l'autre LIVRE

EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)

Adresse : 77 RUE MONGE
75005 PARIS
Site web :http://www.lafremillerie.fr
Courriel :nous contacter
Distribution :Daudin Distribution
Forme juridique :Entreprise individuelle
Racine ISBN :978-235907
Nombre de titre au catalogue :35
L'affaire du Vatican

L'affaire du Vatican

de David BOCCARA

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 03/09/2010 | 22,00 €

Une organisation caritative mondialement réputée ambitionne un placement financier lucratif pour un important excédent de trésorerie.

Julius Jodl est chargé de suivre personnellement le dossier. N'y compre­­­nant pas grand chose lui même, Julius s'aperçoit gradu­elle­ment qu'il n'est pas le seul dans cette situation.

Pire ! Nul ne semble véritablement savoir ce dont il retourne exactement. Pourtant, l'opération financière se joue à très haut niveau.

De plus, les tenants de l’affaire sont complexes et les ramifications se tissent entre divers pays.

Au gré de ses voyages, avec son inséparable ami Franz, un aimable plaisantin pilotant son propre avion biplace, Julius éprouve de plus en plus le pressentiment que le dossier ne repose que sur une vaste fumisterie.

Ce roman sanctifie l’ironie et la moquerie qui siéent pour conjurer le tragique de la condition humaine si loufoque par son inanité. Il revient au rire d’occuper la place centrale qu’il mérite car l’amuse­ment, a priori si futile, correspond à l’unique posture de l’être qui fût digne ; sans lequel la médiocrité humaine est à désespérer.

 

"Seul le sage déchire de son rire les rideaux épais de l'être".    Isaac Babel

 

David BOCCARA, né à Paris, est Docteur d'Etat en droit et Avocat à la Cour de Paris.

Il est l'auteur de diverses contributions à la théorie du droit et de l'Etat ainsi que de nombreux articles positivistes en sciences juridiques et financières, dans la plupart des publications universitaires et professionnelles.

Au contact du milieu des affaires depuis plus de vingt ans, sur tous les continents, il en a retenu que la réalité dépassait toujours la fiction.

Par l'écriture, il rend compte d'un envers du décor beaucoup plus drôle et affligeant que ne le soupçonne le grand du public où le rire est le remède permettant de conjurer le drame de la comédie humaine. Cette riche et secrète expérience ne pouvait que le déterminer à faire partager ce véritable spectacle.

Les Roses du Cachemire

Les Roses du Cachemire

de Valeria DEL BON

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 02/11/2012 | 18,00 €

Le Cachemire, une longue vallée couronnée par l’imposante chaîne himalayenne, est arrosé par la Jhelum et s’enorgueillit de quatre lacs dont le Dal qui, avec la rivière et de multiples canaux, confère à la capitale, Srinagar, son air pittoresque de « Venise d’Asie ». La population y est presque en totalité musulmane.

Flora Loézec, jeune étudiante sérieuse et réservée a tout pour être heureuse : la sécurité affective en la personne de son fiancé, un avenir plein de promesses. Le père qu’elle n’a pas connu n’a laissé aucun vide dans sa vie ; si elle quitte Paris pour l’Inde du Nord, où il vient de mourir, c’est uniquement pour régler la succession et s’offrir quelques vacances : un voyage, a priori anodin, qui la transformera

 

Entre fiction et témoignage, loin des sentiers battus et des clichés touristiques, voici un roman qui mêle amour et aventure dans un cadre grandiose et donne à connaître le Cachemire tel qu’il est : beau, âpre et parfois tragique.

 

Valeria Del Bon a quitté son Italie natale à l’âge de 10 ans pour s’installer en Région Parisienne avec sa famille. Après une formation littéraire, elle a longtemps été chargée de la fiction romanesque dans un groupe multimédia – presse féminine, cinéma, TV – 

Manger et boire au Viet-Nam à travers la littérature populaire

Manger et boire au Viet-Nam à travers la littérature populaire

de Nguyên DINH CAT

Essai (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 15/11/2013 | 18,00 €

Le livre

« Mon père se plut à collectionner ce qui se rapportait à la gastronomie dans la littérature populaire vietnamienne. Comme il admirait profondé­ment la langue française, il voulut partager sa passion en traduisant des textes importants de ce patrimoine pour un public francophone. Par ailleurs, confucéen convaincu (et médecin), il incitait à la modération de tout plaisir. En parallèle, il n'oubliait pas les vertus du bouddhisme qui, encore aujourd’hui, guide profondément le peuple vietnamien. L’écriture de Manger et boire au Viêt Nam à travers la littérature populaire l’a ac­com­pa­gné durant de longues années.

J’ai complété ce livre sur la gas­tronomie en vous rapportant les recettes des mets qui y sont mentionnés. »

Godoy-Nguyên Thi Huong Cân

 

L’auteur

Nguyên Dinh Cat est né le 1er juin 1916 au centre du Viêt Nam, dans le village de Thanh Luong, canton de Huong Cân.

Professeur d’ophtalmologie à la Faculté de Médecine à Ha Nôi de 1951 à 1954.

