l'autre LIVRE

INTERVALLES

Fondées en 2006 à Paris par Armand de Saint Sauveur, les Éditions Intervalles publient romans, récits, essais, documents et livres illustrés tournés vers l’ailleurs au sens le plus large.

Récits de voyage singuliers à dimension humanitaire ou initiatique, romans d’ailleurs aux formes innovantes, reportages littéraires dans des zones turbulentes de l’histoire récente, écritures de l’exil et des migrations, les livres parus interrogent sous une grande variété d’angles et de formes la notion de frontière.

Adresse : 2 rue Bleue
75009 Paris
Téléphone :0153438330
Fax :0153430595
Site web :http://www.editionsintervalles.com
Courriel :nous contacter
Diffusion :CED
Distribution :Les Belles Lettres
Représentant légal :Armand de Saint Sauveur
Forme juridique :SAS
Racine ISBN :9782916355
Nombre de titre au catalogue :90
Tirage moyen :2500
Les adultes n'existent pas

Les adultes n'existent pas

de Sylvia HANSEL

INTERVALLES | Paru le 08/06/2018 | 17,00 €

À 31 ans, Julie a laissé tomber la photographie pour des petits boulots alimentaires. Son couple bat de l’aile, elle voit, effondrée, ses amis se ranger les uns après les autres tandis qu’elle subit derrière son standard d’hôtesse d’accueil les vexations ordinaires de la vie de bureau.

Sur le point de succomber au charme d’un homme marié, elle est obligée de s’interroger : est-ce elle qui refuse de grandir, ou tout le monde autour d’elle qui fait semblant d’être adulte ?

Comédie impertinente et espiègle, Les adultes n’existent pas confirme tout le talent de l’auteur de Noël en février.

Le Merle bleu

Le Merle bleu

de Vesna MARIC

INTERVALLES | Paru le 23/05/2018 | 19,00 €

« Elles ont passé des heures à expliquer qu’habituellement nous avions tout : des lits, des draps, du linge de rechange brodé et même amidonné dans nos armoires ; des verres en cristal, des souvenirs, de la vaisselle en porcelaine, des passeports, des aspirateurs, des animaux domestiques, des goûts de luxe, des jours fériés, des odeurs, des bruits, et surtout, surtout, que nous nous aimions les uns les autres, que nous n’avions pas passé les cinquante dernières années à nous haïr en secret en attendant la première occasion de nous étriper au grand jour de la façon la plus sauvage qui fût. Elles voulaient expliquer que la guerre était une méprise, un stratagème inventé par des politiciens diaboliques, que ça n’avait rien à voir avec nous, les individus assis devant eux. »

L'Amour propre

L'Amour propre

de Olivier AUROY

INTERVALLES | Paru le 19/04/2018 | 19,00 €

Au salon de massage de M. Victor, rue de Courcelles, Waan semble jouir d’un statut de favorite. Est-ce parce que le propriétaire des lieux l’a vue grandir ?
Depuis qu’elle est devenue orpheline, Waan sait gré à M. Victor de lui avoir évité la fin tragique de la plupart des filles de sa condition en Thaïlande. Mais toute protection a un prix, et si l’écrin somptueux dans lequel elle pratique aujourd’hui n’a rien à voir avec les arrière-cours miséreuses de Chiang Rai, depuis quelques semaines Waan ressent une inquiétude diffuse.
Il y a ce ministre qui la harcèle de questions, et ce reporter dont elle attend les visites avec davantage d’impatience qu’elle ne veut bien l’admettre. Il y a surtout les silences de M. Victor, qui semblent dissimuler le passé derrière les tentures opaques du salon. Waan envisage alors de tout plaquer. De ne plus masser le corps des hommes. Mais a-t-elle vraiment le choix ?

L’Amour propre est un thriller osé, palpitant et implacable dans l’univers clos et énigmatique des salons de massage. C’est aussi une réflexion sans concession sur le rouage cruel et douloureux que peut constituer le désir des hommes et un plaidoyer radical pour le respect de celui des femmes.

Des fleurs dans le vent

Des fleurs dans le vent

de Sonia RISTIC

INTERVALLES | Paru le 12/04/2018 | 18,00 €

« Elle a vingt-quatre ans, une licence de lettres modernes avec laquelle elle peut au mieux espérer trouver un boulot de vendeuse au rayon librairie de la Fnac, toujours autant de comptes à régler avec papa, maman et docteur Freud, trois cents mots d’allemand et une centaine de thaï, deux histoires d’amour ratées et, à force de frimer en portant cinq assiettes à la fois, une tendinite chronique au poignet gauche.

Summer sent les larmes monter lorsque soudain, dans la foule, elle reconnaît les silhouettes de JC et Douma. Elle lâche son chariot et court vers eux. En un cillement, les deux années et demie, les routes, les villes, les questions existentielles, les tendinites s’envolent. Elle court se jeter dans les bras de Douma et JC, et elle pense que ce n’est pas grave, parce qu’elle finira bien par se trouver, parce qu’elle a aussi deux histoires d’amour réussies et parce qu’elle vient de rentrer à la maison. »

Monstres médiévaux

Monstres médiévaux

de Damien & Maria KEMPF

INTERVALLES | Paru le 22/11/2017 | 27,00 €

Les monstres envahissent nos rêves : effrayants, laids, narquois ou sympathiques, ils peuplent notre inconscient. Même s’ils appartiennent à un monde différent, ils ne cessent de nous rendre visite, de se tenir à nos côtés.

L’engouement de plusieurs générations pour Star Wars, Harry Potter ou pour toutes les épopées qui reviennent en force dans les romans, les films de science-fiction ou la bande dessinée témoigne que ces créatures, qui ont donné lieu à des œuvres d’une richesse inouïe et d’une imagination débordante au Moyen Âge, continuent à fasciner, à nourrir notre soif de fantastique.

Les manuscrits médiévaux regorgent d’enluminures prodigieuses où les artistes ont donné libre cours à leur créativité pour donner corps à ces êtres légendaires, dragons, hommes à têtes de chien, licornes, sirènes et autres démons. Ces œuvres nous apportent un éclairage précieux sur la société médiévale – sa conception de la nature et du monde, de la religion et des mœurs, et son imaginaire, dans lequel les monstres occupent un rôle central.

Il était grand temps de faire sortir de bibliothèques parfois inaccessibles au public toutes ces images de monstres qui ont fait partie intégrante de la culture médiévale, où se mêlaient crainte de Dieu, peur de l’enfer, mais aussi un goût pour le surnaturel et pour des mondes inconnus. Doit-on vraiment s’étonner que nombre d’entre eux nous paraissent étrangement familiers ?

Regarde où tu marches

Regarde où tu marches

de Stéphanie BUITEKANT & Jean-Louis SOULARUE

INTERVALLES | Paru le 22/11/2017 | 29,00 €

Regarde où tu marches est un abécédaire pour réenchanter le monde.
26 personnalités de l’art, de la médecine, du sport, de l’architecture, du spectacle, du journalisme, de la mode, de la gastronomie s’expriment sur 135 photographies présentées en 26 thèmes.
Le point commun de ces images ? Être toutes prises en plongée, devant les pas du photographe.
Parce que la poésie du quotidien est partout, et que c’est bien souvent nous qui ne la voyons pas, occupés que nous sommes à scruter l’horizon.

CONTRIBUTEURS
Hugues Aufray, Alain de Broca, Stella Cadente, Philippe Candeloro, Alain Duault, Yves Duteil, Églantine Éméyé, Xavier Emmanuelli, Monseigneur di Falco Léandri, Irène Frain, Valérie-Anne Giscard d’Estaing, Tzuri Gueta, David Khayat, Macha Méril, Nelson Monfort, Guillaume Néry, Oldelaf, Patrick Poivre d’Arvor, Véronique Poulain, Bernard Pras, Sylvie Quesemand Zucca, Gonzague Saint Bris, Guy Savoy, Daniel Schick, Jean-Michel Wilmotte.

Femme de seconde main

Femme de seconde main

de Ursula KOVALYK

INTERVALLES | Paru le 14/09/2017 | 19,00 €

« L’amitié rémunérée, au contraire de la vraie, présente un million d’avantages. Elle peut, par exemple, s’arrêter à tout moment. Je ne promets rien, ne pose pas de conditions particulières, ne suis pas obligée de parler et ne me vexe pas. J’accepte les défauts, n’attends rien, n’emmerde pas, ne dévore pas le contenu du frigo, ne vais pas finir tes bouteilles de vin, ne bave sur personne et ne juge pas. Je me conduis de façon à ce que la clientèle savoure vraiment cette amitié. Je suis une invitée, une amie, une copine, une connaissance, une collègue, une ancienne camarade de classe, une cousine… c’est à mes clientes et clients de choisir mon rôle. S’ils ne sont pas satisfaits de l’amitié proposée, pas de problème. Ils peuvent rompre le contrat quand bon leur semble. Point. Pas de reproches, pas de scènes. L’amitié est expirée et basta. »

La Voix de Cabo

La Voix de Cabo

de Catherine BALDISSERRI

INTERVALLES | Paru le 21/08/2017 | 16,00 €

Uruguay, années 1970.

À vingt ans, Teresa Monti fuit Montevideo et la brasserie familiale pour l’amour de Damaso, un télégraphiste avec lequel elle emménage dans un phare du bout du monde.

Des années plus tard, dans l’étroite cuisine du phare de Cabo Polonio où Teresa fait la classe aux enfants des pêcheurs, Machado, un chasseur de loups de mer analphabète, fait son apparition. Sur les bateaux qui naviguent entre les îles, il a entendu parler de la maîtresse de Cabo, et pressent que son salut dépend de cette femme engagée, ardente, insoumise.

Pendant ce temps-là, à travers le pays, les Tupamaros organisent leur mouvement révolutionnaire.

Cinq années plus tard, c’est une femme brisée que l’on retrouve derrière le bar de la brasserie de son enfance à Montevideo. Tandis qu’un dramaturge américain de passage tente de redonner à Teresa goût à la vie, une seule question hante la maîtresse de Cabo : Machado a-t-il tenu la promesse qu’il lui a faite lors de leurs adieux ?

Petits Hommes

Petits Hommes

de Konrad LAGHOS

INTERVALLES | Paru le 21/08/2017 | 16,00 €

À dix ans, André est un garçon à peu près comme les autres. Il vit avec sa mère, professeur de littérature, et aime jouer aux cow-boys avec son meilleur ami Jean. Mais André a un don : le piano. Un jour, pour la première fois, son père, un homme d’un certain âge, vient le chercher à la sortie de l’école. Cet évènement, banal pour tant d’autres enfants, bouleverse sa vie.

Écosystème

Écosystème

de Rachel VANIER

INTERVALLES | Paru le 12/06/2017 | 18,00 €

Marianne et Lucas sont les anti-héros de l’entrepreneuriat. Ils ont sauté le pas de la création d’entreprise, rêve de toute une génération de banquiers fatigués et de consultants blasés qui espèrent trouver dans les start-up le sens perdu dans leurs études à rallonge. Mais pendant que leurs idoles gagnent des millions dans la Silicon Valley, eux peinent à faire décoller leur projet. Ils s’envolent donc pour San Francisco chasser des licornes dans cet eldorado technologique.

Là-bas, la cyclothymie de Marianne et la timidité maladive de Lucas passeraient presque inaperçus, entre applications qui fusent, acquisitions en série et levées de fonds astronomiques.

Comédie résolument moderne, Écosystème jette un regard à la fois grinçant et tendre sur les ambitions des jeunes du troisième millénaire et la fragilité que leurs excès tentent de dissimuler. Un roman drolatique sur le parcours de deux figures de cette génération 2.0. Ni tout à fait héroïques, ni vraiment bons à rien, mais emblématiques d’une époque où les licornes s’introduisent au Nasdaq plutôt que dans les rêves.

Un roman naturel

Un roman naturel

de Guéorgui GOSPODINOV

INTERVALLES | Paru le 10/05/2017 | 9,90 €

Un roman naturel est le premier grand roman de la génération des années 1990, comme on appelle en Bulgarie la génération de la rupture. Traduit dans près de vingt langues, maintes fois réédité, il catapulte son auteur sur le devant de la scène littéraire et devient l’œuvre fondatrice du postmodernisme bulgare.

L’enjeu d’Un roman naturel tient dans l’impossibilité de raconter du début à la fin et dans l’ordre chronologique une expérience personnelle douloureuse et indicible, en l’occurrence un divorce, après que la femme du narrateur lui annonce être enceinte d’un autre homme.

C’est donc l’histoire d’un homme qui se sépare de sa femme – et de ses chats. C’est l’histoire d’un homme qui voudrait vivre quelques jours en clochard afin de pouvoir raconter l’histoire d’un type qui, pour écrire un roman dont le héros est un clochard, s’est fait clochard lui-même.

C’est une histoire du monde vue du point de vue des mouches – un récit aux mille facettes qui démultiplient ce que nous appelons la réalité ; c’est une histoire des toilettes, publiques et domestiques, haut lieu de la dissidence à l’époque du communisme ; c’est un roman drôle et nostalgique à la fois dans lequel son auteur confie : « J’aimerais que l’on dise : Ce roman est beau parce qu’il est tissé de doutes. »

Dans l’ombre du viaduc

Dans l’ombre du viaduc

de Alain DELMAS

INTERVALLES | Paru le 10/05/2017 | 19,00 €

Espagne, fin des années 1950.

Arnaud Madrier séjourne à Teruel, un petit village d’Espagne où, durant la guerre civile quelque vingt ans plus tôt, son père engagé dans les Brigades internationales a mystérieusement disparu.

Si ce voyage représente pour le jeune ingénieur français une chance de comprendre enfin ce qui s’est passé, très vite sa venue dérange et ranime les cendres mal éteintes des événements dramatiques qui se sont joués autrefois.

La boîte de Pandore qu’il entrouvre par sa seule présence va mettre à vif des secrets douloureux qui vont marquer à jamais ceux qui croiseront sa route.

À vingt ans d’écart, l’amitié, la haine, l’amour et la vengeance vont se déchaîner à l’ombre de la légende des Amants de Teruel.

Le Sourire du Chien

Le Sourire du Chien

de Dimana TRANKOVA

INTERVALLES | Paru le 10/05/2017 | 21,90 €

Un journaliste américain et sa jeune épouse bulgare arrivent en Bulgarie pour quelque temps. Alors que John tente de s’adapter au pays, les médias font état d’une série de meurtres atroces d’historiens, tous perpétrés dans d’anciens sanctuaires thraces. Tandis que l’enthousiasme de sa femme pour les retrouvailles avec famille et amis s’estompe, John trompe l’ennui en engageant Maya, une archéologue-journaliste, dans l’idée de le guider autour des scènes de meurtre. Aimantés par une attraction croissante, ils traversent un pays singulier marqué non seulement par les rituels d’une civilisation ancienne et ses sanctuaires en pierre, mais aussi par les séquelles traumatiques de la chute du régime communiste.

Bientôt, les deux journalistes se retrouvent plongés dans une enquête haletante sur des assassinats sadiques où des rituels de sang datant de l’époque thrace, des petits et grands chasseurs de trésors, la cosmologie, une sinistre secte secrète et les théories de Mircea Eliade se mélangent. Dans une société post-totalitaire où les apparences sont trompeuses, John et Maya commencent à entrevoir que la seule chose plus dangereuse qu’un serial killer en liberté est la vigueur de la mafia bulgare des années 2010.

Le Sourire du Chien est un thriller littéraire audacieux, atmosphérique et élégant, qui entrelace brillamment l’archéologie, la philosophie, le crime organisé et le chaos moral de l’Europe d’aujourd’hui.

Ici prochainement : Sarajevo

Ici prochainement : Sarajevo

de Alban LÉCUYER

INTERVALLES | Paru le 19/04/2017 | 29,00 €

Vingt-cinq ans après le début de la guerre en Bosnie-Herzégovine, Ici prochainement : Sarajevo aborde la question du temps en architecture et de la mémoire des lieux à partir de l’histoire récente de Sarajevo.

Son ambition est de rendre compte du rapport des individus à leur territoire et de la reconstruction de la ville à travers le prisme de l’habitat collectif, emblématique de l’ex-Yougoslavie et d’une guerre qui s’est immiscée dans les espaces les plus quotidiens (immeubles, appartements, rues commerçantes, etc.). Le propos s’étend aussi aux lieux de pouvoir économique, politique et religieux (le siège du gouvernement bosniaque, le parlement, les tours jumelles, etc.) dont la reconstruction contraste avec l’état de délabrement des quartiers périphériques.

Cette série d’images est séquencée avec des planches thématiques sur le modèle des banques d’objets et de textures pour signifier à quel point les stigmates de la guerre apparaissent aujourd’hui comme des artefacts anachroniques à la surface de la ville.

Ici prochainement : Sarajevo s’inscrit dans la continuité d’une démarche entamée il y a 4 ans par Alban Lécuyer dans différentes villes (Paris, Nantes, Bilbao, Lisbonne, La Havane, Phnom Penh, etc.) et qui consiste à extrapoler les stéréotypes des images virtuelles que produisent les architectes ou les urbanistes pour promouvoir leurs projets immobiliers.

Il s’agit ici de dresser un portrait plus large de la ville et de ses habitants, à la recherche de l’identité politique, culturelle et sociale de la capitale bosniaque.

Bouddha Boudoir

Bouddha Boudoir

de Elsa LEVY

INTERVALLES | Paru le 14/04/2017 | 15,00 €

Virginie Baudet est serveuse au Bouddha Boudoir, un bar branché de la capitale dont la déco regorge de bouddhas. Elle a beau y travailler depuis cinq ans, elle ne s’est jamais demandé ce qui se cache derrière ces statues nonchalantes au petit sourire en coin.

Elle décide soudain de mener l’enquête avec le seul outil qu’elle ait à  sa disposition : internet. Après avoir dévoré des blogs spirituels plus ou moins douteux, Virginie croit deviner que la méditation est le meilleur moyen d’entrer en contact avec Bouddha. Elle se met alors à méditer, avec acharnement mais sans grand succès. Lorsque les méditations guidées de YouTube ne suffisent plus, Virginie s’aventure dans les cours de gourous plus farfelus les uns que les autres.

