des conditions climatiques rendues encore plus facétieuses par le changement climatique et qui contrarient une aspiration légitime à des déplacements effectués dans des conditions correctes.

Les musiciens gitans de la rumba

Les musiciens gitans de la rumba

de Guy BERTRAND

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 25/10/2018 | 39,00 €

Dans la Barcelone des années 1950 les artistes gitans dont Peret, Antonio Gonzalez « El Pescadilla » et Los Amayas, vont être les créateurs de la rumba gitane catalane, un genre musical nouveau qui fait partie des nouvelles musiques urbaines de cette époque. La rumba gitane catalane, griffée aux accents du flamenco et des musiques caraïbes, va inonder le monde des musiciens gitans catalans en France. Cet immense répertoire aujourd’hui en perpétuel renouvellement s’est développé dans le cadre des assemblées religieuses ou encore des moments de fête. Avec cet ouvrage, Guy Bertrand vient concrétiser des années de recherche et de réflexion menées en collaboration avec des personnalités musicales de la communauté gitane comme Joseph et Jean Soler ou Joseph « Mambo » Saadna, et des « païos » passionnés tels Jean-Paul Escudero, Hervé Parent, Bernard Leblon et Jean-Paul Salles. Il a aussi eu l’envie de souligner la force créative de ce mouvement musical et de ses acteurs qui méritent le respect et toute notre admiration.
Cet ouvrage nous fait découvrir les remarquables photographies de Jean Ribière, Jacques Léonard, Pierre Parcé, Gilles Bouquillon, Pierre Corratgé, Lucille Reyboz, Raymond Roig, Georges Bartoli, Garth Beattie, Robert Caro, Christian Boisseaux Chical et Jesco Denzel. Ils ont capté des moments uniques de la vie des acteurs de la rumba en France et en Catalogne.
Rédigé en français, cet ouvrage présente simultanément la traduction en catalan, réalisée par Jean-Paul Escudero et Marie Costa, et la version occitane, qui a été traduite par Renat Jurié, Michèle Cayssials et David Grosclaude.
Chaîne des Puys – faille de Limagne

Chaîne des Puys – faille de Limagne

de Christel DURANTIN

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 02/07/2018 | 29,50 €

« Malheureusement, on ne peut pas voir l’Auvergne. Il y a toujours quelque montagne qui la cache. »
Alexandre Vialatte

Aussi, pour bien voir l’Auvergne, et plus particulièrement la Chaîne des puys et la faille de Limagne, il faut savoir prendre de la hauteur. Et de préférence, en montgolfière, pour bien avoir le temps d’admirer, au gré du vent, ces merveilles géologiques qui méritent leur inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Sur ces paysages somptueux, qui oscillent toujours entre luxuriance et dépouillement, l’homme a laissé sa marque. Il a dû toutefois négocier face aux forces telluriques et naturelles qui les ont façonnés. Les photographies de Gérard Fayet rendent hommage à ces dômes endormis et ce rift méconnu, nous ouvrant les yeux sur un passé et des lieux exceptionnels.

Cuisiner les plantes sauvages d’Auvergne

Cuisiner les plantes sauvages d’Auvergne

de Myriam DE MAHÉ

Hors Collection (LA FLANDONNIÈRE (ÉDITIONS DE)) | Paru le 02/07/2018 | 16,00 €

Initiée à la cueillette par son arrière-grand-mère, Myriam de Mahé nous invite à cueillir et à déguster les plantes sauvages originaires des belles montagnes d’Auvergne.
Ces plantes sauvages possèdent des propriétés nutritives spécifiques, en particulier lorsqu’elles sont cueillies jeunes et dans des environnements protégés. Friandises naturelles, les plantes sauvages rééquilibrent l’énergie, renforcent le yang du corps et réveillent notre « guérisseur intérieur ». Jeunes pousses, bourgeons, fleurs et feuilles nouvellement formées constituent l’essentiel des ingrédients utilisés dans ces recettes.
À travers ce livre, l’auteure vous propose de découvrir des recettes simples et délicieuses en harmonie avec la nature sauvage.