Professeur titulaire à la Faculté de Médecine de Saigon et chef du Département d’Ophtalmologie à l’Hôpital Bình Dân de la ville de 1955 à 1985.

KIM VAN KIÊU

KIM VAN KIÊU

de NGUYÊN DU

Littérature étrangère (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 01/06/2017 | 18,00 €

Le livre

En expiation des fautes d’une vie antérieure, une jeune fille, Ki?u, se voit prédire l’existence d’une courtisane. Elle se fiance cependant en secret à un jeune lettré, Kim. Mais, pendant une absence de son fiancé, et pour sauver son père, emprisonné pour dettes, elle accepte de faire ce qu’elle croit être un mariage d’argent. Elle part au loin avec son mari, après avoir fait promettre à sa jeune sœur, Vân, d’épouser Kim à sa place.

Mais le mari n’est qu’un misérable, qui, ayant joué la comédie du mariage, livre Ki?u à une maison de prostitution.

Ainsi débutent les mésaventures de Ki?u.

C’est malgré elle qu’elle est entraînée dans des liaisons successives. Au fond de son cœur elle aime toujours Kim et espère le retrouver un jour. Ki?u est une âme complexe mais chez elle dominent la bonté et la fidélité. Elle sait pardonner à ceux qui lui ont fait du mal et être reconnaissante à ceux qui lui ont prodigué leurs bienfaits.

Que le roman nous la montre plongée dans une vie débauchée, qu’elle soit martyrisée par des gens méchants, qu’elle soit avilie ou s’avilisse, tout cela ne sert qu’à mettre en valeur la pureté de son âme semblable à l’immaculé lotus dont le pied plonge dans la vase.

 

L’auteur

NGUYÊN DU (1765-1820) a vécu en temps de guerre ; c'était une période de guerre civile, de conflits armés entre factions se disputant le contrôle du royaume. Temps de grandes frustrations pour un poète partagé entre ses aspirations intimes et son désir de rester fidèle au roi Lê, chassé du trône par des seigneurs de la guerre populaires, les Tây Son. Loyaliste, il a voulu restaurer, sans succès, la dynastie des Lê. À la fin de sa vie il a rallié les forces de Nguyên Anh (futur empereur Gia Long), qui a réussi à unifier le pays. NGUYÊN DU accepta un poste de mandarin mais sans véritable conviction. C'est dans ces circonstances de tristesse, de résignation, de désespoir peut-être, qu'il a composé le plus grand des chefs-d'œuvre de la littérature vietnamienne.

 

Sur le dos du buffle

Sur le dos du buffle

de Ta DUY ANH

Littérature étrangère (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 20/10/2017 | 18,00 €

Après la nouvelle qui l’a fait connaître, « Passer outre la Promesse », Ta Duy Anh élargit son étude sur le thème du « ressentiment » et l’approfondit dans son premier roman « Lão Khô ».

Lão Khô (littéralement, Le vieux Khô), de son vrai nom Ta Khô, est un paysan pauvre, comme tant d’autres au Viêt-Nam, né dans le village de Ðong. C’est quelqu’un qui va construire son propre malheur. Cet homme est le produit de la machine qu’il a contribué à créer et qui va l’anéantir.

Le roman « Lão Khô » est une enquête pour démasquer les coupables, les responsables, à la racine de la souffrance humaine. Enquête non pas sur « la mort » mais sur « les morts », car il y a différents types de morts. Enquête sur une grande promesse non tenue. On voit au contraire l’animosité entre classes se doubler de vengeances fatales entre familles. D’où cette haine tire-t-elle sa substance ? Y a-t-il une raison pour qu’elle se développe de génération en génération, chaque atrocité appelant son atroce punition, alors que dans le même temps l’humanité dépérit, à l’exception de quelques couples bénis des Cieux, animés par un autre sentiment et qui font renaître l’espoir ?

d’après Thuy Khuê

Les Six Druides et la Prophétie

Les Six Druides et la Prophétie

de Vincent F. B.

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 04/01/2010 | 16,00 €

La saga « Les Six Druides » est une épopée se déroulant sur différentes planètes reliées par un seul passage : Brocéliande. Cinq jeunes druides doivent lutter contre les attaques acharnées du Seigneur des Ténèbres, mais une autre personne veille à ce que le mal reste à sa place. Il s'agit du Grand Druide, gardien de l'endroit sacré. Dans le tome 1, « Les six Druides et les six Epreuves », Catherine et François sont confrontés à six épreuves décisives. Dans le tome 2, « Les Six Druides et la Prophétie », le Grand Druide révèle l'existence d'une prophétie. Il explique aux cinq jeunes druides un passage très important de la prophétie, où il est dit qu'un élu viendra et sera chargé d'éradiquer soit le Mal, soit le Bien. Marcus, le frère de Catherine, s'empare du trône de sa mère en ne laissant derrière lui que chaos et tristesse. Seul le château des rois des elfes est resté debout. Un château inspirant la crainte et le respect. Le donjon principal, la pointe la plus haute de ce château, abrite la salle du trône. Une salle envahie par la pénombre noire des Ténèbres.