Au fil d’enseignements suspects et de rencontres improbables, Virginie change pourtant peu à peu de regard sur son copain Lucas, son patron Jack, sa collègue Magalie et sur tout ce qui l’entoure. C’est alors qu’une voisine en détresse lui présente un guide spirituel des plus inattendus sous les traits d’un enfant de 4 ans.

En s’engageant sur le chemin de l’Éveil, Virginie ne se doute pas des conséquences sociales qu’implique un tel voyage. Et si la pleine conscience était aussi le début de la fin ?

L’homme qui ne voulait pas devenir président

L’homme qui ne voulait pas devenir président

de Julien LECLERCQ

INTERVALLES | Paru le 14/03/2017 | 17,90 €

374 852.
374 852 vues en quelques heures seulement.
Postée sur YouTube à 5h56 ce matin,
la vidéo faisait déjà le tour du monde.

Pendant les fêtes de Bayonne, Michel, un jeune chômeur, monte sur scène lors d’un concert et se lance dans un discours enflammé contre la classe politique. Dans la foulée, poussé par l’ivresse autant que par les encouragements du public, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle.

Sa diatribe fait vite le tour des réseaux sociaux et se propage hors de tout contrôle. Devenu en quelques jours le chouchou du web puis des médias, il n’aspire pourtant qu’à retrouver sa vie paisible, entre virées nocturnes, parties de console et longues soirées avec sa mère. C’est sans compter sur ses amis, bien décidés à exploiter au maximum la chance qui s’offre à eux.

D’autant que bientôt, les enquêtes d’opinion sur le candidat malgré lui commencent à s’affoler…

L’homme qui ne voulait pas devenir président est un roman trépidant qui plonge avec délectation en plein cœur de l’actualité. Une comédie légère et pleine d’esprit à lire absolument avant d’élire n’importe qui.

Comment devenir propriétaire d'un supermarché sur une île déserte

Comment devenir propriétaire d'un supermarché sur une île déserte

de Dimitris SOTAKIS

INTERVALLES | Paru le 08/02/2017 | 19,90 €

Un journaliste d’une petite ville de Nouvelle-Zélande fait naufrage et échoue sur une île déserte au milieu du Pacifique. Très vite, ce Robinson du XXIe siècle voit dans cette péripétie l’occasion rêvée de donner libre cours à ses aspirations profondes. Mû autant par l’obsession de la réussite que par une naïveté à toute épreuve, déterminé à atteindre à tout prix le bonheur et la reconnaissance, il décide d’édifier… un supermarché.

Une comédie désopilante sur les ambitions et les désirs au XXIe siècle. Un roman sur la solitude, la vanité, et surtout sur les illusions après lesquelles nous courons tous.

En transposant dans le temps et dans l’espace le Robinson de Daniel Defoe, Dimitris Sotakis revisite les valeurs idéologiques, sociales et esthétiques de Robinson Crusoé, proposant une version particulièrement subversive de ce mythe littéraire.
Actant en quelque sorte le passage de l’homo economicus à l’homo consumptor, s’appuyant aussi sur une lecture originale de Vendredi ou les limbes du Pacifique de Michel Tournier ou encore de Robur le Conquérant de Jules Verne, Sotakis compose une fable hilarante et profonde à la fois où l’absurde le dispute au réalisme.

Ce n’est plus la survie mais la créativité et le besoin de reconnaissance qui guident le personnage de Sotakis. Celui-ci n’arrive pas sur son île déserte avec les outils de sa civilisation comme chez Defoe mais avec une mentalité, des conceptions, et des modèles qui sont ceux de la société de consommation moderne. L’auteur s’amuse aussi à jouer avec bon nombre de topoï littéraires et de conventions narratives, au point qu’on peut aussi voir dans cette fable un questionnement drôle et subtil sur l’ambition de l’écrivain lui-même.
Finalement, la recherche du bonheur ne nous fait-elle pas courir les plus grands dangers qui soient ?

Boom, Bust, Boom

Boom, Bust, Boom

de Bill CARTER

INTERVALLES | Paru le 08/02/2017 | 22,00 €

Boom, Bust, Boom est une enquête fascinante sur un métal dont nous dépendons tous : le cuivre.

Après être passé près de la mort en cultivant son potager, Bill Carter a voulu comprendre les tenants et aboutissants du métal responsable de l’empoisonnement des sols de son jardin, situé à Bisbee, une ancienne ville minière. Il se lance alors dans une investigation au long cours sur le cuivre, ses propriétés, son rôle dans l’évolution des civilisations, les conséquences environnementales, sociales et financières de son exploitation, et surtout de son omniprésence dans notre vie quotidienne.

Car en effet, sans cuivre, pas d’électricité, de téléphonie, d’internet… ni même d’alternative aux énergies fossiles !

De l’ancienne Égypte jusqu’à l’Arizona d’hier ou l’Alaska d’aujourd’hui, Bill Carter découvre comment l’extraction et l’exploitation du cuivre ont façonné nos sociétés. D’assemblées générales d’actionnaires à Londres jusqu’aux montagnes d’Indonésie, Bill Carter remonte le fil d’une bobine qui enserre le monde dans des liens étroits. En chemin, il fait témoigner un prospecteur aux faux airs de chercheur d’or, un chef de réserve indienne tiraillé par des conflits d’intérêt, des mineurs de père en fils, des communautés de pêcheurs du grand Nord inquiets pour leur survie, des patrons de multinationales rarement loquaces ou des traders cachés derrière leurs écrans.

Il livre ainsi une analyse passionnante sur ce métal qui est partout autour de nous et dont pourtant nous ignorons presque tout, à commencer par les dangers imminents et les dommages irréversibles que son exploitation peut causer à la planète.

Terres à vendre

Terres à vendre

de Cécile CAZENAVE

INTERVALLES | Paru le 08/11/2016 | 29,00 €

Terres à vendre est un voyage documentaire qui passe par le Brésil, Dubaï, l’Éthiopie, Madagascar, l’Indonésie, les Philippines et l’Ukraine pour documenter un phénomène crucial : l’accaparement des terres agricoles.

Néocolonialisme ou chance pour le développement ? Sept spécialistes mondialement reconnus nous donnent une vue d’ensemble de la question.

Terres à vendre est surtout le résultat de deux ans de travail de quatre photographes du collectif italien TerraProject qui, de 2012 à 2013, ont parcouru ces sept pays pour comprendre les enjeux, représenter les acteurs et analyser les forces en présences de ce phénomène global.

Si chaque reportage (images, textes et infographies) permet de dégager une problématique propre, les sept chapitres dessinent ensemble la géographie des équilibres agricoles de demain.

Entretiens avec Olivier De Schutter, Alain Karsenty, Geneviève Savigny, Hubert Cochet, Aurélie Trouvé, Hervé Théry et François Collart Dutilleul.

Faune parisienne

Faune parisienne

de Laure DIDRY & Caroline DARTIAILH

INTERVALLES | Paru le 08/11/2016 | 14,90 €

À Paris sévit la guerre des clans. Bobo-baba en veste The Kooples et t-shirt H&M, chercheur bigleux en attente de relooking, fêtard intempestif et militant écologique se croisent dans les rues et se frittent dans le métro sans toujours se mélanger. À chaque tribu son style de vie et ses méchantes manies. Un peu comme les animaux…

Ce petit guide propose une étude pas trop sérieuse des grands stéréotypes parisiens.

Relookés sous les traits de drôles d’animaux, croqués avec une tendre impertinence, voici les portraits des tribus qui agitent la capitale. Du bar préféré du hipster à la nouvelle adresse bistronomique du petit bourgeois, des habitudes alimentaires de l’intello aux lubies de l’écolo, vous saurez tout sur les espèces parisiennes.

Chaque section animalière se structure sur le même modèle. On commence avec le portrait-robot de l’animal, suivi d’une mini-interview d’un spécimen en chair et en os. Puis, séance de géolocalisation (bar, boutique de fringues, librairie, galerie, musée…), avant de passer à l’étude de mœurs (hygiène, finances, vie en société) et au carnet de recettes. Des zooms thématiques, bons plans et liens vers des sites Internet viennent agrémenter le tout.

Tribus du monde

Tribus du monde

de Anne DE VANDIERE

INTERVALLES | Paru le 08/11/2016 | 79,00 €

Depuis 2009, Anne de Vandière voyage à la rencontre des petits peuples de la Terre. Son approche humaniste, intime et singulière s’inscrit dans la continuité d’une démarche artistique qui accorde à la main, cet irremplaçable outil grâce auquel l’homme communique, crée, donne, se nourrit, se loge, s’habille, une place centrale. La photographe recueille au fil de ses voyages le témoignage d’hommes, de femmes et d’enfants des tribus menacées à travers le monde et capte les gestes de ces mains, témoins premiers de leur vie, leur histoire et leur culture. Chaque portrait est un tryptique : un visage, des mains, des mots.

Ce regard délicat est présenté dans un ouvrage au papier doux comme la peau, aux noirs et blancs riches et profonds comme les bribes d’humanité captées par le regard sensible et l’objectif argentique d’Anne de Vandière.

Édition luxe limitée à 400 exemplaires, accompagnée d’un tirage sur papier baryté signé par l’artiste et numéroté.

Couverture : papier décoratif Saint-Armand, papier tortue, noir, fait main, gauffré et froissé, 320g.

Exposition au Musée de l’Homme du 12 octobre 2016 au 2 janvier 2017

La Déesse des marguerites et des boutons d'or

La Déesse des marguerites et des boutons d'or

de Martin MILLAR

INTERVALLES | Paru le 12/09/2016 | 19,00 €

Aristophane est inconsolable : ses rivaux dramaturges monopolisent toute l’attention d’Athènes, un aspirant poète en mal de reconnaissance lui colle aux basques, ses acteurs sont incapables de retenir la moindre réplique et son propre mécène semble avoir été piqué par la mouche de l’avarice.

Comment La Paix, sa dernière comédie, pourrait-elle convaincre les Athéniens de s’opposer à la guerre contre Sparte dans de telles conditions ?

Mais il y a pire. Aristophane ignore que les généraux de Sparte et d’Athènes ont confié à Laet, la déesse de la bêtise et des mauvais choix, la mission d’instiller le chaos et le bellicisme à Athènes. Pour contrer l’influence de Laet, la déesse Athéna dépêche Brémusa, une redoutable mais peu loquace amazone, et Métris, une nymphe désarmante de naïveté au secours de La Paix. Jonglant entre les mouvements d’humeur de dieux tatillons, des débats politiques qui rappellent furieusement ceux du xxic siècle, les luttes intestines dans les coulisses d’un théâtre et un aperçu de la vie dans la Grèce antique, Martin Millar compose une farce spirituelle et fort à-propos sur nos petits et grands travers.

« Martin Millar écrit comme Kurt Vonnegut aurait écrit s’il était né cinquante ans plus tard et avait eu les pires fréquentations possibles. » Neil Gaiman

Le Peintre et la voyageuse

Le Peintre et la voyageuse

de Patricia ALMARCEGUI

INTERVALLES | Paru le 12/09/2016 | 19,90 €

Rêvé ou fantasmé, l’Orient interroge les mœurs européennes, et le harem centralise l’ensemble de ces divagations. Peuplés d’odalisques lascivement alanguies, les harems sont représentés par les artistes comme des lieux de permissions et de perdition, à l’instar de L’Odalisque à l’esclave de Jean-Auguste-Dominique Ingres.

Dans Le Peintre et la voyageuse, Ingres, tourmenté et en manque d’inspiration, fuit Paris et s’isole à la campagne. Il retrouve la confiance et l’envie de créer grâce à la compagnie de lady Montagu, voyageuse indépendante et libérée, célèbre dans toute l’Europe pour ses carnets d’Orient.

Bien que ces deux personnages aient vécu à un siècle d’écart, Patricia Almarcegui les rassemble dans ce roman savoureux dont la lecture nous entraîne à travers les salles du Louvre et dans les débats passionnés qu’entretiennent ensemble Ingres, Delacroix, Baudelaire ou Nerval, mais aussi sur les voies de la passion entre deux grands visionnaires.

Une brillante et savoureuse uchronie sur la représentation de la femme dans l’art et sur la place de l’art dans la société.

Nouvelles nouvelles d'Azerbaïdjan

Nouvelles nouvelles d'Azerbaïdjan

de COLLECTIF

INTERVALLES | Paru le 19/08/2016 | 19,00 €

Il y a cent ans, le pays qui s’appelle Azerbaïdjan n’existait pas. Sur une carte, c’est une mystérieuse excroissance située au point de rencontre de la Russie, la Turquie et l’Iran, au sud-ouest de la mer Caspienne.

Depuis le voyage d’Alexandre Dumas dans le Caucase et ses descriptions saisissantes du temple du feu aux alentours de Bakou, et à l’exception notable d’Olivier Rolin, peu d’auteurs français ont écrit sur ce pays méconnu.

En 2015, une dizaine d’auteurs français a relevé le défi de partir à la découverte de cette terra incognita pour en rapporter des nouvelles.

État laïc de tradition musulmane, comme la Turquie, l’Azerbaïdjan est en même temps très occidentalisé et à l’avant-garde du multiculturalisme. Bakou, sa capitale, est une cité médiévale mystérieuse, aux ruelles labyrinthiques, à la fois cernée par ses remparts et encerclée par une forêt de tours futuristes.

Pour beaucoup, l’Azerbaïdjan reste encore aujourd’hui un pays sans visage. On ignore souvent qu’il fut la toute première république démocratique et laïque du monde turco-musulman, qu’il offrit le droit de vote aux femmes un quart de siècle avant la France, que ses pionniers furent russes, arméniens, suédois, allemands, polonais et même français. On connaît peu ou pas les palais inspirés des splendeurs créées à Venise, Paris ou Monte-Carlo. Sait-on que l’Azerbaïdjan n’a connu, depuis son rattachement à la Russie tsariste en 1806 et son assimilation à l’Union soviétique en 1920, presque que le collectivisme ? Que Staline y fit quelques années de bagne alors qu’il n’était encore qu’un jeune gangster géorgien ?

Ces nouvelles sont le fruit de voyageurs au regard neuf : des Français du début du XXIe siècle à l’individualisme enraciné, sceptiques quant à leur destin collectif, désorientés face au patriotisme unanime d’une jeune nation fragile. Ils ont tenté de dresser un portrait sincère et singulier d’un territoire aux richesses insoupçonnées. Le résultat est inattendu, nouveau et explosif, comme une aventure absolument inédite.

Quand nous étions des ombres

Quand nous étions des ombres

de Mikaël HIRSCH

INTERVALLES | Paru le 19/08/2016 | 18,00 €

François Sauval est un capitaine d’industrie et un aventurier qui accumule les records dans l’espoir de marquer son époque. Il fait venir auprès de lui un écrivain pour bâtir sa légende, avant de relever un ultime défi : acquérir un territoire pour y fonder un État.

Chassée de chez elle voilà des siècles et s’amenuisant aux confins de l’Amérique centrale, la tribu des Charahuales semble condamnée à disparaître avec sa langue ancienne et sa culture. Son destin croise celui d’une jeune linguiste française convaincue de l’influence des noms sur les choses.

Tous craignent d’être oubliés, mais laissent le soin à des tiers de décrire leur trajectoire, comme s’il était impossible de raconter sa propre destinée sans en précipiter la fin.

À la croisée des mythologies anciennes et des péripéties du monde contemporain, Quand nous étions des ombres est un roman endiablé sur l’effacement de soi et la volonté de puissance.

Angelo Mariani 1838-1914

Angelo Mariani 1838-1914

de Aymon DE LESTRANGE

INTERVALLES | Paru le 17/06/2016 | 29,00 €

Angelo Mariani, le vin de coca et la naissance de la publicité moderne est la première biographie illustrée d’Angelo Mariani (1838-1914), génial pharmacien corse qui atteignit une renommée mondiale grâce à son vin de coca et à ses méthodes publicitaires révolutionnaires qui en font, à maints égards, le père de la publicité moderne.

Le vin tonique Mariani à la coca du Pérou a connu un succès fulgurant à la Belle Époque. Il consistait en l’infusion de feuilles de coca dans du vin de Bordeaux. Devenu le médicament le plus en vogue à la fin du XIXe siècle, il est également le précurseur du Coca-Cola. En effet, Mariani et ses produits atteignirent peu à peu aux États-Unis une notoriété encore plus forte qu’en Europe, notamment grâce à l’histoire tragique du président Grant. À l’été 1884, Grant étant gravement malade, ses médecins lui administrèrent du vin Mariani pour apaiser sa douleur. Ils réussirent ainsi à prolonger la vie de leur illustre patient pour quelques mois afin qu’il puisse terminer ses Mémoires, achevés quelques jours avant sa mort. Angelo Mariani devint ainsi une sorte de héros national aux États-Unis. Mais la Prohibition et des concurrents redoutables devaient bientôt porter un coup fatal aux ambitions transatlantiques de Mariani.

Angelo Mariani, le vin de coca et la naissance de la publicité moderne est le premier livre à retracer toutes les étapes de cette histoire fascinante et pratiquement inconnue du grand public.

La Porte de la mer

La Porte de la mer

de Youcef ZIREM

INTERVALLES | Paru le 17/06/2016 | 16,00 €

À la mort de sa mère, la jeune Amina devient responsable de l’éducation de ses deux petits frères. Confrontée à des choix cruciaux dans une Algérie qu’elle aime profondément mais dont l’évolution l’attriste, elle va voir son destin inextricablement lié à celui de sa ville, Alger.

Dans le milieu de la nuit où elle choisit de faire ses premiers pas d’adulte, comme dans un miroir grossissant, elle découvre une image du monde et d’elle-même dans laquelle tous les traits sont exacerbés.

La Porte de la mer nous plonge dans le quotidien d’une société dont les rouages sont parfois défaillants. Bien que gangrénée par de nombreux maux et soumise à un silence assourdissant, l’Algérie et ses paysages majestueux forment le décor d’un théâtre d’ombres où les hommes et les femmes s’aiment et s’affrontent.

