l'autre LIVRE

D'EN BAS

Salon 2018 : Retrouvez cet éditeur sur le stand D23

Créées en 1976 par Michel Glardon, les Éditions d’en bas se sont imposées depuis lors comme une maison au profil affirmé, aspirant à donner la parole aux « exclu-e-s » de tous bords et à développer de nouveaux regards sur la vie politique et sociale contemporaine. Les Éditions ont accompagné et diffusé, à travers plusieurs collections, les luttes et mouvements sociaux du moment. Essais et dossiers historiques, sociologiques et politiques, témoignages et récits de vie, textes littéraires d’horizons multiples, traductions témoignent de la diversité d’un catalogue riche aujourd’hui de plus de 490 titres.

Adresse : Rue des Côtes-de-Montbenon 30
1003 Lausanne
Téléphone :0041 21 323 39 1
Fax :0041 21 312 32 4
Site web :http://www.enbas.net
Courriel :nous contacter
Diffusion :CEDIF
Distribution :POLLEN
Représentant légal :Jean Richard
Forme juridique :Association
Racine ISBN :97828290
Nombre de titre au catalogue :490
Tirage moyen :1000
Spécialités :Littérature Poésie bilingue Dossiers et essais critiques Histoire du mouvement ouvrier Histoire des mouvements sociaux Guides pratiques et juridiques Témoignages et récits de vie Beaux livres photographie
Mémoire éclatée

Mémoire éclatée

de Nils ANDERSSON

Mémoires (D\'EN BAS) | Paru le | 25,00 €

Ce livre constitue un témoignage exceptionnel sur plus de 60 ans du parcours d’un homme depuis les années ‘50 à nos jours. Deux tiers de l’ouvrage raconte les années d’activités littéraires, théâtrales et éditoriales de Nils Andersson à Lausanne – la fondation de la Diffusion et des Éditions de La Cité. En 1957, Nils Andersson rencontre Jérôme Lindon (Éditions de Minuit), Jean-Jacques Pauvert (Éditions Pauvert), et Robert Voisin (Éditions de l’Arche) afin de leur proposer la diffusion de leur catalogue en Suisse. Il deviendra éditeur lorsque Lindon lui demande d’éditer La Question d’Henri Alleg, ouvrage interdit en France. Dès 1961, il diffusera également les Éditions Maspero et deviendra, après de nombreuses publications liées à la cause algérienne, l’éditeur du Petit livre rouge de Mao et d’autres publications maoïstes.
Après son expulsion de Suisse par le Conseil fédéral en 1966, il travaillera cinq ans à Radio Tirana (émissions françaises), puis il deviendra le diffuseur des maisons d’éditions françaises en Suède. À sa retraite, il s’installe à Paris et devient actif au comité scientifique d’Attac tout en s’engageant sur les problématiques des droits humains.
Cet ouvrage raconte également l’aventure de la décolonisation et de ce que Nils Andersson appel le « déclin de l’Occident ». Mémoire éclatée fait suite à un livre consacré aux Éditions de La Cité publié dans la collection Mémoire éditoriale (Éditions d’en bas) : Livre et militantisme. La Cité-Éditeur 1958-1967 (avec une postface de François Maspero).