Les Six Druides et les six épreuves

Les Six Druides et les six épreuves

de Vincent F.B.

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 15/08/2009 | 14,00 €

Cette histoire met en scène la vie de deux jeunes gens, François et Catherine.

Au cœur de Brocéliande, dans un lieu sacré, ils partent à la rencontre du Grand Druide, guidés par leur instinct et les réminiscences de leur propre passé. Ils doivent se confronter à six épreuves dont la plus difficile, la dernière. Le Seigneur des Ténèbres fait alors irruption en personne dans le lieu sacré. En effet, le Mal est à l'origine des six épreuves et, à ce titre, le Mal, représenté par le Seigneur des Ténèbres, ne peut intervenir que pour la dernière épreuve. Le but du Mal est de faire échouer Catherine et François lors d'une des cinq premières épreuves. L'univers aurait appartenu au Seigneur des Ténèbres. La sixième épreuve est la dernière chance du Mal. Le Seigneur des Ténèbres s'est inspiré de l'idée du Grand Druide, qui a inventé toute une vie à Catherine et François. Une vie entièrement fausse.

Un leurre dont Catherine et François doivent se débarrasser pour retrouver leur véritable identité.

Pour se retrouver eux-mêmes !

 

Enfant du rêve Livre 1 : La Grande terre australe

Enfant du rêve Livre 1 : La Grande terre australe

de Anne-Lise FREOUR

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 15/10/2013 | 18,00 €

Milieu du XVIIème siècle, au cœur d'un vaste territoire inconnu : la Grande Terre Australe.

Dans une tribu du désert grandit un garçon différent des autres. On dit qu'il vient « du pays des coquilles de nacre ». Alors qu'il entre dans les épreuves d'initiation, il reçoit des visions étranges. Peu après, Nomi, une jeune femme qui l'aime malgré l'interdit, met au monde un enfant à peau claire. Profondément troublée, la tribu tente de lire, dans ces événements singuliers, le message des Ancêtres.

De l'autre côté du monde, à Amsterdam, un vieil homme, seigneur de la Compagnie des Indes, apprend d'un matelot renégat, Gerritz, que son seul héritier, qu'il croyait mort au cours d'une mutinerie douze ans plus tôt, a en réalité été laissé aux natifs sur les rivages de la Grande Terre Australe. Pour le retrouver, il mandate son fidèle Jason et le mutin repenti.

Les deux hommes embarquent avec la flotte en partance pour Batavia. Plusieurs dames, épouses ou servantes des seigneurs de Java, sont du voyage, ainsi qu’un cartographe et un pasteur...

 

Ce roman (en deux parties) est inspiré d'une réalité historique peu connue: les rencontres qui eurent lieu le long des côtes ouest de l'Australie au cours du XVIIe siècle entre des naufragés (ou mutins) de la Compagnie Hollandaise des Indes et les peuples natifs que l'on nomme aujourd'hui Aborigènes.

Il raconte le contact difficile entre les marins d'une nation conquérante mais pétrie de la crainte de Dieu et le Peuple du Rêve.

Enfant du rêve - livre 2 - La rencontre

Enfant du rêve - livre 2 - La rencontre

de Anne-Lise FREOUR

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 20/11/2013 | 18,00 €

Livre 2 - La rencontre

L'immensité du pays, la perte de tous les repères, la crainte d'être abandonnés de Dieu, affectent durement les découvreurs de la Nouvelle-Hollande.

Le choc de « la rencontre » entre les deux peuples révélera la vérité de chacun, suscitera la tolérance ou le mépris,  l'intérêt ou la peur, le respect ou le désir de domination.

Nyiki, lui, devra choisir son destin.

L'auteure

En contact depuis dix ans avec les communautés aborigènes du désert australien, agent artistique pour ces mêmes groupes depuis 2005, spécialiste de peinture aborigène et conférencière, il était urgent et important pour l'auteure de représenter ces peuples tels qu'en eux-mêmes, de retrouver l'image de ce qu'ils furent pendant des milliers d'années, purs et indemnes des altérations dues à leur contact avec le matérialisme occidental.
Printemps inachevé

Printemps inachevé

de LY THU HO

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 12/10/2012 | 14,00 €

Lý Thu Hô (c.1920–1989), romancière, poète vietnamienne.

Née en Cochinchine pendant la période coloniale, Lý thu Hô a fait ses études au Collège indigène de Saïgon. Elle s’est mariée, et à partir de 1958, après avoir élevé six enfants et s’être installée en France, elle s’est consacrée à l’écriture. Elle a composé en particulier une trilogie romanesque sur trente-cinq années de guerre au Viêt-Nam. Son dernier roman, Le Mirage de la Paix, a remporté le prix de l’Asie de l’ADELF (Association des Ecrivains de Langue Française), qu’elle partageait avec Michel Tauriac.

Printemps inachevé marque le début de cette trilogie et se déroule dans le sud du pays, durant la deuxième moitié de la décennie 1940.