À travers l’histoire d’Amina, c’est un véritable parcours initiatique que nous propose Youcef Zirem. Parfois douloureux, souvent touchant, mais toujours juste.

L'Aimant

L'Aimant

de Richard GAITET

INTERVALLES | Paru le 15/04/2016 | 19,00 €

Gabriel est un jeune marin belge, facétieux, fort en gueule mais maladroit. Il veut apprendre à naviguer mais aussi à boire, à se battre et à aimer. Pour sa première traversée transatlantique, le voilà radio sur un cargo, d’Anvers à Buenos Aires. Hélas ! Une escale aux Açores lui révèle qu’une organisation secrète internationale vient de s’accaparer les ressources inespérées d’un recoin du pôle Sud, menaçant l’équilibre géomagnétique mondial…

Saura-t-il conjurer la catastrophe ?

Roman contemporain d’aventures maritimes, récit d’initiation tragi-comique aux accents surnaturels, L’Aimant poursuit l’histoire d’un titre méconnu de Jules Verne, Le Sphinx des glaces, qui reprenait déjà l’intrigue irrésolue de l’unique roman d’Edgar Allan Poe, Aventures d’Arthur Gordon Pym. La conclusion rocambolesque d’un mystère littéraire au long cours.

Tante Rosa

Tante Rosa

de Sevgi SOYSAL

Sémaphores (INTERVALLES) | Paru le 21/03/2016 | 17,00 €

« Derrière elle Tante Rosa a laissé une lettre, elle a laissé trois gamins, dont l’un encore au sein, elle a laissé la bonne à qui elle avait appris à préparer oies rôties et gâteaux aux pommes, à amidonner les nappes pour les repas et à ranger les armoires. Elle a laissé le petit jardin semé de marguerites, la maison à l’escalier de bois, haute de plafond, avec le réveille-matin, elle a laissé l’époux qui allait tous les dimanches matin à l’église et lui sautait dessus tous les dimanches après-midi, elle a laissé les voisines chapeautées et leurs gamins morveux, elle a laissé leurs époux et leurs vies elles aussi remplies d’oies rôties, elle a laissé l’église, elle a laissé les tintements de cloches, les flots de l’orgue, les chants de Noël, elle a laissé son sein gauche comblant le carreau brisé par la boule de neige d’un gamin au retour de l’église, son sein gauche qui recouvrait son cœur d’une couche de graisse. Elle est partie. »

Ping-Pong

Ping-Pong

de Park MIN-KYU

Sémaphores (INTERVALLES) | Paru le 21/03/2016 | 19,00 €

Bienvenue dans le monde de Clou et Moaï. Ces deux adolescents sont les heureux exclus d’une bande dont le leader, Chisu, les persécute au quotidien. Mais à force de coups, ils ne sentent plus la peur ni même la douleur. Jusqu’au jour où ils découvrent une table de ping-pong perdue en plein milieu d’un champ, coincée entre une armoire et un vieux canapé en cuir. Ce lieu deviendra leur repère. Ils y rencontreront Secrétin, un Français qui leur apprend l’existence d’une planète ping-pong. Une révélation décisive. Clou et Moaï vont devoir faire un choix : jouer (ou non) une partie de ping-pong capitale. S’ils gagnent, ils pourront alors décider du sort de la planète.

Ping-Pong mêle à la fois un réalisme assez cru, un humour très noir, et un univers fantastique débridé et décapant. Le lecteur y est sans cesse transporté entre le dégoût, l’horreur, et la poésie, l’émotion. Park Min-kyu est un écrivain de la faiblesse et de la petitesse. Il s’insurge contre la cruauté de notre monde et la transition brutale qu’a pu connaître son pays vers le capitalisme. À travers des héros le plus souvent faibles et marginaux, il s’interroge sur le sens que l’on peut donner au mot « humanité », de façon originale et complètement loufoque. Il s’agit là d’une poétique de l’absurde qui confronte le lecteur à ses propres limites et à sa propre cruauté, et l’amène à se remettre en question, lui et le monde dans lequel il vit. Les éléments de science-fiction s’insinuent délicatement dans le texte, transportant crescendo le lecteur dans une tout autre réalité, vers une fin des plus radicales.

Les Bonnes Mœurs

Les Bonnes Mœurs

de Timothée GAGET

INTERVALLES | Paru le 21/03/2016 | 19,90 €

Tristan est un banquier d’affaires parisien habitué à jongler avec les tableurs Excel et à enchaîner les nuits blanches. Lorsqu’on l’envoie à Romorantin sauver une imprimerie de la faillite, il emménage au château du Valbrun, chez son grand-père avec qui il avait perdu tout contact.

Dans l’isolement solognot, une relation complexe se noue peu à peu entre le vieil aristocrate cyclothymique et le jeune financier désabusé. Mais les élections législatives approchent et un ambitieux conseiller municipal veut faire de la construction d’un collège de réinsertion la clef de voûte de sa campagne. Son préalable, l’expropriation des bois du Valbrun, divise bientôt le petit village du Loir-et-Cher en deux camps.

Tristan, accompagné d’un extravagant voisin anglais, est entraîné malgré lui dans cette guerre de tranchées entre la droite rurale et la gauche technocratique. Car derrière les arguments écologiques et politiques, deux conceptions de l’Homme et de l’animal s’affrontent.

Dans la solitude de la forêt, loin de la vie débridée qu’il mène à Paris, Tristan s’enfonce dans l’univers traditionnel et contemplatif de la chasse, où les préoccupations charnelles ne sont pas les moins pressantes et où une espèce protégée de coléoptère peut mettre à mal les plans les plus infaillibles.

Les Bonnes Mœurs est un roman initiatique, mordant et sensible, au rythme endiablé d’une harde fuyant la meute.

Aussi à l’aise dans la caricature du monde de la finance que dans l’évocation de la chute des derniers hobereaux catholiques, aussi vivant dans la peinture d’une orgie parisienne que dans celle d’une partie de chasse, Timothée Gaget s’amuse à entrechoquer des décors au sein desquels les aventures amoureuses et familiales s’entremêlent aux questions sociétales. Il secoue aussi vertement la vieille dichotomie nature/culture. Dans cet hymne à la forêt, il partage surtout une vision sensible et poétique du monde.

À la trace

À la trace

de Carole ZALBERG

INTERVALLES | Paru le 18/01/2016 | 12,00 €

Carole Zalberg a passé, entre le 16 avril et le 16 mai 2015, un mois en Israël dans le cadre d’une mission Stendhal de l’Institut Français, pour un projet de fiction inspirée de la vie de ses trois cousins germains nés là-bas. C’était la première fois en 30 ans qu’elle revenait sur cette terre magnifique et compliquée.

Pour sa famille installée en Israël, c’était une évidence, elle viendrait un jour s’établir là, chez elle. Mais pourquoi envisager un exil si l’on n’éprouve pas le besoin de se mettre à l’abri d’une hypothétique menace ? Et une terre, quelle qu’elle soit, peut-elle vraiment être synonyme de sécurité ?

À travers ce journal de Tel Aviv, Carole Zalberg explore l’ambiguïté de son lien avec cette terre promise et interroge les malentendus d’une famille que l’exil rassemble et éloigne à la fois.

Le Muscle du Silence

Le Muscle du Silence

de Rouja LAZAROVA

INTERVALLES | Paru le 18/01/2016 | 16,00 €

Le Paris des années 1990 est le décor d’un amour improbable entre un psychiatre et sa jeune patiente. Pour lui, septuagénaire, survivant des camps nazis, le souvenir semble la clé de la joie de vivre. Pour elle, élevée derrière le rideau de fer, le corps est un obstacle dont il a fallu apprivoiser les limites.

Cet amour passion, amour transgression, dérangeant et fascinant, cocasse parfois, jaillit comme une nécessité des débris des mémoires totalitaires. Il se développe dans la fugacité d’un présent hanté par le passé mais sans véritable avenir. Car la maladie fait son apparition, telle une tierce personne qui s’infiltre dans la relation. Les deux amants pourront-ils s’aimer dans, plutôt que contre elle ?

Le roman, telle une recherche sur Internet, s’organise autour de mots clefs comme la « peur », le « désir » ou le « pouvoir ». Chacun de ces mots se fait l’écho d’une expérience intime de la vie des protagonistes, bouleversée par les totalitarismes, et qui se trouve revisitée par la parole, par le désir ou le souvenir dans le Paris indolent de la fin du XXe siècle.

Plutôt que de traiter de la vie sous les totalitarismes, nazisme ou communisme, le roman de Rouja Lazarova traite de la vie d’après. Il pose la question de la survie, des séquelles ou des déficits de la mémoire. Dans une langue sobre, précise, délicate, souvent empreinte d’humour, Le Muscle du Silence nous donne à voir des personnages qui, malgré un passé tumultueux et des luttes intérieures douloureuses, se délivrent des chaînes qui les entravent.

Au nom d’Alexandre

Au nom d’Alexandre

de Olivier AUROY

INTERVALLES | Paru le 18/01/2016 | 19,00 €

Alexandre exerce un métier qui n’a pas de nom : il crée des noms. Dans sa vie, il a baptisé des parfums, des pâtisseries, des voitures, des missiles, et même le chien d’une milliardaire… Alexandre est malade et sent que sa fin est proche. L’apprenant, un éditeur intrigué par son étrange vocation demande à une journaliste de se rendre à son chevet pour qu’Alexandre lui dicte ses mémoires. Au fil de ce récit, la jeune femme découvre l’odyssée de cet amoureux des lettres, de ce génie des mots qui a tout nommé. Ou presque. Car la journaliste repère quelques zones d’ombre dans ce parcours hors du commun, au point de se demander : Alexandre aurait-il oublié de nommer l’essentiel ?

La Bataille de Penang

La Bataille de Penang

de John R. ROBERTSON

INTERVALLES | Paru le 13/11/2015 | 19,00 €

De la guerre civile chinoise à la mutinerie de Singapour, La Bataille de Penang retrace les événements dramatiques du début de la Première Guerre mondiale en Asie, au moment où les forces navales de la Grande-Bretagne, de la France, de la Russie et du Japon expulsent les Allemands de leurs possessions coloniales en Extrême-Orient et dans le Pacifique.

C’est dans ce contexte qu’apparaît le combat d’arrière-garde de l’Emden, le croiseur allemand qui coula une vingtaine de navires marchands avant de rejoindre l’île de Penang, où il profita de la négligence des autorités portuaires pour détruire deux navires alliés, le Jemtchoug et le Mousquet. Les Britanniques mirent cette tragédie sur le compte des Russes et des Français. Deux semaines plus tard, le HMAS Sydney scellait le sort de l’Emden. En parallèle, la montée en puissance de la marine japonaise et la prise de Tsingtao dressent le décor de la guerre sino-japonaise deux décennies plus tard.

La Bataille de Penang offre ainsi un nouvel éclairage sur la débâcle qui a eu lieu parmi les navires de guerre alliés en Asie du Sud-Est et réhabilite la marine française grâce à de nombreux documents inédits, l’auteur ayant mis à jour pour la première fois les archives françaises et russes.

Explorations sur le terrain du sexe ukrainien

Explorations sur le terrain du sexe ukrainien

de Oksana ZABOUJKO

Sémaphores (INTERVALLES) | Paru le 13/11/2015 | 19,00 €

« Qu’est-ce que je pourrais te répondre, ma petite Donna ? Que nous avons été élevées par des hommes baisés de toutes parts, et que c’est comme ça que ces hommes nous baisaient à leur tour, et que dans les deux cas ils nous faisaient ce que les autres hommes leur avaient infligé à eux ? Et que nous les aimions et les acceptions tels qu’ils étaient, car ne pas les accepter aurait équivalu à se mettre du côté de ces autres ? Que notre unique choix, donc, était et demeure entre victime et bourreau : entre la non-existence et l’existence-qui-tue ? »

Lettres contre la guerre

Lettres contre la guerre

de Tiziano TERZANI

INTERVALLES | Paru le 13/11/2015 | 12,00 €

« Les États-Unis, en portant la guerre en Afghanistan aujourd’hui, demain au Soudan ou en Somalie, en Irak ou en Syrie, ne courent aucun risque. Sauf celui d’une riposte éventuelle inversement déséquilibrée : le terrorisme…

Si nous voulons trouver une issue au tunnel d’effarement où nous nous sentons pris, nous devons comprendre à qui nous avons affaire… les raisons des terroristes, le drame du monde musulman face à la modernité, le rôle de l’islam en tant qu’idéologie antimondialisation, la nécessité de la part de l’Occident d’éviter une guerre de religion…

Bien plus que d’une coalition contre le terrorisme, le monde a besoin d’une coalition contre la pauvreté, contre l’exploitation, contre l’intolérance. »

 

De Kaboul à Peshawar, de Quetta à Orsigna, de Florence à Delhi ou de son refuge dans l’Himalaya, Tiziano Terzani a accompli en 2001 un pèlerinage de paix entre l’Est et l’Ouest. Selon lui, la seule issue possible à la haine, à la discrimination et à l’exclusion réside dans la non-violence.

Parisian Gentleman

Parisian Gentleman

de Hugo JACOMET

INTERVALLES | Paru le 13/11/2015 | 59,00 €

• Tout simplement la bible de l’élégance masculine parisienne.

• Écrit par le gentleman parisien par excellence, dont la présence active sur la toile a influencé des centaines de milliers de passionnés de mode masculine à travers le monde.

• Présente vingt-cinq des plus grandes marques de luxe, avec des photographies exceptionnelles et inédites.

• Un rare aperçu de l’héritage et du patrimoine des grandes marques, mais aussi des meilleurs artisans du monde, du tailleur au fabricant de chemises, en passant par la confection de chaussures, la maroquinerie, la parfumerie, les malletiers, lunetiers, etc.

Weiwei-ismes

Weiwei-ismes

de Ai WEIWEI

INTERVALLES | Paru le 13/11/2015 | 12,00 €

Ai Weiwei est l’un des artistes contemporains chinois les plus engagés politiquement et les plus controversés de sa génération. Agitateur de conscience, il utilise l’art comme vecteur de promotion de la liberté d’expression du peuple chinois. Au moyen d’œuvres, de performances et de citations, Ai Weiwei tente de briser la psychologie de la peur instaurée par son gouvernement.

La suprématie du système communiste chinois a ainsi donné naissance, malgré lui, à l’un des artistes les plus critiques envers Pékin. Ai Weiwei est un artiste qui s’exprime au nom de tous, au nom de valeurs universelles et humaines dans une société contemporaine nécrosée par l’autocensure. 

Weiwei-ismes expose la vision de cet artiste hors du commun qui, à travers de fulgurants aphorismes, nous fait prendre conscience de la valeur des mots et des idées. Aussi artistique que politique, Weiwei-ismes est un manifeste de défense des valeurs démocratiques autant qu’un outil de changement des consciences dans une société gouvernée par le pouvoir plutôt que par les hommes. 

EuroBus

EuroBus

de Taylor HOLLAND

INTERVALLES | Paru le 22/10/2015 | 24,00 €

EuroBus rend, en plus de deux cents photographies, un hommage ludique et original aux artistes anonymes dont les œuvres ornent les bus qui sillonnent Paris en provenance de toute l’Europe.

Toutes les photographies ont été prises à hauteur de bicyclette à Paris entre mars 2011 et mars 2015. 

Pornification

Pornification

de Jean-Luc MARRET

INTERVALLES | Paru le 14/09/2015 | 19,00 €

Pornification est le roman d’une vie en chute libre. Un roman biographique réaliste autant qu’imaginaire de Karin Schubert, une actrice qui a commencé dans les années 1960 une belle carrière internationale, tournant avec les meilleurs cinéastes en Allemagne, en France ou en Italie (elle fut notamment la reine de La Folie des grandeurs de Gérard Oury) avant de dégringoler peu à peu dans le cinéma érotique puis pornographique. Loin de la tentation voyeuriste, Jean-Luc Marret compose un roman plein de délicatesse et d’empathie, bouleversant d’humanité. La vie de Karin Schubert est déjà un roman en soi, mais le livre de Jean-Luc Marret, comme s’il tentait de ralentir la chute d’une étoile filante, compose un portrait lumineux, grandiose et tragique à la fois d’une figure singulière du septième art. Il brosse aussi le portrait d’une époque où le monde du cinéma, de la mode, des magazines et de la nuit s’est transformé irrémédiablement. Traversé par les ombres du Shah d’Iran, d’Ugo Tognazzi, de Richard Burton, d’Yves Montand ou de Jean-Louis Trintignant, Pornification est le roman flamboyant d’une époque qui a consumé plus d’un astre.

La Belle Affaire

La Belle Affaire

de Sonia RISTIC

INTERVALLES | Paru le 24/08/2015 | 15,00 €

Comme l’héroïne de Breton dont elle porte le nom, Nadja est légèrement étrange. Un peu « off », diraient les Américains dans cette université du Vermont où elle enseigne l’écriture durant le semestre d’été. Absente à elle-même et au monde, comme déconnectée de son corps, de sa carrière d’auteur et de sa famille, qu’elle a laissée en France. 

Durant ces quelques semaines de canicule et d’orages, dans ces instants charnières à l’approche de la quarantaine et à l’heure des premiers bilans, dans cette Nouvelle Angleterre follement cinématographique, les souvenirs d’une première passion adolescente ressurgissent, réveillés par une rencontre amoureuse impromptue. Et Nadja de plonger dans une danse de la mémoire, valsant entre souvenirs et présent, entre trois hommes qui ont marqué sa vie de femme, trois moments de vérité, trois continents. Que reste-t-il de ce premier amour vécu sur la terre rouge et ocre qu’elle foulait pieds nus sous des pluies diluviennes ?

Toutes les douleurs doivent-elles à tout prix être guéries ?