Le temps des génies invincibles

Le temps des génies invincibles

de HOANG MINH TUONG

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 17/11/2014 | 20,00 €

Jamais, à notre connaissance, l’histoire contemporaine du Vietnam, principalement de sa partie Nord, n’a été relatée de manière aussi franche, aussi crue, aussi puissante. Ce livre, tiré officiellement à 1000 exemplaires seulement, a connu d’emblée un tel succès qu’il a été aussitôt réimprimé et vendu sous le manteau : avec à ce jour 200 000 exemplaires écoulés de manière non officielle, c’est un best-seller absolu, qui a bouleversé tous ses lecteurs, comme en ont témoigné nos contacts sur place et les forums sur Internet.

Hoàng Minh Tuong, qui est âgé de soixante-trois ans, est un auteur célébré au Vietnam, où il a une œuvre prolifique à son actif. Du fait des particularités politiques de son pays, il n’a cependant jamais réussi à vivre de sa plume, gagnant sa vie jusqu’à aujourd’hui comme enseignant et journaliste.

« Le Temps des génies invincibles » nous plonge dans la société vietnamienne de la seconde moitié du XXe siècle. Cette saga de 650 pages d’une fascinante richesse décrit, à travers le parcours de plusieurs générations, de 1945 à nos jours, les bouleversements terribles qu’a connus le pays : les ravages d’ordre politique, avec deux guerres meurtrières, mais également d’ordre intime, du fait des conflits ayant plongé la société, la culture, la famille, dans des divisions sanglantes qui ont détraqué à jamais une culture millénaire et des liens sacrés.

Les tentations barbares

Les tentations barbares

de Raymond JOSSE

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 01/06/2010 | 22,00 €

Les Sixtes, peuple nomade aux moeurs rudes, ont quitté les steppes du Nord. Ils avancent vers les rives du Grand Fleuve et s'emparent de la capitale. Le royaume sombre dans le chaos. Son peuple est sur les routes.

Esteban Villano est un noble exilé de la Cour. Il commande une forteresse perdue dans les redoutable Montagnes Noires. Pour sauver son monde en déroute, il rejoint l'Ordre de Malatar, ordre militaire et religieux qui paraît être le seul repère dans la tempête. L'officier du roi se lance dans une guerre où se joue la survie de la civilisation. Mais Esteban découvre aussi que pour gagner la guerre, la force pure ne suffit pas.

En dépit des siens et de ses propres préjugés, il doit se résoudre à pactiser avec l'ennemi d'hier, le comprendre, et aimer cette princesse qui lui apporte l'amour et le renfort des armes.

Raymond Josse est né en 1969 à Chevreuse dans les Yvelines.

 

Théâtre d'ombres

Théâtre d'ombres

de Michèle JULLIAN

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 19/01/2010 | 22,00 €

Au lendemain du décès de son père, figure célèbre de la scène parisienne, Marie apprend qu’elle a un demi-frère en Thaïlande. Avec sa connaissance du thaï pour tout bagage, elle part à la recherche du bébé et de sa mère, une femme d’origine Karen. Quête en forme de roman d’aventures et de règlement de compte avec un père  à l’écrasante personnalité, sur fond de crises politi­ques marquées par la révolte des « chemises jaunes »et des « chemises rouges » de Bangkok.  Plongée dans le nouveau contexte Occident/Orient, engendré par la mon­dia­lisation. Itinéraire d’une vie, celui de Marie, qui – comme sa mère Florence trente ans plus tôt – sera une « femme à la croisée des cultures ».

Michèle JULLIAN a vécu en Australie et en Asie. Ces dernières années, elle a enseigné le français et l’anglais à Udon Thani – le pays Isan dont est originaire sa fille adoptive – Elle a également enseigné l’anglais à des refugiés Karen à Mae Sariang à la frontière birmane. Passionnée par l’étude des langues asiatiques (indonésien, thaï, mandarin), par la photo et le voyage, elle réside actuellement à Chiang Mai en Thaïlande. 

Là où s'arrêtent les frontières

Là où s'arrêtent les frontières

de Michèle JULLIAN

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 07/08/2012 | 22,00 €

« Imaginaires ou naturelles, les frontières, comme les obstacles, sont faites pour être franchies » affirme, avec un zeste de défi, Marie la Française, amoureuse de Somchaï le Thaïlandais.

Alors qu’il est sur la piste de trafiquants de « yaa baa » - une drogue synthétique fabriquée sur le territoire birman - Somchaï disparaît dans ces montagnes incertaines entre Myanmar et Thaïlande, tandis qu’un groupe de Karens, fuyant la cruelle « Tatmadaw », erre dans la jungle à la recherche d’un hypothétique refuge de l’autre côté de la frontière.

Récit d’aventures et d’amour ancré dans la réalité politique thaïlandaise, où s’affrontent privilégiés de Bangkok et défavorisés des rizières d’Isan, où un musicien charmeur bascule dans le terrorisme, où une jeune femme karen-thaïe allie son destin à celui d’un Karen-Birman, défiant ainsi les frontières culturelles qui séparent ces deux groupes ethniques, où Marie, enfin, s’acharnera à faire tomber les dernières résistances de l’inconscient derrière lesquelles se barricade Somchaï.

Certaines frontières sont insurmontables, d’autres sont si vulnérables qu’on les franchit malgré soi, comme Excalibur hurlant aux soldats qui tirent sur lui : « On ne sait pas vraiment qui on est jusqu’au jour où un frère vous poursuit de son arme avec la volonté de vous supprimer, de vous ôter la vie, simplement pour obéir à un ordre. J’aurais pu ne pas basculer dans ce qu’ils appellent le terrorisme, mais ils ne m’ont pas laissé le choix. »

D’autres encore sont absurdes, seule l’obstination permet de les vaincre... Alors, de l’insouciance on glisse vers une forme de sagesse et d’acceptation, décrite ainsi par Marie: « J’ai choisi l’improbable, l’hypothétique… un futur sans promesse ni contrat. C’est cela vivre : ne rien brusquer et  avancer en tâtonnant. Après tout on fait son chemin en marchant.»

Des frontières jamais définitives.

Michèle JULLIAN a vécu en Australie et en Asie. Ces dernières années, elle a enseigné le français et l’anglais à Udon Thani – le pays Isan dont est originaire sa fille adoptive – Elle a également enseigné l’anglais à des refugiés Karen à Mae Sariang à la frontière birmane. Passionnée par l’étude des langues asiatiques (indonésien, thaï, mandarin), par la photo et le voyage, elle réside actuellement à Chiang Mai en Thaïlande. 

Hanoi aux Trente-Six Quartiers

Hanoi aux Trente-Six Quartiers

de THACH LAM

Littérature étrangère (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 06/07/2009 | 14,00 €

Les Éditions de La Frémillerie vient de sortir le livre Hanoi aux trente-six quartiers en français qui est traduit du vietnamien par Nguyên Duc. C'est un recueil d'essais écrits à la va-vite de Thach Lam à l'intention de la presse. Après la mort de l'auteur, l'ensemble fut rassemblé et publié par les soins du groupe Tu Luc Van Doàn.

L'ouvrage devint ainsi le premier récit-reportage sur Hanoi avec une façon inédite de parler de la nourriture, du plaisir de goûter aux bonnes choses comme une activité sociale empreinte de culture. Véritable innovation dans la littérature vietnamienne, l'essai de Thach Lam est devenu un modèle pour nombre d'auteurs qui ont commencé à écrire sur la vie quotidienne de Hanoi, sur ses spécialités culinaires multiformes, où la simplicité le dispute à la sophistication. On peut dire que Thach Lam a fondé une école littéraire originale entre toutes, dont le souci passionné est d'ériger le boire et le manger des gens de Hanoi au rang des beaux-arts.

À travers les descriptions de rues et de quartiers et de scène de vie qui s'y déroulent, l'auteur dévoile le caractère des habitants de cette ville, leur mentalité voire leur psychologie (extrait de la préface de Thuy Khuê).

Cette traduction est faite en hommage à Thach Lam (1910-1942) dont la brève existence n'a pas permis à un talent prometteur d'atteindre sa plénitude.

La Tour Sarrasine

La Tour Sarrasine

de Xavier LAUPRêTRE

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 14/04/2011 | 18,00 €

Que fait un chevalier chinois accompagné de sa fille en royaume franc au milieu du XIIe siècle ? Xin Tseu, médecin et général, a été envoyé par l’Empereur des Song avec le titre d’ambassadeur au royaume des Abbassides pour trouver des alliances contre leurs ennemis de toujours les Jin. Mais ses pas vont le mener plus loin jusqu’en Terre Sainte, où au contact des lettrés arabes et des templiers chrétiens, il va partager une juste admiration pour la culture classique islamique et son bouillonnement. C’est dans ce contexte que débute l’épopée de Xin Tseu, parti à la recherche de ces manuscrits rares rapportés par les Templiers sur leurs terres de Normandie et de Bourgogne. Mais des fanatiques de la secte des Ismaéliens, aussi appelés les Assassins, sont également sur leurs traces…

Photographe et écrivain, Xavier Lauprêtre (Guignols de l'Info sur Canal +, M6, TF1, concepteur de dessins animés, auteur de pièces de théâtre) n'a jamais tranché entre ses deux passions.

La Dame de la Vigne

La Dame de la Vigne

de Xavier LAUPRêTRE

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 14/05/2013 | 16,00 €

Dans cette seconde aventure, notre chevalier chinois, Xin Tseu, toujours accompagné de sa fille Yu, se retrouve au service du Comte de Nevers et de son irascible jeune épouse, Ide. Sa mission est de protéger le chantier de la nouvelle forteresse que le Comte fait construire à Druyes, contre les attaques venant des autres seigneurs alentour, dont le vindicatif Duc de Donzy, ennemi héréditaire de la maison de Nevers. Ce dernier n’a pas hésité à recruter l’Imperator, un redoutable guerrier sans scrupules.

Pour couronner le tout, Ide de Nevers, poursuivant ses rêves de grandeur, veut faire planter une vigne dans son nouveau château de Druyes, afin d’y produire un vin dont la réputation  traversera les frontières.