Libertalia

Libertalia

de Mikaël HIRSCH

INTERVALLES | Paru le 24/08/2015 | 15,00 €

Après l’effondrement du second Empire et l’écrasement de la Commune de Paris, deux jeunes hommes quittent l’Alsace afin de rester français, et se rencontrent sur la route de l’espoir. Voulant s’affranchir des conventions de leur temps, ils revendiquent l’héritage de certains pirates et rêvent d’une terre promise, Libertalia, tout en devant composer avec la réalité parfois amère de la IIIe République.

De l’atelier de Bartholdi aux Batignolles où s’édifie la statue de la Liberté, jusqu’à l’exposition universelle de 1889 en passant par le canal de Panama et la Tunisie coloniale, l’un et l’autre participent aux aventures qui font vibrer la presse à grand tirage et grimpent les échelons de la société parisienne.

Trajectoire géographique, historique autant qu’humaine, Libertalia explore une époque où prend fin la Révolution et où naît la France d’aujourd’hui.

Rhizome

Rhizome

de Geraldine JACQUES

INTERVALLES | Paru le 19/06/2015 | 19,00 €

En 2014, Tomboy, Tous à poil, Tragédie, Zazie et Max, ou encore Papa porte une robe furent l’objet d’attaques virulentes de la part de responsables politiques, d’associations ou de divers tenants autoproclamés d’un certain ordre moral. 

En 1997 sortait Ma vie en rose, film d’Alain Berliner qui met en lumière la même thématique que Tomboy, qui fut majoritairement applaudi par la critique de l’époque et qui reçut de nombreux prix.

Que s’est-il donc passé entre 1997 et 2014 ? 

L’intelligence collective et la tolérance ont-elles reculé à tel point en moins de vingt ans qu’une œuvre artistique est désormais vue comme pouvant dépraver ou changer l’identité profonde de son public ?

Les diptyques de la série Rhizome abordent la question du genre sous l’angle de l’humour et de la malice.

Le masculin et le féminin s’y confondent au point que les modèles eux-mêmes y perdent parfois leur latin.

La Dernière Page

La Dernière Page

de Gazmend KAPLLANI

INTERVALLES | Paru le 15/05/2015 | 15,00 €

1943, Thessalonique.
Les Allemands regroupent les Juifs grecs dans le ghetto, organisant des rafles et les premiers convois vers les camps en Allemagne. Léon, qui travaille dans la librairie française de Thessalonique, s’enfuit avec sa famille en Albanie sous de fausses identités. À la fin de la guerre, devenu fervent communiste, il renie ses origines grecques et juives. Son fils Isa, le « crypto-juif », suit les traces de son père comme bibliothécaire, mais se trouve bientôt pris dans l’engrenage de la surveillance et des suspicions du régime.

2011, Tirana.
Melsi, journaliste et écrivain albanais vivant en Grèce depuis 20 ans, est rappelé d’urgence car son père vient de mourir. Un père avec qui il a pris ses distances depuis la mort de sa mère et dont il ne sait plus grand-chose, sauf que son décès a eu lieu à Shanghai. Mais que faisait-il en Chine ? Pendant les vingt-deux jours nécessaires au rapatriement du corps, il s’attache à surmonter les tracasseries administratives dont l’Albanie a le secret et à passer au peigne fin l’appartement de son père, où les objets lui semblent des fantômes muets. La découverte d’un cahier marron va pourtant lui dispenser quelques indices sur ce que fut la vie de ce père, dans ce quartier populaire de Tirana où lui-même a passé son enfance, sans se poser de questions ni jamais en poser à ses parents sur leur passé.

Physique de la mélancolie

Physique de la mélancolie

de Guéorgui GOSPODINOV

Sémaphores (INTERVALLES) | Paru le 19/03/2015 | 21,00 €

« J’imagine un livre dans lequel on trouve chaque espèce et chaque genre. Du monologue à l’épopée en hexamètres en passant par le dialogue socratique, du conte à la liste en passant par le traité. De l’Antiquité aux arrêtés concernant les abattoirs. Tout peut être réuni et transporté dans un livre de ce genre. »

Un autre tour de manège

Un autre tour de manège

de Tiziano TERZANI

INTERVALLES | Paru le 19/03/2015 | 23,00 €

Voyager a toujours été pour Tiziano Terzani une seconde nature. Quand on lui diagnostique une maladie qui met sa vie en péril, c’est d’instinct qu’il part en quête du remède qui le sauvera. Mais où chercher ? 

Chaque culture a sa façon de traiter les maux humains, en particulier la maladie et la douleur. Sans renoncer à la médecine occidentale ultramoderne, Terzani se penche sur l’homéopathie, puis se tourne vers les cultures orientales et découvre des régimes étranges, des potions à base de plantes ou des chants sacrés. Il s’intéresse à la médecine tibétaine, chinoise, à l’ayurvéda, au qi gong, au reiki, au yoga, au pranayama, comme autant d’étapes vers un but qui pourtant se dérobe. Cette recherche d’un remède se transforme alors en un voyage intérieur, le voyage de retour vers les racines de l’Homme. 

Un devin m’a dit

Un devin m’a dit

de Tiziano TERZANI

INTERVALLES | Paru le 20/02/2015 | 14,90 €

En 1976, à Hong Kong, Tiziano Terzani rencontre un devin qui le met en garde : « Ne prends surtout pas l’avion en 1993 ! » Seize années plus tard, le 31 décembre 1992, il décide de respecter la prophétie.

Pendant un an, il voyage en train, en bateau, en bus ou à dos d’éléphant, et redécouvre une Asie que le voyageur pressé ne connaît plus. Cette année sans prendre les airs est le prétexte pour brosser l’un des tableaux les plus riches et les plus vivants jamais peints de l’Asie, de sa culture propre, de sa spiritualité et de ses peuples.

Avec lui, on suit la chasse aux esprits dans les ruelles de Bangkok, l’hystérie géomancienne des généraux birmans, les pelotons d’exécution des Khmers rouges au Cambodge, et l’on découvre un continent aux prises avec ses propres démons, écartelé entre une modernisation à travers laquelle se dessinent les prémices de la mondialisation et des cultures ancestrales souvent garantes du lien social.

Dans chaque pays visité, Terzani va aussi à la rencontre de nouveaux devins, comme pour jouer avec le prétexte même de son périple et confronter la prédiction initiale aux dires de nouveaux prophètes, pas toujours très inspirés. Mais c’est surtout une façon d’approcher comme personne avant lui la spiritualité propre à ce continent si fascinant. Souvent comparé à Kapuscinski, à Bruce Chatwin ou à Nicolas Bouvier, Terzani signe ici, et de loin, son plus grand livre.

Hôtel International

Hôtel International

de Rachel VANIER

INTERVALLES | Paru le 13/02/2015 | 17,00 €

Lorsque Madeleine apprend le suicide de son père, un suicide pourtant attendu et redouté, sa réaction n’est pas celle qu’elle avait consciencieusement préparée. Désarmée, elle décide de remettre à plus tard l’affrontement de son deuil en s’envolant pour le Cambodge. Là, entre paumés des cinq continents, expatriés tordus et coutumes locales étranges, une communauté improbable se rassemble, soudée à grand renfort de séduction, de rires mêlés d’anglais de série télé et surtout de mojitos. Un mensonge en entraînant un autre, comme s’il en fallait toujours plus pour brouiller ses repères, Madeleine se retrouve embarquée dans l’organisation d’un défilé de mode. Car Phnom Penh a aussi sa Fashion Week. Et si cette terre d’exil et ces drôles de compagnons d’infortune ne se révèlent ni salutaires ni réconfortants, ils deviennent les décors et les acteurs d’un théâtre incongru vibrant d’humanité, d’aventures improbables et d’amours incertaines. Fuite en avant physique et psychologique, Hôtel International est le roman d’une vie mise entre parenthèses.

Spektrum Berlin

Spektrum Berlin

de Matthias HEIDERICH

INTERVALLES | Paru le 21/11/2014 | 29,00 €

Depuis plus de cent ans, l’architecture est reconnue comme un signe distinctif de la photographie allemande. D’Albert Renger Patzsch à Karl-Hugo Schmölz ou Hilla et Bernd Becher, les photographes d’architecture novateurs sont souvent allemands. Ils sont importants non seulement en tant qu’artistes mais aussi en tant qu’ils témoignent d’une époque, de tendances, d’évolutions.

La tradition allemande est omniprésente dans l’œuvre de Matthias Heiderich, avec ses typologies de bâtiments et de structures. Bien qu’apparemment absent de toutes ses photos, l’humain y est pourtant omniprésent.

Spektrum Berlin n’est rien de moins qu’une invitation à reconsidérer notre vision de Berlin. C’est surtout l’œuvre d’un jeune et néanmoins grand nom de la photographie européenne.

Baby Baby

Baby Baby

de Marianne GROVES

INTERVALLES | Paru le 14/11/2014 | 17,00 €

Marianne vit de sa passion pour le théâtre, la traduction et la musique. Une seule chose manque à son bonheur : un enfant. La cinquantaine approche à grands pas, les demandes d’adoption n’en finissent pas, l’homme de sa vie ne se sent toujours pas prêt... Une seule solution : faire un bébé toute seule. Ou plutôt deux. Eh oui, l’échographie est formelle, ce sont des jumeaux !

Ainsi devenue le mobil-home de ses mini-twins, Marianne regarde avec un humour dopé à l’adrénaline la France se déchirer, pour ou contre le mariage pour tous, pour ou contre la PMA, pour ou contre le bonheur permis à chacun. Nous sommes au printemps 2013 et pour elle, le suspense est quotidien : il s’agit de tenir la route pendant neuf mois, quitte à prendre des sens interdits et faire des détours improbables.

Entre intimité et vie publique, anecdotes du quotidien et évènements majeurs, espoirs, éclats de rire et amour inconditionnel, Marianne relate son marathon tragicomique pour donner la vie. Un parcours aussi extravagant que touchant, qui fait de ce témoignage à la fois drôle et profond un récit moderne dans lequel chacun se retrouvera.

Dans la peau d’un monstre (gentil)

Dans la peau d’un monstre (gentil)

de Yves BRUNIER

INTERVALLES | Paru le 14/11/2014 | 19,00 €

Tout le monde connaît ce monstre orange aux allures de Candide. Icône inoubliable de toute une génération, il a su faire rêver et éduquer de nombreux enfants, aujourd’hui pour la plupart quadragénaires. Mais qui se cache réellement sous ce costume de dinosaure ? 

Dans la peau d’un monstre (gentil) est l’autobiographie événement d’Yves Brunier, l’homme derrière le masque. De son enfance jusqu’à la création de Casimir en collaboration avec Christophe Izard, on y découvre les choix qui ont déterminé une carrière hors du commun.

Flying Blues

Flying Blues

de Emmanuelle HAN

INTERVALLES | Paru le 14/11/2014 | 19,00 €

Flying Blues est le fruit de nombreux périples accomplis entre 2007 et 2012 dans le cadre de tournages réalisés à travers le monde. C’est une évocation subtile et poétique de la sensation si singulière du voyageur trop pressé pour saisir le monde. Une réflexion sur la façon dont les images qui nous entourent constituent souvent un rempart à la véritable rencontre. Une ode aux petits miracles de la route qui permettent de ne pas se perdre en chemin. C’est aussi un témoignage singulier, à l’heure des nouvelles technologies et de la globalisation, sur l’avènement d’un monde nouveau.

Éloge des arborinidés

Éloge des arborinidés

de Julien NOUVEAU

INTERVALLES | Paru le 10/10/2014 | 19,00 €

Livre illustré, amoureux, poétique et botanique, Éloge des Arborinidés recense et étudie des espèces d’arbres imaginaires inconnues de nous et pourtant étrangement familières.

Fascinants par leur histoire et leurs propriétés, assez touchants pour qu’à leur égard on en vienne à parler de mœurs, ces arbres fantasmatiques éclairent d’un jour nouveau notre connaissance du monde, avivent la curiosité que chacun éprouve pour le règne végétal. 

Carte du ciel, aquarelles, théâtre d’ombres, jeu de cartes… Les illustrations qui accompagnent cet éloge font de ces espèces inventées un univers plus vrai que nature et emmènent le lecteur au cœur d’un paysage où se trouble la frontière entre botanique et poésie, rêve et réalité, errance et connaissance.

Ça pourrait bien être votre jour de chance

Ça pourrait bien être votre jour de chance

de Mileta PRODANOVIC

Sémaphores (INTERVALLES) | Paru le 22/09/2014 | 19,00 €

« Je ne dis pas qu’il était vain de s’investir dans ce manuscrit, bien sûr que non, mais j’ai bien peur que tu ne te rendes pas compte de ce qui nous attend. L’étape la plus facile, c’est de jeter en désordre ses pensées sur le papier. Il nous reste la phase de relecture, l’élimination des passages inutiles, les longues prières à toutes les divinités du monde connu pour qu’elles intercèdent en notre faveur et ramènent d’une manière ou d’une autre le courant dans nos interrupteurs, et ce n’est qu’ensuite, à condition que l’électricité soit sous la juridiction d’un de ces dieux, que nous pourrons recopier ton texte, le taper... Ce qui ne sera que le début d’un long cycle de nouvelles relectures, de modifications structurelles et stylistiques. Crois-moi, Milica, le processus nécessaire pour faire d’un manuscrit un document bon à imprimer, prêt à affronter l’œil sévère de la critique et les goûts tatillons du public, ce processus n’est ni simple ni aisé. Je ne te suggère pas d’abandonner, juste d’y réfléchir à deux fois. Alors que, dans cette autre carrière, j’en suis sûr, tu es promise à une gloire mondiale, à une place dans le cœur des gens de tous les continents, aux premières sous les projecteurs, aux festivals, à la possibilité d’être le deuxième ou le troisième animal à recevoir un Oscar. Réfléchis bien ! »

Une bien modeste famille

Une bien modeste famille

de Da NGÂN

Sémaphores (INTERVALLES) | Paru le 22/09/2014 | 21,00 €

« Le lit était familier mais leurs corps éprouvaient des sensations extrêmement nouvelles, étranges. Au début de leur mariage, le cœur de Tiep ne vibrait pas, Tuyên n’était pas l’homme de sa vie. Il n’était que la conséquence de la guerre, des bombes, des combats, des inondations, des fonds d’embarcation et des bois où se cacher. Il y eut la douleur de la déchirure de l’hymen, une souffrance physique mêlée à celle d’avoir perdu quelque chose, sans savoir quoi sauf que c’était très important, contrariant. Il y eut la peur lancinante d’être touchée par un éclat d’obus, une bombe ou une balle perdue et de mourir complètement nue, sans le moindre vêtement sur elle. Elle ne s’était jamais habituée à l’idée de partager sa couche avec un homme jeune et d’en être séparée à peine mariés. Ils étaient partis chacun de leur côté ; le sous-comité de l’information et de la presse, faute de moyens, ne pouvait se permettre d’accueillir qu’un groupe limité de personnes. Avant d’être enceinte de Thu Thi, elle s’était rarement sentie transportée de bonheur. Son cœur était comme enfoui sous un couvercle impossible à soulever, empêchant ses émotions d’exploser. »

Notre-Dame des Vents

Notre-Dame des Vents

de Mikaël HIRSCH

INTERVALLES | Paru le 21/08/2014 | 19,00 €

Durant les grandes grèves de 1995, une biologiste se rend aux îles Kerguelen pour y étudier l’impact du réchauffement climatique. En plus de l’isolement géographique, renforcé par l’ampleur du mouvement social en métropole, elle y découvre un espace façonné par la littérature et fait la rencontre d’un technicien, maillon de la chaîne du renseignement. Au même moment, la mise au point d’un satellite espion, ainsi que la soudaine reprise des essais nucléaires français dans le Pacifique seraient-ils de simples coïncidences, ou bien les éléments épars d’un secret plus vaste, véritable chambre d’échos pour les fantômes de la guerre froide ?

Mêlant tout à la fois réalité scientifique, récit d’exploration et conte fantastique, Mikaël Hirsch renoue ici avec le roman d’aventures maritimes, dans la tradition de l’Edgar Allan Poe des Aventures d’Arthur Gordon Pym et du Jules Verne du Sphinx des glaces.

Découvrez Mykonos hors saison

Découvrez Mykonos hors saison

de Richard GAITET

INTERVALLES | Paru le 18/06/2014 | 9,90 €

Mykonos, en Grèce. 

Attirant chaque année près de 400 000 visiteurs, ce petit port paisible des Cyclades devient de mai à septembre un éden touristique généreux en plaisirs universels (soleil, danse, fête, feta). Mais en mars ? Y-a-t-il seulement un club ouvert après minuit ?

Au hasard d’errances alcoolisées dans des rues blanches et désertes, deux pieds nickelés vont provoquer les dieux sans le savoir...

Entre fantaisie et comédie, cette épopée endiablée convoque aussi bien l’humour grand-guignolesque d’Hunter S. Thompson que l’art du mystère de la série Lost.

Traîne-Savane

Traîne-Savane

de Guillaume JAN

INTERVALLES | Paru le 15/05/2014 | 19,90 €

Deux amoureux traversent un bout d’Afrique centrale. Ils se perdent dans la forêt, retrouvent leur chemin et décident de se marier au prochain village pygmée. Cent cinquante ans plus tôt, le zélé missionnaire David Livingstone déambulait dans la savane, à la recherche d’une terre promise, d’une autoroute du commerce ou de sources miraculeuses. En tressant ces deux parcours picaresques, Guillaume Jan relie le destin de ces Don Quichotte qui, chacun à leur manière, donnent leur cœur au continent noir. 

Traîne-Savane nous plonge dans les tréfonds de l’Afrique contemporaine, tout comme il nous fait partager les visions romantiques ou hallucinées des explorateurs du XIXe siècle. Il nous éclaire également sur un grand explorateur qui menait vaillamment des combats impossibles et que l’empire britannique avait failli oublier, avant que Stanley le retrouve sur les berges du lac Tanganyika et lui lance son mythique : « Doctor Livingstone, I presume… » Curieusement, aucune biographie solide du missionnaire écossais n’avait été jusqu’ici établie en langue française.