Aidé du vieux chevalier Beaudoin de Mailly dans sa périlleuse mission de protection, Xin Tseu n’a plus qu’à attendre la venue d’un mystérieux savant spécialiste de la vigne…qui se fait désirer.

Le Chamane

Le Chamane

de Jean-Dominique MAZZONI

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 07/09/2009 | 10,00 €

Le chamane séminole a pour mission d'éradiquer la volonté du Mal. Parviendra-t-il à ses fins ? Un roman ramassé et foisonnant sur fond d'animaux, de botanique ancienne (la mandragore) et contemporaine (les Everglades), d'enfants surdoués, de mythologies.

Corse par son père et Réunionnais par sa mère, Jean-Dominique MAZZONI est né à Tananarive (Madagascar) en 1960. Il vit actuellement en Région Parisienne. En 1992 le magazine belge de l'Étrange 'MAGIE ROUGE' publie deux nouvelles de Jean-Dominique Mazzoni : Crise cardiaque et Intrigue et Folie. Le Chamane est son premier roman.

Les senteurs des forêts de Ca Mau

Les senteurs des forêts de Ca Mau

de SON NAM

Littérature étrangère (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 30/06/2011 | 20,00 €

Le livre

Recueil de nouvelles traduites du vietnamien.

Un labyrinthe inextricable de cours d’eau – depuis les bras majestueux du Mékong jusqu’à la moindre rigole en passant par d’innombrables rivières, canaux, arroyos et ruisseaux – couvre l’ensemble du delta comme un réseau de vaisseaux sanguins irrigue le corps humain. Et c’est cette « terre-et-eau » naguère insalubre et inculte du Sud qui revit sous la plume chaleureuse et inimitable de S?n Nam.

 

L’auteur

En août 2008 s’éteignait à l’âge de 82 ans une des figures les plus connues de la littérature dite « du Sud », l’écrivain Son Nam. Personne étonnante, l’un des meilleures hérauts du delta du Mékong qu’il a passé sa vie à essayer de faire connaître et comprendre par ses contemporains. Il fut également conseiller historique de Jean-Jacques Annaud sur le tournage de l’Amant. Son œuvre la plus connue—car elle fut portée à l’écran récemment - est Le Gardien de buffles, long métrage qui a été primé à plusieurs festivals européens.

« J’ai vraiment commencé à écrire à partir de 30 ans, lorsque je me suis installé à Saigon, après les Accords de Genève de 1954, et que je suis devenu journaliste. J’ai écrit mes premières nouvelles (huong rung Cà Mau) et mes premières études sur le delta du Mékong (tim hiêu dât Hâu Giang). J’ai écrit à compte d’auteur. j’ai emprunté 1000 dông, à l’époque c’était beaucoup, avec deux copains, on avait 2000 dông. On imprimait à 1000 exemplaires et puis on vendait aux éditeurs, on mettait en consignation chez les libraires. »

 

Une tempête hors saison

Une tempête hors saison

de NGO TU LAP

Nouvelles (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 17/11/2014 | 14,00 €

Ngô Tu Lâp est né à Hanoi (Viêt-Nam) en 1962. Après avoir servi dans la Marine Nationale, il obtient le diplôme de l’Université de Droit de Hanoi en 1993. Ce qui lui permet de travailler pour la Cour Suprême Militaire puis pour Les Editions de l’Armée et Les Editions de Hanoi. En 1996 il est diplômé en Littérature de l’École Normale Supérieur de Fontenay/Saint Cloud, Paris ; en 2006 il décroche un PhD à l’ Illinois State University. 
Ngô Tu Lâp a publié des nouvelles, de la poésie, des essais et traduit un grand nombre d'oeuvres du russe, de l’anglais et du français vers le vietnamien. Une partie de son œuvre a été traduite et publiée en France, aux Etats-Unis, en Inde, en Suède, en Belgique et au Canada.

 

Legendes des terres sereines

Legendes des terres sereines

de Duy Khiêm PHAM

Littérature étrangère (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 19/10/2009 | 16,00 €

Le livre

"Les légendes des terres sereines" est un recueil directement écrit en français où l’auteur réussit le tour de force de nous restituer des récits populaires vietnamiens, dont le plus connu auprès du public occidental, « L’arbalète surnaturelle », en restant fidèle au texte (dans la mesure où le permet une transmission surtout orale) et à l’esprit. Parfois même le sens caché du texte est explicité, discuté, mis en situation.

Seul le style de Pham Duy Khiêm, un art du naturel, peut donner cet accès privilégié au fonds millénaire d’un peuple, des références spirituelles qui baignent encore aujourd’hui d’une façon quotidienne la vie des Vietnamiens.

Une bonne occasion pour connaître ce pays et ses racines, à nouveau disponible.