L’argent a été viré sur votre compte

L’argent a été viré sur votre compte

de Dimitris SOTAKIS

INTERVALLES | Paru le 20/03/2014 | 21,00 €

À un homme venu passer un entretien d’embauche, on demande la surface de son appartement. Car l’emploi dont il est question consiste à stocker, moyennant une forte rémunération, toutes sortes d’objets chez lui. Un contrat est signé. Peu à peu, l’appartement se retrouve envahi par un bric-à-brac de meubles qu’on y déverse jour et nuit. L’homme doit bientôt rester en permanence chez lui pour accueillir les livreurs, qui ne prononcent qu’une seule phrase : « L’argent a été viré sur votre compte. » À mesure que gonflent les économies de l’homme, l’atmosphère de l’appartement devient littéralement irrespirable. Pendant ce temps-là, dans la ville, une révolte gronde…

Le Chant du Monstre n° 3

Le Chant du Monstre n° 3

de COLLECTIF

INTERVALLES | Paru le 20/02/2014 | 15,00 €

Le Chant du Monstre est une revue littéraire à courbes et tendances visuelles dont le principe est l’hybridation des écritures et des modes d’expression : les écrivains dont nous présentons les œuvres se définissent tous par le refus du cloisonnement dans un genre littéraire déterminé, ils sont les défricheurs des entre-deux, ceux qui investissent les zones fécondes et sensibles existant entre le roman, le théâtre et la poésie. L’hybridation s’étend encore au-delà, puisque nous la cherchons également dans les processus créatifs eux-mêmes en initiant des collaborations entre écrivains et créateurs visuels (illustrateurs, photographes, graphistes). En mettant au service d’un projet commun leurs modes d’expression spécifiques, ils donnent naissance à des œuvres inédites, où l’écrit et l’image unissent leurs forces pour un nouveau jaillissement du sens.

La Paix à l’œuvre

La Paix à l’œuvre

de Menahem BEGIN & Anouar EL-SADATE

INTERVALLES | Paru le 20/02/2014 | 22,00 €

La correspondance échangée entre le président égyptien Anouar El-Sadate et le premier ministre israélien Menahem Begin de novembre 1977 à octobre 1981, interrompue par l’assassinat de Sadate le 6 octobre 1981, couvre toute la période des négociations de paix officielles entre les deux dirigeants, avec les deux moments clés que constituent la signature des accords de Camp David sous la houlette du président Carter, le 17 septembre 1978, et celle du traité de paix entre Israël et l’Égypte, le 26 mars 1979 sur la pelouse de la Maison-Blanche. C’est aussi la naissance d’une amitié réelle quoique difficile et improbable, nourrie par une aspiration à la paix et par une foi communes, que retrace ce livre, éclairant d’un jour plus personnel ces événements historiques et permettant de mieux cerner les personnalités des deux hommes d’État.

Qatarina

Qatarina

de Gabriel MALIKA

INTERVALLES | Paru le 23/01/2014 | 17,00 €

En Qarabie, une petite monarchie du Moyen-Orient enrichie par les hydrocarbures, John Summerbee, professeur d’art fraîchement débarqué des États-Unis, croise la route de Qatarina, jolie responsable du ministère du Tourisme qarabien. Ce qui les réunit ? Une exposition exceptionnelle à la gloire de la culture qarabienne, que les étudiants de John sont chargés de concevoir en prélude à la coupe du monde de hole-ball, que la Qarabie doit accueillir bientôt. Mais à mesure que les préparatifs avancent, John et Qatarina vont se retrouver plongés au cœur d’un jeu dangereux dont ils ne maîtrisent pas les règles. Nous sommes en 2022, le hole-ball est le sport le plus populaire au monde et la Qarabie le centre d’une lutte d’influence sans merci. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations n’ayant pas encore existé ne saurait être que fortuite. Quoique.

It’s not only rock’n’roll

It’s not only rock’n’roll

de Mathias MOREAU & Catherine VIALE

INTERVALLES | Paru le 21/11/2013 | 29,00 €

Au départ, une idée : faire parler de philo les artistes rock. Pour les faire sortir des carcans des interviews qu’ils ont l’habitude de donner, qui abordent des thèmes récurrents et souvent banals, et les amener à nous parler d’eux, de leur pratique musicale, de l’impact de l’art sur leur vie, de leur vision de celle-ci, des questions qu’ils se posent au quotidien et qui nourrissent leur créativité. Un peu pompeux, comme ambition, non ? La philosophie, c’est tout de même quelque chose… Oui, mais la philo, ce n’est pas qu’une affaire de philosophes. Qui est mieux placé que l’artiste pour nous parler du beau, nous livrer ses réflexions sur l’art, sur ce qui le lie à la vie, et pour réfléchir au sens de celle-ci ? La philosophie, c’est aborder des questions universelles, s’extraire de sa propre expérience pour se porter vers une réflexion plus globale. Alors certes, ici, on part du singulier, on raconte un peu sa vie, on parle de ce qu’on a vécu sur scène, en studio ou sur la route, mais on regarde plus loin, on se lance sur la piste de Debord ou de Bouddha, dans les pas d’Aleister Crowley ou d’Aristote, on questionne le cynisme, l’épicurisme ou l’existentialisme. Environ soixante artistes se sont prêtés au jeu, ont remué leurs méninges et interrogé leurs souvenirs, leur pratique et leur conception de la vie. De la Bretagne d’Olivier Mellano à l’Australie d’Hugo Race, du post-punk d’Alexander Hacke à la folk de Lisa Germano, de la batterie de Calexico au violon de Yann Tiersen, ces artistes poussent la réflexion, à défaut de la chansonnette, pour nous faire partager la richesse de leur expérience et nous apporter la lumière, l’espoir et l’incroyable force de la musique. Parce que ce n’est pas seulement du rock’n'roll.

Terre de foot

Terre de foot

de COLLECTIF

INTERVALLES | Paru le 21/11/2013 | 29,00 €

Terre de foot est un tour du monde à la recherche des mille et une façons selon lesquelles se pratique le foot aujourd’hui. Aurélien, Romain et Thomas ont visité vingt-sept pays pour aller à la rencontre de ceux qui font du football un sport si vivant et populaire, qu’ils soient adolescents sur les plages du Sénégal, supporters dans les tribunes du stade de Buenos Aires ou anciennes stars internationales. De Rio à Singapour, de Bamako à Ho Chi Minh Ville, du Machu Picchu à Dakar, leurs photos et leurs témoignages dessinent les étonnants portraits des joueurs de tous horizons qui sont l’âme de ce sport. « Terre de Foot se veut une invitation au voyage, un périple initiatique dans l’école de la vie qu’est le football : vivre avec les autres, se battre avec les autres, se sacrifier parfois pour les autres. » Éric Cantona

Les Bâtisseurs

Les Bâtisseurs

de Jérôme CABANEL

INTERVALLES | Paru le 21/11/2013 | 34,00 €

Jour après jour, Marseille se transforme. Immense chantier à ciel ouvert, la ville est remodelée par une foule d’ouvriers anonymes qui construisent les quartiers de demain. Jérôme Cabanel a arpenté la plupart de ces grands chantiers et a photographié ces femmes et ces hommes qui, que ce soit dans la boue, face au mistral, sous l’orage ou en équilibre au-dessus du vide, bâtissent le futur. Ses photos sont un hommage splendide à tous ces anonymes du bâtiment qui en sont les héros.

Sotchi pour mémoire

Sotchi pour mémoire

de Jean-Claude TAKI & Guillaume REYNARD

INTERVALLES | Paru le 22/10/2013 | 21,00 €

Les auteurs de ce livre reçoivent un jour un message laconique d’une amie dans un français approximatif. « 29 août Olga enfonce dans la mer. L’enterrement 6 septembre. » Pour comprendre ce qui a bien pu se passer dans la ville de Sotchi, en Russie, où Olga a disparu pour toujours, ils se lancent à la poursuite du souvenir de cette femme, à la recherche d’éventuelles traces qu’elle aurait pu laisser derrière elle avant de se noyer. Dans cette ville où se côtoient les empreintes les plus profondes du système soviétique et les révolutions les plus violentes du système capitaliste, tandis que les jeux Olympiques d’hiver doivent s’y tenir, le voyage graphique et poétique qui commence est aussi une exploration intime de ce qui reste derrière soi quand tout est fini. Une poursuite urgente et folle de la mémoire des lieux. Un voyage intérieur enfiévré où la douleur serait cachée derrière ses symptômes.

Kalix, la malédiction de la loup-garou

Kalix, la malédiction de la loup-garou

de Martin MILLAR

INTERVALLES | Paru le 21/10/2013 | 19,90 €

Kalix, une jeune loup-garou dépressive, anorexique, déscolarisée et accro au laudanum, a été bannie d’Écosse car injustement tenue pour responsable de la mort de son père, le Thane du clan des loups-garous MacRinnalch. À Londres, où elle essaie d’éviter les chasseurs de loups-garous qui la traquent, Daniel et Lune, ses deux amis humains, font de leur mieux pour lui permettre de demeurer incognito. D’ailleurs, qui pourrait reconnaître un loup-garou dans un programme de rattrapage pour décrocheurs du secondaire ? Mais des résurgences de sa vie antérieure viennent troubler le quotidien neurasthénique de Kalix. Sur les braises d’un ancien amour, étouffé car il allait à l’encontre des principes du clan, se produit un drame qui réveille Kalix la sanguinaire : l’heure de la vengeance a sonné…

Sotchi inventaire

Sotchi inventaire

de Jean-Claude TAKI

INTERVALLES | Paru le 15/10/2013 | 18,00 €

Dans la ville de Sotchi, en Russie, un dessinateur français erre à la poursuite du souvenir d’une amie disparue en mer. Dans cette ville où se côtoient les traces les plus profondes du système soviétique et les révolutions les plus violentes du système capitaliste, à l’approche des jeux Olympiques d’hiver qui doivent s’y tenir, le voyage qui commence est aussi un voyage intérieur.

Les Heures pâles

Les Heures pâles

de Gabriel ROBINSON

INTERVALLES | Paru le 23/09/2013 | 17,00 €

C’est l’histoire d’un père, d’un flic exemplaire, d’un professionnel de la vérité. Pendant dix-huit ans, il a fait le choix d’un étrange mensonge : un autre amour, un autre enfant, à vingt minutes de chez lui, et personne ne le savait, ou presque. Un jour, le scandale éclate et l’un de ses fils, journaliste, mène l’enquête – ou plutôt couvre, comme en reportage, l’implosion du modèle parental – entre Lyon, Paris et le Mali.

Le Monde selon Cheng

Le Monde selon Cheng

de Stéphane REYNAUD

INTERVALLES | Paru le 22/08/2013 | 14,00 €

Cheng, un jeune ficeleur d’asperges né dans l’empire de Camelote, s’endort malencontreusement dans un conteneur rempli de légumes pour se réveiller à l’autre bout du monde. Dérivant dans un univers où tout est devenu low cost, il vogue de rencontre en rencontre et tente de comprendre qui tire les ficelles de cette société à la recherche perpétuelle du coût le plus bas. Le Monde selon Cheng est un conte contemporain aigre-doux sur le thème de la valeur. Poussant à l’extrême la logique mercantile du monde tel qu’il tourne, il explore avec brio et simplicité les abysses vers lesquels nous entraîne la quête effrénée du moindre coût.

Avec les hommes

Avec les hommes

de Mikaël HIRSCH

INTERVALLES | Paru le 22/08/2013 | 16,00 €

À Brest, deux anciens amis se retrouvent après vingt années de séparation. Le premier, en devenant écrivain, semble avoir réussi sa vie ; le second, en dépit de débuts prometteurs, n’est jamais devenu ce qu’on attendait de lui. Et si l’amertume rattrape souvent les grandes espérances, l’idée même de réussite peut parfois se révélerer illusoire.

De Tel Aviv à la presqu’île de Crozon, de la cour de Normale Sup’ aux monts d’Arrée, ces deux destins parallèles nous racontent la soif d’exotisme, la passion qui dévore et la littérature qui consume.

Variation jubilatoire sur le thème du voyage en Orient, réflexion sur la honte et la cruauté, Avec les hommes est aussi et surtout un magistral roman d’amour. Avec les hommes a figuré dans la première sélection du prix Femina 2013.

Je m’appelle Europe

Je m’appelle Europe

de Gazmend KAPLLANI

INTERVALLES | Paru le 14/06/2013 | 19,00 €

Je m’appelle Europe témoigne de la vie apparemment ordinaire d’un immigré qui s’immerge dans une nouvelle culture.

C’est le roman d’une renaissance : découverte d’une autre langue, initiation aux sens cachés derrière les mots et expressions les plus banals, exploration de l’étrangeté fondamentale du statut d’immigré dans une société en proie à de nombreux démons, apprivoisement de l’autre au moment de nouer les premiers liens affectifs dans une nouvelle patrie.

Une curiosité insatiable envers tous ceux qui, comme lui, ont dû s’inventer un nouveau moi, un nouveau présent, amène le narrateur à laisser parfois la parole à d’autres migrants, venus des quatre coins du monde, et qui racontent leurs parcours souvent extravagants, la manière dont ils essayent de se retrouver dans leur histoire personnelle, pleins de désespoir, de résignation ou d’énergie. 

Les pages de ce roman comptent parmi les plus subtiles qui aient été écrites sur cette expérience si particulière consistant à changer de langue. Je m’appelle Europe confirme tout le talent que la critique française et étrangère a reconnu à Gazmend Kapllani. Un talent qui fait de lui l’une des voix les plus précieuses de la littérature européenne contemporaine.

Le Chant du Monstre n° 2

Le Chant du Monstre n° 2

de COLLECTIF

INTERVALLES | Paru le 23/05/2013 | 15,00 €

Le Monstre hybride hume l’air du temps, s’ouvre à la création mouvante. Le chant alterne entre expérimentation, coup d’éclat et hésitation. Le Chant du Monstre, ou comment la littérature contemporaine s’allie au graphisme, au dessin et à l’illustration.

La Nuit des secrets

La Nuit des secrets

de David DOMA

INTERVALLES | Paru le 23/05/2013 | 19,00 €

Isaac Golder est un auteur célèbre dans le monde entier qui a bâti sa gloire littéraire sur un mensonge. À 82 ans, il avoue publiquement avoir volé le roman qui l’a fait connaître à son amour de jeunesse, une jeune femme déportée à Ravensbrück en 1943, rescapée du camp mais disparue depuis la fin de la guerre. Tandis que les conséquences du scandale qui s’ensuit se répandent comme une traînée de poudre à travers le monde, un jeune Argentin d’origine allemande, fils d’un sous-officier ayant sévi à Ravensbrück, entame une correspondance avec l’imposteur repenti afin de dissiper les ombres de l’histoire familiale. Au fil des lettres échangées par les différents protagonistes, le passé remonte à la surface, certains masques se fissurent, révélant des identités toujours plus incertaines, et ceux qui croyaient s’être affranchis de leur histoire doivent enfin se confronter à elle.

Un psychopathe et demi

Un psychopathe et demi

de Elias JABRE

INTERVALLES | Paru le 23/04/2013 | 5,00 €

Rien de plus délicat que d’annoncer une rupture surtout quand votre partenaire pense vivre le parfait amour. Et puis cette histoire de serial killer qui tourne en boucle à la télé ne vous met pas dans les meilleures conditions pour amorcer la fameuse discussion. Et si… Et si vous preniez votre courage à deux mains ?

Zeus

Zeus

de Sébastien GENDRON

INTERVALLES | Paru le 23/04/2013 | 5,00 €

Zeus est un tueur né. Zeus aime le sang, il est violent, il est incontrôlable. Tom, petite frappe du banditisme bordelais, aurait préféré ne jamais croiser sa route. Mais quand on veut jouer dans la cour des grands…

Bye bye Leningrad

Bye bye Leningrad

de Ludmila SHTERN

INTERVALLES | Paru le 22/03/2013 | 19,00 €

Bye bye Leningrad pose un regard particulièrement original sur la vie quotidienne dans l’ex-Union soviétique et les États-Unis de la seconde moitié du XXsiècle. En partie autobiographique, ce livre est à la fois un roman picaresque et d’apprentissage. Son héroïne, Tatyana Dargis, a grandi en URSS. Après une adolescence durant laquelle ses malheurs en amour n’ont d’égal que ses déboires intellectuels et administratifs avec le KGB, elle émigre aux États-Unis où de nouvelles absurdités (capitalistes, cette fois) lui donnent un aperçu cinglant de la vie en Occident. Avec un sens aigu des sous-entendus et un art de la satire qui se prête merveilleusement à la description des mille contradictions propres au déracinement, Ludmila Shtern brosse un tableau profond quoique hilarant des deux grandes puissances mondiales à la fin de la guerre froide.

S.A.P.E.

S.A.P.E.

de Héctor MEDIAVILLA

INTERVALLES | Paru le 15/02/2013 | 39,00 €

La S.A.P.E, ou Société des ambianceurs et personnes élégantes, est un phénomène vestimentaire et culturel s’inspirant du dandysme, apparu au Congo à l’époque de sa colonisation par les Français.

Les Sapeurs congolais entretiennent aujourd’hui ce mythe de la sophistication parisienne en se parant de leurs plus beaux atours et en défilant élégamment vêtus dans les rues de Brazzaville. Respectés par leur communauté, ils se regroupent autour de valeurs et de goûts communs, travaillant à améliorer leur style, leur gestuelle, dans le but d’atteindre originalité et distinction. Ce faisant, ils poursuivent un grand rêve : voyager à Paris et revenir à Brazzaville en tant qu’ambassadeurs de l’élégance.

La Sape questionne les modes de réappropriation de la culture dominante et la complexité des identités postcoloniales. Brillantine contre morosité, les Sapeurs proposent un modèle d’émancipation fantaisiste pour masquer les réalités parfois difficiles de la migration.

Véritable logos postmoderne, la Sape symbolise le parcours de ces dandys modernes, pour qui l’apparence au quotidien est un enjeu qui dépasse largement la frivolité : celui qui en impose par son style est, in fine, seul maître de lui-même.