L’auteur

Pham Duy Khiêm (né à Hanoï en 1908) fut le premier Vietnamien à être reçu à l'Ecole Normale Supérieure, en 1931, et à l'Agrégation quatre ans plus tard. Son itinéraire singulier d'écrivain est de n'avoir jamais rompu avec la culture indochinoise - avec ses traditions, ses mythes -, et d'avoir composé des ouvrages en français, dans une langue admirable de pureté et de simplicité. A propos de ce livre, paru en 1951 et qui obtint un très chaleureux et élogieux accueil de la presse française et du public, Paul Guth écrivait : " Ne nous lassons pas de remercier notre fraternel Pham Duy Khiêm de nous apporter, dans ce siècle de ruines, la fermeté d'une grande âme et un chef-d'œuvre qui enrichit nos deux patrimoines. "

 

Hanoï, regards

Hanoï, regards

de Jean-Claude POMONTI

Essai (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 01/09/2010 | 18,00 €

La capitale vietnamienne, de Thang Long (1010) au Grand Hanoï (2010 et au-delà). Son histoire, ses métamorphoses, ses ambiances entre nostalgie et modernité, à travers le regard de ceux qui y vivent. Le livre inclut un cahier de quinze photographies hanoïennes en couleur de Nicolas Cornet.

Le chemin des nèfles rousses

Le chemin des nèfles rousses

de Pierre POUVESLE

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 27/06/2010 | 18,00 €

Le livre

            Lavau, un petit village de l’Yonne, en 1903. Maret et Angéline tiennent le bistrot de la Grande rue. Maret est aussi Facteur des Postes. Tout au long des 18 km de sa tournée il partage la misère et le malheur, rarement la joie, de ces familles humbles et parfois pataudes.

            Tranquillin est le second facteur de Lavau. Une grande amitié lie les deux hommes. Ils sont de l’Assistance Publique.

            En 14, Tranquillin est mobilisé et ne revient qu’en 17, grand blessé. Il est borgne et manchot. Durant son absence une femme, Joséphine, l’a remplacé au courrier. Il reprend son emploi et ne semble pas souffrir de son handicap, il est trop heureux de s’en être sorti vivant, alors qu’il y a des dizaines de morts au village. Un an après l’Armistice on prévient Joséphine que son mari est définitivement porté disparu. Peu à peu Tranquillin a de l’attirance pour cette veuve qui a deux filles en bas âge. Mais voudra-t-elle d’une gueule cassée ?                 

L’auteur

Paperassier, passionné d’histoire locale, Pierre Pouvesle a dépouillé pendant des années tous les documents relatifs au village de Lavau. Il aura passé un temps infini à rechercher ses racines. Grâce à ses recherches il livre en 1998 son premier livre intitulé « Mémoire d’un village de Puisaye ».

Pourtant que la campagne est belle

Pourtant que la campagne est belle

de Pierre POUVESLE

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 01/06/2011 | 20,00 €

Le livre

Qui a bien pu mettre le feu dans la grande forêt domaniale ? Le jeune Jean Pouilloux est soupçonné. Bien vite innocenté, mais  écœuré, il part. Il entre au Chemin de Fer et découvre Paris.

À la campagne une épidémie de croup sévit, deux enfants en meurent. Malgré tout, la foire de Pâques se tient. À cette occasion deux jeunes gens, Henri et Liliane font connaissance. Un grand amour naît. De son côté, Jean qui est revenu voir sa mère malade, déclare sa flamme à son amoureuse Yvonne et pour preuve d’amour lui offre une bicyclette.

Survient l’accident de la carrière où travaillent des Italiens qui extraient de la marne.    

Les années 1920 apportent des transformations décisives au village de Lavau : insatisfaits de la vie rurale, les jeunes trouvent des opportunités à la ville et quittent la campagne. On les surnomme les « chardonnerets ».

 

L'auteur

Paperassier, passionné d’histoire locale, Pierre Pouvesle a dépouillé pendant des années tous les documents relatifs au village de Lavau. Il aura passé un temps infini à rechercher ses racines. Grâce à ses recherches il livre en 1998 son premier livre intitulé « Mémoire d’un village de Puisaye ».

Les Eaux Douces

Les Eaux Douces

de Huynh QUÔC TÊ

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 22/05/2015 | 18,00 €

Viêt-Nam, les années 1970. La guerre dans la guerre sévit dans le Sud du pays entre les différents clans des armées vietnamienne et américaine. Deux jeunes gens, Du et Diêu, chacun à sa manière, refusent de monter au front. L'un est déserteur, l'autre chasse les déserteurs. Ils appartiennent à la même famille. À leurs côtés, deux jeunes filles, Liên et Françoise.

Les Eaux Douces nous donne à vivre certains des grands événements du siècle dernier tout en suivant le quotidien de personnages qui essaient d’y survivre, de continuer à aimer, à ne pas se résigner. En cela, il n’est pas seulement un magnifique roman, mais aussi une leçon de vie.

Cyril Carau sur www.outremonde.fr

 

Un peu avant la fin de la guerre du Vietnam, on découvre l’histoire de Du, de son pays, des deux femmes qui se partagent son cœur, mais aussi de sa famille. On suivra par la suite l’histoire de Louis, ancien de la Légion qui se reconstruit une vie en France. Et on découvrira le destin croisé de ces deux hommes. Ce n’est ni une histoire de guerre, ni une histoire d’amour. Ce sont des histoires. Une histoire.