Le Chant du Monstre n° 1

Le Chant du Monstre n° 1

de COLLECTIF

INTERVALLES | Paru le 23/11/2012 | 15,00 €

Le Monstre hybride hume l’air du temps, s’ouvre à la création mouvante. Le chant alterne entre expérimentation, coup d’éclat et hésitation. Le Chant du Monstre, ou comment la littérature contemporaine s’allie au graphisme, au dessin et à l’illustration.

Absolut Barbarian Trip

Absolut Barbarian Trip

de Elias JABRE

INTERVALLES | Paru le 16/10/2012 | 5,00 €

Imaginez une bande de jeunes célibataires à qui l’on propose d’aller passer un mois de vacances tous frais payés sur une île paradisiaque au large des côtes méditerranéennes, avec pour seuls mots d’ordre : sexe, alcool et farniente… Ça vous laisse rêveur ? C’est l’Absolut Barbarian Trip ! Mais l’île va bientôt révéler d’étranges phénomènes qui ne laisseront pas nos fêtards indemnes.

Comic Strip

Comic Strip

de Arnaud MODAT

INTERVALLES | Paru le 16/10/2012 | 5,00 €

L’époque n’est plus au rire ; pire, il a été interdit… Le seul moyen de s’en payer une tranche : un petit tapin comique boulevard Desproges. Entre les clowns roumains, les recalés du Jamel Comedy Club et les têtes d’affiche déchues de la grande époque, on n’a que l’embarras du choix… Mais, si le rire est contagieux, ne risque-t-on pas d’attraper une saloperie ?

Mortem

Mortem

de Eric ATLAN

INTERVALLES | Paru le 15/10/2012 | 59,00 €

Mortem est un thriller psychologique : l’histoire d’une jeune femme, Jena, qui va défier sa propre mort durant toute une nuit. Jena est comme ces milliers de personnes qui sont passées à côté de leur vie sans s’en apercevoir. Aux portes de la mort, elle rencontre son âme. Durant cette initiation, Jena trouvera-t-elle la force de choisir son destin ? Mortem est un hommage aux grands classiques du cinéma noir et blanc. Il a déjà obtenu dix-huit récompenses internationales. Les éléments artistiques de Mortem, ses thèmes universels et l’histoire passionnante de sa réalisation, entre hommage aux plus grands maîtres du septième art et innovations technologiques de premier plan, ont fourni la matière de ce livre. Source de plaisir visuel et d’informations, tant pour le cinéphile et le spectateur grand public que pour l’étudiant en cinématographie, Mortem est un monument pour tous les amoureux du cinéma.

Gueule d’Hexagone

Gueule d’Hexagone

de COLLECTIF ARGOS

INTERVALLES | Paru le 15/10/2012 | 32,00 €

À quoi ressemble la France d’aujourd’hui ? Qui sont ses habitants ? Comment se connecte-t-elle au village mondial ? Quel chemin a-t-elle parcouru depuis cinquante ans ? Telles étaient quelques-unes des questions que se posaient les douze auteurs de Gueule d’Hexagone avant de commencer leur travail. Pour ce projet étendu à six territoires français, six binômes, associant chacun un écrivain et un photographe, furent constitués et une méthode de travail spécialement conçue. Objectifs : renouer avec l’enquête de terrain au long cours, raconter dans chaque lieu une histoire éclairante, associer les habitants aux différentes étapes des reportages. Souvent décalés, très variés dans leur style comme dans leur approche, les six récits révèlent des facettes peu connues de l’Hexagone, découvrent des lignes de forces inédites, déplacent quelques repères réputés inamovibles. Dans leur dialogue, ces histoires ébauchent un portrait dynamique et inattendu de la vie française en ce début de millénaire.

Doris Darling

Doris Darling

de Ben ELTON

INTERVALLES | Paru le 15/09/2012 | 14,00 €

Doris Wallis est une langue de vipère de premier plan qui gagne sa vie en éreintant violemment les célébrités dans un magazine TV. Elle a tout l’attirail d’un bon journaliste people : un toy-boy à peine majeur occasionnellement dealer, une jolie assistante a priori pas insensible à ses charmes, la perspective d’avoir bientôt sa propre émission de télévision et pas l’ombre d’un scrupule dans sa garde-robe. Si elle a le moindre cadavre dans son placard, quelque part entre les stilettos et les menottes, le placard est solidement verrouillé. Ou du moins le croit-elle.

Les Menteurs

Les Menteurs

de Anthony NEILSON

INTERVALLES | Paru le 01/09/2012 | 14,00 €

Il reste une tâche à accomplir aux agents de police Blunt et Gobbel avant de terminer leur travail en cette veille de Noël : annoncer à un couple de retraités une nouvelle atroce. Mais si ces derniers ne supportaient pas un tel choc ? Et s’il était préférable qu’ils ignorent la vérité ? Déjà peu enclins à s’acquitter de leur tâche, nos deux compères ne s’attendaient pas à se retrouver au milieu d’une chasse à l’homme organisée par une association d’autodéfense antipédophile, et à devoir en venir aux mains avec un prêtre aux curieuses habitudes vestimentaires et un chien non-identifié. Burlesque, trépidante, n’épargnant personne sur son passage, la farce d’Anthony Neilson est comme une synthèse hystérique entre Le Père Noël est une ordure et En attendant Godot.

1421, l'année où la Chine a découvert l'Amérique

1421, l'année où la Chine a découvert l'Amérique

de Gavin MENZIES

INTERVALLES | Paru le 21/08/2012 | 14,90 €

Les révélations de Gavin Menzies tout au long de 1421 sont à couper le souffle. Pas à pas, il reconstitue l’histoire des cartes maritimes, des planisphères et de la navigation dans une enquête au long cours qui l’amène à des conclusions absolument édifiantes : contrairement à des idées reçues vieilles de plus de 500 ans, les grands « découvreurs » n’ont probablement rien découvert du tout !

Là-Batz

Là-Batz

de Guénaëlle BAILY-DAUJON

INTERVALLES | Paru le 24/05/2012 | 16,00 €

Quand l’auteur arrive sur l’île de Batz, elle tombe géographiquement amoureuse et décide de s’y installer avec son mari et ses enfants. Malgré les difficultés d’acclimatation, les rigueurs du climat et la prudence initiale des îliens, elle plonge tête baissée dans cette nouvelle vie. En chemin, elle découvre des figures touchantes aux destins singuliers. Ainsi naît l’idée de ce livre, créer des ponts entre ces destins îliens et la grande histoire du monde.

De rencontres en portraits, d’amitiés en leçons de choses, elle doit bientôt remettre en question ses certitudes de jeune Parisienne et se laisser apprivoiser par cet univers indomptable. Alors qu’elle pensait s’être mise en retrait, elle se retrouve au centre du monde.

Portrait d’une île singulière et d’une femme impétueuse, Là-Batz est comme une ode marine passé le dernier finistère.

Les Enfants de l’exil

Les Enfants de l’exil

de COLLECTIF

INTERVALLES | Paru le 24/05/2012 | 17,00 €

Dans les années 1970, toute une génération de lycéens éveillés politiquement et scolarisés dans les meilleurs lycées de Buenos Aires se retrouve persécutée par la dictature argentine. En quelques jours, alors que la répression se durcit, nombreux sont ces adolescents qui se voient contraints de quitter le pays, devenu le théâtre de disparitions inquiétantes.

Plusieurs décennies plus tard, Diana Guelar, Vera Jarach, et Beatriz Ruiz ont retrouvé quelques-uns de ces adolescents contraints à l’exil avant même d’avoir 20 ans.

Ces témoignages retracent les destins brisés d’une génération disséminée de par le monde en raison de son activisme. à travers ces voix singulières, on découvre un pan méconnu de l’histoire politique de l’Argentine des années 1970.

La lutte continue

La lutte continue

de Tomas VAN HOUTRYVE

INTERVALLES | Paru le 18/05/2012 | 39,00 €

Dans quelques pays, le communisme a réussi à survivre à la fin de la guerre froide, à muer et à s’adapter au XXIe siècle. Qu’il constitue une réponse à des inégalités criantes, qu’il repose sur la nostalgie d’une époque de stabilité ou qu’il déraille vers le totalitarisme le plus violent, le communisme dans ces pays continue de résister au tsunami de l’histoire récente. Pendant sept ans, Tomas van Houtryve a arpenté comme nul autre avant lui la Corée du Nord, Cuba, la Chine, le Népal, le Vietnam, le Laos et la Moldavie. Il y a découvert un monde souterrain fait d’espions, de révolutionnaires, d’opposants et d’ouvriers. À travers ses photos, c’est l’écart entre l’idéal communiste et sa mise en œuvre contrastée dans le monde actuel qu’il a tenté d’explorer.

Voyages sur Chesterfield

Voyages sur Chesterfield

de Philippe COUSSIN-GRUDZINSKI

INTERVALLES | Paru le 18/05/2012 | 15,00 €

Philippe est un jeune diplômé au chômage malgré un parcours sans faute. Préférant vivre de menus larcins plutôt que de se résoudre aux bassesses ordinaires d’une carrière dans les grands groupes de médias, il passe ses nuits sur Facebook, où les traces de sa vie passée l’emmènent dans un paradis perdu constitué de voyages, d’amours majeures et de souvenirs d’enfance. 

L’espace d’une nuit, de 0 h 07 à 7 h 00 du matin, sa rêverie est constamment interrompue par l’irruption intempestive d’amis numériques, véritables ou non, avec lesquels s’improvisent des dialogues tantôt profonds, tantôt absurdes, souvent désopilants.

Exaspéré par le snobisme de ses contemporains, le conformisme de la petite bourgeoisie qui boit du champagne et la vacuité grotesque du monde de la mode et de la communication, il cherche à étancher sa soif d’Idéal dans un monde qui semble y avoir renoncé.

Petit journal de bord des frontières

Petit journal de bord des frontières

de Gazmend KAPLLANI

INTERVALLES | Paru le 23/03/2012 | 19,00 €

Après une enfance albanaise durant laquelle les minijupes des animatrices de la télévision italienne résument à ses yeux la vie en Occident, Gazmend Kapllani franchit un jour la frontière grecque dans l’espoir d’une vie meilleure. Mais la Terre Promise ne lui réserve pas l’accueil amical auquel il s’attendait : nulle speakerine légèrement vêtue en signe de bienvenue, et pas la moindre trace d’un sourire bienveillant sur le visage des autochtones. 

Parqué dans un centre de rétention pour immigrés, il commence à entrevoir la dure réalité de la condition qui sera désormais la sienne. Lui et ses camarades albanais bâtissent dans leurs rêves un futur en Grèce où le travail leur apporte succès et fortune, un futur qui restera à l’état de chimère pour la plupart d’entre eux. L’absurdité de ces châteaux en Espagne comme celle de leur condition n’en rend leur quotidien que plus cruel.

Avec autant de recul que d’engagement, d’humour que d’indignation, Kapllani mêle le récit de son expérience à une méditation sur ce qu’il appelle « le syndrome des frontières » pour composer un premier livre d’une acuité et d’une vigueur extraordinaires.

Un personnage en Italie

Un personnage en Italie

de Daphné KAUFFMANN

INTERVALLES | Paru le 16/03/2012 | 19,00 €

Après un accident de la circulation, Jean est persuadé d’être le personnage d’un roman dont l’intrigue se déroule en Italie. Pour rattraper une histoire qui risque de s’écrire sans lui, ce drôle d’oiseau s’embarque dans un voyage des plus singuliers.

Rome, Florence, Sienne, San Gimignano, Venise… à chaque étape de cette étrange odyssée, les indices prouvant son identité s’accumulent au gré des rencontres de fortune et des amours éphémères.

Un amuseur public œnophile au verbe haut, un couple d’artistes bohème doté d’un charisme irrésistible, une séduisante illusionniste qui lit dans les pensées… Chaque rencontre est pour Jean l’occasion d’une dérive de plus en plus troublante dans la confusion des genres et des sentiments.

Et si toute l’existence n’était que fiction ?

Des bambous dans la surface de réparation

Des bambous dans la surface de réparation

de Rowan SIMONS

INTERVALLES | Paru le 23/02/2012 | 22,00 €

Lorsqu’il débarque en Chine, Rowan Simons ne se doute pas qu’un match de football amateur, à savoir vingt-deux joueurs du dimanche réunis sur un terrain, constitue pour les autorités non pas une pratique saine et exemplaire à encourager parmi la population mais plutôt... une manifestation susceptible de déstabiliser le régime !

Dès lors, avec une détermination inébranlable et une espièglerie à toute épreuve, Rowan Simons met tout en œuvre pour faire naître en Chine le premier club de football amateur, puis un championnat entier, persuadé qu’aucune directive venue d’en haut ne saurait remplacer ce qui fait l’esprit même de ce sport et qui est à la base de toutes ses institutions : sa pratique en amateur.

L’histoire de ce combat dresse un portrait désopilant des milieux du sport et de l’audiovisuel en Chine, compose un éloge inattendu à la patrie qui a inventé le football, et retrace les tribulations jubilatoires d’un amoureux du ballon rond et de la Chine qui a usé de tous les subterfuges pour parvenir à réconcilier ses deux passions.

Nos années folles

Nos années folles

de Linda GRANT

INTERVALLES | Paru le 19/01/2012 | 23,00 €

En 1968, Stephen Newman débarque en Angleterre en provenance de la Californie. Renvoyé d’Oxford, il se marie précipitamment avec sa petite amie anglaise Andrea pour éviter de retourner aux États-Unis et de risquer l’enrôlement dans l’armée américaine qui s’enlise au Vietnam. Durant les quarante années suivantes, leurs amis et eux gravissent les échelons de la classe moyenne jusqu’à ce que la crise de la cinquantaine et celle du nouveau siècle les obligent à prendre conscience que leur génération gâtée a toujours vécu dans un paradis de façade.

Ce nouveau roman aigre-doux de Linda Grant s’attache à dresser le portrait de la génération des baby-boomers. Idéalistes dans leur jeunesse, éveillés politiquement par les grands conflits du XXe siècle, ils ont bâti des foyers, eu des enfants, atteint la cinquantaine, et voient maintenant leurs propres enfants confrontés à un monde qui semble loin d’être aussi pacifique ou humain que celui qu’ils rêvaient de construire.

Comme sur un lit de roses

Comme sur un lit de roses

de Millard KAUFMAN

INTERVALLES | Paru le 22/11/2011 | 22,40 €

Judd Breslau est un adolescent brillant qui essaye de terminer son doctorat de littérature. Quand sa mère disparaît pour se consacrer entièrement à l’écriture de poésies avant-gardistes, Judd commence un voyage des plus singuliers, qu’il nous raconte depuis une prison de l’Assama (une province imaginaire d’Irak) où il attend l’heure de son exécution.

Si Judd en est arrivé là, c’est parce que, quelques mois auparavant, il a intégré un groupe de travail dirigé par le professeur Chatterton, un égyptologue excentrique persuadé d’avoir découvert le secret de la construction des pyramides : des ondes sonores capables de transporter dans les airs des blocs de granit entiers. Pendant des mois, Judd doit rester dans son bureau et attendre d’éventuels symptômes de lévitation.

S’il n’a pas pris ses jambes à son cou, c’est parce que Judd est tombé éperdument amoureux de Valerie, la fille de l’égyptologue. La conquérir va devenir sa principale ambition, ainsi que le nœud des péripéties qui s’ensuivent. Dans un ranch tragiquement patriarcal du Colorado, dans les couloirs d’un studio de cinéma porno sous le pont de Brooklyn ou dans l’Assama contemporain, tous les personnages que rencontre Judd sauront exploiter sa flamme afin de l’embrigader dans leurs plans tortueux pour devenir les maîtres du monde.

Rakia

Rakia

de Theo HAKOLA

INTERVALLES | Paru le 22/09/2011 | 22,00 €

Biljana et Milica sont serbes. Musiciennes magnifiques, amies d’exception, elles sont pleines de fougue, de force et de contradictions.

Christopher Drake est américain. Il chante dans un groupe de rock qu’il veut quitter. La passion s’est mêlée de doute, il songe à devenir journaliste, tente de chercher la vérité dans cette partie du monde qu’elle semble avoir désertée… Un concert à Belgrade et la rencontre des deux jeunes femmes vont être le tournant que sa vie attendait. 

Et voilà trois complices, trois amis, inadaptés à la vie chacun à sa manière, lancés dans une valse entre la France et les Balkans, au rythme des violons et des verres de rakia, dans le tourbillon des débats qui tentent de reconstruire des identités et des territoires lacérés, dans le bruit des jurons qui émaillent toute discussion, dans le silence des douleurs avec lesquelles chacun a dû apprendre à vivre.

Christiania ou les enfants de l’utopie

Christiania ou les enfants de l’utopie

de Laurène CHAMPALLE

INTERVALLES | Paru le 22/09/2011 | 18,00 €

Christiania a été fondée en 1971 au cœur de Copenhague sur une friche militaire de 34 hectares. Héritage du mouvement peace and love, la « ville libre » autoproclamée reste de nos jours un quartier mythique où flotte un drôle de drapeau et un parfum de liberté. Si aujourd’hui l’on ne s’y promène plus nu avec des fleurs dans les cheveux, Christiania demeure un immense squat urbain où près de mille personnes, dont deux cents enfants, expérimentent l’autogestion et la démocratie directe, et où le haschich et le cannabis sont en vente libre.

Qu’est-ce que Christiania ? Dix-sept Christianites ont ouvert leur porte et accepté de raconter leur quotidien à Laurène Champalle.

Christiania est la plus grande expérience de vie alternative au cœur d’une capitale européenne. Christiania est aussi un espoir : l’espoir qu’un autre mode de vie urbain est possible au XXIe siècle. Christiania est un chantier, une expérience en cours, un lieu unique au monde où rien n’est figé, où tout reste à inventer.

Les Meilleures intentions du monde

Les Meilleures intentions du monde

de Gabriel MALIKA

INTERVALLES | Paru le 22/09/2011 | 19,00 €

À Dubaï, un riche et influent homme d’affaires décide d’organiser un tirage au sort dont le premier prix est une croisière sur le détroit d’Ormuz. Les heureux gagnants viennent des quatre coins du monde. 