J’aime beaucoup le style de l’auteur, simple, clair, limpide. Il va à l’essentiel sans être d’une directe brutalité. Cela me fait un peu penser à certains conteurs de mon enfance, sauf que eux ne pouvaient s’empêcher de donner leur avis toutes les cinq phrases.

Daphné Merle sur www.maxoe.com

Viet-Nam : un voyage dans son Histoire

Viet-Nam : un voyage dans son Histoire

de NGUYEN THE ANH

Essai (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 16/03/2009 | 14,00 €

Dans ce livre, Nguyên Thê Anh, directeur d’études émérite à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Sciences Historiques et Philologiques), nous introduit à la compréhension du confucianisme, de l’évolution de la famille vietnamienne, des rapports culturels entre la France et le Viêt-Nam, points essentiels pour aborder le passé et le présent de ce pays.

Un vingtième siècle vietnamien

Un vingtième siècle vietnamien

de NGUYEN THE ANH

Essai (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 18/07/2014 | 16,00 €

Nguyên Thê Anh, directeur d’études émérite à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, nous livre une série d’articles sur quelques points essentiels de l’histoire du XXè siècle au Viêt-Nam, où il a été recteur d’Université.

Parmi les sujets traités : « France-Indochine, un siècle de rapports politiques et culturels », « 1975 : le mécanisme d’une débâcle », « Du rêve mandarinal au chemin de la révolution :  Hô Chí Minh et l'école coloniale », « Parti communiste et libéralisation économique au Viêt-Nam ».

Ngoi Hong Vay Uot

Ngoi Hong Vay Uot

de Vo THI HAO

Tu Sach Hong Linh (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 01/06/2012 | 18,00 €

Le livre

Recueil de nouvelles en langue vietnamienne.

L’auteur

Vo Thi Hao est romancière et journaliste. Elle représente le Journal des Femmes de Ho Chi Minh Ville à Hanoi. Si cette écrivaine, née en 1956, n’a pas participé au combat, son œuvre littéraire est souvent marquée par ses souvenirs, ses impressions de guerre.

Ses nouvelles ont commencé à paraître au début des années 1990 et le succès a été immédiat. Son style original a été décrit comme « une heureuse combinaison d’observation, de sympathie, de féminisme, de franchise et de courage dans son approche des problèmes sociaux. »

Nhan rum

Nhan rum

de TRAN THI NGH

Tu Sach Hong Linh (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 01/06/2012 | 18,00 €

Recueil de nouvelles en langue vietnamienne.
 
Trân Thi NgH a commencé à écrire très jeune, à 18 ans ; elle est déjà apparue vers 1970 comme un phénomène littéraire au Vietnam du Sud. Jeune, libre, révoltée, originale et percutante, Trân Thi NgH apporte, à sa façon très particulière, une grande part au souffle créateur des écrivains du Sud-Vietnam. Quarante ans après, on retrouve dans ses écrits, sous l apparence des douleurs et ruptures et une peinture pessimiste des relations humaines et des valeurs de la vie, un grand amour discret et profond de l individu à la poursuite constante de la liberté mais qui doit cependant vivre le bonheur par bribes et souvent dans une grande solitude.

 

La Pagode du Luth (Chua Dan)

La Pagode du Luth (Chua Dan)

de NGUYEN TUAN

Littérature étrangère (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 25/03/2010 | 14,00 €

Le livre

A propos du film " Mê Thao " de la réalisatrice Viet Linh, Prix du Festival de Bergame 2003, on a pu lire : " Tiré du roman " Chua Dan " (La Pagode du Luth) de l'écrivain Nguyên Tuân, sans conteste l'une des plus grandes figures de la littérature vietnamienne du XXème siècle, Mê Thao met en scène des thématiques viscéralement vietnamiennes. Les relations intriquées et ambiguës qui peuplent le film, le culte de la beauté statufiée et l'arrogance qu'il traduit, l'utopie et le fantasme idéalisé et l'idée que l'amour est sacrifice, que pour aimer il faut souffrir. Un questionnement sur le poids de la civilisation également et son impact sur la vie des gens. Sur la condition des femmes en Asie dont on peut raisonnablement penser qu'en un siècle, elle n'a pas tant changé... " Voici le texte intégral de La Pagode du Luth traduit et annoté par Nguyên Duc, à qui nous devons le texte français de " Hanoï aux trente-six quartiers ".

L’auteur

Nguy?n Tuân, né en 1910 à Hanoi dans une famille de culture traditionnelle, est considéré comme un des écrivains les plus emblématiques de la littérature vietnamienne du 20e siècle. Il laisse une oeuvre abondante et variée.

La langue de Nguy?n Tuân, concise et raffinée, parfois compliquée à dessein par l’utilisation de termes rares ou hors d’usage (s’il ne les invente pas lui-même !), est devenue un modèle d’écriture pour les écoliers et un cauchemar pour le traducteur… A notre connaissance, aucune œuvre de l’écrivain n’a encore été traduite en français. (Note du traducteur)