Depuis le navire, ces personnages aux destins singuliers vont assister à une catastrophe qui va changer la physionomie de la région. Passé le choc initial, l’organisateur de la croisière tient à ce que l’un des passagers, un jeune Français récemment installé à Dubaï, interroge les participants afin de trouver dans leurs parcours personnels un sens à ces événements extraordinaires.

Les Meilleures Intentions du monde raconte l’histoire d’êtres venus de tous horizons convergeant vers cette immense mégapole qu’est devenue Dubaï, une ville qui n’était encore il y a cinquante ans qu’un petit village de pêcheurs, et où les sentiments et les aspirations de chacun semblent constamment mis à l’épreuve. 

C’est aussi une parabole qui dépeint les gloires et déboires d’une cité née des sables qui a tant contribué à changer l’image du monde arabe, au risque d’y perdre son âme.

Marie et les Autres

Marie et les Autres

de Axel LÉOTARD

INTERVALLES | Paru le 19/05/2011 | 19,00 €

À 42 ans, Marie a tout pour être heureuse. Accomplie professionnellement dans l’agence de pub qu’elle a créée et où elle travaille avec ses amis, Marie est une Parisienne moderne qui croit en l’amitié et se dépense sans compter pour son entourage. Pour ce qui est des hommes, évadée d’un mariage terne dont elle se félicite chaque jour d’être libérée, elle les recrute désormais sur des sites d’escort boys. Gain de temps et lendemains faciles assurés !

Quand elle se découvre soudain enceinte de l’un d’eux, c’est tout un équilibre de vie qui se retrouve sur la sellette.

Marie et les Autres nous conte un mois dans la vie d’une femme d’aujourd’hui. Un mois où les certitudes vacillent, où les grandes questions surgissent et où la frénésie du quotidien ne s’arrête pas pour autant. Un mois où tout, famille, amis, amours, carrière, doit trouver sa juste place. Un mois pour décider.

Détrompez-vous !

Détrompez-vous !

de Jean SZLAMOWICZ

INTERVALLES | Paru le 19/05/2011 | 9,00 €

Les indignations sélectives de la nouvelle icône médiatique qu’est devenu Stéphane Hessel se sont répandues sans contrôle ni vérifications. 

En véritable saint du militantisme à la mode, il profère ses anathèmes dans l’assurance de son infaillibilité de vieux sage. Pour ses adeptes, chacune de ses imprécations se transforme en une vérité révélée et l’indignation impérative devient un commandement pour tous.

Contrevérités, exagérations, emphase larmoyante... En usant jusqu’à la corde la dimension compassionnelle des droits de l’homme, Stéphane Hessel se livre à un florilège d’assertions démesurées sans fondement dans la réalité. Ce vieil homme indigné ne fait pourtant que ressasser les perles scandaleuses de la stratégie djihadiste.

Jean Szlamowicz décrypte les procédés de son imposture argumentative, ciblant chaque manœuvre rhétorique en la soumettant à l’épreuve des faits. 

Est-il encore temps pour la raison de rétablir la vérité face aux ravages médiatiques d’un prêche dont la virulence fourbit les armes d’une indignation dangereuse ?

California Dreaming

California Dreaming

de Yann PERREAU

INTERVALLES | Paru le 15/04/2011 | 29,00 €

Naomi Harris, figure de proue de la nouvelle génération de photographes nord-américains, et Yann Perreau, journaliste, écrivain et critique d’art, sont allés à la rencontre d’une trentaine de Californiens qui leur ont raconté leur expérience du rêve américain. Si différents et pourtant mus par la même envie d’entamer une nouvelle existence. Chacun d’entre eux a, un jour, quitté sa patrie, laissé un pan de sa vie derrière lui pour prendre un nouveau départ. Une galerie de portraits dans laquelle se côtoient une drag-queen née aux Philippines, un couple de rescapés de la Shoah, le chirurgien esthétique du tout-Hollywood né dans une favela, le maire juif iranien de Beverly Hills, la doublure abdominale de Sylvester Stallone, un graphiste oscarisé devenu surfeur à plein temps, un travailleur social défendant les sans-papiers, etc.

Le Cartographe

Le Cartographe

de Guillaume JAN

INTERVALLES | Paru le 27/03/2011 | 19,00 €

Lazare, 25 ans, accompagne un groupe de rock dans sa tournée européenne. Mais le projet tourne court à Sarajevo et le jeune homme doit se débrouiller seul pour rentrer en France. 

Le chemin du retour se révèle plus compliqué que prévu : par distraction, par nonchalance, par curiosité aussi, cet Ulysse maladroit va se perdre dans les Balkans. Découvrant les lois du vagabondage, il affronte des tempêtes, croise des âmes perdues et des compagnons providentiels, travaille où il peut, dort dehors, voyage en clandestin, embarque sur un vaisseau fantôme... 

Au fil de cette errance chaotique, c’est une géographie de l’âme qui commence à se dessiner sous les pas de Lazare et sur le dos de la carte d’Europe qu’il annote comme un journal intime. La route se fait alors plus sinueuse, les rencontres plus inquiétantes. Le point de non-retour semble inéluctable.

Voyage au pays des juges

Voyage au pays des juges

de Jean-Claude BOULARD

INTERVALLES | Paru le 15/10/2010 | 19,30 €

Ce livre est une invitation au voyage dans un pays à risques : celui des juges. Le fil conducteur du récit se nourrit d’une dramaturgie où va se jouer l’honneur d’hommes injustement mis en cause. Au fil de quarante-cinq étapes, vous rencontrerez l’usage d’un faux, la manipulation de témoin, la déformation des pièces du dossier, la garde à vue pour faire craquer et l’intime conviction comme habillage juridique de l’arbitraire, avant une marche lente vers la vérité. Tant que ces méthodes n’ont touché que les hommes politiques, elles n’ont pas soulevé de protestation, mais le jour où l’opinion a découvert qu’elles pouvaient concerner d’autres publics, alors… Alors bon voyage.

Kalix, la loup-garou solitaire

Kalix, la loup-garou solitaire

de Martin MILLAR

INTERVALLES | Paru le 15/10/2010 | 23,40 €

Kalix a fui l’Écosse et se terre dans les faubourgs de Londres car elle est poursuivie pour avoir attaqué son père, le chef du clan MacRinnalch, le clan de loups-garous le plus puissant d’Écosse. Dans sa fuite, Kalix ne peut guère compter sur les autres membres de sa famille qui se déchirent à l’aube d’une sanglante bataille de succession. Entre un frère aîné qui la verrait bien morte, une sœur styliste obnubilée par les caprices de sa principale cliente – une reine des fées particulièrement déjantée –, un autre frère secrètement transformiste et des cousines pop stars sur le déclin alcoolisées en permanence, Kalix ne peut compter pour se défendre que sur ses forces, supérieures à celles des autres loups-garous, et sur les tubes des Runaways, qu’elle écoute en boucle à plein volume. Pour se jouer des tueurs lancés à sa poursuite et des balles en argent qui fusent autour d’elle, Kalix reçoit l’aide d’alliés aussi originaux qu’inespérés sous les traits d’un couple d’étudiants désargentés. Elle, Lune, brillante et dynamique, lui, Daniel, mou et velléitaire, touchés par la détresse de la jeune Kalix, vont la prendre sous leur aile… et devoir affronter un monde dont ils n’auraient jamais soupçonné l’existence. Tout comme dans Les Petites Fées de New York, Martin Millar sait donner cette touche de sincérité à ses personnages qui les rend proches et réels.

Protectors

Protectors

de Sabine PIGALLE

INTERVALLES | Paru le 21/05/2010 | 39,60 €

La série photographique intitulée “Protectors” traite de la perduration des mythes et de la cohabitation du monde profane dans la représentation du sacré. Elle juxtapose l’aspect corporatif de métiers reliés à la représentation superstitieuse de protecteurs.

Dans la religion chrétienne a priori monothéiste, les cultes voués à tout un cortège de saints renvoient à la pléiade de divinités rencontrées dans les civilisations antiques. Ces derniers constituent ainsi souvent les avatars de ces mêmes dieux, (ainsi, par exemple, la relation Apollon / Sébastien) et assurent la survie de rituels ancestraux et de croyances païennes avec lesquelles l’Église s’est ultérieurement “arrangée”.

Cette série traite de l’héritage symbolique des mythes et leur imbrication dans notre culture moderne, alors même qu’a eu lieu depuis longtemps la séparation des deux mondes d’ordre temporel et spirituel.

Raga Mala

Raga Mala

de Ravi SHANKAR

INTERVALLES | Paru le 01/05/2010 | 29,00 €

Ces mémoires exceptionnels retracent le parcours d’un homme hors du commun. Dans une langue claire et élégante nourrie des témoignages des nombreux musiciens qui ont croisé sa route, Shankar se souvient de son enfance à Bénarès, de ses tournées en Europe à l’époque où il dansait dans la troupe de son frère Uday, de son engagement auprès du maître Allaudin Khan qui lui enseigna l’art du sitar.

Viennent les années 1950 et 1960 où il commence à populariser la musique indienne en Occident et fait la rencontre décisive de George Harrison. On plonge alors dans les coulisses de ses plus mythiques performances, comme à Woodstock ou à Monterrey.

La vie de Ravi Shankar résume à elle seule la rencontre entre Orient et Occident. Cette autobiographie est à l’image de son auteur, l’un des plus grands musiciens du XXe siècle : pleine de charme, de dignité, d’esprit et d’humour.

Jérusalem

Jérusalem

de Patrick NEATE

INTERVALLES | Paru le 16/04/2010 | 24,00 €

Dans les premières années du XXe siècle, un jeune Anglais revient blessé de la guerre des Boers. Ayant perdu toute illusion sur l’Empire de sa majesté et craignant pour l’âme d’Albion, il part explorer l’Ouest anglais à la recherche des facteurs clefs de l’identité britannique.

De nos jours, un jeune patron de label londonien intitulé « AuthenticitéTM » s’amuse à définir ses contemporains à travers leurs choix de consommateurs avec une précision diabolique. Il engrange argent et succès avec une sensation croissante d’insatisfaction.

Pendant ce temps-là, son père, un ministre de second ordre dans un gouvernement en chute libre, est envoyé en Afrique pour négocier avec le dernier despote autoproclamé. La confiance dans ses capacités de succès le destine, croit-il du haut de son ambition débordante, aux plus hautes fonctions.

Évidemment, rien ne se passe comme prévu.

Réflexion sur la vanité des questions liées à l’identité nationale, satire du consumérisme tout puissant et critique radicale du colonialisme britannique, Jérusalem est un roman grave et drôle à la fois sur les travers les plus flagrants du monde moderne.

Softcore

Softcore

de Tirdad ZOLGHADR

INTERVALLES | Paru le 20/10/2009 | 19,00 €

Un jeune, ambitieux, opportuniste et cosmopolite commissaire d’exposition iranien revient à Téhéran pour rouvrir la Promessa, un bar à cocktails mythique des années 1970, et le transformer en un lieu d’exposition mêlant mode, art contemporain, soirées interlopes et stars du show-business et de la communication.

Dans les méandres d’un Téhéran ultramoderne et ultraconservateur à la fois, un maelström incontrôlable s’emballe, où grands manitous de l’art contemporain, mollahs enturbannés, gouvernements étrangers, organisations terroristes, socialites internationaux et même stars du rock’n'roll jouent chacun leur propre partition… sur des rythmes différents.

Festins libertins

Festins libertins

de Sabine PIGALLE

INTERVALLES | Paru le 13/10/2009 | 10,00 €

Si Aphrodite avait mis la main à la pâte et passé ses congénères à la casserole, ses recettes auraient probablement ressemblé à celles mijotées par Sabine Pigalle. À la manière de la déesse grecque, l’auteur et avant tout photographe manie savoureusement les plaisirs humains et nous pousse à la tentation. Le tout intitulé Festins libertins offre un régal pour les pupilles et les papilles qui se verront émoustillées par l’audace subtile des assaisonnements. Au menu, « Supplice sauce ravigote », « Chaud-froid d’une nuit d’été », « Langues de chat à la sultane » et autres gourmandises à déguster sans pudeur.

Des palais les plus chastes aux désirs les plus affamés, Festins libertins ravira tous les appétits.

Les Tribulations d’un opiomane (1895-1915)

Les Tribulations d’un opiomane (1895-1915)

de James S. LEE

INTERVALLES | Paru le 29/08/2009 | 19,00 €

La plupart des écrivains voyageurs ont entendu parler de James S. Lee et de son Underworld of the East, un classique oublié de la littérature de voyage et de la « drug literature » jamais encore traduit en français.

Ingénieur des mines en Asie mais né en 1872 dans le Nord de l’Angleterre victorienne, James S. Lee a attendu d’avoir 62 ans pour publier le récit (scandaleux, pour beaucoup) de ses voyages à travers le monde. De l’Inde à l’Indonésie, de la Malaisie à Shanghai, du Brésil au Congo, des bas-fonds portuaires aux jungles tropicales les plus denses, des lupanars secrets aux fumeries d’opium souterraines, le lecteur suit cet élégant et désarmant junkie dans sa recherche effrénée d’expériences interdites.

Underworld of the East retrace l’intégralité de ces voyages à travers le monde colonial des années 1895-1915, et offre une vision particulièrement moderne du rapport à la médecine et aux cultures étrangères. Entre deux prises de stupéfiants, le narrateur du récit élabore une esquisse de testament écologique, dresse un procès impitoyable du système colonial de l’intérieur, et témoigne d’une sensibilité aux cultures étrangères particulièrement surprenante dans le Commonwealth victorien déclinant des années 1895-1915.

Les Petites Fées de New York

Les Petites Fées de New York

de Martin MILLAR

INTERVALLES | Paru le 08/04/2009 | 19,00 €

« Le récit des Petites Fées de New York démarre avec Morag et Heather, deux petites fées hautes de 50 centimètres, portant épée, kilt vert et cheveux mal teints, qui volettent par la fenêtre du pire violoniste de New York, un type antisocial et obèse nommé Dinnie, et vomissent sur sa moquette. Qui sont-elles et comment sont-elles arrivées à New York, et en quoi tout cela concerne-t-il l’adorable Kerry, qui vit dans l’immeuble d’en face, est atteinte de la maladie de Crohn et confectionne un alphabet des fleurs, et en quoi tout cela concerne-t-il les autres fées (de toutes nationalités) de New York, sans oublier les pauvres fées opprimées de Grande-Bretagne, voilà le sujet du livre. Il contient une guerre, ainsi qu’une mise en scène fort inhabituelle du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, et des solos de guitare de Johnny Thunders des New York Dolls. Que peut-on demander de plus à un livre ? » Neil Gaiman

Le Travail révélé

Le Travail révélé

de COLLECTIF

INTERVALLES | Paru le 08/04/2009 | 24,00 €

Qu’est donc devenu le travail ? Plus que jamais, le travail se trouve au centre des débats politiques, économiques et sociaux. Dimension incontournable de la vie des individus, il est considéré, et bien souvent vécu, comme indispensable à l’accomplissement de soi, à l’épanouissement personnel et identitaire ; source de savoirs, de développement de compétences ou encore créateur de lien social. Parallèlement, il peut être synonyme d’obligations et de contraintes. Toujours est-il que le travail occupe clairement l’avant-scène politique et médiatique de ce début de XXIe siècle. Pourtant, les images qui l’entourent semblent de plus en plus brouillées, conventionnelles pour certaines, caricaturales parfois. De quoi parle-t-on au juste lorsque l’on parle du travail, de son sens, ou de sa valeur ? Comment parler du travail sans parler entre experts ? Nous avons fait le pari que la photographie donnerait à voir le travail sous un angle original, singulier, novateur et pourrait constituer un moyen d’amorcer, auprès du plus grand nombre, une réflexion durable sur les questions qu’il soulève. Cet ouvrage, tout comme l’exposition photographique qui en est à l’origine, se propose d’être un moment de découverte, mais aussi de questionnement personnel et de réflexion sur le monde actuel.

Nos mots croisés

Nos mots croisés

de Daphné KAUFFMANN

INTERVALLES | Paru le 01/04/2009 | 19,30 €

« Il y a Paris, il y a des rencontres, il y a Rome, le Mexique, les routes qui ne finissent jamais, il y a la musique, les rêves en bandoulière, il y a ce mois de mai, ces espoirs d’un autre monde, il y a vous. Il y a notre rencontre, le fil ténu d’une conversation qui nous emmène toujours plus loin, il y a nos yeux face à face qui en disent autant que nos lèvres, il y a vos souvenirs et mes doutes, ma fièvre et vos sourires, cet échange entre nous. Parfois, dans certains lieux, on sent qu’il se cache une histoire, une personnalité ; on sent qu’il y a une âme derrière les moindres choix, une vie qui se promène dans l’espace en toute liberté. Pourquoi l’Alcazar ? Pourquoi cet homme-là ? J’ai regardé la feuille arrachée à mon carnet de notes : cinq ou six dates peut-être et des mots griffonnés. Des mots comme les titres d’une aventure sans cesse recommencée, comme des nouveaux départs, des vies superposées… Des titres de chapitres ; déjà je le savais. »

La Demoiselle de Sing Sing

La Demoiselle de Sing Sing

de Idanna PUCCI

INTERVALLES | Paru le 02/10/2008 | 22,40 €

En 1895, à New York, Maria Barbella, une immigrée italienne pauvre et ingénue, est condamnée pour le meurtre de l’amant qui avait abusé de sa confiance, devenant ainsi la première femme condamnée à être exécutée sur la chaise électrique, l’année de son invention.

Révoltée par le sort qui attend cette jeune femme faible et sans défense, opposée depuis toujours à la peine capitale, Cora Slocomb Savorgnan de Brazza, l’arrière-grand-mère de l’auteur, lance alors pour la sauver un gigantesque mouvement d’opinion qui, quand les journaux, les politiciens, les lobbies et le grand public viennent lui donner de l’ampleur, devient la première campagne nationale jamais menée contre la peine de mort aux États-Unis.

L’histoire de Maria Barbella et du combat pour la sauver est un témoignage essentiel sur la condition des femmes, des immigrés italiens et des prisonniers en Amérique au tournant des XIXe et XXe siècles. C’est aussi un plaidoyer passionné contre la peine capitale et, avant tout, l’histoire vraie d’une femme qui a tout risqué pour en sauver une autre.

Soname ou la bonne fortune

Soname ou la bonne fortune

de Soname YANGCHEN

INTERVALLES | Paru le 01/09/2008 | 19,00 €

À l’âge de 16 ans, Soname franchit à pied l’Himalaya pour fuir l’oppression chinoise et sa propre condition de semi-esclave à Lhassa, la capitale du Tibet. Arrivée en Inde, elle rencontre le dalaï-lama et reste impressionnée à jamais par l’immense charisme du leader spirituel des Tibétains. Abandonnée à Dharamsala par son premier amour, Soname est réduite à la misère et doit se séparer de sa fille, Deckyi, pour que cette dernière puisse connaître une vie meilleure. Puis, l’opportunité de s’envoler vers l’Europe se présente. L’Europe, c’est peut-être la promesse d’une immense carrière de chanteuse, l’espoir du passage du statut de clandestine à celui de citoyenne britannique, et, surtout, la perspective de retrouvailles tant attendues avec sa fille. L’histoire vraie de Soname est le parcours bouleversant d’une enfant du siècle qui, en l’espace de quelques années, sera passée des hauts plateaux himalayens à l’Opéra royal britannique, du désespoir le plus total à une vie en cinémascope, de la misère la plus noire à la reconnaissance internationale.

La fin est mon commencement

La fin est mon commencement

de Folco TERZANI & Tiziano TERZANI

INTERVALLES | Paru le 01/06/2008 | 22,80 €

« Et si nous nous retrouvions, toi et moi, tous les jours pendant une heure ? Tu me poserais les questions que tu as toujours voulu me poser, et moi je te répondrais, à bride abattue, tout ce qui me tient à cœur, depuis l’histoire de ma famille jusqu’à celle du grand voyage de la vie. Un dialogue entre un père et son fils, si différents et si proches, un livre-testament que tu devras ensuite mettre en forme. Ne tarde pas, parce que je ne pense pas qu’il me reste beaucoup de temps… »

Ce livre de dialogues complices entraîne le lecteur dans le tourbillon d’une vie hors du commun. Il aborde légèrement des questions graves, voyage allègrement dans notre Histoire récente, s’envole, rit, émeut. Immense succès en Italie et en Allemagne – le livre s’est vendu à plus d’un million et demi d’exemplaires depuis sa parution – ce texte rare passionnera toutes les générations.

Surtout, il invite ses lecteurs à s’inventer une vie hors des sentiers battus.

18 % Gris

18 % Gris

de Zachary KARABASHLIEV

INTERVALLES | Paru le 26/05/2008 | 22,00 €

Après neuf jours et neuf nuits passés à se lamenter sur le départ de sa femme Stella, Zack franchit la frontière californienne pour noyer son chagrin dans l’alcool mexicain. Au sortir d’une rixe, il se retrouve malgré lui au volant d’une camionnette remplie de marijuana.  

Plutôt que de reprendre son travail ingrat dans une société pharmaceutique aux visées purement mercantiles, Zack décide de tourner le dos au rêve américain et de traverser les États-Unis en voiture pour aller revendre la drogue à New York.

C’est le début d’un voyage chaotique qui est aussi un double voyage parallèle, en avant dans l’espace et en arrière dans le temps, car alors que la route défile sous les yeux pleins de rage de Zack, ses souvenirs remontent à la surface : l’histoire de son amour pour Stella et de leur relation entamée dans la Bulgarie de la fin des années 1980, juste après la chute du régime totalitaire, puis de leur vie reconstruite aux États-Unis.

Au terme de ce périple, Zack arrive à New York, où face au mystérieux chef de bande auquel  il tente de revendre sa cargaison, il devra accepter la terrible vérité sur la disparition de Stella, survenue au moment où sa carrière d’artiste décollait sur le plan international.

Les Ailes de Sarajevo

Les Ailes de Sarajevo

de Bill CARTER

INTERVALLES | Paru le 01/05/2008 | 24,00 €

Bill Carter est un homme à bout de souffle quand il débarque un beau jour à Sarajevo, en pleine guerre. Et pourtant, avec la passion et l’esprit de révolte propres à ceux qui n’ont plus rien à perdre, l’inconscience de la jeunesse et l’aide d’une sorte de cirque humanitaire ambulant aux membres aussi excentriques qu’attachants, il va enrôler dans sa quête l’un des plus grands groupes de rock du monde et, depuis la ville assiégée, donner une voix et un visage sur les écrans du monde entier au drame d’une ville martyre.

Le Sang des âmes

Le Sang des âmes

de Theo HAKOLA

INTERVALLES | Paru le 01/05/2008 | 24,40 €

Un couple de jeunes Américains écervelés arrive à Paris à la recherche du frisson de l’histoire. Pleins d’illusions sur un fantasmatique Paris bohème, ils veulent rejoindre l’Irak pour y servir de boucliers humains. Peu à peu, Theo Hakola nous entraîne sur les traces de leurs aînés, vers des époques où il y avait d’autres combats à mener : la survie matérielle pour les immigrés finlandais dans les villes minières de l’Idaho, la guerre civile en Espagne, la guerre d’hiver en Finlande, puis celle qui a libéré l’Europe des nazis. Fresque tourbillonnante au souffle épique digne des plus grandes œuvres de la littérature américaine, Le Sang des âmes est aussi une réflexion sur la nature et la force des idéaux de la jeunesse. À travers les destins de Pirjo, Jaska, Maija, de Jewell Stone ou de sa grand-mère Marie, c’est un siècle et demi d’histoire qui s’écrit devant nous – d’histoire… et d’histoires d’amour, dans lesquelles même les morts ont leur mot à dire.

Cent un jours à Bagdad

Cent un jours à Bagdad

de Asne SEIERSTAD

INTERVALLES | Paru le 01/03/2008 | 22,40 €

En janvier 2003, Åsne Seierstad arrive à Bagdad avec un visa de dix jours. Elle y reste finalement plus de trois mois, assistant à la chute du régime de Saddam Hussein et à l’installation du chaos. Elle y écoute des hommes et des femmes qui se résignent peu à peu à la guerre et tentent néanmoins de vivre malgré cette menace, puis de survivre dans la tourmente. Cent un jours à Badgad est à la fois un document précieux sur l’exercice du métier de reporter de guerre, un témoignage bouleversant sur un peuple menacé de l’intérieur comme de l’extérieur, et l’aventure humaine extraordinaire d’une femme obstinément à l’écoute du monde.

Avis de tempête de Georges Aperghis

Avis de tempête de Georges Aperghis

de Célia HOUDART

INTERVALLES | Paru le 01/11/2007 | 26,40 €

Avis de tempête est à ce jour l’œuvre la plus aboutie du compositeur Georges Aperghis. Elle tient à la fois du théâtre, du concert, de l’installation vidéo, de l’opéra, et se propose d’être un écho contemporain du Moby Dick d’Herman Melville. Avis de tempête a reçu en 2004 le Grand Prix de la critique comme « meilleure création musicale ». Célia Houdart et Georges Aperghis entreprennent ici d’en raconter la genèse, en convoquant les images somptueuses projetées lors du spectacle. L’auteur et ses interprètes expliquent pas à pas les étapes de leur création. Ainsi, une personnalité marquante et chaleureuse de la musique contemporaine se révèle un extraordinaire pédagogue.

Lettres Kazakhes

Lettres Kazakhes

de Jean-Claude TAKI

INTERVALLES | Paru le 27/10/2007 | 22,40 €

Lettres kazakhes est un court roman épistolaire illustré. Écrites par de jeunes femmes, ces lettres sont toutes adressées à Guillaume, un jeune Français rentré en France après un long séjour au Kazakhstan.

À travers l’humour, les espoirs, les sentiments délicatement saupoudrés tout au long de ces lettres et des dessins se dessine en creux un tableau riche, nuancé et subtil d’un pays très méconnu.

Quarante-cinq histoires d’automobiles

Quarante-cinq histoires d’automobiles

de Bruno GIBERT

INTERVALLES | Paru le 27/10/2007 | 29,50 €

Cette sélection de photos des photographes de l’agence Magnum est un voyage au bout du mythe automobile. Les saynètes décalées imaginées par Bruno Gibert à partir de chaque photo, si elles font la part belle aux voitures, sont surtout de réjouissants petits contes doux-amers sur les hommes et les femmes qui les conduisent, les bichonnent, les cassent, où tout simplement y vivent.

Les Mots pour jouir

Les Mots pour jouir

de Martin MELKONIAN

INTERVALLES | Paru le 25/09/2007 | 14,20 €

À l’heure où l’écriture de l’intime se confond souvent avec de la poussière d’alèse, Martin Melkonian réinvente les mille éclats de désir qui sous-tendent l’écriture et partage merveilleusement dans ce texte enchanteur son immense génie des mots.

Twelve Bar Blues

Twelve Bar Blues

de Patrick NEATE

INTERVALLES | Paru le 01/09/2007 | 24,00 €

Twelve Bar Blues est un roman éblouissant sur l’identité, la recherche des racines. D’une Afrique imaginaire du dix-huitième siècle aux grandes mégalopoles d’aujourd’hui en passant par la Louisiane des années 1900-1920, Patrick Neate nous entraîne dans un tourbillon de musique, de paroles et d’humour. Grand roman sur l’âme noire, métaphore merveilleuse sur l’art du conte, plongée réjouissante dans les origines du jazz, peinture saisissante de la pauvreté dans le grand Sud américain d’hier et les grandes villes d’aujourd’hui, Twelve Bar Blues est un voyage halluciné à la recherche du tempo de notre époque.

De la guerre et de l’amour

De la guerre et de l’amour

de Fouad ELKOURY

INTERVALLES | Paru le 01/09/2007 | 19,30 €

De la guerre et de l’amour est une évocation intimiste et inspirée du Liban de 1982 à 2006. Basée sur le journal qu’a tenu Fouad Elkoury pendant les trente-trois jours de guerre au Liban durant l’été 2006, cette œuvre est un jeu de miroir entre des photos de Beyrouth de cette période et celles prises en 1982. C’est une histoire d’amour. C’est une histoire de guerre. C’est une histoire d’amour en temps de guerre.

1421, l’année où la Chine a découvert l’Amérique

1421, l’année où la Chine a découvert l’Amérique

de Gavin MENZIES & Julie SAUVAGE

INTERVALLES | Paru le 01/08/2007 | 25,00 €

Les révélations de Gavin Menzies tout au long de 1421 sont à couper le souffle. Pas à pas, il reconstitue l’histoire des cartes maritimes, des planisphères et de la navigation dans une enquête au long cours qui l’amène à des conclusions absolument édifiantes : contrairement à des idées reçues vieilles de plus de cinq siècles, les grands « découvreurs » n’ont probablement rien découvert du tout !

Roland-Garros

Roland-Garros

de Stéphan GLADIEU

INTERVALLES | Paru le 10/05/2007 | 39,60 €

Stéphan Gladieu est le premier et à ce jour le seul photographe à accéder à l’envers du décor de ce lieu légendaire. Pendant trois années passées à arpenter les coulisses du stade, il a su capter l’ambiance si particulière du tournoi. De l’intimité des vestiaires trois minutes avant ou après les matchs jusqu’aux portraits des joueurs lors de leur préparation physique, à l’entraînement, en goguette hors des courts et jusque dans leur chambre d’hôtel…

Cinéma

Cinéma

de Xavier LAMBOURS

INTERVALLES | Paru le 01/05/2007 | 45,70 €

Dans son désormais célèbre format carré, Xavier Lambours a photographié pendant plus de vingt ans les grands noms du cinéma : acteurs (Robert De Niro, Clint Eastwood, Jeanne Moreau, Isabelle Adjani…), réalisateurs (Scorsese, Truffaut, Lynch, Orson Welles, Wong Kar-Wai…), scénaristes, chefs opérateurs ou décorateurs de tous les cinémas, se prêtent au jeu du portrait. Décalés, surprenants ou simplement artistiques, ces clichés érigent la galerie de ceux qui ont fait du septième art un génie.

Le roman que je n’ai pas écrit

Le roman que je n’ai pas écrit

de Linda GRANT

INTERVALLES | Paru le 01/04/2007 | 19,30 €

Linda Grant use de tous les tons dans ce récit tour à tour hilarant et dramatique, pour peindre dans toute sa complexité et avec une grande humanité la situation apparemment inextricable du peuple israélien.

India Notes

India Notes

de Tiziano TERZANI

INTERVALLES | Paru le 13/03/2007 | 39,00 €

Sans doute le plus grand photographe indien en activité, membre de l’agence Magnum depuis 1977, Raghu Rai nous livre sa vision de l’Inde à travers tous les excès de cette terre de contrastes, sur le tempo des textes composés par Tiziano Terzani, l’un des rares auteurs occidentaux à avoir approché de façon aussi intime la réalité du sous-continent.

Tokyo Love Hello

Tokyo Love Hello

de Chris STEELE-PERKINS

INTERVALLES | Paru le 08/11/2006 | 32,50 €

Un des plus grands photographes britanniques expose pour la première fois sa vision de Tôkyô, une ville apparemment incompréhensible qui est pourtant devenue comme un second foyer pour lui. L’équivalent livresque du film de Sofia Coppola, Lost in translation.

Toxi Food

Toxi Food

de Sabine PIGALLE

INTERVALLES | Paru le 08/10/2006 | 10,20 €

Ducasse, Robuchon, Troisgros, Guérard, Bocuse, Ferran Adrià… ne réussiront jamais ces recettes, et pourtant ils en connaissent certainement le goût ! Crousti-fondant d’amour, Profiteroles de naïveté, Fricassée d’avidité, Carpaccio de vengeance, Vol-au-vent de nostalgie… Un beau petit livre original, sans concession, mais plein de partis pris, à concocter soi-même ou entre amis !

À la recherche d’Hassan

À la recherche d’Hassan

de Terence WARD

INTERVALLES | Paru le 26/09/2006 | 22,00 €

L’odyssée de la famille Ward en Iran à la recherche d’un être cher ressemble à un rêve éveillé. Avec pour seuls indices une photo jaunie, un nom propre et celui d’un village déformé par le temps, ce petit groupe traverse un pays, une culture, une histoire que d’aucuns voudraient opposer au reste du monde. Chemin faisant, ces Américains singuliers composent une ode unique à la rencontre des cultures.

D’amour et d’Amazone

D’amour et d’Amazone

de Anthony SMITH

INTERVALLES | Paru le 06/09/2006 | 19,00 €

L’expédition dirigée par La Condamine, qui hissa les voiles vers le Pérou en 1735, perdit la plupart de ses membres dans de tragiques circonstances. L’un de ses rares survivants, Jean Godin des Odonais, tomba amoureux et fonda une famille à Riobamba, ville aujourd’hui située en Équateur, avant de repartir explorer l’Amazone.

Malheureusement pour le jeune marié, les remous politiques propres à l’Amazonie du dix-huitième siècle, terre de conflits d’influence et de dangers multiples, le condamnèrent à un exil forcé à Cayenne, en Guyane française.

Après vingt ans de séparation, une expédition est enfin organisée pour qu’Isabel Godin puisse descendre l’Amazone et rejoindre son bien-aimé. De ses quarante-deux membres, Isabel fut la seule qui ne succomba pas à la noyade, la variole, la folie, les armes ou la faim.

Le récit de cette expédition ressemble à l’un de ces miracles que nous réserve parfois l’Histoire, un miracle dû au courage, à l’ardeur et à l’inébranlable détermination d’une femme amoureuse.

Les Enfants d’Abraham

Les Enfants d’Abraham

de ABBAS

INTERVALLES | Paru le 06/09/2006 | 29,50 €

De 1978 à 1980, Abbas couvre la révolution iranienne, puis, de 1987 à 1994, parcourt les terres d’Islam. Du Xinjiang au Maroc, de Londres à Tombouctou, il photographie le quotidien des musulmans, leur spiritualité, leur mystique, les rituels de leur foi, ainsi que le phénomène politique que représente l’islamisme, cette émergence de voix plus radicales. De 1995 à l’an 2000, il porte le même regard critique sur les communautés chrétiennes à travers le monde. Il s’étonne alors que le symbole de la toute-puissance de l’Occident, l’an 2000, qui ne devrait concerner que les chrétiens, s’impose pourtant partout comme un calendrier universel. Pendant ces voyages, il photographie également les juifs, enfants d’Abraham, ce père dont se réclament également chrétiens et musulmans. Abbas travaille désormais sur le choc des religions, définies comme vecteurs de culture et de civilisation davantage que de foi, et qui remplacent peu à peu les idéologies politiques dans les grandes batailles stratégiques à venir.

Parano

Parano

de Jan Lars JENSEN

INTERVALLES | Paru le 28/06/2006 | 19,30 €

Unique au plan clinique et littéraire, Parano raconte la plongée subite dans la folie d’un écrivain à l’approche de la sortie de son précédent livre aux États-Unis. Avec l’humour, la distance, la clairvoyance d’un homme totalement « guéri », et comme revenu d’un autre monde. À lire avec précaution.

Douze histoires cul sec

Douze histoires cul sec

de Anthony James PERRY

INTERVALLES | Paru le 01/04/2006 | 21,30 €

Burlesque, extravagant, désaxé, le roman d’A. J. Perry retrace avec humour, ironie et fantaisie les tribulations d’un Américain singulier dans la Russie invraisemblable des années 1990.

Idolâtrisme

Idolâtrisme

de Jocelyn BAIN HOGG

INTERVALLES | Paru le 17/03/2006 | 39,00 €

Un regard incisif, ironique et lucide sur l’obsession et l’exploitation de la célébrité au XXIe siècle.